Coucou !

Désolé de l'indisponibilité du forum ces derniers temps. La situation actuelle n'a pas été très facile et ça a mis plus de temps que prévu.

Mais ça y est ! C'est revenu !

La récupération de mot de passe est toujours indisponible (un soucis d'hébergeur), mais vous pouvez contacter la page Facebook "Steampunk.fr" qui vous aidera pour une réinitialisation manuelle du mot de passe.

Khin
(29/11/2020)

Faux Col

Pour parler fripes, nippes et chiffons.
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
Messages : 2750
Inscription : 05 mars 2011, 00:17
Localisation : Bruxelles - Belgique
Contact :

Re: Faux Col

Message par Antoine Jolivet » 10 juin 2011, 23:00

C'est à dire que plusieurs combinaisons étaient possibles (le but étant surtout de diminuer les frais de blanchisserie, ainsi, l'on pouvait se contenter de changer le col et porter à nouveau la chemise... les eaux de toilette étaient très fortes en ce temps-là...) :

Soit la chemise (modulaire) complète, c'est à dire une chemise + un faux-col + une paire de manchettes.

Les chemises blanches étant chères, il y avait l'autre possibilité : un plastron, faux col, et les manchettes (dessous, c'était directement le maillot de corps... ou rien)

Le plastron pouvait être également porté sur une chemise de moindre qualité. Il pouvait, comme le col, être soit en toile empesée, soit en celluloïd (j'en ai, ça fait vraiment "cheap") voir pour les plus pauvres en carton ou en papier. (pour le papier, je ne suis plus sûr... mais j'ai un souvenir d'un passage dans "Les Deux Nigauds" de la Comtesse de Ségur née Rostopchine, où un polonais désargenté n'a pas de quoi se payer une chemise...)

Image

Et plus de détails ici (en anglais, bien sûr !) http://www.blacktieguide.com/History/05 ... etails.htm
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Les Murmures
Messages : 3045
Inscription : 12 mars 2010, 16:56
Contact :

Re: Faux Col

Message par Les Murmures » 12 juin 2011, 18:40

Donc mon intuition doit venir de quelque part...merci pour ces précisions Toinou en tout cas.
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Répondre

Revenir à « Au fil des discussions »