Go to footer

Aller au contenu


[RP]32.1 Kaboul, tourisme et affaires

Seconde saison.

Re: [RP]32.1 Kaboul, tourisme et affaires

Messagepar marius nightmare » 06 Juin 2012, 15:11

Le professeur se posa dans un fauteuil et se mit les deux paumes tournées vers le ciel comme une balance à discuter avec Yeratelle dans sa tête,, faisant bouger les deux "plateaux" en fonctions des arguments.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP]32.1 Kaboul, tourisme et affaires

Messagepar miss engrenages » 06 Juin 2012, 18:51

Mmh, ma tête!
Aurélie réveillais, encore beaucoup sonnée. Elle avait l'impression qu'une machine à vapeur, sirène hurlante faisait le grand huit dans sa tête.
Elle tente de bouger, un vertige puis rien, elle s'est de nouveau évanouie.
miss engrenages
 
Messages: 204
Inscrit le: 23 Juillet 2011, 17:48
Localisation: Bordeaux, Bazas


Re: [RP]32.1 Kaboul, tourisme et affaires

Messagepar Absynthe » 07 Juin 2012, 18:54

Le trio progressait avec quelques difficultés dans le dédale mécanique. Autant guillotine et Antoine se faufilaient sans peine parmi les tuyaux et les valves, autant Absynthe passait son temps a entrer en collision "frontale" avec les conduits serpentant au plafond, et ce dans de grands fracas métalliques.

"C'est par là !"

Clambuse détourna la tête en entendant la jeune femme, et se prit a nouveau un conduit dans la trogne.
Mobilis in Onire

"Cthulhu frgl'plglui nag'tlroustgn sjt plgn klrmplgu 'pli."
Traduction :
"Cthulhu aimerait bien pouvoir pisser tranquille, si c'est pas trop vous demander."

http://absynthe-creation.over-blog.com/
Avatar de l’utilisateur
Absynthe
 
Messages: 358
Inscrit le: 24 Février 2010, 20:39
Localisation: entre Londres et juste derriere le Parlement de Bretagne


Re: [RP]32.1 Kaboul, tourisme et affaires

Messagepar Antoine Jolivet » 07 Juin 2012, 20:27

Antoine avait suivi Guillotine, puis, rapidement, avait repéré des éléments déjà mémorisés lors de ses heures de « promenade » destinée à relever le maximum de renseignements.
La jeune femme les entraînait vers le système de commandes à mécanique asservie du dirigeable.

Antoine regarda rapidement aux alentours : pas un machiniste ou homme d'équipage dans les environs...

« Ouais, c'est comme au Ministère ici, tout le monde s'agite, mais personne ne se trouve au bon endroit au bon moment ! Och Erme ! (1)»


Il sortit donc de sa pochette ventrale, dissimulée sous son gilet, son tournevis à lames multiples et entreprit de dévisser les écrous du capot...

Une rapide inspection lui macula les doigts d'une graisse noirâtre, mais à première vue, de ce côté tout était parfaitement en ordre. Il remit le capot en place et réfléchit quelques instants...

« Ces bielles transmettent les ordres de manœuvre à ces engrenages et à cette vis sans fin... Bon, donc, de ce côté, on va vers la Passerelle de commandement et le poste de pilotage... alors... il faut aller... dans la direction de ces cordes à piano : par là ! Et faire attention à ce qui pourrait les coincer... »

« Par là »... c'était un passage étroit à travers des traverses et poutrelles métalliques, puis les cordes disparaissaient hors du zeppelin... Il leur faudrait se contorsionner puis trouver une trappe donnant accès à l'extérieur ! Absynthe ne passerait jamais ! Quant à lui...

« Podferdek, Tôône, als gâ frette, t'es bekans niks ! (2) Je commence à regretter d'avoir tant mangé ces derniers jours ! »

    (1) : "Oh, pauvre !" exclamation bruxelloise marquant une certaine pitié condescendante
    (2) "Bon sang, Antoine, quand tu "bouffes" toi, c'est presque rien !"
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP]32.1 Kaboul, tourisme et affaires

Messagepar Guillotine » 07 Juin 2012, 20:34

"Oui, d'accord.", fait Guillotine qui enlève sa son gilet et sa ceinture. "J'y vais, faites place."

Elle vire aussi ses bagues, ses bracelets, ses colliers, balance le tout par terre et relève ses cheveux avec un ruban rouge attaché à son cou. Elle se hisse dans le passage à la force des bras et lance à la cantonade :

"Et je fais quoi exactement ?"
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
 
Messages: 2169
Inscrit le: 10 Novembre 2010, 13:24


Re: [RP]32.1 Kaboul, tourisme et affaires

Messagepar Antoine Jolivet » 07 Juin 2012, 20:45

"Toffe mokske ! (1) Cette femme est incroyable !"

Antoine admirait le courage franchement téméraire de Guillotine, son mépris du danger, son agilité et sa souplesse de liane, ses...

"Hum, oué bon, arrêtes de froucheler, y'a un stââve gouvernail à débloquer!" (2)

A voix haute, le reporter lança quelques instructions :

"Essayez de repérer quelque chose qui ressemble à une trappe, un panneau coulissant, un machin qui donne accès vers l'extérieur, sans doute à proximité de l'endroit où disparaissent les cordes à piano... Si vous avez besoin d'outil pour dévisser quelque chose, j'ai ce qu'il faut... Mais surtout, ne sortez pas avant de vous être assurée ! Il y aura certainement un harnais de sécurité à proximité de l'ouverture... au pire, on pourra en improviser un !"

    (1) Chouette fille !
    (2) Arrêtes de baguenauder, il y a un gouvernail raide à débloquer !
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP]32.1 Kaboul, tourisme et affaires

Messagepar Guillotine » 07 Juin 2012, 20:55

Guillotine se hisse dans le passage et disparait à leur vue. Sa voix leur parvient du fond du boyeau :

"J'ai ce qu'il faut, merci ! ... Il y a ... Un genre de poignée ... Avec un mécanisme ... Er ..."

Quelques secondes s'écoulent, un grand "CLAC" se fait entendre et le vent s'engouffre par la trappe.

"C'est bon ! Mais y'a pas de harnais." hurle Guillotine pour se faire entendre. "Mais j'peux faire sans, j'ai les pattes bien enveloppées. Quoi maintenant ?"
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
 
Messages: 2169
Inscrit le: 10 Novembre 2010, 13:24


Re: [RP]32.1 Kaboul, tourisme et affaires

Messagepar Antoine Jolivet » 07 Juin 2012, 21:05

"Non ! Surtout vous ne faites pas sans ! vous savez à quelle hauteur nous sommes, même sans avoir décollé ? Pas question de vous récupérer en petits morceaux sur le ciment !"

Antoine déroulait déjà un filin d'une finesse extrême, caché, comme sa trousse à outils, sous son gilet.
Il en confia une extrémité à Absynthe, après avoir fait une boucle de sécurité autour d'une poutrelle, puis s'engagea à son tour, tant bien que mal, dans l'enchevêtrement métallique...

"Oups, je ne peux pas aller plus loin... vous pouvez l'attraper ? Voici déjà mon ceinturon, il est prévu pour faire office de baudrier, plus qu'à y attacher le petit mousqueton... et voici le filin... Vous l'avez ?

Bon, maintenant, vers votre..; heu... gauche... oui... , sans doute un peu en hauteur, vous devriez apercevoir les volets du gouvernail de profondeur... mmmm... des grandes ailes horizontales articulées, qui doivent pouvoir pivoter... "
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP]32.1 Kaboul, tourisme et affaires

Messagepar Guillotine » 07 Juin 2012, 21:16

Dans le passage étroit, Antoine voit Guillotine se glisser vers lui, la tête en bas, le visage pour une fois dégagé de ses mèches de cheveux. Elle tend la main, attrape le ceinturon et le filin, lui adresse un sourire radieux et en clin d’œil, elle est à nouveau en haut, elle a disparu de son champ de vision.

"Je suis attachée !", lance-t-elle. "Mais il est pas un peu fin, ton câble ? Enfin ... Je vois les ailes ! On dirait pas trop des vraies ailes ! Ou alors des ailes de chauve-souris. Mais une chauve-souris très, très bizarre, alors. En jouant les monte-en-l'air, je devrais pouvoir les atteindre. Et maintenant ?"
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
 
Messages: 2169
Inscrit le: 10 Novembre 2010, 13:24


Re: [RP]32.1 Kaboul, tourisme et affaires

Messagepar Antoine Jolivet » 07 Juin 2012, 21:28

Oh ce sourire ! Là, dans cet amas de cuivre et d'acier, sombre, couvert de poussière et de traces de cambouis, c'est un rayon de soleil éclatant qui vient éblouir le Reporter... Elle est déjà remontée... incroyable ! Cette faculté qu'elle a de pouvoir rester immobile durant des heures et puis, soudain, de bondir d'un coin à l'autre de l'espace, semblant défier les lois de la pesanteur...

"Aucun souci pour le câble, c'est de l'acier surfin, tressé... un procédé breveté des Fabriques Jolivet (Merci Papa !)...

Des ailes de... chauve-souris ? Oh, je ne voyais pas ces charmantes petites bestioles comme ça... mais soit...

Ont-elle l'air bien horizontale ? rien de tordu ? pas de trous dans la toile ?

Décrivez-moi ce que vous voyez..."
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités