Go to footer

Aller au contenu


[TUTO]Le cuir, outils de base et base de travail


[TUTO]Le cuir, outils de base et base de travail

Messagepar Hycarius » 25 Mars 2012, 14:40

Comme c'est toujours utile, et que ça pourra servir à beaucoup, je propose un petit tour d'outils de base pour le cuir, à différents niveaux, et quelques process pour des réalisations de base.
Les artisans me diront que c'est du bricolage, c'est effectivement le cas, tout ça est issu de ce que j'ai fait ces dernières années, les astuces et renseignements glanés ici et là sur le Web.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas!

1 - Outillage
C'est clair, les outils pour le travail du cuir sont plutôt chers. Même quand on a un peu de moyens, c'est toujours rageant de voir son budget partir à une vitesse incroyable là dedans.

Voilà donc une proposition d'outils de base, que l'on pourra compléter au fur et à mesure de ses besoins. J'indique les prix pour référence, mais évidemment tout ça est récupérable un peu partout, ce sont des choses basiques :)

A) LA BASE

Image

1 - Une planche en bois.
Je crois ne pas avoir trouvé de meilleur plan de travail en fait. J'ai choisi quelque chose d'assez épais, au moins 1,5, pour la stabilité, 30 de largeur pour 75 de longueur. C'est un assemblage de planches de pin ou de sapin que l'on trouve dans le commerce pour faire des plans de travail, des tables, ce genre de choses. L'avantage, c'est qu'il y a du coup plusieurs dureté du bois, selon les endroits, et ça peut s'avérer très utile!
Fourniture magasins de bricolage,
Prix < 5€

2 - Stylos et crayons
J'aime bien utiliser un stylo à encre pour tracer l'envers du cuir, ça se voit bien et au besoin un coup de ponçage l'enlève vite. Le crayon de papier, de préférence pas super bien taillé, peut servir à cela mais aussi à faire des marques sur l'endroit du cuir, pour des motifs par exemple.
Fourniture : partout!
Prix < 5€

3 - Une règle
Choisissez une 30 cm, en métal, de préférence avec un dos qui permette de la tenir bien fermement en main. Cela servira autant à tracer et mesurer qu'à couper le cuir avec le cutter.
Fourniture : Grandes surfaces
Prix <= 5€

4 - Outils de coupe
Un cutter, éventuellement avec quelques lames de rechange, et une paire de ciseaux pour les cuirs les plus fins. Nul besoin d'outils de compétition, là c'est un bête cutter de base en plastique, et une paire de ciseaux à papier!
Fourniture : à peu près partout
Prix : < 5€

5 - Un petit marteau
Qui servira à faire les trous pour la couture...
Fourniture : magasin de bricolage
Prix : < 5 € (ou égal, mais à ce prix là vous en aurez un lot! faites comme moi, le 1er prix suffira ^^ )

6 - Un emporte-pièce
Un, pour commencer, c'est pas mal. Peut-être deux, selon ses besoins. C'est le seul outillage "spécialisé" qui soit difficilement remplaçable ou évitable, mais c'est aussi celui qui est le moins cher!
Fourniture : magasin de bricolage
Prix : < 5 €

7 - Du fil.
Si vous n'avez pas les moyens d'investir dans le fil de lin poissé, coûteux, vous pouvez le remplacer par du fil à broder, à tisser, voir du fil de cuisine alimentaire (mais prenez le tout en coton pour ce dernier, sinon il ne prendra pas la teinture si c'est synthétique :p )
Fourniture : grandes surfaces, boutiques de couture, placard de la grand-mère
Prix : < 5 €

8 - une petite lime
Rien de bien cher ni perfectionné. Pour exemple, j'ai celle-ci depuis que j'ai 8 ans XD
Elle ne doit pas être trop abrasive, une lime légère suffit bien.
Fourniture : magasins de bricolage ou autres
Prix : < 5 €

9 - Une fourchette.
Sisi, une fourchette! Pour marquer les trous de couture, généralement on utilise une roulette. Mais cet instrument est un peu cher, et peu dans un premier temps être remplacé par une fourchette!
Fourniture : faites quelques pas jusqu'à votre cuisine ^^
Prix : 0 €

10 - Une aiguille
Bon là on la voit peu, mais prenez en une assez longue, assez épaisse. Si vous n'en trouvez pas pour le cuir, prenez en à Matelas ou à broder, ça fait très bien l'affaire!
Fourniture : Magasins de tissus, grandes surfaces (sisi, le rayon couture que personne ne voit jamais, vers les chaussures et les vêtements ^^), mercerie.
Prix : < 5 €, et à ce prix là on en a plusieurs.

11 - Une petite pointe
Plusieurs possibilités s'offrent à vous. Un petit clou fait très bien l'affaire. Ici j'utilise une poite qu'on trouve dans les coffrets de cutter de modélistes bon marché, genre 10 € ou moins pour la boîte de 10 cutters avec une cinquantaine de lames interchangeables, y compris deux pointes de ce type. N'hésitez pas à investir dedans, c'est guère cher, et ça sert pou tout dans la vie :p
Fourniture : magasins de bricolage, grandes surfaces
Prix : selon le choix, très peu pour un clou, environ 10€ pour la pointe de coffret de cutters (avec tous le coffret bien sûr!)


B) LA BASE PLUS ACCESSOIRE
La Base plus accessoire, ce sont les outils facilement trouvables pour la plupart, mais qui ne sont pas forcément indispensables.

Image


1 - Un feutre.
Pour marquer plus précisément certains endroits sur l'envers du cuir. Par exemple moi j'aime bien marquer mes futurs trous (pour faire passer des lacets ou des rivets) avec un feutre. Un de n'importe quelle couleur tout bête ira bien.

2 - Une équerre
Fort utile pour faire des bons angles dans les tracés, et donc dans les découpes! là encore, le modèle écolier de base (celui qui traîne depuis des années dans un coin de votre bureau avec le rapporteur), ça ira bien.

3 - Une petite éponge.
Quand on humidifie le cuir, il devient plus malléable, et plus marquant. Du coup pour marquer légèrement le futur motif sans abîmer le cuir, ou détendre un peu la peau avant une couture compliquée, c'est très utile.

4 - Des petites pinces
Vraiment pas indispensable, les petites pinces expo comme ça peuvent servir.

5 - Quelques petites limes
De modéliste ici, elles vont servir pour des finitions dans la préparation du cuir. Là j'ai choisi une plate très fine, et une ronde. Là encore, si vous avez celle de l'outillage de base, ce n'est pas indispensable du tout.

6 - Une ou deux petites pinces.
Parce que parfois l'aiguille se coince dans la couture, et ça peut être utile de débloquer les choses comme ça!

7 - D'autres aiguilles
De différentes tailles et épaisseurs

8 - Quelques cutters de modélistes
ça sert parfois pour de petites retouches, de petits détails ici et là, ou bien faire une gorge pour la couture, j'y reviendrais :)

9 - Un gros cutter
Pour les cuirs les plus épais, ça peut être plus sympa pour la découpe. En ce moment je m'en passe, et je travaille sur du 3,5mm, donc voyez, ce n'est pas non plus primordial!


Quelques conseils pour choisir ses outils de base :
- Ne prenez pas des choses chères.
Les outils de base sont là pour ça, vous éviter les dépenses inutiles. Certains vont peut-être casser, mais l'avantage c'est qu'ils ne coûtent rien.
- Prenez des choses avec lesquelles vous êtes à l'aise.
Une pointe ou un clou, à vous de voir pour percer vos trous, faites comme vous le sentez. Pour la règle même chose, il faut que vous l’ayez bien en main et que vous vous sentiez à l'aise avec.
- N'hésitez pas à remplacer une de mes suggestions
Fut un temps pour la découpe je travaillais avec des rails en métal pour poser des cloisons, parce que c'est plus long. N'hésitez pas si quelque chose d'équivalent vous parait plus efficace ou que vous le sentez mieux, remplacez le!


C) OUTILS SPÉCIALISÉS - QUINCAILLERIE

Ça, c'est ce que j'utilise en ce moment. Évidemment le choix de certains de ces outils est uniquement une question de sensation, en fait quand vous utilisez les outils de base, vous identifiez au bout d'un certain temps ce qui vous serait vraiment plus utile comme vrai outil. C'est comme ça qu'on investit dans ce qui nous servira vraiment, et dans du bon matériel progressivement :)

Image

1 - De la teinture et des produits pour cuir
Je ferais une partie sur la teinture qu'on peut fabriquer soi-même, mais parfois de la teinture du commerce est bien utile. Il en existe de plusieurs types, mais généralement cela demande quelques précautions d'usage. Surtout que la peau étant une sorte de cuir, ben si on ne fait pas attention, ça teint aussi!
Dans un premier temps, le cirage incolore est un investissement premier. Ensuite quelques teintures, puis des produits d'entretien. Mais à ce moment là, vous n'aurez plus besoin de mes conseils de bricoleur, ça sera l'inverse! :lol:

2 - Une rainette.
Comme une grenouille, mais en différent. La rainette sert à découper des fines lamelles de cuir parallèlement au bord de celui-ci. Cela permet d'avoir un genre de gouttière dans lequel le fil de couture viendra se loger. Cela a plusieurs avantages : limiter les frottements sur la couture (qui dépasse beaucoup moins de la surface du cuir ainsi) et rendre cette dernière bien droite rapidement ^^

3 - Une roulette
Pour remplacer la fourchette. C'est un genre de roue à pics, que l'on passe sur l'endroit de sa futur couture, et ça fait des petites marques à l'endroit où l'on veut faire ses trous de couture. Il en existe de plusieurs tailles et écartements, mais le choix est uniquement une question de préférences.

4 - D'autres emportes-pièce
Plusieurs tailles, plusieurs formes... etc. Évitez les pinces, sauf de très très bonne qualité, parce que sur le cuir ça finit toujours par se péter (exemple avec la roue ci-au dessus, relique de ma dernière :lol: ) Note : sur la roue il y a aussi un élément (le plus à gauche) pour poser les rivets. Cela sera utile.

5 - Des aides-couture
Je ne sais comment appeler ça autrement. Quand la couture est bien faite sur le cuir, pour la récupérer sans abîmer ce dernier n'est pas évident. Du coup moi j'utilise un coupe fil, que l'on trouve facilement en mercerie, et permet de trancher le fil à un endroit précis sans abîmer sa matière première, et un outil de sculpture pour modéliste. Ce dernier présente une petite lame faiblement coupante et un petit rond lisse de l'autre coté, ce qui sert par exemple à resserrer une couture. Je l'utilise parce que j'avais ça sous la main, n'hésitez pas à le remplacer par autre chose qui vous semble bon :)

6 - Des boucles
Bon, surtout en steam, les boucles en laiton, ya moyen de vite en consommer. Celle-ci est un modèle du commerce, assez basique, mais qui présente l'avantage d'être un modèle histo :lol:

7 - Des boutons de col.
Ce sont ces genres de boutons en forme de boule. Moi j'adore ce genre de boutons, donc j'aime en utiliser, mais ce n'est pas une obligation. Il présente une partie "boulière" d'un coté que l'on met à l'extérieur du cuir, et une vissable à l'intérieur. Un petit trou permet de lier les deux.

8 - Des rivets.
Prenez les bronzés, tant qu'à faire! il y en a de toutes sortes et de toutes tailles. Je trouve cela fort utile pour renforcer les coutures (c'est ce qui se faisait beaucoup sur les cuieries militaires) ou alors pour faire de la déco. Ne cédez pas au chant des sirènes d'en mettre partout, ni de remplacer toutes vos coutures par des rivets!

9 - Des anneaux
Là encore, ça peut servir à plein de choses, j'y reviendrais sans doutes :)



2 - Conception et lancement du projet

Ceux qui commencent à me connaître le savent, je trouve qu'une bonne démarche est au moins aussi importante qu'une création en elle-même, parce que c'est ce qui permet de donner du corps à celle-ci. La mienne peut se résumer comme suit :
Conception
Réalisation
Évaluation
Amélioration
(CRÉA donc :lol: )

Donc première étape : la Conception!

Pour cette étape, je définis un but : montrer différentes techniques avec différents outils. Je trouve une idée : un porte-document. Et c'est parti pour quelques dessins!

Image

N'hésitez pas à faire des dessins, même si vous dessinez mal comme moi, parce que ça aide à visualiser ce qu'on veut, pour le dessiner on est obligé de penser à l'objet, et mine de rien, ça peut-être utile!
Ce faisant, il faut aussi penser à la façon dont va servir cet objet, pourquoi, et de quelle façon on va le porter.

Par exemple moi, j'ai choisi de faire quelque chose de complètement polyvalent. Fixable ou non, sur la cuisse ou à la ceinture ou pendu d'une façon ou d'une autre, voir attaché à n'importe quoi.
Partant de là, j'ai pensé à trois modèles que nous allons réaliser :

3 - Un modèle simple
Qui sera en fait un genre de grande enveloppe à rabat, le but du jeu étant de n'utiliser que les éléments de Base 1.
Au programme :
- Choisir et préparer son cuir
- Découpe et mesures
- Couture
- Finitions

1 - Un modèle tubulaire à rabat
2 - Un modèle tubulaire à opercule
Les deux modèles seront réalisés avec les outils de Base accessoire et d'outils spécialisés.
Au programme :
- Utiliser quelques outils spécialisés
- Montage de quelques éléments de quincaillerie (les 4 présentés ci-dessus)
- Gravure de base
- Teinture de base


3 - Réalisation : Porte-documents simple.

On va d'abord rester dans la partie Conception, et dessiner ses pièces dans le détail, histoire de se faire une idée et de savoir de quoi on a besoin. Et je vais encore prendre mon ptit carnet et faire des dessins ^^

Image
Image

En haut de la première feuille, la forme générale. Je pars sur une taille moyenne, un A5. Tout est plus ou moins écrit sur les schémas déjà, mais si vous ne comprenez pas l'idée, dites le moi!
Il y a donc deux grandes parties : le dos + le rabat, et le devant. En plus de cela, il y a plusieurs petits éléments : les sangles arrières et avant. En plein noir, c'est ce que je vais enlever. En gris crayon de papier, la façon dont le rabat va se positionner sur la face avant.
Vous noterez l'arc de cercle dans la face avant, c'est pour récupérer les documents plus facilement. Le système de fermeture est très simple, les deux sangles viennent se coincer dans deux bandes. Le lacet est là autant pour la déco que permettre de mieux attacher l'ensemble si besoin, ou d'ouvrir plus rapidement le rabat.

Donc là on arrive au...

CHOIX DU CUIR
Vaste question. On va s'attacher à trois choix critères :
- Épaisseur
- Origine
- Finitions

L'épaisseur est toujours déterminante. Un cuir trop épais, et vous allez vous faire chier à le travailler. Un trop fin, et votre créa ne sera pas réaliste ou s'usera trop vite, voir se déchirera dans le pire des cas (et croyez moi, c'po drôle)
En règle générale, même si cela va varier selon les origines, considérez que :
* Au dessus de 2,5 mm, c'est pour de l'armure ou des pièces imposantes : brassards, gantelets, gilets militaires, guêtres, armures etc.
* Entre 1,5 et 2,5 mm, c'est pour des parties de constructions. Un peu comme les murs porteurs d'une maison, sur beaucoup de créations, il y a des parties plus épaisses pour garantir la solidité ou le maintien. Sur des cartouchières par exemple, le dos et le devant sont dans cette matière, les soufflets sur les cotés moins épais.
* Entre 0,8 et 1,5mm, pour les parties amenées à beaucoup plier, comme des gants, des soufflets, certaines besaces et sacoches, etc.
* En dessous : à utiliser comme du tissu.

Pour l'origine, cela peut s'avérer déterminant. En effet, chaque cuir a ses capacités, par exemple pour les soufflets de forge en histo on utilisera de la chèvre ou du chien parce que ce sont les seuls cuirs européens non poreux (qui ne laissent donc rien passer, y compris l'air). Un cuir d'agneau sera plus souple qu'un cuir de vache, et chaque cuir a ses propriétés. À vous de voir selon ce que vous trouvez.
En épais et solide, la vache et le sanglier, c'est bien.
En moyen, le poulain (hurlez pas ça va. ) le veau, certains moutons
En souple, l'agneau, la chèvre, le lapin/lièvre
Si vous voulez tester, il y a plein de trucs à tenter. Y compris avec la fourrure. En France on peut trouver relativement facilement tout ce qui est cervidés aussi, un peu de crapaud c'est fun, du serpent plus rarement, et d'autres trucs bizarres.

Pour finitions, là je pense surtout au tannage et à la teinture.
En gros vous trouverez deux types de tannage : chrome et végétal. Le chrome est chimique, le végétal naturel. Personnellement, je préfère de loin le dernier parce qu'il laisse plus de possibilités, notamment si vous voulez refaire vos propres teintures par dessus. C'est du cuir qui se travaille facilement, laisse énormément de possibilités. Mais, selon le prix et vos besoin, le chrome peut-être moins cher, et plus "beau" que les peaux tannées au végétal. Là c'est à vous de voir, ce que vous trouvez, ce qui vous plait etc.
Coté teinture, j'aime ne pas prendre du cuir déjà teint. Parce que ça vous permet de le laisser polyvalent, et vous en servir pour n'importe quoi en faisant vos propres teintures. Mais là encore, selon vos besoins cela peut être utile. Et en plus, si vous grattez la première couche du cuir, la couleur originale ressort en dessous. C'est la même méthode que les motifs scarifiés, et ça permet de faire des décors sur son cuir!

Image

Là par exemple, j'ai choisi du cuir de 2mm pour les parties principales de la sacoche, en cuir tanné végétal de veau. Pour les parties additionnelles, j'ai pris du tanné végétal de 1-1.5mm, en vache. Le veau est plus souple, la vache plus solide, parfait pour mes sangles!
Notez que les deux cuirs étaient de la même couleur à l'origine, mais qu'avec le temps, selon l'endroit où vous stockez vos cuirs, ils changent de couleur! Et oui, le cuir c'est de la peau, ça bronze! et encore pire si vous mettez de l'huile, mais j'y reviendrais ;)

Voilà, pendant que j'écrivais, mes deux autres mains ont découpé mes pièces de cuir comme sur les dessins!

Image
Image

Quelques Astuces
- "Eyh Hyca! pourquoi les sangles sur le coté sont toutes de la même taille alors que sur le dessin non?"
En fait, il est toujours intéressant de découper en premier ses parties les plus grandes, où viendront se caler les sangles et les accessoires. Et là oh! surprise! on découvre parfois que ses mesures ne sont pas tout à fait exactes! Faites comme moi, sur certaines pièces je réalise avant la création en carton. De cette façon, je peux corriger les erreurs, tester le montage, et faire quelque chose de vraiment parfait comme je l'imagine. C'est vrai, c'est long, mais ça évite de gâcher du cuir, et ça fait des réas plus propres et adaptées à ce que l'on cherche!

- "Les lacets en cuir comme ça, tu trouves ça où?"
Généralement, les vendeurs de cuir ont aussi des lacets. Avec un outil adapté, ou un cutter et de la patience, on peut aussi faire les siens. Mais si vous avez un "Besson Chaussures" près de chez vous, allez y faire un saut... c'est une des rares chaînes à en avoir très souvent, et de fort bonne qualité pour un prix relativement modique! (2,50€ la paire de 2m environ)

"- Pourquoi certains de tes bouts de cuir ont l'air de chutes?"
Parce que s'en sont! ne jetez JAMAIS vos chutes! conservez-les précieusement, de cette façon vous ne serez jamais à court de sangles ou de renforts ou de petites pièces, sans jamais avoir à taper dans vos grandes peaux!

"- Comment tu as trouvé les mesures des sangles avant?"
C'est facile. Il suffit de "simuler" les attaches. N'hésitez pas à simuler vos montages avec des pinces à linge, des pinces de trucs, ou n'importe quoi. Là encore, ça allonge le temps de travail, mais au moins vous serez sûrs de vous.
Là en l'occurrence, comme sur la photo ci dessous, j'ai pris la sangle (dont je connaissais la largeur) et je simule l'attache de la couture avec mes deux doigts. Résultat : deux cm d'un coté, deux de l'autre, et encore deux pour passer la sangle au milieu. Hop!

Image

"- L'arrondi est sacrément régulier sur la partie avant!"
On ne le dira jamais assez, les meilleurs outils sont ceux que vous avez autour de vous.
Pour les arrondis comme ça, soit vous ressortez votre vieux compas (si vous avez retrouvé l'équerre et le rapporteur, le compas ne doit pas être loin :lol: ) Soit vous le remplacez par une ficelle et un crayon (si vous ne voyez pas comment, demandez, j'expliquerais) soit... vous regardez autour de vous et... oh! une poubelle IKEA! La dernière fois j'avais utilisé une tasse à café, et sur mon travail d'avant une boîte de bonbons... on a souvent beaucoup de choses pour nous aider autour de nous, regardez bien!
Image

- Pour la découpe au cutter, surtout, surtout, prenez votre temps. En fait c'est une règle de création : prenez votre temps. Prendre son temps, c'est s'appliquer à ce que l'on fait, ça permet aussi de se calmer du stress de la vie (en tous cas moi oui :p ), on peut éviter des erreurs, ou les minimiser, ainsi que mieux réfléchir à ce que l'on fait.
Et c'est tellement vrai avec la découpe. Prenez votre temps, et n'appuyez pas trop fort, on a tous tendance à forcer au début avec un cutter. Mais il vaut mieux passer 4 fois sa lame dans sa découpe plutôt que bourriner en deux coups. Parce que sur des grandes pièces (genre des armures) les mains commencent vite à chialer, et au moindre décalage de la règle, au moindre éternuement, zou! le cutter part en entamant douloureusement les 4 sangles qui attendaient d'être découpées : cuir gâché, temps gâché. Et plus vous forcez, plus votre règle aura tendance à glisser aussi :p


Préparation des pièces

Il existe beaucoup de préparations pour telle ou telle réalisation du cuir. Cette fois-ci, nous allons voir les deux de base : la préparation de la couture et quelques finitions.

Première étape donc, quelques finitions.
Une fois découpé le cuir, les pièces ont des angles assez prononcés un peu partout, ce qui n'est pas toujours très esthétique. Parfois les arrondis sont pas supers beaux, etc. C'est là que notre lime va rentrer en jeu!
Pour les angles de surface, il suffit d'un petit coup à 45°. Faites attention au début, testez sur une chute pour voir comment votre lime "mord" et si elle enlève beaucoup de matière à la fois! Une fois que vous êtes satisfait, arrêtez. Nul besoin de trop insister, c'est juste pour améliorer le rendu. Vous pouvez passer un peu sur vos arrondis aussi pour qu'ils semblent plus rond si vous avez eu une découpe trop hésitante.

Image


Une autre opération de ce type qui peut s'avérer utile, c'est de désépaissir les endroits qui vont êtres cousus. Là encore, le rendu est meilleur à la fin. Nous verrons cela plus en détail sur les prochaines réalisations, parce que sur du cuir fin comme celui que nous utilisons là, c'est beaucoup moins utile.
D'ordinaire on utilise un instrument spécial, le couteau à parer, mais un cutter peut très bien faire l'affaire. Commencez par casser les bords, puis le reste de la partie qui sera cousue. Entraînez vous si vous le souhaitez, mais pour cette fois vous pouvez sauter cette étape! :)

Image


Nous allons ensuite prétrouer l'enseeeeemble des coutures. De cette façon vous visionnerez mieux votre futur montage. C'est long et fastidieux, mais cela facilité énormément la couture, et ça a un coté rassurant aussi.
Le but du jeu est de tracer des lignes droites (légèrement pour ne pas trop marquer son cuir) selon la réalisation, on le fera plus ou moins loin du bord. Ici j'ai choisi 3 à 4mm, c'est suffisant.
Ensuite grâce à la fourchette, hop hop on fait de petites marques le long de la ligne, ce faisant vous avez des pré-trous pour votre couture parfaitement équidistants! de cette manière la couture a meilleure aspect à la fin. On peut aussi prendre sa règle et mesurer, faire des marques à intervalles réguliers, c'est au choix.

Image

Il s'agit ensuite de placer la pointe dans chacun des pré trous, et de donner de petits coups de marteau dessus. Utilisez les parties plus molles de votre planche pour mettre en dessous. Et n'y allez pas trop fort, on cherche à faire juste un trou pour passer une grosse aiguille et du fil, pas à oblitérer votre pièce! :D
En fait, il faut considérer que plus votre trou est gros, plus il se verra. Si votre fil ne le remplit pas complètement, les marques resteront. De la même façon, un trou trop petit et au moment de la couture il va y avoir des larmes et des grincements de dents! :lol:
Essayez vous sur des chutes pour trouver le truc si vous le souhaitez, c'est quelque chose qui vient vite mais au début il faut tâtonner un peu!

Image


Pour finir je perce deux trous pour le lacet devant avec l'emporte pièce. ça marche comme un gros clou, mais avec une ouverture au milieu :p
Quelques conseils si vous faites la même chose :
- n'espacez pas trop vos deux trous pour ne pas faire de pliure disgracieuse à l'usage (on utilise un cuir assez souple :) )
- Là encore, ne bourrinez pas si vous ne voulez pas casser votre emporte-pièce. Il faut être ferme, mais pas bourrin. :lol:

Image


Et voilà toutes les pièces prêtes pour la couture!

Image

Quelques mots sur les choix de montage :

- Les sangles de l'avant sont montées de manière a laisser un maximum dépasser tout en gardant une surface de couture supérieure à un carré (c'est à dire que la longueur cousue doit être supérieure à la largeur )
- Sur les sangles arrières, j'ai fait des choix de coutures transversales :
* celle du haut est divisée en deux parties égales, pour faire passer des sangles pour le fixer sur la tenue de différentes façons, ou bien laisser passer le lacet fixé à l'avant pour renforcer la fermeture de l'ensemble!
* celles des côtés sont divisées en deux, avec uhe partie haute et une partie basse. La partie haute correspond à la largeur moyenne d'une ceinture classique (2cm - 2,5 cm ) et le bas correspond à la possibilité de passage d'un ceinturon militaire (5 - 7 cm ^^) Voilà qui renforce les possibilités de polyvalence de notre futur porte-documents!


Couture et Montage

Mwahaha! comme je disais, j'ai fait une petite erreur mais j'y reviendrais, elle ne se voit pas beaucoup et va me permettre d'aborder un point intéressant, ne changez rien ;)

Donc toutes nos pièces sont découpées, on va pouvoir passer au montage!
Pour cette pièce, je vous conseille de commencer par les ajouts, la poche principale sera cousue après. Ce n'est pas une obligation, de commencer par les petites pièces, mais croyez-moi vous allez être plus à l'aise.

Image

Vous remarquerez sur cette photo que j'ai aussi fait des trous sur les cotés, ce n'est pas indispensable, mais personnellement j'aime assez. C'est un genre de couture visible sur les cartouchières et équipements en cuir des armées européennes des siècles passés ;) ça permet de bien plaquer les deux pièces ensemble, et de renforcer les bords de couture.
Donc on coud les passants arrières, les passants avant et les sangles du rabat
Pour ce qui est du point, ne vous embêtez pas pour ce début, on va faire un point avant tout simple. On passe l'aiguille dans un trou, puis celui d'après et ainsi de suite. Arrivé au bout de la couture, on fait demi-tour pour avoir la ligne.

Point intéressant : les coutures décoratives/rattraper son cuir

Vous avez peut-être remarqué que moi, j'ai fait des points de couture tout du long des passants. Mais si je couds sur tout le tour comme je l'ai préparé, je vais être plutôt embêté pour passer quoi que ce soit!
Mais ce n'est pas bien grave, en règle générale on peut très souvent rattraper ses erreurs, sans paniquer! Pour celle-ci, la parade c'est la couture décorative.
Il en existe de plusieurs types, mais en règle général, soit c'est une couture qui ne sers à rien, comme là, soit c'est une vraie couture classique mais qui selon sa forme crée un motif ou un décor.

Image

Une fois tout ceci fait, toutes les petites pièces cousues, on coud dos à dos les deux parties de la poche principale
N'hésitez pas à vous servir de tout ce que vous avez! par exemple mes genoux sont forts pratiques pour tenir mon ouvrage ^^

Image

Et voilà ce à quoi vous devriez arriver :

Image

Bienvenue dans le monde de Steam McGyver, pas trop mal pour 3 bouts de cuir, un clou et une fourchette ;)


Et voilà, c'est la fin de cette première partie! N'hésitez pas à poser des questions, j'y répondrais autant que possible, ou quelqu'un d'autre du forum!

Pour la suite, je pense que je vais faire ma version suivante avec l'explication des nouveaux outils, et un peu de quincaillerie et de teinture.
Avatar de l’utilisateur
Hycarius
 
Messages: 6955
Inscrit le: 19 Décembre 2009, 19:03
Localisation: Ici et là...


Re: [TUTO]Le cuir, outils de base et base de travail

Messagepar Captain Citron » 25 Mars 2012, 16:00

Hycarius, je t'aime.

Est-ce que tu pourras faire une partie sur "quel type de cuir pour réaliser quoi" ?
Avatar de l’utilisateur
Captain Citron
 
Messages: 304
Inscrit le: 07 Juillet 2011, 11:49
Localisation: Pays-Bas


Re: [TUTO]Le cuir, outils de base et base de travail

Messagepar Hycarius » 25 Mars 2012, 18:01

C'est prévu oui, dans la partie "conception" :)
Avatar de l’utilisateur
Hycarius
 
Messages: 6955
Inscrit le: 19 Décembre 2009, 19:03
Localisation: Ici et là...


Re: [TUTO]Le cuir, outils de base et base de travail

Messagepar Eleanore » 25 Mars 2012, 19:18

Si jamais ça peut t'aider ou te donner des idées pour ton tuto, j'avais vu un très bon tuto du genre sur le forum trollcalibur, appelé La Bible du Cuir. Il part dans un esprit plus "pro" et moins "accessible à tous" que le tiens. Mais je pense qu'un mixe des deux peut donner quelque chose de très intéressant!
Mon fils, si tu as besoin d'un coup de main dans la vie, n'oublie pas de regarder au bout de tes deux bras.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
 
Messages: 497
Inscrit le: 19 Janvier 2011, 20:02
Localisation: Suisse


Re: [TUTO]Le cuir, outils de base et base de travail

Messagepar Zoofactory » 25 Mars 2012, 19:29

effectivement un mixe des deux peut très bien se faire ! merci a vous!
de plus il y a des précision sur le cuir en général vraiment intéressant pour choisir ses morceaux
Avatar de l’utilisateur
Zoofactory
 
Messages: 35
Inscrit le: 25 Mars 2012, 17:45


Re: [TUTO]Le cuir, outils de base et base de travail

Messagepar Hycarius » 25 Mars 2012, 19:32

ça sera de toutes façons un mix des deux, il y a quelques années quand j'ai commencé, c'est en partie grâce à ça que j'ai appris :lol:
Avatar de l’utilisateur
Hycarius
 
Messages: 6955
Inscrit le: 19 Décembre 2009, 19:03
Localisation: Ici et là...


Re: [TUTO]Le cuir, outils de base et base de travail

Messagepar Eleanore » 25 Mars 2012, 20:18

Je pense que beaucoup de gens ont commencé le cuire grâce à ce tuto :mrgreen:
Mon fils, si tu as besoin d'un coup de main dans la vie, n'oublie pas de regarder au bout de tes deux bras.
Avatar de l’utilisateur
Eleanore
 
Messages: 497
Inscrit le: 19 Janvier 2011, 20:02
Localisation: Suisse


Re: [TUTO]Le cuir, outils de base et base de travail

Messagepar Léonarius » 26 Mars 2012, 00:49

Je me permet de donner mon avis quelque peu différent


1 - Outillage


A) LA BASE

1 - Deux planche en bois.
Une qui devra être bien lisse et le rester pour ne pas abimer le cuir, et une autre plus petite pour la frappe.

2 - Stylos et crayons
Préférai les crayons a papier gras ils marquent plus

3 - Une règle
Un réglé large, très pratique car plat, ce trouve dans les magasins d'outillage
<5€


10 - Deux aiguilles
Pour coudre avec cette technique :
Image
En fait c'est le même fil que vous prenez en son milieu sur le premier point et que vous croisez sur les suivants.

11 - Une petite pointe
Prenez un tournevis que vous meulez pour lui donner un embout pointe, avec un manche plutôt gros pour appuyer dans le creux de la main


Voila ma façon de faire, pour le reste je suis d'accord!

Et allez vois ce site fort intéressant : http://www.crea-cuir.com
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
 
Messages: 851
Inscrit le: 06 Mai 2010, 16:50
Localisation: Toulouse


Re: [TUTO]Le cuir, outils de base et base de travail

Messagepar Hycarius » 26 Mars 2012, 01:04

En fait, j'ai simplifié encore plus ta proposition :

1 - C'est parce que j'utilise les deux faces de la planche sur la mienne :p

3 - Les plates sans préhension ont vraiment tendance à trop glisser... :(

10 - Pas pour des techniques de base I :p

11 - Mais il faut une meuleuse :lol:

Même si dans m'absolu je suis d'accord avec toi, sur certaines parties le point 10 est super utile par la suite, et pour le 11 autant prendre direct une alêne, et c'est effectivement dans l'outillage super utile par la suite!

Créa cuir, j'y suis passé au début mais les explications sont vraiment succinctes, et la plupart des fournitures un peu chères :(
Avatar de l’utilisateur
Hycarius
 
Messages: 6955
Inscrit le: 19 Décembre 2009, 19:03
Localisation: Ici et là...


Re: [TUTO]Le cuir, outils de base et base de travail

Messagepar Léonarius » 26 Mars 2012, 01:39

Pour la couture c'est la technique de base, l'autre étant de croiser les fils, mais toujours avec deux aiguilles, bien plus résistants, bien plus pratique!
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
 
Messages: 851
Inscrit le: 06 Mai 2010, 16:50
Localisation: Toulouse

Suivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Tutos et Outils

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités