Go to footer

Aller au contenu


[Astuce]Comment patiner les metaux cuivreux


Re: Comment patiner les metaux cuivreux

Messagepar dragon de brume » 23 Janvier 2010, 10:46

pour l'alu il semblerais que les encre pinata soient bien, j'ai pas testé j'ai oublier d'en prendre lors de ma dernière commande.
http://www.perlesandco.com/P%C3%83%C2%A ... 3_552.html

moi j'aimerais teinter l'alu car le faire anodiser par un pro coute un peut cher ( j'ai pas les tarifs mais de toute facon pour nous c'est pas la peine) et le faire soit même c'est un peut risquer car pas mal de produits chimiques, mon mari à trouver un site sur lequel tout est expliquer mais la j'ai pas le liens.
Avatar de l’utilisateur
dragon de brume
 
Messages: 225
Inscrit le: 05 Septembre 2009, 12:23
Localisation: tours


Re: Comment patiner les metaux cuivreux

Messagepar Von Gainsbarre » 23 Janvier 2010, 12:37

Salut clemcrea, connais tu le nature du liquide?
Je ne bois pas de bière si ya pas de WC.
Avatar de l’utilisateur
Von Gainsbarre
 
Messages: 545
Inscrit le: 29 Décembre 2009, 20:18


Re: Comment patiner les metaux cuivreux

Messagepar Von Gainsbarre » 23 Janvier 2010, 12:42

dragon de brume a écrit:pour l'alu il semblerais que les encre pinata soient bien, j'ai pas testé j'ai oublier d'en prendre lors de ma dernière commande.
http://www.perlesandco.com/P%C3%83%C2%A ... 3_552.html

moi j'aimerais teinter l'alu car le faire anodiser par un pro coute un peut cher ( j'ai pas les tarifs mais de toute facon pour nous c'est pas la peine) et le faire soit même c'est un peut risquer car pas mal de produits chimiques, mon mari à trouver un site sur lequel tout est expliquer mais la j'ai pas le liens.


Il me semble qu'il y a un procédé facile à realiser à la maison. Sans vouloir dire de connerie et en esperant que ma memoire ne me trompe pas. Avec une batterie de voiture, un bac asser profond, du sulfate de cuivre et de l'eau demineralisée, tu peux arriver à cuivrer des objets en metal. Mais surement que d'autre ici pourrai mieu t'eclairer que moi, ou peut etre que sur le net tu trouveras le procédé.
Je ne bois pas de bière si ya pas de WC.
Avatar de l’utilisateur
Von Gainsbarre
 
Messages: 545
Inscrit le: 29 Décembre 2009, 20:18


Re: Comment patiner les metaux cuivreux

Messagepar Von Gainsbarre » 23 Janvier 2010, 12:44

Clemcrea, fais gaffe avec l'acide, Prends toutes les precaussions, c'est tres dangeureux à manipuler.
Je ne bois pas de bière si ya pas de WC.
Avatar de l’utilisateur
Von Gainsbarre
 
Messages: 545
Inscrit le: 29 Décembre 2009, 20:18


Re: Comment patiner les metaux cuivreux

Messagepar clemcrea » 23 Janvier 2010, 16:21

salut lord, aucune idée du liquide renfermé !
pour l'acide tu m'etonne g pas envie de finir comme le jocker ...

bon j'attend voir si un spécialiste pourra me repondre, sinon je testerai peut etre l'acide
Image
Avatar de l’utilisateur
clemcrea
 
Messages: 130
Inscrit le: 28 Décembre 2009, 14:23
Localisation: ivry sur seine


Re: Comment patiner les metaux cuivreux

Messagepar Geared Engineer » 23 Janvier 2010, 23:32

Milana a écrit:j'attend justement ton intervention pour être sure que j'avais pas dit de connerie

ouiii tu es mon maitre! en métallurgie


D'hohoho, toi alors ^^ (et non, ce que tu as dit était juste, tu apprends vite, petit scarabée)

Donc alors, pour tout ce qui est Teinture de l'alu et non pas peinture, (petit tutoriel piqué sur un autre site, j'ai pas de mérite, et j'ai pas envie de me fatiguer les doigts)

Attention, wall of text

materiel:
-un bol (non métallique) ou petit recipient
-de l'eau
-de l'acide sulfurique , attention!!! (à la droguerie du coin, à auchan ou au casto).
-une barre de graphite (tiré d'un gros crayon de maçon par exemple) (casto-leroy…)
-2 pinces croco (mag d'electronique)
-du fil electrique souple (1mm² suffisent)
-des chutes d'alu pour les tests (du tube ou de la tige)
-de l'encre scolaire
-du scotch d'ecolier (pas necessaire pour les premiers essais)
-une alim entre 12 et 24V (ou avec des accus en série)
-de la toile emeri fine (grains 600 env)
-une éprouvette (bien pour les tests, une fois qu’on a compris on peut prendre autre chose + grand)


tout d'abord il faut savoir ce que c'est qu'une anodisation:
l'aluminium a la propriété en s'oxydant de se recouvrir d'une pellicule plus ou moins épaisse: l'alumine qui offre un état de surface bien plus dur que de l'alu pur. L'anodisation est un "forcage" de cette oxydation. On peut aussi (et c'est ce qui est assez interessant) colorer une piece en aluminium.

Methode:
Remplir le bol d'eau puis ajouter doucement (pas d'eclaboussures) 3 ou 4 cuillères à soupe d'acide (euh c'est une manière d'indiquer la dose, attention l'acide surtout si tres concentré attaque le métal, donc à la cuillère plastoc sinon ;)). L'acide permet une meilleure conductivité de l'au et "mange" un peu l'alu.
Bien préparer la pièce en alu, poncage fin, degraissage, bain d'acide pur (gaffe hein!) si endroits inaccessibles au poncage.
Cabler les pinces crocos sur les pôles de l'alim via les fils.(Attention aux cours jus!, pas de contact entre les 2 pinces une fois cablées).
Agripper une pince croco (pole -) à la mine graphite, plonger la mine dans la solution d'acide, ne pas y plonger la pince (elle est en métal...)
Agripper la piece en alu (une tige d'alu sera parfaite pour debuter) au pole + (anode). La plonger dans la solution d'acide elle aussi, attention ne pas faire toucher la mine et la piece en alu (tjrs à cause des cours jus).
Il doit y avoir un léger degagement gazeux c’est normal, il ne doit pas etre trop important quand meme. S’il est trop important reduire la tension (à 12V il peut ne pas y avoir de micro-bulles, donc le processus sera + long). Une fine couverture de bulles collées à la mine de graphite indique un courant correct. Ceux qui ont un amperemètre pourront verifier : entre 20 et 100mA par cm² d’alu à traiter. Enfin à la louche ca marche aussi :D
La concentration en acide joue aussi (je suis déjà allé jusqu’à 1/3 d’acide pour 2/3 d’eau ca marche aussi ;))
Laisser trempouiller entre 15 et 45 minutes selon la vivacité de la réaction.
Sortir de la solution, rincer la piece sous l’eau claire (attention les doigts qd meme en sortant la piece, ca fait pas fondre les doigs mais ca irrite si on s’acharne, les lunettes de protections sont les bienvenues et les lavages de mains réguliers aussi ;))
Vous pouvez observer une difference de brillance entre la partie qui trempait et la partie qui ne trempait pas. Secher la pièce.

Maintenant la coloration :
Pour exemple on va prendre de l’encre rouge, facile à trouver. « Egorger » plusieurs cartouches dans l’éprouvette (1/4 de l’eprouvette suffit). Vous pouvez vérifier que la partie traitée de l’alu absorbe l’encre alors que la partie non traitée la laisse glisser.
Plonger la partie traitée dans l’éprouvette, attention le niveau ne doit pas exceder la moitié, vous allez vite comprendre pourquoi.. ;).
Mettre l’éprouvette sur le gaz, en bougeant un peu, pour ne pas chauffer trop fort et ne pas faire peter l’eprouvette (incliner un peu l’éprouvette, ne chauffez pas là où il n’y a pas de liquide et ne tourner pas l’eprouvette vers vous). Attention des que ca commence à bouillir le niveau monte tres vite et risque de gicler, non seulement ca tache mais surtout ca brule ! allez y doucement quoi ;).
Laissez bouillir (fremir suffit) 5 minutes.
Sortir la piece sans se bruler (enfin sauf si vous aimez… ;))
Rincer la piece, oh miracle la piece reste colorée !
Vous pouvez verifier la différence de dureté de surface en faisant glisser un lame de scie à metaux sur la piece, coté traité et coté non traité.

Chimiquement que s’est il passé ?
Pendant la phase d’ « electrolyse » la surface de la piece s’est oxydée et a formé des cristaux d’alumine. Ces cristaux ressemblent à du nid d’abeille, plein de petites alvéoles creuses. Ce sont ces alvéoles qui absorbent la teinture et rendent la surface « mouillante ».
La phase d’ébullition dite de « colmatage » referme ces alvéoles, la teinture restant piégée dedans !
Cette couche d’alumine va proteger et colorer vos petites pièces en alu ;)
Par contre attention si vous voulez re-anodiser une piece en alu déjà anodisée (ou oxydée) il faut enlever la precedente couche, et là pas de secret faut poncer ! Voilà pourquoi j’insiste sur la propreté de la pièce à traiter. De meme ne pas toucher la partie traitée entre l’electrolyse et le bain de colorant, les doigts étant gras on verrait votre empreinte digitale une fois le bain de coloration effectué ;).
Comprendre le mécanisme chimique permet de ne pas faire n’importe quoi et permet entre autre d’expliquer pourquoi des pigments trop gros n’arriveront pas à colorer l’alu : parce qu’il n’arriveront pas à rentrer dans les alvéoles.

Pour ceux qui commencent à maitriser la technique vous allez pouvoir aller plus loin :
Enrouler une bande de scotch autours du tube avant electrolyse, l’enlever apres. On obtient une limite nette. Proceder au bain, appreciez le resultat ;) On peut ainsi colorer une meme pièce avec des couleurs differentes ! On peut faire des masques avec des formes variées (tattoo, lettres….). Des masquages avec vernis divers (à ongle ?) doivent etre possibles, verifier simplement la compatibilité avec l’acide.

Voila, alors après pour des messages en particulier :
Dragon de brume : ces encres ont 'air bien, l'avantage avec les encres simples, c'est qu'on peut les mélanger pour obtenir la couleur de teinte qu'on veut, ayant moi-même besoin de teindre en noir mat de multiples surfaces...

Clem : fais attention, si le réservoir est en plastique, l'acide va l'attaquer.
Scientists study the world as it is; Engineers create the world that has never been.
Avatar de l’utilisateur
Geared Engineer
 
Messages: 495
Inscrit le: 02 Septembre 2009, 22:34
Localisation: Colombes


Re: Comment patiner les metaux cuivreux

Messagepar Theobias » 22 Février 2010, 23:12

euh et de la patine pour cuivre ca existe non ? Les pot de fleur c'est sympa, ecolo mais un peu long....

Produits d'antan fait tout ca et même des demo dans leur boutique >>> http://www.produits-dantan.com/metaux.html
Theobias de Balzanans

"Non nova sed nove"
Avatar de l’utilisateur
Theobias
 
Messages: 599
Inscrit le: 03 Septembre 2009, 10:47
Localisation: Exposition Universelle de Paris 1900


Re: [Astuce]Comment patiner les metaux cuivreux

Messagepar Tiberius Savannah » 18 Juin 2014, 14:56

Bonjour,
Bon, moi personnellement pour patiner du cuivre j'utilise une méthode hyper simple, et qui avec moi fonctionne mais ce n'est peu être pas le cas pour tout le monde. Je m'explique: pour commencer je ponce avec du papier de verre très fin 300 les parties de cuivre a patiner, puis une fois dépoussière je passe mes doigts dessus lorsque mes mains sont un peu moites, l'acidité et l'humidité de la sueur patine naturellement le cuivre en moins de 10 jours.
Plus vous manipulerez le cuivre ( quelques minutes par jour) et plus ce serra rapide.
Après le temps ferra le reste.

Docteur Steam
Steam is the world... is the world... is the world.......
Avatar de l’utilisateur
Tiberius Savannah
 
Messages: 32
Inscrit le: 15 Juin 2014, 21:27
Localisation: IDF


Re: [Astuce]Comment patiner les metaux cuivreux

Messagepar Mycroft » 18 Juin 2014, 21:30

on a discuté de ce sujet pour le laiton recemment
viewtopic.php?f=100&t=11329
J'avais également opté pour l’urée, mais l'origine de la mienne était moins classe.
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
 
Messages: 9096
Inscrit le: 28 Décembre 2009, 14:20
Localisation: Breizh


Re: [Astuce]Comment patiner les metaux cuivreux

Messagepar Darkchicken » 12 Septembre 2015, 07:10

Bonjour à tous,

je me lance très récemment dans le Steampunk à l'occasion du grandeur nature Anthéas (clockpunk post apocalyptique).
J'ai récupéré une cuve dorsale de traitement phytosanitaire en cuivre des années 50, toute veille, toute belle.
Lorsque j'ai retiré les vilaines peintures noir marquant "traitement" et "made in France" j'ai découvert en dessous du cuivre rutilant, on ne voyait plus que ça.

J'ai bien tout lu votre Topic et j'ai voulu tout essayer.

-Le vinaigre ça décape. si on veut que tout brille c'est génial. Mais c'est pas mon cas.
-Les vapeur de soufre avec des œufs durs, j'ai pas essayer parce que mon objet est trop gros, il rentre pas dans un sac (sauf peut être un gros sac de terreaux vide).
-Le jus de tomate, et de citron, ça décape, comme le vinaigre.
-J'ai été très satisfait de la technique à l'urine.
j'avoue être un nantis puisque j'ai un jardin, une vessie et un pénis.
j'ai donc visé les parties non oxydées trois jours de suite et ça marche TRES bien.
ça ne sent rien, on voit beaucoup moins la différence de couleur, et on distingue plus des lettrages.

Mission accomplie.

merci à tous.

Vincent.
Darkchicken
 
Messages: 1
Inscrit le: 12 Septembre 2015, 06:52

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Tutos et Outils

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité