Go to footer

Aller au contenu


Les voies d'Anubis, un roman fondateur ?


Re: Les voies d'Anubis, un roman fondateur ?

Messagepar Cyrrus Higersmith » 28 Août 2009, 22:54

Attention, comme je l'ai dit c'est un ensemble d'éléments regroupés. Même Harry Potter ou les misérable sont susceptible de contenir des éléments steamy. Je ne dit pas non plus qu'il faille rejeter toute analyse ou question, mais qu'il ne faut pas classer certaines œuvres comme jules verne simplement parce qu'il ne correspondent pas au critères A et B. Pour moi par exemple JV restera à jamais le créateur du genre car il fut l'un des premiers à écrire une littérature regroupant de la technologie à électricité/vapeur, une époque victorienne, des aventures, des découvertes . Même si pour lui cela était de la science fiction. Mais à nouveau les pseudo critéres que je viens d'utiliser ne suffisent pas à décrire le steampunk en lui même. Je pense pour ma part que certes, nous pouvons travailler sur un moyens de définir réellement ce qu'il n'est pas (par exemple) mais cela nous prendre énormément de temps et pour aboutir nous aurions une définition de 5 à 10 page A4. Le toute variant même en fonction de tel ou tel mot utilisé. Par exemple la définition basique d'un arbre, un auteur dira:
"Un arbre, est une plante(en supposant que la définition de plante soit déjà établie ce qui de nouveau variera en fonction de l'auteur et des circonstances) possédant un tronc , partie rigide constitué de cellulose compacte, pourvue d'appendice auquel sont accroché des feuilles (partie de cellulose tendre, capable de capter la lumière nia nia et suite...)
"
L'autre auteur pourrait dire:

"Un arbre, contrairement à une fleur (idem que ci-dessus pour le mot plante) est pourvue d'un tronc (sorte de tige rigide) qui lui même se clone en d'autre segment horizontale. Segments horizontaux pourvu d'appendice destinés à nourrir la plante. Par photosynthése"

Ce sont 2 définitions différentes, même si l'on comprend le sens général, on peut difficilement reproduire visuellement la même chose avec ces 2 définitions. Le problème est là, il ne faut pas vouloir trop bien faire et quand même laisser une zone de floue afin de permettre une extrapolation des données.
http://www.stim.tk - GN steampunk Suisse 2011
Cyrrus Higesmith - TS26398
" Rien ne s’est fait de grand qui ne soit une espérance exagérée. " - Jules Verne
Avatar de l’utilisateur
Cyrrus Higersmith
 
Messages: 371
Inscrit le: 27 Août 2009, 13:38
Localisation: Chuiche - Ch'aint Cross


Re: Les voies d'Anubis, un roman fondateur ?

Messagepar Münsingen » 09 Septembre 2009, 09:37

Je rejoins avec un peu de retard ce débat et j'apporte une fois de plus mon soutien à Syrene : hé, hé, deux contre deux, cela pourrait donner lieu à un duel intéressant.
J'aime beaucoup T. Powers, mais j'ai été déçu par les Voies d'Anubis car je m'attendais à du steampunk et ai juste trouvé une sympathique uchronie XIXe (avec un passage au XVIIe siècle).

Cyrrus Higersmith a écrit:Eh bien je trouve que l'on ne devrait pas se borné à des définitions. Les définitions ont elle jamais fait avancer les choses?
(...)


Pour moi, c'est l'évidence : les définitions servent à mettre en place un langage commun, compréhensible par tous, afin de permettre de dialoguer et, ce faisant, de progresser dans les idées et les concepts. Pour moi, c'est le B-A BA de la démarche scientifique. Après, bien sûr, ça n'empêche pas les débats sur le sens des définitions, voire leur remaniement, etc. Donner des définitions, c'est ce doter d'outil, pas établir un dogme définitif.
Par conséquent, mais c'est encore mon humble avis, le fait qu'on puisse bien distinguer "edisonade" (dont fait partie J. Verne), "steampunk", "gaslight-fantasy", "uchronie", etc. permet d'enrichir la discussion en définissant des types légérement différents de littérature. Car sinon, autant dire tout de suite "tout ça, c'est de la science fiction" et mélanger steampunk, Star-Wars, Harry Potter, etc. Le problème, c'est que les gens qui font ce genre d'amalgames sont généralement des gens qui n'y connaissent rien, voire méprisent ce genre de littérature jugée "non classique" (considérez par exemple que J. Verne n'est toujours pas édité par la Pléiade parmis les plus grands auteurs français : perso, ça me consterne au plus au point...). Bref, discuter du steampunk avec des termes clairs et sérieux permet à mon avis de donner à ce genre littéraire ses lettres de noblesse, au même titre que toute autre forme de littérature.
Münsingen
 
Messages: 3919
Inscrit le: 24 Août 2009, 13:41


Re: [Débat] Les voies d'Anubis, un roman fondateur ?

Messagepar ZarK » 10 Septembre 2009, 10:51

Pour répondre à Cyrrus, je rajouterais la définition d'un arbre selon le jeu de rôle Paranoïa :
"Truc énorme avec une partie marron en un matériau inconnu et une grosse partie verte au dessus. Cela ne semble pas bouger. Impossible de savoir si c'est dangereux."

Comme quoi une définition est parfois bien loin de la réalité et surtout cela dépend énormément de la connaissance du contexte de l'observateur.

ZarK
fan des uchronies
"les calculs de mes ingénieurs sont formels : ce projet est irréalisable.
Il ne nous reste donc plus qu'à le réaliser !" Pierre Latécoère
Avatar de l’utilisateur
ZarK
 
Messages: 53
Inscrit le: 27 Août 2009, 09:19


Re: [Débat] Les voies d'Anubis, un roman fondateur ?

Messagepar Münsingen » 10 Septembre 2009, 13:01

ZarK a écrit:Pour répondre à Cyrrus, je rajouterais la définition d'un arbre selon le jeu de rôle Paranoïa :
"Truc énorme avec une partie marron en un matériau inconnu et une grosse partie verte au dessus. Cela ne semble pas bouger. Impossible de savoir si c'est dangereux."
Comme quoi une définition est parfois bien loin de la réalité et surtout cela dépend énormément de la connaissance du contexte de l'observateur.
(...)


Raison de plus, toujours à mon avis, pour chercher à affiner les définitions : plus on met en place des outils de réflexion précis, plus on peut parler finement des choses. Cela dit, c'est vrai que mettre en place des définitions n'est pas un but en soi : on est là pour parler de steampunk, pas pour rédiger un dictionnaire ;)
Münsingen
 
Messages: 3919
Inscrit le: 24 Août 2009, 13:41


Re: [Débat] Les voies d'Anubis, un roman fondateur ?

Messagepar Theobias » 10 Septembre 2009, 22:12

Débat intéressant.

Un des pères fondateurs du mouvement Steampunk mais aussi du Cyberpunk KW. Jeter - qui "créé" le genre pour "déconner" car on le disait sérieux comme un pape et pour faire un pied-de-nez au Cyberpunk qui est le quelque part le négatif-négatif du Steampunk (on suit?) - ayant rejeté ces dénominations. Allergique aux étiquettes il refusa de manière virulente tout rattachement de ses œuvres au mouvement Cyberpunk qu’il considère comme.... « la plaie des écrivains ».
J'ai acheté (et adoré son livre qui est hilarant) Machines Infernales. C'est l'édition J'ai Lu de 1989. En 4eme de couverture on ne parle pas de Steampunk mais voila ce qui est écrit:

"Avec certains de ses amis, Tim Powers, James Blaylock, il crée un nouveau sous-genre de SF: le fantasy historique..."

Image

Ce qui est aussi une dénomination... Comme celle de Futur a Vapeur pas très jolie. On en sort pas


Theobias

Theobias
Theobias de Balzanans

"Non nova sed nove"
Avatar de l’utilisateur
Theobias
 
Messages: 599
Inscrit le: 03 Septembre 2009, 10:47
Localisation: Exposition Universelle de Paris 1900


Re: [Débat] Les voies d'Anubis, un roman fondateur ?

Messagepar Lady Chapillon » 21 Octobre 2009, 08:14

de quoi peut etre apporter de l'eau a votre moulin (pardon débat)

un mémoire sur le sujet: http://membres.lycos.fr/sypurk/memoiresteampunkBQ.pdf
O Captain! My Captain!

inscription sur notre mappemonde: http://www.mappemonde.net/carte/Steampunk-fr/monde.html
Retrouvez nous sur facebook : https://www.facebook.com/steampunk.fr
envie d’être rajouté au trombi? contactez moi
Avatar de l’utilisateur
Lady Chapillon
 
Messages: 10288
Inscrit le: 20 Août 2009, 10:53


Re: [Débat] Les voies d'Anubis, un roman fondateur ?

Messagepar Syrene de l'Amarante » 21 Octobre 2009, 09:33

Je l'ai parcouru très rapidement (j'ai mon propre mémoire à écrire, mine de rien), mais ce travail reprend la définition esquissée dans l'assez pertinente introduction de Futurs Antérieurs : "Le passé s'efforce d'imaginer jusqu'à quel point le passé aurait été différent si le futur était arrivé plus tôt".

Je repars sur la "définition" de Jeter du Cyber-Punk ; c'est amusant, parce que le Steampunk a effectivement souvent été considéré comme un divertissement pour les écrivains : joyeux pastiches, clins d'oeil à foison, réutilisation de grandes figures littéraires... C'est peut-être aussi ce qui participe à son manque de crédibilité dans les milieux dits sérieux ; en tous cas, c'est une partie jouissive du steampunk, que j'adore tout particulièrement !

... Et qui n'apparait pas chez Jules Verne - pour répondre à Cyrrus Higersmith : Jules Verne ne peut écrire "en référence à" puisqu'il est la référence. ;)
"Le féministe qui n'est pas révolutionnaire manque de stratégie, le révolutionnaire qui n'est pas féministe manque de profondeur". Rosa Luxembourg, entre deux scotchs à bord de mon défunt aéronef

Mes daguerréotypes
Avatar de l’utilisateur
Syrene de l'Amarante
 
Messages: 164
Inscrit le: 25 Août 2009, 23:51
Localisation: entre deux brises


Re: [Débat] Les voies d'Anubis, un roman fondateur ?

Messagepar Alfons le Sporadique » 01 Janvier 2010, 17:16

(message supprimé par son auteur)
Dernière édition par Alfons le Sporadique le 12 Septembre 2016, 21:31, édité 1 fois au total.
Alfons le Sporadique
 
Messages: 11
Inscrit le: 30 Octobre 2009, 03:55


Re: [Débat] Les voies d'Anubis, un roman fondateur ?

Messagepar Sephiel » 01 Janvier 2010, 23:05

Sans avoir votre bagage littéraire, je donne mon avis en me rangeant du côté de Cyrrus et Arphyss.

On retrouve ce besoin de définir des genres et des sous genres en littérature, comme d'autres formes d'art comme la musique (les multiples "styles" du mouvement métal par exemple) et j'ai du mal à en comprendre le besoin lorsque cette classification devient trop extrême.

A force de catégoriser et de sous-catégoriser des œuvres, ne tend-t-on pas à avoir au final une catégorie par œuvre ?

Si je reprends l'exemple de l'arbre et que je m'intéresse au chêne en particulier, je découvre ceci :

Chêne
Règne : Plantae
Sous-règne : Tracheobionta
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Sous-classe : Hamamelidae
Ordre : Fagales
Famille : Fagaceae

Et ce que les romans doivent avoir le même genre de classification ? est ce qu'un morceau de musique doit être classé d'une manière similaire ?

Münsingen, en parlant de l'intérêt de définir les différents genres littéraires, tu utilises ces termes : C'est le B-A BA de la démarche scientifique Mais on ne parle pas de science, là, on parle de romans. On parle d'œuvres artistiques.
Bon, à vrai dire, j'ai tort. On ne parle pas de romans mais de classification de romans.
Mais malgré tout, ne pourrait-on pas avoir un peu moins de "rigidité" scientifique ?

Je comprends bien entendu l'intérêt de la classification mais lorsqu'on parle d'œuvres artistiques, personnellement, j'opterais pour laisser une zone de flou, une appréciation personnelle.
Sephielopolis : www.sephiel.com
Avatar de l’utilisateur
Sephiel
 
Messages: 313
Inscrit le: 23 Novembre 2009, 18:49
Localisation: Paris


Re: [Débat] Les voies d'Anubis, un roman fondateur ?

Messagepar sypurk » 07 Mai 2011, 15:53

Tiens je vois que mon mémoire est linké dans ce forum ^^

pour information, ce mémoire a été réalisé dans le cadre de mes études en architecture, il m'a valu un 16/20 :D

je vois que le débat est tourné fort sur la littérature, ce qui n'a pas été le cas de mon approche pour ce mémoire, mais un plaisir de voir celui-ci utilisé.

ps: Syrene de l'Amarante, j'aimerai pouvoir lire ton mémoire sur le sujet ^^, mine de rien le steampunk est méconnu par les gens et il existe très peu de documentation à son sujet...
sypurk
 
Messages: 1
Inscrit le: 07 Mai 2011, 15:49

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Débats

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité