Coucou !

Désolé de l'indisponibilité du forum ces derniers temps. La situation actuelle n'a pas été très facile et ça a mis plus de temps que prévu.

Mais ça y est ! C'est revenu !

La récupération de mot de passe est toujours indisponible (un soucis d'hébergeur), mais vous pouvez contacter la page Facebook "Steampunk.fr" qui vous aidera pour une réinitialisation manuelle du mot de passe.

Khin
(29/11/2020)

[Roman] New Victoria de Lia Habel

Avatar de l’utilisateur
Klemens Mönchsgeier
Messages : 148
Inscription : 18 février 2013, 08:56
Localisation : Les Cieux...

Re: [Roman] New Victoria de Lia Habel

Message par Klemens Mönchsgeier » 28 mars 2013, 10:07

Bon j'ai rien contre Romero mais les zombies ça deviens un peu lassant dans les romans dejà dans le Boneshaker, là je ne vois pas l’intérêt d'une amourette avec un zombie beurk!!! Je ne le lirai certainement pas... :mrgreen:
Merle
Messages : 4659
Inscription : 18 décembre 2010, 12:52
Localisation : In a bar, under the sea
Contact :

Re: [Roman] New Victoria de Lia Habel

Message par Merle » 28 mars 2013, 13:23

En même temps, les vampires sont juste des zombies qui ont réussi socialement en s'adaptant avec les mœurs de chaque époque.

Ça fait des mois que j'ai ce bouquin sous ma pile. Il faudra un jour que j'en lise au moins 50 pages.
Autant de motivation qu'une lettre de motivation.
Avatar de l’utilisateur
merya
Messages : 14
Inscription : 14 mai 2013, 19:14

Re: [Roman] New Victoria de Lia Habel

Message par merya » 16 mai 2013, 19:32

J'ai lu le tome 1 (la couverture de Bragelonne m'avait interpellée, je l'ai pris sur un coup de coeur), ça se lit plutôt bien (même si l'aspect Mary Sue de l'héroïne est un peu énervant à la longue)
Je n'investirai pas dans le tome 2 par contre, Bragelonne ne le sortira pas car le premier tome n'a pas eu le succès escompté et je n'ai pas envie de me coltiner la couverture de Castelmore :roll:
Avatar de l’utilisateur
Reydock
Messages : 412
Inscription : 07 février 2013, 18:53
Localisation : Greuh-noble ;)

Re: [Roman] New Victoria de Lia Habel

Message par Reydock » 16 mai 2013, 20:22

merya a écrit : Je n'investirai pas dans le tome 2 par contre, Bragelonne ne le sortira pas car le premier tome n'a pas eu le succès escompté
Ah oui. Le tome 2. Je partage ton avis, pour moi le tome1 se termine comme un one-shot, et ça devrait en être un. Enfin je vois pas trop ce que peut apporter un second tome...
Si un jour, vous rencontrez
Ne serait-ce que la moitié,
De l'équipage du grand Blake,
Faites demi-tour! Sonnez retraite!

Costumes (en cours. Tous.): Cpt. pirate Gordon Blake; le Botaniste; le Navigateur
I am a pink poney! Haha!
Avatar de l’utilisateur
Lady Dystopia
Messages : 56
Inscription : 18 mai 2013, 11:55
Localisation : Dans la lande bretonne avec les korrigans

Re: [Roman] New Victoria de Lia Habel

Message par Lady Dystopia » 23 mai 2013, 17:47

Bon ben... je vois qu'ici New Victoria n'est pas apprécié... je vais donc devoir défendre bec et ongles mon roman préféré ! et oui, ce livre est pour moi LE livre, n'en déplaise à certains... Bon il va falloir de très bons arguments pour vous convaincre que New Victoria est un roman génial.
Tout d'abord, l'univers que l'auteur a créé. Bon c'est vrai j'ai lu New Victoria alors que je ne connaissais absolument pas le steampunk, donc j'ai été époustouflée par le mélange des genres : Victorien, Dystopie, Science Fiction, Zombies... je me suis dit ''ouah où elle est allé chercher ça ?!'' Bon c'est vrai que maintenant je sais où elle a pioché cet univers, mais ça reste quand même super bien pensé... j'ai tout de suite accroché à l'histoire de New Victoria, anciennement les Etats Unis, qui sont revenus à l'époque victorienne tout en conservant la technologie (hologrammes, Ipad, etc.) , tandis qu'une population de rebelles, les Punks, refusent leur joug. Une maladie transforment les vivants en zombies, et seuls certains d'entre eux restent ''normaux'' (comprenez : ne se jettent pas sur des humains pour leur manger le cerveau)

Les personnages sont superbes, surtout le couple principal. D'un côté, Nora, une Victorienne plus attirée par les armes et les batailles que par les bals et les prétendants. De l'autre, Bram, un zombie anciennement Punk qui a rejoint une armée constituée entièrement de ''gentils'' zombies pour exterminer ceux qui ont perdu le contrôle et qui attaquent les vivants. Ils ont beau être totalement différents, ils vont pourtant se rencontrer, et s'aimer...
Nora est l'héroïne qu'on aime tous, courageuse, belle, intrépide, elle ne se laisse pas impressionner par les zombies et elle refuse de jouer à la petite poupée de porcelaine. Bram, lui est le mec parfait (si on oublie le côté ''je vais tomber en morceau, t'inquiète pas si tu vois un morceau de mon bras tomber, je gêre ^^''). Même si c'est un zombie, il est profondément humain.
Les autres personnages sont super, surtout les autres membres de la compagnie Z (les ''gentils'' zombies).

Bon que dire d'autre... les cinq points de vue qui rythment le récit sont très bien réussis, je n'ai pas décroché du tout.
J'ai lu aussi le 2ème tome, tout aussi génial. Et je ne comprends pas les critiques sur la couverture que j'ai lues, moi j'ai tout de suite accroché quand j'ai vu celle de Castlemore, alors que si j'avais vu l'autre, je ne l'aurais pas acheté (en tout cas pas à l'époque... c'est à dire il y a 1 an ^^).

Bref j'espère que vous lirez ce livre génial, en tout cas je suis contente d'avoir pu défendre l'un de mes livres préférés...
I'm waking up to ash and dust
I wipe my brow and I sweat my rust
I'm breathing in the chemicals
I'm breaking in, shaping up, checking out on the prison bus
This is it, the apocalypse
Avatar de l’utilisateur
Reydock
Messages : 412
Inscription : 07 février 2013, 18:53
Localisation : Greuh-noble ;)

Re: [Roman] New Victoria de Lia Habel

Message par Reydock » 24 mai 2013, 18:24

Oui enfin.... personnellement je trouve qu'elle n'a pas inventé grand chose. Plutot, comme précédemment dit par ceux qui partagent cet avis, qu'elle s'est efforcée de faire rentrer des "détails" steamy, de façon plutot indiscrète puisqu'elle insiste sur ces pièces rajoutées.
Bon après l'histoire d'amour impossible entre un zombie et une donzelle bien vivante, sûrement que si j'étais pas un mec, et si j'avais eu quelques années de moins cette histoire m'aurait plus davantage....

Mais ce n'est pas le cas! même si j'ai considéré ce roman comme une "petite histoire sympa". Parce que justement, l'univers apparait artificiel, (regardez les noms des rebelles! les "punks"! ) et pour moi il n'a pas l'étoffe d'un grand roman ou au moins d'une série.
(Mais je dois avouer que les personnages ont leur caractère, ce qui est plutot plaisant bien que plutot simple du fait qu'il se caractérise autour d'un seul trait-Chas l'impétueuse, Bram le juste, etc!- notamment le professeur "Lundi" je crois, qui a un humour très particulier.... d'ailleurs il m'a inspiré un mécanisme de prothèse pour un de mes personnages)

En fait pour reprendre ce que souligne Lady Catz sur le changement de nature des zombies (depuis quan c'est capable de réfléchir, ces trucs là, et de courir?) ya quand même une grosse part d'ironie, justement, autour de Twilight;
comme je l'ai déjà dit, l'auteure insulte directement Twilight à travers son personnage de Chasteté (quand le mécano le lit...).

Elle évoque même directement la ressemblance par rapport à l'histoire d'amour entre un mort-vivant et une humaine en vie! ( cf la scène dans le zeppelin, remake d'une scène de twilight où, cette fois, le cadavre animé croque la jeune fille, et se réjouit de ne pas l'avoir bouffée).

Or comme le dit Lady Catz, ici l'auteure change sensiblement la nature des zombies, exactement comme le livre qu'elle critique le fait pour les vampires.... (d'ailleurs je comprends pas le succès d'une boule à facettes qui ne tue pas les gens.
À quand les lycampes dévoreurs de tofu?)
Si un jour, vous rencontrez
Ne serait-ce que la moitié,
De l'équipage du grand Blake,
Faites demi-tour! Sonnez retraite!

Costumes (en cours. Tous.): Cpt. pirate Gordon Blake; le Botaniste; le Navigateur
I am a pink poney! Haha!
Avatar de l’utilisateur
Lady Dystopia
Messages : 56
Inscription : 18 mai 2013, 11:55
Localisation : Dans la lande bretonne avec les korrigans

Re: [Roman] New Victoria de Lia Habel

Message par Lady Dystopia » 24 mai 2013, 19:57

Reydock a écrit :
notamment le professeur "Lundi" je crois, qui a un humour très particulier.... d'ailleurs il m'a inspiré un mécanisme de prothèse pour un de mes personnages
c'est Samedi, son nom ;)
Reydock a écrit : Or comme le dit Lady Catz, ici l'auteure change sensiblement la nature des zombies, exactement comme le livre qu'elle critique le fait pour les vampires.... (d'ailleurs je comprends pas le succès d'une boule à facettes qui ne tue pas les gens.
À quand les lycampes dévoreurs de tofu?)
Justement, c'est ça qui m'a plu ! On est pas obligés de rester dans le ''moule'' prédéfini. Vampires = buveurs de sang insensibles et cruels ; zombies=loques inhumaines bouffeuses de cerveaux ; loup garous=humains sanguinaires qui se transforment à la pleine lune...
Pour moi c'est nul de rester sur ces clichés ! On tourne en rond à la fin si on ne réinvente pas le mythe. Justement, les mythes ne sont-ils pas faits pour être enjolivés, transformés ?

Enfin bref je veux me brouiller avec personne, donc je vais pas m'attarder, mais essayez d'oublier vos idées préconçues sur les légendes. A par si vous voulez lire toute votre vie des livres où les vampires ne sortent que la nuit et s'attaquent à des jeunes filles innocentes, avec des zombies amateurs de cervelles et des loup garous qui craignent les balles en argent.
I'm waking up to ash and dust
I wipe my brow and I sweat my rust
I'm breathing in the chemicals
I'm breaking in, shaping up, checking out on the prison bus
This is it, the apocalypse
Avatar de l’utilisateur
Sir Hyl
Messages : 130
Inscription : 09 août 2012, 12:26

Re: [Roman] New Victoria de Lia Habel

Message par Sir Hyl » 25 mai 2013, 13:03

Dans ce cas, il faudrait peut-être d'autres noms, parce qu'un vampire qui sort le jour et bouffent les gens, pour moi c'est un cannibale ^^.

L'histoire d'amour est fondamentalement improbable, s'en est presque insultant. Tomber amoureuse d'un cadavre... cherchez l'erreur. On peut apprécier la personnalité du zombie, mais en tomber amoureuse?

Et puis le retour à un mode de vie victorienne est absolument impensable, d'autant plus que la technologie est restée à peu près stable. Le mélange des genres semble improbable parce que le mode de vie provient en partie du progrès qui le précède.
Where's that bloody cog from my etheroscope?!
Répondre

Revenir à « Romans et Nouvelles »