Coucou !

Désolé de l'indisponibilité du forum ces derniers temps. La situation actuelle n'a pas été très facile et ça a mis plus de temps que prévu.

Mais ça y est ! C'est revenu !

La récupération de mot de passe est toujours indisponible (un soucis d'hébergeur), mais vous pouvez contacter la page Facebook "Steampunk.fr" qui vous aidera pour une réinitialisation manuelle du mot de passe.

Khin
(29/11/2020)

[Roman] Confessions d'un automate mangeur d'opium, par Colin

Avatar de l’utilisateur
Orkan Von Deck
Messages : 251
Inscription : 30 août 2009, 15:03
Contact :

Re: [Livre] Confessions d'un automate mangeur d' opium.

Message par Orkan Von Deck » 08 août 2010, 20:26

Non, le projet n'a pas abouti mais M.Gaborit et F.Colin garde ça derrière les fagots et espère bien ressortir le reste plus tard. Personnellement je n'y crois pas trop.
Avatar de l’utilisateur
Comtesse d'Andresy
Messages : 74
Inscription : 10 octobre 2010, 14:25

Re: [Roman] Confessions d'un automate mangeur d'opium, par Colin

Message par Comtesse d'Andresy » 12 octobre 2010, 18:11

J'ai beaucoup aimé l'univers du roman, le contexte de l'expo universelle de Paris, les personnages, les références littéraires, mais j'ai trouvé que l'histoire était un peu molle, pas aboutie, et c'est fort dommage.

S'il y avait la fonction spoiler, je vous dirais bien quel passage m'a semblé bâclé, mais je pense à ceux qui n'ont pas lu le roman.

C'est une bonne lecture quand même que je recommande.
Avatar de l’utilisateur
desespoir
Messages : 14
Inscription : 22 octobre 2010, 10:51
Localisation : dans mon palais impérial

Re: [Roman] Confessions d'un automate mangeur d'opium, par Colin

Message par desespoir » 07 janvier 2011, 11:50

que tout le monde le lise, il est excellent... pour le prouver: c'est mon premier livre steampunk et regardez où j'en suis aujourd'hui (sur ce forum, ignare !!! ne vous inquiétez pas, je parle à ma partenaire néophyte :D )
Ne vaut mieux pas être asthmatique lorsqu'on vit dans la fumée de pipe automatico-mécanique de son oncle mangeur de ptits dragons à écailles en laiton...
Heureusement, c'est pas mon cas... Mwahahahaha !!!
Avatar de l’utilisateur
avragorn
Messages : 399
Inscription : 07 juin 2011, 22:25

Re: [Roman] Confessions d'un automate mangeur d'opium, par Colin

Message par avragorn » 09 juin 2011, 09:17

En parcourant les pages de la section, le titre de ce roman en lui-même a suscité chez moi une irrépressible attirance et une envie d'en connaître davantage. Suite à ma lecture de ce sujet, j'ai commandé le livre chez mon libraire, il le recevra mardi :)
Merci d'avoir partagé cette découverte :)

ps: à ne pas confondre avec le classique "les confessions d'un mangeur d'opium anglais" de Thomas de Quincey (http://fr.wikipedia.org/wiki/Confession ... _d%27opium)
"Le monde a été créé par des idiots afin que les sages puissent y vivre." - Oscar Wilde, Aphorismes.
Avatar de l’utilisateur
A.C. de Haenne
Messages : 127
Inscription : 01 mai 2010, 21:43
Localisation : Les Montagnes hallucinées

Re: [Roman] Confessions d'un automate mangeur d'opium, par Colin

Message par A.C. de Haenne » 09 juin 2011, 18:35

avragorn a écrit :En parcourant les pages de la section, le titre de ce roman en lui-même a suscité chez moi une irrépressible attirance et une envie d'en connaître davantage. Suite à ma lecture de ce sujet, j'ai commandé le livre chez mon libraire, il le recevra mardi :)
Merci d'avoir partagé cette découverte :)

ps: à ne pas confondre avec le classique "les confessions d'un mangeur d'opium anglais" de Thomas de Quincey (http://fr.wikipedia.org/wiki/Confession ... _d%27opium)
Oui, d'autant qu'il s'agit d'une référence assumée par les auteurs...

A.C.
Avatar de l’utilisateur
Etienne Willem
Messages : 511
Inscription : 13 mai 2011, 12:10
Localisation : Libramont (BELGIQUE)

Re: [Roman] Confessions d'un automate mangeur d'opium, par Colin

Message par Etienne Willem » 09 août 2011, 13:33

En tous cas, ce livre a le format idéal pour être lu dans le train. J'ai tout le loisir de lire deux chapitres par trajet et de piquer un petit roupillon avant le terminus. Je ne veux pas dire par là que le bouquin est soporifique, mais j'ai des heures de sommeil en retard :) .
Sinon, je trouve que l'intrigue est menée bon train, sans temps mort...
Avis définitif une fois la lecture achevée.
"Welcome to the machine!"
Avatar de l’utilisateur
Gyzmo
Messages : 91
Inscription : 06 juillet 2011, 18:33
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: [Roman] Confessions d'un automate mangeur d'opium, par Colin

Message par Gyzmo » 15 août 2011, 16:25

Excellent livre, je l'ai beaucoup aimé malgré quelques raccourcis dans l'intrigue ( venant probablement du fait que c'est un roman écrit à quatres mains )
Avatar de l’utilisateur
Léo D'Albufera
Messages : 45
Inscription : 20 juin 2011, 09:34

Re: [Roman] Confessions d'un automate mangeur d'opium, par Colin

Message par Léo D'Albufera » 17 août 2011, 12:18

Je viens de lire le synopsis (ca a effectivement l'air tres sympa) mais je tic un peu : un psychanalyste en 1899 ?!
Avatar de l’utilisateur
Gyzmo
Messages : 91
Inscription : 06 juillet 2011, 18:33
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: [Roman] Confessions d'un automate mangeur d'opium, par Colin

Message par Gyzmo » 17 août 2011, 12:25

D'aprés ce que je viens de lire sur le net Freud aurait commencé ses travaux en 1896 Du reste l'homme qui a influencé Freud à savoir Joseph Breuer à soigné sa première patiente pour troubles mentaux en 1880
Mais de toutes façon on connaissait déjà les troubles mentaux avant on ne savait juste pas les soigner correctement ( mais on essayait quand même >.<)
Ceci dit là on parle d'une uchronie alors dés l'instant qu'on a des automates et des machines volantes en guise de taxi en 1899 la date de "fondation" de la psychanalyse moderne peut elle même être modifiée.
Dernière modification par Gyzmo le 17 août 2011, 12:27, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Orkan Von Deck
Messages : 251
Inscription : 30 août 2009, 15:03
Contact :

Re: [Roman] Confessions d'un automate mangeur d'opium, par Colin

Message par Orkan Von Deck » 17 août 2011, 12:25

Pas psychanalyste, mais plutôt aliéniste et psychiatre (ce qui n'est pas su tout anachronique)
Répondre

Revenir à « Romans et Nouvelles »