Go to footer

Aller au contenu


[Série] Penny Dreadful de John Logan

Où l'on parle projection d'images en mouvement.

Re: [Série – Projet] Penny Dreadful de John Logan

Messagepar Logan Don Hazard » 21 Janvier 2014, 18:24

Ce type s'appelle Logan, c'est suffisant pour que je m'intéresse à cette série
Connaissez vous ce proverbe klingon qui dit "bortaS bIr jablu'DI', reH QaQqu' nay' !" ?

Perso RP: Logan Don Hazard, poisonlogiste (si, ça existe) sous ecstasy, bouffeur de tout et n'importe quoi, surtout si c'est mortel
Avatar de l’utilisateur
Logan Don Hazard
 
Messages: 615
Inscrit le: 25 Septembre 2012, 17:06
Localisation: Perdu dans une tempète, c'est à dire dans ma tête


Re: [Série – Projet] Penny Dreadful de John Logan

Messagepar Merle » 22 Janvier 2014, 21:17

Quand la série n'était qu'à l'état de "la chaîne a commandé ça", la série était décrite comme un thriller psycho-sexuel. Donc, je m'interroge.

Logan Don Hazard a écrit:Ce type s'appelle Logan, c'est suffisant pour que je m'intéresse à cette série
Je me souviens avoir lu quelque chose de drolatique, parce que très évasif dans la traduction, sur l'étymologie de Logan dans Wikipedia.
Autant de motivation qu'une lettre de motivation.
Avatar de l’utilisateur
Merle
 
Messages: 4659
Inscrit le: 18 Décembre 2010, 12:52
Localisation: In a bar, under the sea


Re: [Série – Projet] Penny Dreadful de John Logan

Messagepar Clepsydra » 28 Mai 2014, 10:03

Bonjour !

Je fais remonter ce sujet car les trois premiers épisodes sont disponibles et je dois dire que j'ai adhéré !
Les acteurs sont bons (contente de retrouver Timothy Dalton !) et le fait de mélanger vampires, Victor Frankenstein, Dorian Grey, etc. me plait beaucoup.
Le premier épisode m'avait laissé un peu dubitative car je ne savais pas trop où cela aller nous mener mais après les deux autres épisodes j'ai été convaincue !

Bon visionnage à ceux qui regardent :D
Weird Is A Side Effect Of Being Awesome
Avatar de l’utilisateur
Clepsydra
 
Messages: 40
Inscrit le: 16 Juillet 2013, 12:33
Localisation: A bord de l'Orient-Express


Re: [Série] Penny Dreadful de John Logan

Messagepar Merle » 28 Mai 2014, 22:57

C'est vrai que le premier épisode n'a pas la tonalité des suivants. On avait clairement l'air de partir vers une ligue des Gentlemen Extraordinaires contre les vampires, avec le minimum requis par le cahier des charges de la chaîne en matière de fesse, de monstres et de scènes éclairées au stroboscope. Plus quelques pincées homo-électriques, Sam Mendès oblige.
Ce n'est pas évident de s'attaquer aux mythes du XIXe siècle. Ils ont été tellement déformés, remodelés par l'image que la dichotomie entre le cliché cinématographique et les canons littéraires oblige à beaucoup de souplesse intellectuelle chez les scénaristes. Le désastre n'est jamais loin comme on a pu le voir avec l'adaptation ciné de la Ligue ou le récent Dracula de NBC.

Le problème majeur est une nouvelle fois la multitude de personnages. Trop d'intrigues à développer, trop de mythes à explorer à la fois et également, trop d'acteurs et d'ego à mettre en valeur. Pour l'instant, Dorian Gray et Brona Croft ne sont que de passage, Ethan Chandler est quasi transparent, fidèle à tous les rôles de Josh Harnett et Sir Malcolm n'a pas grand chose à montrer si ce n'est son aspect mentor (manipulateur et torturé, mais sans trop le montrer). Vanessa Ives est celle qui crée tout l'intérêt dans le second épisode, au cours d'une séance de spiritisme impressionnante, mais c'est finalement Frankenstein et sa créature qui, pour l'instant, sont le mieux explorés, chaque scène entre eux étant à mes yeux un sommet de macabre. Cela se fait au détriment de tout le reste dans le troisième épisode où la première moitié leur est consacrée.

Pour l'instant, une curiosité qui livre de très bons moments dans un exercice de style creusé d'ornières. À voir, donc.
Autant de motivation qu'une lettre de motivation.
Avatar de l’utilisateur
Merle
 
Messages: 4659
Inscrit le: 18 Décembre 2010, 12:52
Localisation: In a bar, under the sea


Re: [Série] Penny Dreadful de John Logan

Messagepar Mycroft » 18 Juin 2014, 14:18

Pour l'instant, j'aime beaucoup. Un peu moins fan du cinquième, mais j'ai adoré le quatrième.
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
 
Messages: 9137
Inscrit le: 28 Décembre 2009, 14:20
Localisation: Breizh


Re: [Série] Penny Dreadful de John Logan

Messagepar Merle » 30 Juin 2014, 19:36

Rapide bilan de cette saison qui s'est achevée ce dimanche après seulement 8 épisodes.

On a l'impression que le découpage narratif a voulu se faire à contre-courant de ce qui est devenu la norme dans une série chorale. Au lieu de rythmer les épisodes par segmentations plutôt courtes alternant entre de nombreux protagonistes – procédé qui fait parfois oublier les absents, Penny Dreadful a préféré les focalisations plus intenses en coupant parfois ses épisodes carrément en deux parties distinctes. On pourrait croire que ça laisse la place à une exploration approfondie des personnages, mais en 8 épisodes, l'approche reste trop superficielle et souvent convenue.

Frankenstein et sa créature si bien amenés dans la première moitié de la saison sont oubliés en court de route et on ne peut pas dire que le personnage du docteur ait ses instants de lumière. La créature, en revanche, parvient à acquérir de la texture, mais c'est surtout le jeu de Rory Kinnear (qui aurait été très bon en Dr Who un peu inquiétant).
Dorian Gray fait office de tapisserie, ce qui peut paraître ironique, et Brona Croft n'est qu'un accessoire prévisible. Ce qu'il advient de la relation Mina / Vanessa / Sir Malcolm est tromblonné sans grande finesse et une fois encore, le jeu de Timothy Dalton et d'Eva Green fait tout avec pas grand chose. Enfin, même le petit twist de fin d'Ethan Chandler ne surprend pas.

En conclusion, cette première saison de Penny Dreadful souffre des défauts pointés dès le départ : trop de mythes trop grands, trop de personnages et d'intrigues à explorer en seulement 8 épisodes, en suivant un format narratif atypique dans un genre qui a besoin de prendre le temps de poser une ambiance. Les personnages manquent de relief, d'autant plus qu'ils sont trop souvent éclipsés par Vanessa Ives de manière un peu trop répétitive. Les deux épisodes centrés sur sa condition auraient par exemple gagnés à être traités en une seule fois.

J'attends la seconde saison avec circonspection, finalement peu convaincu, déçu et laissé sur ma faim.

En bonus :
Les attaques de vampires font penser à de vieux péplums, quand on jetait dans les bras du héros un fauve sous tranquillisants à grand renfort de cris stridents et de grimaces. Ça peut faire illusion dans le pilote, mais après la 3-4e confrontation, ça commence à lasser.
Autant de motivation qu'une lettre de motivation.
Avatar de l’utilisateur
Merle
 
Messages: 4659
Inscrit le: 18 Décembre 2010, 12:52
Localisation: In a bar, under the sea


Re: [Série] Penny Dreadful de John Logan

Messagepar Mycroft » 21 Juillet 2014, 06:35

Je viens de regarder le dernier épisode de la saison.
Effectivemment, je suis très déçu pas cette série pleines de promesses.
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
 
Messages: 9137
Inscrit le: 28 Décembre 2009, 14:20
Localisation: Breizh


Re: [Série] Penny Dreadful de John Logan

Messagepar sombrefeline » 24 Juillet 2014, 10:44

Fini la première saison.

Dans les trucs que j'ai bien aimé
- Eva Green. Pas une grosse surprise, ça confirme pour moi son talent d'actrice. J'ai été impressionnée par sa prestation lors de la possession. J'ai bien aimé son personnage, notamment la relation qu'elle a avec sir Malcom.
- Josh Hartnett et son personnage. Mon préféré de la série, je crois. J'ai hâte d'en savoir plus sur lui, surtout vu la révélation de la fin de la saison.
- Le docteur Frankenstein et sa créature, je trouve que la série a bien réussi à exploiter le mythe, tout en l'intégrant à la série.
- Les costumes. Encore une équipe de costumier que je dois kidnapper.

Dans les points qui m'ont un peu plus gênée
- Comme l'on dit mes VDD, certains personnages font trop tapisserie, Dorian Gray est trop absent, Brona Croft ne sert qu'à faire tapisserie et mourir (dommage pour un personnage joué par Billie Piper).
- Les vampires font un peu cheap et les attaques stéréotypées.

Malgré tout, j'ai plutôt aimé cette série et j'attends de voir ce que nous réserve la saison 2.
There is no "overkill", there is just "open fire" and "time to reload"

Mon site : http://catherine-loiseau.fr/
Ma série steampunk "La Ligue des ténèbres" : http://catherine-loiseau.fr/la-ligue-des-tenebres
Avatar de l’utilisateur
sombrefeline
 
Messages: 458
Inscrit le: 06 Août 2012, 18:40
Localisation: Le grand nord


Re: [Série] Penny Dreadful de John Logan

Messagepar Mycroft » 24 Juillet 2014, 11:44

sombrefeline a écrit:- Josh Hartnett et son personnage. Mon préféré de la série, je crois. J'ai hâte d'en savoir plus sur lui, surtout vu la révélation de la fin de la saison.


Heu... c'est annoncé dans le générique, ce n'est pas vraiment une surprise. Sans compter tout les "indices" semés à coup de tromblon au travers de la saison.
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
 
Messages: 9137
Inscrit le: 28 Décembre 2009, 14:20
Localisation: Breizh


Re: [Série] Penny Dreadful de John Logan

Messagepar TinchO » 01 Août 2014, 11:01

Plutôt d'accord avec Mycroft et Egon, en s'attaquant ambitieusement aux grands mythes du XIXè, suscitant par là même de grandes espérances, penny dreadful se révèle être à l'image de son premier épisode: affriolante mais finalement convenue.
Même le jeu d'actrice d'Eva G. impressionnant dans la (fameuse) première séance de spiritisme finit par s'user lorsque son personnage s'enlise dans la folie et l'actrice dans ses propres gimmicks...

Le ratio attente générée/souvenirs laissés est franchement pas optimal.


EDIT: Surtout quand à côté on a des séries comme Utopia qui n'a rien à voir (ni avec penny dreadful, ni avec le steam) mais qui poutre autrement plus efficacement.
Mon JdR SteamPunk

ICI RESPIRE LA VOLTE !

En vert je modère, sinon je papote.
Avatar de l’utilisateur
TinchO
 
Messages: 881
Inscrit le: 24 Avril 2012, 02:09
Localisation: Lyon ou Paris

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Le Cinématographe

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité