Go to footer

Aller au contenu


Sinabre en toute simplicité

Montrez vos costumes aboutis et portés ! Si c'est en cours, allez chez le Maître-Tailleur.

Re: Sinabre en toute simplicité

Messagepar captain Inspire » 09 Décembre 2015, 00:29

J'aime bien quand des personnes se proposent de se mettre en scène avec des costumes. C'est un engagement car même si elles sont totalement habillées, elles ne peuvent que se dévoiler.
Avatar de l’utilisateur
captain Inspire
 
Messages: 354
Inscrit le: 01 Janvier 2015, 16:25


Re: Sinabre en toute simplicité

Messagepar Sinabre » 09 Décembre 2015, 02:28

Hééé mais c'est que ça me donne de putain de magnifiques idées en plus. Faire du dénudé à l'esprit pré-raphaélite ou art nouveau: nymphe ou muse en drapé léger ou avec quelques bijoux pour seuls vêtements, cadre printanier, petite étendue d'eau, du floral, du minimaliste, des ruines .... c'est bon ça ! *coche*
(Enfin on va attendre que ça pèle moins, quand même ^^).
Après, je me réserve un costume de steam-apicultrice avec bleu de travail et gros truc sur la gueule pour le jour où ma gorge d'albâtre ne sera plus qu'un vieux parchemin, faut savoir se recycler en effet :)
Avatar de l’utilisateur
Sinabre
 
Messages: 334
Inscrit le: 10 Janvier 2013, 09:58


Re: Sinabre en toute simplicité

Messagepar Fiddler » 09 Décembre 2015, 08:00

Sinabre a écrit:(Enfin on va attendre que ça pèle moins, quand même ^^)
Certes ! :D
Avatar de l’utilisateur
Fiddler
 
Messages: 498
Inscrit le: 16 Juillet 2015, 12:47


Re: Sinabre en toute simplicité

Messagepar Alyanna » 09 Décembre 2015, 11:11

Je pense que ce qui peut déranger, c'est le côté un peu "provoc" de la tenue, ça évoque un peu la fille de saloon comme tu dis :) D'un point de vue purement esthétique, j'aime moins la dernière photo, sans la veste. Les bras et les épaules nues, plus le décolleté, ça fait un peu beaucoup et un peu vide, on perd un peu de la sophistication qu'on avait au début.

Pour le débat en cours : bah, disons que t'as un décolleté, mais ça n'est pas vulgaire ni choquant pour autant. Quand je vois toutes les micro tenues de soi-disant aventurières/guerrières qui ne cachent rien du tout... :roll: La on en est loin. Surtout que le personnage n'a aucune prétention de ce genre et n'a pas besoin de vêtements pratiques. On comprend bien que son but est de porter quelque chose d'un peu "riche", d'un peu séduisant. Je m'imagine bien une patronne de saloon, un peu mafieuse sur les bords (surtout sur la 2è photo) ou quelque chose comme ça. Quelqu'un qui trempe plus ou moins dans les magouilles, qui ne fait pas partie de la haute (mais pas un traîne patin non plus), quelqu'un qui se donne des "airs de". Et qui n'est pas forcément amené à crapahuter sur les toits ou dans les égouts.

Je suis aussi particulièrement agacée par la nécessité qu'ont pas mal de gens de mettre des filles presque à poil partout, surtout là où il ne faut pas, mais pour le coup, sur ces photos, ça ne me dérange pas. Ça n'est pas indécent, ni incongru.
D'autant plus que j'ai l'impression que c'est plus une tenue destinée à être prise en photo qu'à être portée lors de conventions ou autres rassemblements, non ? Je pense qu'on peut aussi se permettre plus de choses dans ce cadre là, puisque qu'on garde, quoi qu'il arrive, la maîtrise totale sur ce qu'on veut bien montrer ou non.

J'aime bien l'absence d'accessoires trop typés steam, dans le sens où tous les personnages n'ont pas à être des ingénieurs ou des explorateurs.
"That is not dead which can eternal lie, and with strange aeons even death may die."
Avatar de l’utilisateur
Alyanna
 
Messages: 214
Inscrit le: 27 Mars 2014, 19:36
Localisation: Paris


Re: Sinabre en toute simplicité

Messagepar Sinabre » 12 Décembre 2015, 18:59

Merci :)

Alors ^^
La jeune femme arrive au saloon (image 2), observe, peut-être attend-elle quelqu'un, peut-être est-elle interpellée ... puis elle s'installe, commande un verre, ôte sa redingote et, en digne habituée des lieux, se met à l'aise sur la banquette, son arme à portée de main (image 3). La posture est détendue, désinvolte. S'il y a une sensualité là-dedans, elle est contredite par la froideur du regard qui suggère davantage une mise en garde qu'une invitation.
Les photos ne comportent aucun élément laissant supposer que le temps soit froid à l'extérieur, la tenue en elle-même semble plutôt mi-saison, proche de ce que je porte moi-même s'il fait doux mais pas chaud, et lorsque je vais au bar après avoir marché, il n'est pas rare que j'enlève ma veste, me retrouvant en débardeur dans l'indifférence générale :)
Le perso est ici représenté dans une circonstance de vie quotidienne peu importe son statut; il n'y a que la présence de l'arme qui puisse incliner à certaines suppositions, encore que ... tous les mondes imaginaires n'ont pas les mêmes référentiels en la matière. Et il en est de même pour le puritanisme vestimentaire, parfois justifié dans le domaine de la reconstitution historique, moins dans la fiction.
A partir de là ... tout est permis niveau imagination: chef de gang se délassant avant ou après une négociation, jeune dame de la petite bourgeoisie se rendant à un rendez-vous, espionne à la solde du saloon, militante venue pour une réunion politique, etc ...

Après, oui c'est une tenue composée pour un shooting, quoi qu'il m'arrive de m'apprêter ainsi dans la vie de tous les jours. C'est peut-être aussi ce que je porterais volontiers en convention histoire de n'avoir ni trop froid ni trop chaud (enfin comme beaucoup de rassemblements se font en période estivale, je ne m'habillerais certainement pas de façon plus couverte ^^), d'être à l'aise dans mes déplacements, de ne pas être gênée par trop d'accessoires, etc ..

L'ensemble est tout simplement sobre et assez polyvalent dans le cadre d'une vie quotidienne dans un autre monde, un livre, un film ..
Si je devais l'inscrire dans un contexte uchronique déjà exploité, je pencherais pour Firefly, dans lequel de nombreux styles se mélangent et s'harmonisent de façon très libre et détendue, sans prétention ni exagération, avec une dominante western au milieu d'un peu de tout.
Avatar de l’utilisateur
Sinabre
 
Messages: 334
Inscrit le: 10 Janvier 2013, 09:58


Re: Sinabre en toute simplicité

Messagepar BTek » 26 Décembre 2015, 17:30

Vos points sont assez justes et pourtant je maintient ce que je dis, oui beaucoup de clichés sont évités.
Chercher à créer un costume dans un style steampunk n'impose absolument pas de recréer les codes vestimentaires de certaines classes sociales du XIXe siècle, il s'agit aussi de décaler ces codes.
Ce que j'entendais alors par cliché est le fait de, puisque l'on fait du steampunk, de vouloir à tout prix ajouter des accessoires à vapeur, à engrenage, à tubes, ... Aujourd'hui nous ne portons pas de carte mère d'ordinateur sur nos casquettes, pourquoi vouloir absolument mettre des rouages sur un haut de forme? Parfois, sur des personnages excentriques ça me plait, j'aime bien aussi quand on fait sans.
Après tout, lorsque l'on se crée un personnage on le fait aussi avec son univers, je ne vois donc pas le problème dans des codes vestimentaires peut être plus modernes (notamment sur les centimètres carrés de peau visible qui manifestement font débat). Je ne verrais pas non plus d'inconvénient à un costume plus stricte, tant qu'il conserve sa cohérence.
Mais il me semble que la meilleure conclusion a déjà été apportée, il faut faire ce qui nous plait!
Avatar de l’utilisateur
BTek
 
Messages: 31
Inscrit le: 30 Octobre 2015, 15:24


Re: Sinabre en toute simplicité

Messagepar Supertapis » 31 Décembre 2015, 03:02

Personnellement je trouve le costume très réussi.

Pour ce qui est du débat, je pense que le monde actuel nous habitue à bien pire que ce que nous avons sous les yeux en terme de nudité, de quoi justement donné à autant d'habillement un côté dépassé, ce qui tombe bien si on pense que le steampunk se concentre sur l’esthétique d'une époque révolue (hélas :( ). De plus, si les codes du XIXème et du début du XXème siècle étaient très restrictifs et amenait à cacher beaucoup, n'oublions pas que cette tendance conduisait à beaucoup de velléités de transgression : de la poésie érotique à la littérature gothique affichant bon nombre d'allusions et sous-entendus sensuels et sexuels jusqu'à l'ambiance des maisons closes, feutrés mais fleurant bon le stupre et la luxure, en passant par les saloons grivois de l'ouest américain puisqu'il en était question ici et la tradition des femmes entretenues et autres "belles horizontales" notoirement provocantes à l'époque. Dans ce contexte, un petit décolleté et une paire d'épaules nues ne me semblent pas déplacées.
Avatar de l’utilisateur
Supertapis
 
Messages: 132
Inscrit le: 02 Août 2015, 00:13
Localisation: Montargis, Loiret, Région Centre, France

Précédent

Retour vers Index du forum

Retour vers Galerie

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité