Le problème n'a pas encore été résolu et divers événements ont retardé sa résolution (déménagement, service client un peu particulier...)

Prenez soin de vous en ces temps un peu particuliers :)

Khin (17/03/2020)


Hello ! Le forum ne peut plus envoyer de mails depuis quelques jours. Ceci signifie que, par exemple, la récupération de mot de passe ne fonctionne plus.

Nous sommes sur le coup et réglons le problème dès que possible (les fêtes, tout ça) !

Khin (29/12/2019)

Les aventuriers de Géodésia Tome 1 Prologue

Où l'on laisse libre cours à sa plume mécanique.
ludovicperez
Messages : 6
Inscription : 21 octobre 2015, 21:21
Localisation : Biarritz

Les aventuriers de Géodésia Tome 1 Prologue

Message par ludovicperez » 02 février 2020, 18:08

Avant de commencer à lire je tien à vous remercier de l'attention que vous portez au steampunk. Si quoi que ce soit vous chagrine, n'hésitez pas à me le faire savoir en commentaire afin que je m'améliore.
J'ai pour projet de créer tout un univers dans lequel chacun peut y créer le personnage qu'il souhaite. Pour les cosplayeur, ce personnage est le reflet de votre cosplay (si vous en avez un, ce n'est pas obligé). Lors de convention, nous serions tous représentés sous une même bannière les aventuriers de Géodésia. Afin de rallier tous les vaporistes qui le souhaite si l'aventure vous tente, laissez un message à "lesaventuriersdegeodesia@gmail.com"



Ludwig Steamhearth passe le plus clair de son temps à satisfaire ses pulsions inventives . Il est passionné de minéralogie plus particulièrement des cristaux géodésiques. Des pierres constituées de purs énergies élémentaires. Il s'en sert comme batterie pour ses équipements.

Il part un jour de son village natal "Archronos" à la recherche de trois cristaux ayant chacun une particularité.

Le premier lui permettrai d'agir sur l'espace temps. Le second sur la réalité elle même.
Enfin le plus crucial, le cristal de ré - agencement dimensionnelle (ou cristal prismatique) qui permet (en théorie) de faire un pont vers des univers parallèles au nôtre.

Il pense que grâce à ces trois éléments, il est en mesure de voyager au delà de son monde. Il trouvera sur sa route plusieurs compagnons, dont :

Andji, ninja solitaire à la recherche de la personne responsable du massacre de son village.

Bobby, le tacticien narcoleptique et feignant souhaitant trouver un remède contre sa maladie jugée incurable.

Nina, la mécrogicienne. C'est la mécano du groupe. À ne surtout pas mettre en rogne.

Laetitia, la médecin hémophile, gaffe aux piqûres de rappel.

Catherine la navigatrice et cartographe.

Et son frangin ...

Quoi !?

Lw- Sebastian ! Pourquoi y'a du crayon bleu sur mon récit de voyage ?

S- hin ? Bah c'est pas la couleur que tu utilise d'habitude ?

Lw- Oui mais ce n'est pas mon écriture. Et ça parle de toi alors que je t'avais "oublié".

S- C'est pas grave t'as qu'à faire avec non ?

Lw- Mais c'est écrit :

"Et Sebastian la pu@#$ de brutasse équipé d'un masque à gaz badass et d'un minigun/canon à main sur le bras gauche. C'est le second de Ludwig et il pète le style avec ses gros muscles, son fusil à deux coups et son œil bionique. Le voyageur, le supplie à genou de venir avec lui sur sa dernière invention, Le Serenity. "

Alors de un, je ne dévoile pas le Serenity tout de suite. Ensuite, comment ça ? , JE t'ai supplié de venir ?!?!

S- Et bien ... C'est une excellente question et je n'est qu'une chose à te dire ... DISPARITION !

Andji qui se cacher dans un coin de la pièce, lança une grenade fumigène dans la salle. Ludwig ,pris de court, ne comprenais pas pourquoi son ami de longue date, Andji aider son frère. Un bref coup d’œil sur le livre, et là au bas de la page . Et noté :

"Andji ,c'est le meilleur Shinobi de tous les temps MOUAHAHAH. "

Ludwig prend son fusil, le règle sur paralysant, et par en trombe à la poursuite des deux assaillants. Sur le pont Andji tente d'esquiver les tires de Ludwig en utilisant une technique de substitution avec Sébastian. Le vent généré par sa technique entoure Sébastian qui se cacher derrière un tonneau. Et une fraction de seconde plus tard, la brute épaisse se retrouve littéralement nez à nez avec Natacha, le fusil à triple canon de Ludwig. Ce dernier laisse échapper un large sourire en coin, et presse la gâchette .Un hurlement retentit dans tout le navire. Le corps en partie carbonisé de Sébastian gisait au sol.

Ludwig rechargeant son arme : - la prochaine fois que tu utilise mon livre de bord sans ma permission, je demanderai à Nina de modifier ton filtre à poussière dans ton sommeil.

Sebastian encore fumant : - ok d'ac patron.

Andji dans l'ombre du tonneau : - euh... Et pour moi ?

Ludwig, en pointant son fusil vers lui : - toi... C'est bon t’es tout pardonné.

Le shinobi l'air stupéfié : - vraiment ?

Ludwig faisant signe de se retourner au ninja ébahie : - non .

À cette instant, un bruit de chargement électrique se fait entendre derrière le malheureux, quand soudain. Le mini-drone de Ludwig, fidèle machine cyclope à hélices, survol à mi hauteur Andji . Équipé d'un taser portatif, les quelques 200 volt alternatif de ce petit engin, suffisent à paralyser le pauvre homme de l'ombre. Le laissant tétaniser au côté de Sébastian.

Nina en pleine réparation sur le moteur gauche du navire, ne put s'empêcher de remarquer la fumée sortant de la bouche de ces deux andouilles. Elle leur fit une remarque déplacée : “- hey les gars, fumer tue ! “

Laetitia sortant de la poupe, tout sourire : - Quelqu'un a appelé un docteur ?

Nina en regardant la magnifique silhouette de Laetitia, ne pu s'empêcher de lui rabattre son clapet, sur un ton méprisant : - ouais un docteur ! pas une pseudo infirmière hémophile.

Le visage de Laetitia rougit de gêne : - Mais pas du tout c'est juste que je trouve ça un peu dégoûtant.

Un sourire narcissiques se dévoile sur le visage de Nina : - tu es plus doué pour poser sur les affiches du Geodesia Pub . Plutôt que de faire un bandage .

Laetitia hausse les épaules : - Tu dis çà parce que tu es jalouse de mes formes n'est ce pas ? C'est juste que moi, je ne ressemble pas à une planche à pain ... aïeuh !!!

Une clé de 10, est arrivée droit dans la tête du médecin de l'équipage.

Ayant un complexe d'infériorité au niveau de sa poi… morphologie. Nina ne supporte pas d'être charrier. Alors si en plus, il s'agit de ces attributs féminin, elle peut devenir incontrôlables.Laetitia s'effondre au sol tel un pantin désarticulé.

Nina, rouge tel une tomate, serrant son poing droit et montrant du doigt le toubib apposé sur la rambarde : - redis encore une fois que j'ai une petite poitrine et crois moi, la prochaine chose que tu verras, ce sera ma clé à molette sur ton visage.

Laetitia sortant de sa léthargie : - Tu sais, plein de gens sont dans ton cas. Je peux peut être te conseiller un traitement si tu veux ?

Nina des étoiles plein les yeux et joignant ses mains pleines de cambouis : - C'est vrai ?! Après tout ce que je t'ai fais, tu ferais ça pour moi ?

Laetitia pouffant de rire en se tenant l'estomac : - Mais non ya pas de... ya pas de traitement contre les planches à pain . Ha ha ha . Et même si cela existé, il faudrait que tu me supplie à genou de te le procurer.

La vapeur commence à monter quand soudain. Boum !!! Un tire fracassant se fait entendre dans tout le pont. Ludwig brandissant son fusil dans les airs ordonna à son équipage de se calmer. Une deuxième clé, de 20 cette fois ! fondit droits sur lui, lui causant une gerbe de sang au niveau de son front .

Ludwig en se tenant la tête et en pleurnichant : - Mais pourquoi tu m'envoie un outil en pleine face ?! j'aurai pu y rester !

Nina furieuse : - Est ce qu'au moins, tu as pensé au ballon au dessus de toi !?

Ludwig : - Mais oui c'est juste une cartouche à blanc, je sais très bien ce que je fais .

Nina : - oui il n'empêche, que si la toile se déchire c'est 100 tonnes de bois ,d'acier et de cuivre qui s'écrase sur une ville de 2 millions d'habitants.

Ludwig : Mais on aurait tout simplement passé sur les moteurs auxiliaires, nous permettant de rediriger le navire vers les plaines inhabité non ?

Nina : Seulement si ils sont réparés gros bêta. C'est pas tout ça, de traverser un orage magnétique sans occasionner quelques dommages. Sans ces moteurs la seul chose que je puisse faire c'est t'étriper avant l'impact.

Ludwig voyant son sourire narquois décide de mettre fin à la conversation et de montrer à tout l'équipage, le livre de bord qui retrace toutes leurs aventures.
Catherine qui était restée en cabine pendant les petites querelles de ses compagnons, trouva l'idée intéressant.

Catherine : Et donc tu veux bien nous en lire un bout ?

Ludwig rougit légèrement : Et bien c'est un peu bizarre vu que les deux apprentis voleurs ont bousillés les quelques pages que j'avais écrites.

Catherine : Ludwig Steamhearth ,le voyageur le plus téméraire que j'ai jamais croisé, aurait-il peur de raconter son histoire ? Le temps est magnifique aujourd'hui, et l'on vient à peine finir de déjeuner. Une petite histoire nostalgique ne nous fera pas de mal.

Andji sortant de sa torpeur : Tu veux dire que tu pars depuis le jour où l'on c'est rencontré toi et moi ?

Ludwig tournant le premier page du livre : Non mon ami. Je veux dire depuis le tout début. A l'aube de cette magnifique aventure. L'aventure du voyageur steampunk.

Sebastian : Le voyageur steampunk ? Sérieusement tu vas appelé nos aventures, les plus barrées de toute l'histoire de Géodésia, " l'aventure du voyageur steampunk" ? Et nous alors ? Moi ,Catherine ,Andji ,Nina ,Bobby et Laetitia ?

Ludwig déconcerté : Mais je peux pas appeler nos aventures, Les aventures du voyageur steampunk ,de Sébastian ,Catherine ,Andji ,Nina ,Bobby et Laetitia ? C'est vraiment bizarre.

Catherine: il nous faudrait un nom à notre équipe de bras cassés.

Nina: Quelque chose de mécanique ?

Bobby un peu vaporeux dans son hamac improvisé entre deux caisses de nourritures : - Quelque chose de court et de facile à retenir.

Catherine : Quelque chose qui ferait écho à notre réputation de voyageurs intrépides.

Andji : Personnellement je n'ai pas d'idées.

Laetitia : et surtout il faudrait que...

Sebastian : ET IL FAUT QUE ÇA TRANSPIRE LES BRUTASSES À PLEIN NEZ !!!

Laetitia : Mais euh j'allais le dire !

Ludwig : Bien résumons, il faut que le nom soit :

-Quelque chose de mécanique
-Quelque chose de court et de facile à retenir
-Quelque chose qui ferait écho à notre réputation de voyageurs intrépides.
-Et que ça. ... que ce soit brutal...

Après exactement dix ... second de réflexion Ludwig cria "les pieds nickelés !" S'en suit un refus catégorique. Nina le lui fit comprendre autrement, car une deuxième clé, vint se loger entre les deux yeux plein d'espoir. Je vous épargne les vingt minutes qu'il a passé à hurler de douleur...

Et pourquoi pas "Les explorateurs de Géodésia " ? Se rattrapa t'il .

Hum pas mal. Dit Nina.

Catherine : C'est pas mal du tout même.

Bobby: - Non mais en faite je m'en fou. Il se renferme dans son hamac.

Andji: - Cela résume plutôt bien ce que nous sommes.

Laetitia : Mais c'est pas un peu cliché ?

Nina : woua ! Tu connais le sens du mot cliché ? La médecin recommença à rougir de colère.

Sebastian : OUAI peut être. ... MAIS ON RESTE LES EXPLORATEURS LES PLUS COUILLUS DE TOUTE L'HISTOIRE DE GEODESIA ! MOUAHAHAH !

Ludwig : Donc on est d'accord pour valider le nom de notre équipage ? Ce sera donc " Les explorateurs de Géodésia"

Andji,prenant place au côté de Ludwig : Alors ? Par où on commence ?

Ludwig: Par le début bien sûr, le tout début …

FIN DU PROLOGUE
Avatar de l’utilisateur
Hastings
Messages : 120
Inscription : 26 avril 2017, 16:08
Localisation : Bretagne

Re: Les aventuriers de Géodésia Tome 1 Prologue

Message par Hastings » 03 février 2020, 18:13

En lisant ce prologue, j'ai eu l'impression de regarder un épisode d'un manga! Ne le prends pas pour une remarque négative, au contraire! En tous cas, tous les éléments de ce genre littéraire/graphique sont réunis. A noter cependant quelques fautes d'orthographe et de conjugaison (merci Mr le Professeur! :D ). Je ne peux m'empêcher également de pointer quelques références cinématographiques plus ou moins flagrantes:
1- Les cristaux (très proches des gemmes de l'infini de l'univers des Avengers (Marvel Cinematic Universe)
2- Le "Serenity"serait-il en lien avec la série & le film "Firefly Serenity" par Joss Whedon? (Avec Nathan "Castle" Fillion)
Quoi qu'il en soit, c'est, disons, distrayant à lire après une journée de boulot!
Bonne continuation!
ludovicperez
Messages : 6
Inscription : 21 octobre 2015, 21:21
Localisation : Biarritz

Re: Les aventuriers de Géodésia Tome 1 Prologue

Message par ludovicperez » 04 février 2020, 18:26

Merci pour le commentaire Hasting. Je suis content que ça te plaise, j’essaie au maximum de rendre mon travail lisible et claire mais j'avoue que je pêche beaucoup ( pour pas dire énormément ) dans l'orthographe. Si j'arrive à mener à bien mon projet la prochaine étape serait le passage à la bd voir au manga ce serait top !

Concernant les références :

- Les cristaux : j'avais besoin d'un élément fantaisiste qui permettent de justifier le fonctionnement des hovercrafts et temps qu'à faire, permettre aussi aux gens de s'en servir pour tout autre type d'usage. Dans la conception de Géodésia il est possible que certain cristaux soit tellement purs qu'ils aient les mêmes capacité que les pierres d' infinité. Mais toute ressemblance est totalement fortuite.

- Serenity : C'est totalement ça à ceci près que je n'ai vue que le film et non la série. Il faudra que je la regarde un de ces quarte.
Répondre

Revenir à « Le Salon de Lecture »