Go to footer

Aller au contenu


Projet sans nom...

Où l'on laisse libre cours à sa plume mécanique.

Projet sans nom...

Messagepar Angèle Holmes » 27 Septembre 2014, 22:09

I-Le nom

Idée de nom:
-The Chronicles of Pandorikïa
-
Z'avez des idées?

II-Prologue, synopis, machin dans le genre

Courage à celui qui lira!

La terre, en l'an 3617, n'était plus propice au développement de la vie... Tandis que certains se plaignaient de l'infertilité des sols entre autres, seul un être, oui un seul et unique le dénommé Rupert Van Dorcas, parvint à mettre en place une solution. C'est ainsi que naquit la planète Pandorikïa une dizaine d'années plus tard...
Cette planète artificielle avait replacé en quelque sorte la Lune, détruite par la stupidité humaine une centaine d'années auparavant. Le nouvel astre était constitué de deux hémisphères, respectivement haut et bas ou Nord et Sud. L'hémisphère bas contenait des travailleurs, comme certains disent, ils travaillaient sans relâche dans un confort sommaire, afin d'assurer la meilleure vie à ceux du haut. Enfin ce n'était pas exactement ce que désirer Mr. Van Dorcas... Malheureusement ce dernier était mort ébloui par la perfection de son œuvre, une crise cardiaque fatale pour son vieux cœur... paix à son âme, laissant le commandant à sa fille, Laëtica. Une fois au pouvoir, elle n'avait pas reproduit la même erreur que notre monde déchu. Oh que non ! Je m'explique, ceux du haut n'était pas les plus riches, c'était les inventeurs, les esprits innovateurs, créatifs et intelligents ! Mais ces esprits auraient pu remettre en cause le pouvoir en place, il fallait donc les mener à la baguette ! Alors tout ces gens et quelques forces de la nature finirent sous l'emprise de l'Osirisodon, un œil bionique permettant d'avoir un total contrôle de ses sujets, sans risquer d'endommager leurs cerveaux et donc leurs esprits, pour innover, améliorer, rendre meilleur le monde de Pandorikïa. Ce monde était néanmoins semblable aux pires régimes politiques qu'eurent connu certains pays, jadis...

Le choix des populations de chaque hémisphère n'était pas anodin. Chaque enfant, qu'il soit de Pandorikïa ou de la Terre, car elle était encore habitée par la « vieille » ou « abîmée » basse besogne, était enlevé à ses parents dès la naissance. Une fois en âge de lire, parler et marcher, l'enfant passe quelques tests permettant de savoir où il ira. Si il correspondait aux critères exigeants de Pandorikïa Nord, il était amené à l'institut des Orphelins de Pandorikïa Nord, que nous abrégerons par OPN. Dans le cas contraire, il partait vers le bas, où son espérance de vie est limitée...

Cela faisait une vingtaine d'années que ce monde fonctionne ainsi, sous le contrôle de la Reine Laëtica, mais cela allait être bouleversé. Et c'est sur Terre que ce bouleversement commença, à Londres (enfin ce qu'il en restait...) par un matin d'hiver de 3649. Ce matin là le monde vit apparaître celle qui allait tout bouleverser...[/spoiler]

Personnages
En cours, enfin j'ai pas encore tout les noms  :D  


Un conseil? Un avis? Une question? Alors, commentes!  8)
Ami dessineux passe faire un tour ici
Soit toi-même et cultives ta différence! Ce monde serait bien moins ennuyeux si tout le monde faisait de même....
Avatar de l’utilisateur
Angèle Holmes
 
Messages: 57
Inscrit le: 07 Avril 2014, 21:36
Localisation: Normandie, Calvados, Bayeux


Re: Projet sans nom...

Messagepar Merle » 03 Octobre 2014, 17:34

Merci, donc, de la part du lecteur courageux. ;)

Qu'est-ce que c'est exactement ? Un univers pour une histoire ?

Première remarque : j'ai l'impression que quelqu'un a chargé le tromblon à grenaille en idées et qu'on a tiré sur le mur, avec ce résultat épars, confus et plutôt simpliste. Par ce dernier aspect, ça ressemble un peu à l'introduction de certains romans fantastiques du début du XIXe siècle. Ce que je veux dire, c'est que couper un monde en deux parties Nord/Sud appelées Haut/Bas, avec une reine au-dessus et un œil qui surveille toute cette dystopie, ce n'est pas très engageant.
Réorganise ton prologue, fais le tri dans tes idées pour un peu plus de cohérence.

Ceci dit, en quoi ceci est-ce steampunk ?
Autant de motivation qu'une lettre de motivation.
Avatar de l’utilisateur
Merle
 
Messages: 4657
Inscrit le: 18 Décembre 2010, 12:52
Localisation: In a bar, under the sea


Retour vers Index du forum

Retour vers Le Salon de Lecture

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités