Réécriture steampunk

Où l'on laisse libre cours à sa plume mécanique.
Avatar de l’utilisateur
Petit bleu
Messages : 109
Inscription : 22 octobre 2013, 20:26
Localisation : En agonie béate à la Staré Město.

Réécriture steampunk

Message par Petit bleu » 17 avril 2014, 23:14

Tchou !

J'avais proposé le principe des steam-réécritures de passages cultes de la littérature pour le PV, mais celle-là, j'aurai du mal à la caser. Alors je vous la propose, et tant qu'à faire, je ne vous dis pas quelle est la version originale ! Mais bon, facile à deviner, elle est assez fidèle, j'ai gardé au moins un vers intact, et puis bon, au moins l'auteur quoi ! ^^ Allez, amusez-vous bien ;)

Le titre devait être "Rhin en coupe", à vous de voir pourquoi, mais l'humour noir n'allait pas avec. Sans titre, donc.

Mon verre est plein d’alcool trembleur et embrumé
Ecoutez la chanson lente d’un capitaine
Sur son carnet de bord la lune consumée
Voit sept femmes tordant leurs cheveux vert lichen

La cheminée dessine à plain-chant une ronde
Et que la vapeur noie le chant du vieux marine
Chantez et montrez-moi toutes les filles blondes
Aux tresses de laiton et aux yeux de machines

La mer la mer sucrée s’enivre dans l’absinthe
Ses reflets sont unis aux rouages tremblants
Contre qui la vapeur qui monte chante et tinte
De la voix qui chantait fées vertes et flots blancs

Mon verre s’est brisé comme un éclat de rire


A vos avis ! :)
Twinkle, twinkle, little bat !
How I wonder what you're at !
Up above the world you fly,
Like a tea tray in the sky.
Twinkle, twinkle, little bat !
How I wonder what you're at !
Merle
Messages : 4659
Inscription : 18 décembre 2010, 12:52
Localisation : In a bar, under the sea
Contact :

Re: Réécriture steampunk

Message par Merle » 18 avril 2014, 09:22

"Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire" Avec ce seul vers, difficile de ne pas reconnaître que le Rhin, le Rhin est ivre.
Autant de motivation qu'une lettre de motivation.
Répondre

Revenir à « Le Salon de Lecture »