Go to footer

Aller au contenu


Le triomphe du Capitaine

Où l'on laisse libre cours à sa plume mécanique.

Le triomphe du Capitaine

Messagepar Renard » 18 Juin 2013, 23:43

Voilà des années maintenant que je retranscris les aventures de l'Aile Noire et de son équipage.
Il m'arrivait parfois de relire mes notes afin de revivre un moment marquant de nos voyages. Je me suis dit que mes camarades, et pourquoi pas le reste du monde, auraient envie de connaître mes récits.
Il est arrivé certains événements auxquels je n'étais pas présent, ou j'avais simplement du mal à m'en souvenir, quelques passages de l'histoire ont donc été apporté par d'autres et peuvent par conséquent être romancés avec excès - notamment les récits du capitaine qui a tendance à tout tourner à son avantage -.
Et puisque toute histoire à un début...


La mienne commença un soir d'été alors que je noyais mes problèmes affalé sur une des tables d'un des plus miteux pubs du centre de Londres.
Les nombreux verres d'alcool ainsi que la chaleur étouffante m'avaient plongé dans un état de torpeur proche de l’inconscience.

Que me serait-il arrivé si elle ne s'était pas présentée à moi ce soir-là, je n'ose l'imaginer. J'aurai très bien pu finir la gorge tranchée et les poches vides dans la pénombre d'un cul de sac, ou bien ivre mort ici même, sur cette chaise que j'occupais depuis le matin.
Mais alors que je tentais de réunir mes dernières forces afin de commander une autre tournée une voix semblant venue de nul part fit souffrir mes oreilles.

-Lieutenant ? Ou devrais-je dire ex-lieutenant.

Ma vue brouillée m’empêchait de distinguer mon interlocutrice mais par le son de sa voix je devinais avoir affaire à une jeune fille. Le bruit d'une chaise que l'on tire me fit porter mes mains jusqu'à ma tête et je répondis péniblement.

-Qu'est-ce que vous me voulez ?
-C'est vous que je veux.
-Moi ? Vous savez qui je suis gamine ?

Elle mit un temps pour me répondre, je levais les yeux pour voir si elle était bien là, si je n'avais pas rêvé.
Assise en face de moi elle s'était avancée, son visage à quelques centimètres du mien.

-Je sais que vous vous appelez Théodore Windsock , je sais aussi qu'on vous a mis sur le dos le massacre de l'île d'Aman et que c'est pour cela que l'on vous a renvoyé de l'armée de sa Majesté. Je sais que vous passez vos journées à boire pour oublier et c'est pour ça que je ne relèverai pas le fait que vous venez de m'insulter de gamine. Maintenant je vous propose d'en finir avec vos malheurs en vous joignant à moi Capitaine Julia Fenzephyr afin de regagner l'honneur que vous avez si bêtement perdu.

-Oh et comment comptez-vous vous y prendre... Capitaine ?
-Dois-je vraiment me fatiguer à expliquer un plan complexe à un homme complètement ivre  pour le convaincre de me suivre ? Je pense que vous n'avez plus grand chose à perdre.

-Mais surtout plus rien à gagner. J'ai perdu mon travail, ma réputation, ma propre famille me prend pour un meurtrier, ma femme m'a mis à la porte. Je suis tombé dans un trou si profond que j'aurai plus de facilité à le boucher qu'à en sortir.
-Si vous me permettez je pense que votre femme vous a surtout renvoyé à cause de votre problème de boisson, non mais vous avez vu l'état dans lequel vous êtes !
-Qu'est-ce que vous en savez.
-C'est simple, c'est elle même qui me l'a dit.
-Quoi, vous avez vu Rachel?
-Cet après-midi oui, c'est incroyable ce que les femmes ont tendance à s'étaler sur leur vie intime lorsqu'elles sont entre elles. Il suffit de rester polie, d'accepter une tasse de thé et vous obtenez tout ce que vous voulez. Vous devriez lui dire de faire attention à l'avenir, oh et j'ai également eu l'occasion de rencontrer vos deux filles, elles sont charmantes.
-Vous avez vu ma femme et mes filles, elles vont bien ? Vous ont elles parlé de moi ?

Voilà que je me faisais avoir comme un bleu, j'en ris encore en y repensant, le capitaine avait trouvé mon point faible et m'avait manipulé en beauté.

-Votre femme semble sûre de votre innocence, elle espérait vous faire réagir en vous mettant à la rue, ce n’était apparemment pas la meilleur solution. Je ne compte pas perdre plus de temps avec vous, acceptez-vous mon offre ?

On pouvait difficilement appeler ça une offre, la seule chose qu'elle me demandait c'était de la suivre, sans savoir dans quoi je m'engageais.
Et pourtant j’acceptais trop alléché par ces promesses d'honneur sauvé.

-Retrouvez moi demain au port aérien, hangar n°458F6. Je vous laisse la matinée pour vous remettre de votre état.

Elle se leva lentement puis après m'avoir fixé plusieurs secondes pris congé sans un mot de plus.
Et c'est ainsi que j'entrais sous le commandement du capitaine Fenzephyr.
Avatar de l’utilisateur
Renard
 
Messages: 298
Inscrit le: 12 Mars 2012, 11:43
Localisation: Flying through a bright blue sky


Re: Le triomphe du Capitaine

Messagepar the frozen joke » 19 Juin 2013, 00:19

pirate storie reader aprouved! :ugeek:
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Frozen-Joke/200411246644322
Avatar de l’utilisateur
the frozen joke
 
Messages: 4406
Inscrit le: 05 Septembre 2010, 22:26
Localisation: entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie


Retour vers Index du forum

Retour vers Le Salon de Lecture

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité