[CURIOSITE] Vinyle

Où l'on parle musique.
Spiky
Messages : 1271
Inscription : 10 septembre 2009, 01:57
Localisation : France
Contact :

[CURIOSITE] Vinyle

Message par Spiky » 16 janvier 2012, 21:51

Image

C'est donc la 60ème entrée au référencement, et elle m'aura demandé de la recherche, de l'investissement, et surtout du temps. C'est donc avec une joie non peu contenue que je vous présente le Vinyle. Ce topic est un pot pourri d'informations récupérées ici et là sur le net qui m'ont parues claires, assorties d'explications personnelles.

D'abord voici un petit sondage sur FB, histoire de savoir qui dispose d'une platine, et qui n'en dispose pas :
LE SONDAGE ICI : http://www.facebook.com/questions/27622 ... ?qa_ref=qd

Notez que ce topic n'a pas vocation à être une bible sur le Vinyle mais à expliquer (simplement) pourquoi ce format est encore (et pour un bon moment) d'actualité (je passerais sur le look vintage, ici c'est la technologie qui nous intéresse).

Un peu d'histoire ...
En 1877, Charles Cros dépose à l'Académie des Sciences un brevet sur le Paléophone : l'idée que l'on puisse graver les vibrations sonores sur du métal à l'aide d'un crayon rattaché à une membrane vibrante, afin, par la suite, de reproduire le son initial en faisant glisser un stylet rattaché à une membrane sur cette gravure. Mais le Français se fait doubler par Thomas Edison, qui la même année construit son Phonographe : son dispositif permet d'enregistrer des sons grâce à un stylet composé d'une aiguille interchangeable fixée sur un diaphragme de mica. Ce stylet grave les sonorités sur un cylindre d'étain (de cire par la suite, ce qui améliora la qualité de l'enregistrement). Dès que l'enregistrement est terminé, la gravure peut être lue par le stylet. L'aiguille, faisant vibrer le diaphragme, transforme le sillon gravé en sons. Afin de permettre la diffusion de ces premiers enregistrements, un mécanisme de recopie sur cylindre de bakélite est mis au point : la qualité est meilleure et surtout le cylindre ne craint plus ni les déformations ni la chaleur.
Image
Au début du 20eme siècle apparait le 78 tours, qui en fait était rarement enregistré à cette vitesse. C'est un disque mono, avec en général une chanson par face. Il commence à disparaitre dans les années 50, pour faire place au microsillon qui nous intéresse. Pour étendre la bande passante, les différentes firmes utilisent alors une égalisation sur les disques, en diminuant les fréquences graves lors de la gravure, pour les augmenter à la lecture. Cela permet de faire descendre la bande passante d'un vinyle vers les 20 hz, ce qui était impossible sans cette accentuation car les excursions du sillon étaient alors incompatible avec la largeur du sillon : le disque sautait si l'on gravait trop de grave...
L'utilisation de cette pré-accuentuation fût faite dans l'anarchie la plus totale, chaque compagnie utilisait sa courbe maison. En 1956, la Recording Industry Association of America (RIAA) proposa un standard, basé sur les courbes des compagnies RCA et Victor. Très rapidement, toutes les compagnies utilisèrent cette pré-accentuation, que l'on nomme maintenant "RIAA".
Contrairement au CD, ou au mp3, on a ici affaire à un format dit analogique, par conséquent, pas de dégradation permanente dû à la quantification ou à l'échantillonnage numérique (pour faire court, à la conversion de l'analogique vers le numérique). Si il y a une perte, elle provient alors des interférences lors de la lecture, de la qualité du vinyle, de la cellule, du bras de lecture, de la platine, et comme pour le numérique, de toute la chaine de lecture.

Les disques analogiques n'utilisent pas d'échantillonnage.
Cela signifie que le temps n'est pas découpé pour être numérisé. Le CD, avec son échantillonnage à 44,1 kHz, est très satisfaisant. Les formats haute définition SACD et DVD-Audio ont montré que l'extension de la bande passante au-delà de 20kHz pouvait apporter un plus considérable. Beaucoup d'instruments de musique ont un spectre qui va bien au delà des 20 kHz (trompette, percussions...)
En évitant l'échantillonnage, le disque noir permet une réponse en phase linéaire jusqu'à plus de 30 kHz. Cela se traduit concrètement par une image spatiale stable et très précise. On entend mieux l'acoustique du lieu de prise de son.
Les vinyles sont des disques mono sillon, ou le son est enregistré à vitesse fixe (le disque ne change pas de vitesse comme un CD) sur un sillon qui part du bord du disque, jusqu'au label central. Mais la vitesse de défilement du sillon est plus rapide au début du disque (la aussi à l'inverse du CD ou le défilement est à vitesse constante), ce qui fait que la qualité est théoriquement légèrement meilleure au début de l'enregistrement. Il existe 2 vitesses principales :

33 tours 1/3 par minutes, dit "33 tours" : le plus courant, en général sur des disques d'un peu moins de 30cm de diamètre (exactement 12 pouces). On trouve parfois des disques de 25 cm (10 pouces).

45 tours par minute, dit "45 tours" : Utilisé pour les singles, un titre par face. Ils font 7 pouces, soit 17 cm. On trouve aussi des 7 pouces "EP", pour Extended Play, avec deux chansons par face. Et plus tard est apparu le Maxi 45 tours, de la taille d'un 33 tours, aussi appelé super 45 tours ou maxi-single. Avantage de ces disques : vitesse de lecture accrue, qui donne un meilleur son, mais limite la durée d'enregistrement.


Aujourd'hui on peut considérer qu'avec une platine moderne, bien réglé, et une chaine audio qui suit, les grésillements et autres craquements deviennent quasiment inaudible. Il m'est moi même arrivé de chercher plusieurs minutes ma fenêtre winamp avant de comprendre que c'était bien ma platine qui lisait. 8-)
MODERATION PHONAUTOGRAPHE.
"Evil is just a question of point of view..."

http://www.spiky.fr
http://www.facebook.com/www.spiky.fr

TOUTE LA MUSIQUE STEAMPUNK SUR LE PHONOGRAPHE.
Les Murmures
Messages : 3045
Inscription : 12 mars 2010, 16:56
Contact :

Re: [CURIOSITE] Vinyle

Message par Les Murmures » 16 janvier 2012, 21:59

Merci pour ce sujet Spiky (d'ailleurs, dès que j'ouvre Carnival Symposium, je me dis que le format Vinyle eut été plus adapté. Hein, en passant. A bon entendeur...).

J'ai commencé ma culture musicale par le vinyle, en passant des journées entières chez un disquaire indépendant. Outre le son (personnellement, et j'en suis fier, aucun de mes vinyles de ne craque. Ils sont tous entretenus et lus avec une machine de qualité.), il y a aussi beaucoup de rituels avec le vinyle que je ne trouve pas avec les cd. Par exemple, le fait de pouvoir attendre quelques temps avant de changer la face du 33T pour avoir la fin de l'album. Pour certains styles de musique, ça s'y prête très bien. Le vinyle a un côté bien plus digeste, et "posé", que le numérique je trouve. Ne serait ce qu'être limité par le support est une bonne chose je trouve.
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Spiky
Messages : 1271
Inscription : 10 septembre 2009, 01:57
Localisation : France
Contact :

Re: [CURIOSITE] Vinyle

Message par Spiky » 16 janvier 2012, 22:22

Ensuite, les platines modernes, de bonne qualité et encore accessible (je passe sur les modèles cheap, pour avoir quelque chose de correct, c'est à partir de 150-200€) :

Marantz TT42 - 200€
Image

Pro-Ject Essential - 239€
Image

Pro-Ject Debut 3 Noir - 269€
Image
MODERATION PHONAUTOGRAPHE.
"Evil is just a question of point of view..."

http://www.spiky.fr
http://www.facebook.com/www.spiky.fr

TOUTE LA MUSIQUE STEAMPUNK SUR LE PHONOGRAPHE.
Les Murmures
Messages : 3045
Inscription : 12 mars 2010, 16:56
Contact :

Re: [CURIOSITE] Vinyle

Message par Les Murmures » 16 janvier 2012, 22:30

Ne pas oublier l'occasion (en évitant les platines à courroie, qui vieillissent mal) dans des magasins de reventes ou main à main. Par exemple, moi qui écoute seulement, j'ai trouvé une Numark pour 70€.

Image
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Spiky
Messages : 1271
Inscription : 10 septembre 2009, 01:57
Localisation : France
Contact :

Re: [CURIOSITE] Vinyle

Message par Spiky » 17 janvier 2012, 00:10

les-murmures a écrit :Merci pour ce sujet Spiky (d'ailleurs, dès que j'ouvre Carnival Symposium, je me dis que le format Vinyle eut été plus adapté. Hein, en passant. A bon entendeur...).
Ça fait longtemps que je songe à ouvrir un topic sur le sujet :D. Ensuite le problème pour les artistes émergent vis à vis du vinyl, c'est que presser 300-500 exemplaires en vinyle est assez onéreux et nécessite un mastering très spécifique en terme de son - ceci ajouté par le simple fait que peu de gens s’intéressent au vinyles ou disposent d'une platine vinyle (d'ailleurs ce serait intéressant de faire un sondage ici). 8-)
MODERATION PHONAUTOGRAPHE.
"Evil is just a question of point of view..."

http://www.spiky.fr
http://www.facebook.com/www.spiky.fr

TOUTE LA MUSIQUE STEAMPUNK SUR LE PHONOGRAPHE.
Avatar de l’utilisateur
Mademoiselle Flora
Messages : 1447
Inscription : 19 septembre 2009, 07:40
Localisation : Bretagne

Re: [CURIOSITE] Vinyle

Message par Mademoiselle Flora » 17 janvier 2012, 06:24

Spiky a écrit :
les-murmures a écrit : peu de gens s’intéressent au vinyles ou disposent d'une platine vinyle (d'ailleurs ce serait intéressant de faire un sondage ici). 8-)

J'ajoute immédiatement ma contribution, parce que vous voulez tous le savoir: J'écoute régulièrement des vinyles sur une platine Sony assez récente, et je tente de réparer deux platines Thorens assez vieilles à moindres frais. Les vinyles, ça donne une sensation d'écoute particulière que l'on a pas avec les cds ou encore les mp3s.
Moi je suis là pour l'open bar.
Avatar de l’utilisateur
Clothaire
Messages : 371
Inscription : 06 décembre 2010, 17:01
Localisation : Entre ici et nulle part

Re: [CURIOSITE] Vinyle

Message par Clothaire » 17 janvier 2012, 08:23

Comme j'ai toujours dis: Le vinyle c'est la vie! Il y a tant d'analogie entre l'existence et ce morceau de plastique...


Il n'y a rien de tel que ce son chaud, en totale contradiction avec les sorties froides du numériques. Pourtant, je ne suis pas totalement d'accord avec Spiky. Pour moi, les petits craquements et autres légères imperfections font parties du charme de tout vinyle. J'adore ça, du moment que ça ne prends pas le pas sur la musique.

De plus, pour les personnes aima,t faire des mix, on a de très bon résultats en modifiant la vitesse de rotation du plateau lors des lectures (33/45/78).

Il faut noter aussi, que le vinyle est en train, depuis quelques temps, de se refaire une santé. De plus en plus de jeunes groupes techno ou undrground repressent du vinyle. Même les artistes plus confirmés y reviennent... Comme tout objet vintage, il connait un regain d'intérêt en ce moment...

Si seulement ça permettait de baisser le prix des platines qui font du 78 :cry:
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
Messages : 2750
Inscription : 05 mars 2011, 00:17
Localisation : Bruxelles - Belgique
Contact :

Re: [CURIOSITE] Vinyle

Message par Antoine Jolivet » 17 janvier 2012, 09:50

Rendons hommage au Vinyle, certes, mais également au shellac, matériau entièrement naturel, qui composa majoritairement les disques pour gramophone durant plus de cinquante ans !

Et rêvons aux vitesses de rotation astronomiques non seulement de 78, mais de 80, 90, et même 100 tours-minute des enregistrements pré-années 30 !
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Spiky
Messages : 1271
Inscription : 10 septembre 2009, 01:57
Localisation : France
Contact :

Re: [CURIOSITE] Vinyle

Message par Spiky » 17 janvier 2012, 12:41

Pourtant, je ne suis pas totalement d'accord avec Spiky. Pour moi, les petits craquements et autres légères imperfections font parties du charme de tout vinyle. J'adore ça, du moment que ça ne prends pas le pas sur la musique.
Ah non mais moi j'adore, mais comme les gens associent souvent les craquements à une mauvaise qualité (alors que ce sont ... de beaux craquements), je prefère préciser. D'autant qu'on aura toujours des craquements, ils seront plus ou moins léger, mais le charme ne s’estompe pas je pense. Du moins, je n'ai jamais entendu un amateur de vinyle me dire : C'est pas mal là, mais il manque des craquements.

LE SONDAGE ICI : http://www.facebook.com/questions/27622 ... ?qa_ref=qd

Aussi, en terme de qualité par rapport au vinyle, quelque chose dont on parle assez peu souvent (en dehors des aigus "chauds" etc ...) sont les basses en stéréo. Là ou, en numérique, la stéréo est plus étroite dans les basses, ce n'est pas le cas sur le vinyle, et on à donc des basses plus profondes.

Voici quelques enregistrements plutôt récents dont je dispose et qui n'ont pas encore d'entrées au Phonautographe, mais plutôt au Flipper à Vapeur car il s'agit d'OST de jeux vidéos :

Machinarium :
Image

Zorya :
Image
MODERATION PHONAUTOGRAPHE.
"Evil is just a question of point of view..."

http://www.spiky.fr
http://www.facebook.com/www.spiky.fr

TOUTE LA MUSIQUE STEAMPUNK SUR LE PHONOGRAPHE.
Avatar de l’utilisateur
Hycarius
Messages : 6955
Inscription : 19 décembre 2009, 19:03
Localisation : Ici et là...
Contact :

Re: [CURIOSITE] Vinyle

Message par Hycarius » 24 janvier 2012, 14:21

C'est marrant ce sujet en ce moment ^^
Depuis des années, je me disais "faut que je m'y mette." J'en avais vraiment envie, mais c'est comme tout, il y a un temps pour chaque chose, et chaque chose en son temps :)
Mais depuis un mois c'est devenu une obsession, au point de devenir accro à e-bay et aux annonces sur le net :D
Résultat des courses à l'heure actuelle :

Matériel

Pour l'instant ça a plus été des hasards qu'autre chose, je cherchais un gramophone-mécanique pour le côté collection, et quelque chose de plus récent pour l'écoute. Il se trouve qu'un particulier, collectionneur, vendait les deux suivants pour une bouchée de pain :
- Un gramophone-valise Sonora de 1915, mécanique, le mécanisme est en parfait état même s'il manque la manivelle (que je remplacerais très très prochainement ;) )
- Un électrophone Melovox, en bon état, même si le moteur mériterait une sacré révision. Là aussi c'est une valise, une très grosse valise même :lol:

Disques

Pour ça comme pour le matériel, je suis d'une ignorance crasse, et profite de mon innocence et de mes découvertes dans ce domaine pour trouver mon bonheur. En règle générale, dans les achats compulsifs dont je me suis rendu coupable le Week-End dernier, on peut dégager trois tendances :

1) La majoritaire, qui était aussi mon objectif, tout ce qui est vieux jazz, swing, enregistrements un peu anciens, histoire d'avoir ce grain propres à certaines ambiances de vieux films, on va dire que c'est pour la puissance d'évocation autant que le goût des morceaux.
Donc j'ai trouvé :
- Une compilation (33) de morceaux de swing enregistrés entre 1938 et 1939, vraiment très très très sympa.
- Le même genre, mais enregistrés au début des années 40
- Une sélection de morceaux (33) enregistrés à l'origine sur des gramophones à cylindre, donc des très vieux trucs, assez sympa aussi, mais très particulier.
- Pas encore eu la possibilité de les tester, en 45 tours, la BO du Jour le plus long (donc du WWII), et un autre ensemble WWII aussi.


2) Les délires, les trucs où je me dis "ah énorme, il me faut ça!"
- Le single de sweet dreams (45)
- Du vieux standard français : j'ai deux amours :lol:


3) Les goûts personnels variés. Où là, récent ou pas, grain particulier ou pas, c'est plus des envies "comme ça" un article que je connais d'ordinaire et qui me plait bien, ou moins connu du grand public et qui peut être sympa à redécouvrir sur d'autres supports etc.
- Un album de Malicorne quand ils étaient jeunes (33)
- Un de Stivell quand il était jeune (Et SANS BARBE! en 45 ^^ )
- La BO d'Iron Man 2 en coffret collector (2X33, une compil du meilleur d' AC/DC donc :lol: )
- Le premier album de U2 (War donc, qui j'ai toujours aimé)
Répondre

Revenir à « Le Phonautographe »