Hello ! Le forum ne peut plus envoyer de mails depuis quelques jours. Ceci signifie que, par exemple, la récupération de mot de passe ne fonctionne plus.

Nous sommes sur le coup et réglons le problème dès que possible (les fêtes, tout ça) !

Khin (29/12/2019)

Le steampunk et les poulpes

Où l’on débat et discute sur des sujets divers autour du steampunk.
Répondre
Kamen
Messages : 11
Inscription : 14 octobre 2012, 12:50

Le steampunk et les poulpes

Message par Kamen » 13 novembre 2012, 09:51

Salutations !
Voilà j'ai une petite question à soumettre aux personnes qui liront ceci.

Quel est le rapport entre le steampunk et les poulpes ???

En faisant déjà quelques petites recherches, le seul lien que j'ai trouvé, c'est ce cher Jules Verne.

Alors est-ce que c'est le seul rapport, ou il y en a plus que ça ?

Merci d'avance.
Dernière modification par Merle le 13 novembre 2012, 12:52, modifié 1 fois.
Raison : Orthographe
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
Messages : 9188
Inscription : 28 décembre 2009, 14:20
Localisation : Breizh

Re: Le steampunk et les poulpes

Message par Mycroft » 13 novembre 2012, 10:05

Sans trop réfléchir, je dirais un imaginaire croisé entre Nemo, Lovecraft, les hentaïs, les pulps et peut être Hugo...
Kamen
Messages : 11
Inscription : 14 octobre 2012, 12:50

Re: Le steampunk et les poulpes

Message par Kamen » 13 novembre 2012, 10:30

Les hentaïs ???? 0_o

Et les pulps ? Pâtes ?

Un edit est mieux qu'un double post.
Dernière modification par Merle le 13 novembre 2012, 12:53, modifié 1 fois.
Raison : Suppression double post
Amalasùnthe
Messages : 888
Inscription : 29 juillet 2011, 16:27

Re: Le steampunk et les poulpes

Message par Amalasùnthe » 13 novembre 2012, 10:34

Pour les Hentaïs, jcrois que la symbolique est compréhensible :D, pour les Pulps j'y avais pas pensé. C'est pas spécifique aux vaporistes, mais ça fait quand même du poulpe un animal plus récurrent que le ragondin dans les histoires et dans l'imaginaire des gens.

Sinon, je pense que beaucoup de vaporistes aiment le fantastique, en particulier tel qu'il était au XIXè : noir, sourd, étrange. Les tentacules, ça fait penser aux bestioles comme Cthulhu, ça fait slurp, c'est mou, souple, avec des ventouses... Le poulpe ramène à la créature sous-marine, celle qu'on ne voit pas, et qui peut vous attraper en un jet de tentacule.
Ensuite, c'est lié : je pense que si on le retrouve chez Jules Verne, c'est parce que l'exploration d'une terre, ou ici, d'une mer inconnue (Ce qui est quand même un thème plutôt important du steampunk), amène la confrontation avec les créatures qui y vivent. Et qu'une pieuvre, c'est plus effrayant qu'une sardine géante.
Image
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
Messages : 9188
Inscription : 28 décembre 2009, 14:20
Localisation : Breizh

Re: Le steampunk et les poulpes

Message par Mycroft » 13 novembre 2012, 10:42

Oui les pulps, enfin leurs couvertures surtout...
Image
Image
Image

Note bien que l'intérêt n'est pas nouveau,
Image

C'est quelque chose de proche et très différent de notre conception du vivant humanoïde. ça fait fantasmer.
Pour les hentaïs, je te laisse associer les mots hentais et tentacule dans un moteur de recherche....
Kamen
Messages : 11
Inscription : 14 octobre 2012, 12:50

Re: Le steampunk et les poulpes

Message par Kamen » 13 novembre 2012, 10:55

Amalasùnthe a écrit :Pour les Hentaïs, jcrois que la symbolique est compréhensible :D
Oui ba... Oui quand on y pense XD

Et merci Mycroft =)
Vu les couverture j'copmprend mieux ^^
Avatar de l’utilisateur
Lt. Cole Blaquesmith
Messages : 3835
Inscription : 27 septembre 2009, 22:23
Localisation : L'Observoratoire de Paris

Re: Le steampunk et les poulpes

Message par Lt. Cole Blaquesmith » 13 novembre 2012, 11:11

Ou sinon, il ya Brian Kesinger, et Otto, son poulpe.

http://briankesinger.deviantart.com/gallery/39776326
The Power of Steam and Steel Will Prevail ,Glory to the Victorian Empire, Long live Britannia!
Mlle Renard
Messages : 2310
Inscription : 14 mai 2010, 09:34
Localisation : Au fond d'une combe

Re: Le steampunk et les poulpes

Message par Mlle Renard » 13 novembre 2012, 11:28

L'autre truc à savoir, c'est qu'un des films fondateurs du steampunk de l'autre côté de l'Atlantique, c'est Vingt mille lieues sous les mers de Richard Fleiser (la version Disney de 1954) où le capitaine Nemo affronte la pieuvre géante en pleine tempête. Moi-même j'ai beaucoup beaucoup apprécié cette séquence dans ma prime jeunesse. (je n'ai pas accès à youtube, si jamais quelqu'un pouvait trouver l'extrait et le poster ici)

Donc oui, le steampunk et les poulpes, c'est Jules Verne, à la sauce Disney, mâtiné après de Lovecraft, d'hentai et tout ce que mes camarades ont évoqué ci-dessus.
Merle
Messages : 4659
Inscription : 18 décembre 2010, 12:52
Localisation : In a bar, under the sea
Contact :

Re: Le steampunk et les poulpes

Message par Merle » 13 novembre 2012, 13:34

Le nautilus est d'abord un céphalopode comme la pieuvre et le calmar, même s'il est ridiculement petit. Ensuite, le mythe du monstre marin à une époque qui est toujours celle des grandes explorations (biologistes aussi bien que maritimes) ne peut qu'alimenter les fantasmes de créatures fantastiques. Il suffit de peu de chose pour voir un poulpe géant à la place d'un calmar géant, bestiau (re)découvert au milieu du XIXe siècle, comme beaucoup d'autres mollusques dont l'étude a pu se développer à l'époque, grâce à l'invention de l'aquarium moderne par Jeanne Villepreux-Power, naturaliste et pionnière en matière de biologie marine.
Autant de motivation qu'une lettre de motivation.
Avatar de l’utilisateur
TinchO
Messages : 888
Inscription : 24 avril 2012, 02:09
Localisation : Lyon ou Paris

Re: Le steampunk et les poulpes

Message par TinchO » 13 novembre 2012, 20:02

On a eu une discussion avec Heyk, à Octogônes, sur la place de la créature Poulpesque dans l'inconscient féminin.
Écrit comme ça, ça sonne un peu psycho de gare au rabais, mais je suis sûr qu'il y a une piste à creuser...

Par ailleurs la longévité du succès de Lovecraft, qui ne se dément toujours pas, me semble être un symptôme fort de la fascination pour le poulpe. Et c'est loin de concerner les seuls vaporistes...
Mon JdR SteamPunk

ICI RESPIRE LA VOLTE !

En vert je modère, sinon je papote.
Répondre

Revenir à « Le Pont du Zeppelin »