[Elegance & allure] 'bon' steampunk ou 'mauvais' steampunk ?

Où l’on débat et discute sur des sujets divers autour du steampunk.
Répondre
Sinabre
Messages : 334
Inscription : 10 janvier 2013, 09:58

[Elegance & allure] 'bon' steampunk ou 'mauvais' steampunk ?

Message par Sinabre » 31 juillet 2013, 13:07

Bon il faut expliquer : vous voyez, il y a le mauvais vaporiste: il voit un rouage, il le met ... le bon vaporiste il voit un rouage, il le met ... mais c'est un bon vaporiste !


Et qu'on ne me dise pas 'y a pas de bon ni de mauvais', sacrebleu, j'ai fais une grosse synthèse des opinions dans ma tête et il y a du bon et du pas bon en effet (oui enfin là je schématise, la vérité n'est pas aussi manichéenne).


Plus sérieusement j'aurais souhaité au préalable m'excuser platement au cas où ce sujet aurait déjà été abordé, ce serait dans ce cas une atroce méprise de ma part doublée d'un trouble de l'attention car je ne dois la création de ce topic qu'à ma recherche infructueuse bien que bon nombre de personnes aient pu effleurer ce thème au cours de multiples discussions parallèles.
Toutefois comme mes questions demeurent malheureusement vierges de toute réponse précise et surtout linéaire, je me vois en quelque sorte contrainte par les circonstances et surtout par une grande curiosité trop souvent restée sur sa faim de centraliser le sujet de manière plus limpide.

Quelle est la différence entre une 'bonne tenue' et une 'mauvaise tenue' ? A quoi reconnait-un une belle allure steampunk ?

Non non, qu'on ne me parle point de rouages, entre les costumes qui en sont dépourvus et qui sont fustigés et ceux qui en contiennent plein et qui suscitent l'admiration, mon coeur n'en peut plus de balancer ... dans ce cas-là le référentiel est surement autre chose .. alors je cherche, je fouine, mais non je ne trouve pas :(
(Je ne parle évidemment pas de cas extrêmes)

Car même si pour certaines choses bien il vaut mieux se rapprocher de l'irréprochable (perso militaire, noble, avec fonctionnalité précise et bien visible, rang particulier, domaine politico-géo-scientifico-etc spécifique, ...) je vous avoue que je n'aurais pas du tout les mêmes exigences pour un citoyen normal, une archiviste de bibliothèque, un apprenti tailleur de pierre ou une chroniqueuse de nouvelles érotiques.

Et il n'y a que sur ces spécificités irréprochables ou presque que je rejoins la majorité des avis (ex: les créations de couturiers et travailleurs du cuir très talentueux ici-même).
Sur le reste, souvent je me dis 'oooh mais c'est pas mal du tout ça' alors que je lis 'c'est bien mais faut changer ça ça et ça, et ça aussi'. Ou le contraire mais c'est plus rare.


Je me demandais donc s'il existait un guide ou des règles qui permettraient à tout vaporiste qui se respecte, novice ou confirmé, d'établir une cohérence en matière de respect du genre et de beauté dans ses tenues.


Image
"Mais oui ma chérie, tou est belle mais lé steamponk c'est pas qué dou marron, il faut dé la couleur ma chérie ! mé pas plou dé trois couleurs sinon ça fait arbre de Noël !"


Car je me pose encore plus de questions maintenant qu'avant ma venue sur ce forum: les bas, de quelle couleur avec des chaussures noires ? et si on a les jambes trop longues ou trop courtes ? Combien de colliers maximum si on a un décolleté trop vide ? Le jupon blanc: apparent ou pas ?
J'ai évidemment réponse à toutes ces questions en ce qui me concerne mais entre le respect des couleurs/de la silhouette/du personnage et les critères esthétiques de l'époque (encore que, on n'est même pas obligés de respecter ça, rétrofuturisme oblige, hein), il y a souvent un gros fossé où il y a écrit 'mauvais gout' tout au fond.

Alors c'est quoi le secret ? (nan, le 'fais comme tu veux' ça marche pas, il y a visiblement trop de raisons solides pour ne pas porter de bas résille avec des neosens ocres ni de pistolet à silex, ni de coller un pendentif en libellule sur une ceinture en simili cuir ni de veston à trois boutons au lieu de quatre.)



Cordialement
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
Messages : 6442
Inscription : 02 septembre 2009, 15:16

Re: [Elegance & allure] 'bon' steampunk ou 'mauvais' steampu

Message par Emile Clapeyron » 31 juillet 2013, 13:21

Le secret c’est d’en avoir à peu près rien à faire de l’opinion d’icare.
A partir de là, le plus gros du travail est fait :lol:


Plus sérieusement, chacun fait un peu ce qu’il veut, et si c’est bien réalisé, cohérent, alors tout le monde sera content.
Exemple : la dernière tenue de nylh a pas de rouage, de cuivre, de vapeur, etc. en cela, il est difficile de la catégoriser steampunk. Mais la création XIXèmisante fait qu’elle ne sera pas du tout choquante au steamtour, bien au contraire.
A l’inverse, la tenue initiale de korigan à vapeur (avec le pull Mr. Jack) présente les éléments « incontournables » (notez les guillemets), goggle, cuivre, etc. et pourtant ça le fait pas trop, du fait de la base absente (contrairement à maintenant, sauf le pantalon je trouve)

Donc voilà, de la cohérence, des engrenages là ou ça se justifie, des goggles quand c’est nécessaire, le tout sur une base cohérente, « XIXèmisante » dans les grandes lignes, et ça le fait.
Et enfin, s’en foutre de l’opinion des pénibles. Surtout icare


edit correction nylh :)
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Sinabre
Messages : 334
Inscription : 10 janvier 2013, 09:58

Re: [Elegance & allure] 'bon' steampunk ou 'mauvais' steampu

Message par Sinabre » 31 juillet 2013, 13:29

*petite voix* Oui mais y a pas que Icare qui .......... *tousse*

Oooh mais je crois que les tenues de Nylh (mea culpa, je ne sais jamais où mettre le h) font l'unanimité, ce sont des romans à part entière.
C'est plus du coté moins 'fait-main-haut de gamme', plus basique que je m'orientais, des tenues plus simples.

Sinon oui je suis d'accord avec toi mais ... c'est quoi la cohérence ? la nécessité ? la beauté n'est pas forcément nécessaire, un bijou ça ne l'est pas, une fioriture non plus, une dentelle non plus, trois ceintures non plus ...
Avatar de l’utilisateur
Nylh
Messages : 350
Inscription : 05 mars 2013, 10:34
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Elegance & allure] 'bon' steampunk ou 'mauvais' steampu

Message par Nylh » 31 juillet 2013, 13:55

Cohérence, cohérence.

Comme dit Emile ( soit dit en passant je n'ai que 4 lettres dans mon pseudo et elles ne sont pas à la bonne place là XD ) Là est le mot. Le simple fait d'être capable d'expliquer l'utilisation de tel ou tel artefact, tel ou tel forme sur un costume apporte une dimension réelle au vêtement. Le "c'est parce que c'est joli" ne suffisant pas toujours, il faut pouvoir raconter son costume, se dire que dans l'histoire de son personnage, il n'est pas évident de trouver un H&M où il pourrait aller acheter ses boucles d'oreilles et ses chaussures. Chaque éléments peut avoir un sens, un ceinture trouvée au cours d'un voyage, un bijou offert par un partenaire, des tissus ou des couleurs qui sont l’emblème du personnage.

Je suis loin d'être calée sur le sujet, comme j'ai plutôt l'habitude de partir très très loin dans mes folies textiles et ne parlerais que de mon ressenti personnel, mais je pense que pour réussir un costume qui se tienne, du moins c'est ce que je m'efforce de faire, il faut toujours garder une base ancrée dans l'époque représentée ( les formes des vêtements ou des chapeaux qui les situent dans le temps ), et extrapoler dessus. Penser aux détails qui font le personnage, son métier, sa fonction, réfléchir aux codes visuels utilisés pour qu'il soit reconnu du premier coup d’œil tout en essayant de ne pas tomber dans les pièges et la sur enchère.

Pour moi un bon costume est un costume qu'on peut comprendre dès qu'on le voit, ou du moins situer un tant soit peut le personnage, quitte à demander plus d'explications après. On ne reconnaitra pas un violoniste qui se baladerait avec des gants de boxe à la ceinture, même si il y a une partition de Stravinski dessinée dessus alors que l'étui à violon lui donne directement l'idée, ou même juste un archet. Il y a peut être de bonnes raisons pour qu'il ai ses gants de boxes, mais cela prête à confusion car ces gants appartiennent à un autre corps de métier très identifiable. C'est un peu tiré par les cheveux mais c'est l'idée qui me vient parfois sur certains costumes croisés sur la toile.

Après c'est une question de ressenti et un costume qui semblerait bancal à l'un sera parfaitement logique pour un autre. Parce que certains chercheront l'aspect technique alors que d'autre apprécieront l’esthétisme de l'ensemble.

Il est donc difficile de voir la frontière entre bon et mauvais, si ça n'est un aspect technique.

La seule chose qui me semble être du mauvais steampunk, peut être de par mon perfectionnisme maniaque ce sont surtout certains détails comme les matières utilisées, comme les fermetures éclairs en plastique avant 1890, les boutons en plastique, le lycra, le satin cheap, les sabres en plastique non customisés, les vêtements ostensiblement modernes... En fait tout ce qui fait passer un costume qui a pour but d'être porté dans la vie de tout les jours de votre personnage, pour un simple déguisement.

Sinon Sinabre, le H de mon pseudo est bien placé, je t'en remercie, par contre haut de gamme je ne sais pas, je dirais plutôt sortant des sentiers battus ;)
Premier tome du Cycle Parezel enfin disponible.https://www.etsy.com/listing/219801409/la-lijhline-french-steampunk-novel? Et ça se passe par là
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
Messages : 6442
Inscription : 02 septembre 2009, 15:16

Re: [Elegance & allure] 'bon' steampunk ou 'mauvais' steampu

Message par Emile Clapeyron » 31 juillet 2013, 14:03

Plutôt que parler de la cohérence, je préfère parler de l’incohérence.
L’incohérence, c’est des engrenages collés sur un vêtement pour « faire steampunk », c’est tout un ratelier d’armes sur un personnage qui n’en a rien à faire, des goggles chez un écrivain, jusqu’à (là c’est mon coté extrêmiste) deux engrenages aux dents qui n’ont rien à voir positionnés comme si l’un entrainait l’autre. Etc

La cohérence, c’est s’être posé la question de l’utilité de chaque objet pour le personnage, avoir imaginé ledit personnage vivre, et être encombré par tout le bordel qu’on lui a attribué

les bijoux, pourquoi ? parceque c'est joli et que mon personnage est coquet
les engrenages collés sur une poche, pourquoi ? parceque c'est ..euh... moche


désolé Nylh :oops:
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Sinabre
Messages : 334
Inscription : 10 janvier 2013, 09:58

Re: [Elegance & allure] 'bon' steampunk ou 'mauvais' steampu

Message par Sinabre » 31 juillet 2013, 16:11

Merci pour vos réponses :)

Nylh:
Merci de ton texte très complet, ça a éclairci pas mal de points.

Emile:
Oui je vois tout à fait, et je partage cette vision de l'incohérence.
Mais comme la raison de la présence de tel objet est somme toute assez facile à dégoter, je me disais qu'il y avait sûrement d'autres critères, sur ce point le troisième paragraphe de Nylh apporte des précisions.


Bon pour le reste faudrait que je retombe sur des remarques déjà lues et qui m'ont fait songer à 'mais pourquoi ne pourrait-on pas mettre des boutons dorés sur une veste noire? ' ou 'y a-t-il une taille maximale pour les broches', ce genre de chose.
Ce qui .... m'inquiète un peu, c'est que je dois vraiment être très indulgente ou pas difficile du tout quand je vois les myriades d'appréciations négativo-modificatrices là où je ne vois qu'un truc bien et très correct, surtout en sachant à quel point il est délicat de répondre aux plus hautes exigences (100% fait main avec talent et/ou 100% authentique d'époque).

Après, c'est dur de voir la différence entre un penchant personnel exprimé et une faute de gout relevée.
Et puis, on peut toujours améliorer une tenue, même la plus aboutie.
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
Messages : 9154
Inscription : 28 décembre 2009, 14:20
Localisation : Breizh

Re: [Elegance & allure] 'bon' steampunk ou 'mauvais' steampu

Message par Mycroft » 31 juillet 2013, 17:05

fait joli, fait simple
Sinabre
Messages : 334
Inscription : 10 janvier 2013, 09:58

Re: [Elegance & allure] 'bon' steampunk ou 'mauvais' steampu

Message par Sinabre » 31 juillet 2013, 17:18

Simple c'est à dire dépouillé ?
Mlle Renard
Messages : 2310
Inscription : 14 mai 2010, 09:34
Localisation : Au fond d'une combe

Re: [Elegance & allure] 'bon' steampunk ou 'mauvais' steampu

Message par Mlle Renard » 31 juillet 2013, 18:03

Je détermine la différence entre bon et mauvais steampunk par ma première réflexion : "c'est ridicule" ou "ça rend bien".

Bon forcément après on ne se fait pas d'amis.
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
Messages : 2747
Inscription : 05 mars 2011, 00:17
Localisation : Bruxelles - Belgique
Contact :

Re: [Elegance & allure] 'bon' steampunk ou 'mauvais' steampu

Message par Antoine Jolivet » 31 juillet 2013, 20:46

Comme j'ai déjà du le dire quelque part, il y a fort longtemps (Que ce topic repose dans la Paix éternelle !), la première distinction qui me vient à l'esprit en terme de tenue, c'est celle qui différencie le "Costume" du "Déguisement" (je m'abstiens volontairement ici de parler du "Cosplay", qui, étymologiquement, fait référence à des "règles de jeu" n'ayant que peu de rapport avec le sujet qui nous occupe ici, fin de la parenthèse)

Comme je l'ai vu récemment dans la vitrine d'un loueur de "déguisements pour bals et carnavals" (et cals, chacals, pals, récitals, régals, festivals et on-s'en-fiche-pas-mals), le "déguisement" Steampunk sonne tout de suite faux : tout y est marron, rayé, bardé d'une surabondance d'accessoires en (simili) laiton et (simili) cuir, tous plus inutiles et inutilisables les uns que les autres...

C'est le genre de chose que certains n'ont l'intention de porter qu'une fois, pour "rigoler"...
C'est très souvent porté n'importe comment, et c'est relativement pathétique à voir...

Le "Costume", comme on l'a déjà souligné moult fois, c'est la "tenue réelle d'un personnage imaginaire".
A partir de là, celui qui le porte s'investit dans sa confection. Il (Elle) va se documenter sur ce qui se faisait réellement à l'époque de référence, va extrapoler dans un contexte d'uchronie "rétro-futuriste", va choisir ses accessoires au gré de ses pérégrinations (aux puces, au grenier grand-paternel, à la décharge municipale...) et, selon ses dons et capacités, va réaliser les pièces imaginées ... Un costume, en cela, n'est jamais réellement "terminé" puisqu'il évolue avec celui qui le porte...

Après , la question du "bon" ou du "mauvais" goût... Je frémis parfois d'horreur devant certaines gravures ou photographies de mode considérées en leur temps comme parangon du "bon goût" ! Tout est donc relatif !

Est-il de bon goût d'associer une veste "bleu canard" (à deux boutons !) et des jodhpurs bruns, avec un gilet jaune foncé et des guêtres de cavalerie noires ? certainement pas, mais le personnage d'Antoine Jolivet n'en a cure, il s'efforce d'être voyant, et l'ensemble fait exister le personnage ;)

Enfin, pour conclure, en Steampunk comme ailleurs, "est bien fou du cerveau qui prétend contenter tout le monde et son père !" (Lafontaine "Le Meunier, son Fils et l’Âne"
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Répondre

Revenir à « Le Pont du Zeppelin »