Le problème n'a pas encore été résolu et divers événements ont retardé sa résolution (déménagement, service client un peu particulier...)

Prenez soin de vous en ces temps un peu particuliers :)

Khin (17/03/2020)


Hello ! Le forum ne peut plus envoyer de mails depuis quelques jours. Ceci signifie que, par exemple, la récupération de mot de passe ne fonctionne plus.

Nous sommes sur le coup et réglons le problème dès que possible (les fêtes, tout ça) !

Khin (29/12/2019)

Arts Martiaux Européens 19ème-20ème siècle

Où l’on débat et discute sur des sujets divers autour du steampunk.
Icare
Messages : 3538
Inscription : 14 juillet 2011, 07:16

Re: Arts Martiaux Européens 19ème-20ème siècle

Message par Icare » 05 août 2013, 15:05

Les gens ne sont pas égaux dans le temps à consacrer à une activité et encore moins dans leur talent dans ladite activité. Sans compter la compatibilité ou complémentarité éventuelle entre les activités pratiquées, comme tu le soulignes.
C'est pour cela que je mettais entre guillemet le "tout spécialisé vs touche à tout" :)

Mais bon tout cela dépend aussi du but visé par le pratiquant.
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
Messages : 6442
Inscription : 02 septembre 2009, 15:16

Re: Arts Martiaux Européens 19ème-20ème siècle

Message par Emile Clapeyron » 05 août 2013, 15:29

Icare a écrit :Les gens ne sont pas égaux dans le temps à consacrer à une activité et encore moins dans leur talent dans ladite activité. Sans compter la compatibilité ou complémentarité éventuelle entre les activités pratiquées, comme tu le soulignes.
en partant de ce principe là, il y a plus rien à comparer, et c'est le principe même de compétition qui devient foireux
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Sinabre
Messages : 334
Inscription : 10 janvier 2013, 09:58

Re: Arts Martiaux Européens 19ème-20ème siècle

Message par Sinabre » 05 août 2013, 16:53

Lapache a écrit : Sinon c'est vrai qu'en parallèle avec les arts martiaux, la danse c'est vraiment pas mal...comme les échecs, l'équitation ou le badminton...
Eh ben ouais :)
Badminton = pour les réflexes
Echecs = pour la concentration
Equitation = travail des cuisses et des adducteurs... un peu de cardio aussi

Et pour le coup de pied dans la gueule = la danse classique.

Les danseurs classique sont souples, musclés et équilibrés physiquement, leur anatomie est déjà impec pour les arts martiaux.
Avatar de l’utilisateur
Lapache
Messages : 25
Inscription : 30 juin 2013, 18:31
Localisation : Ici, mais pas maintenant.

Re: Arts Martiaux Européens 19ème-20ème siècle

Message par Lapache » 05 août 2013, 18:06

Personnellement l'équitation (CSO pendant des années, il y a des années...dressage, escrime et aujourd'hui jument en semi retraite= balade) m'a appris à garder mon sang-froid. Mais surtout en tant qu'enseignant en AM la patiente et à remettre en question m'a façon d'expliquer et non pas forcément la faculté de mon élève de comprendre.

Pour les échecs : la tactique de seconde intention, l'évaluation de prise de risque.

Le badminton, je ne sais pas mais un copain escrimeur et canniste national trouve quelques rapprochements entre l'escrime et le bad (fente, coups, etc..) + le cardio.

Voila des activités que pourraient pratiquer les vaporistes ! (je remplacerai tout de même le bad par le jeu de paume)

Et pour la danse classique je n'y connais rien, mais j'ai entraîné et côtoyé de près quelques danseuses..., je n'ai pas pris de coups de pied dans la gueule, mais j'ai bien failli...
Avatar de l’utilisateur
Hycarius
Messages : 6955
Inscription : 19 décembre 2009, 19:03
Localisation : Ici et là...
Contact :

Re: Arts Martiaux Européens 19ème-20ème siècle

Message par Hycarius » 05 août 2013, 19:14

Emile : non, je parle de vraies mauvaises habitudes qui viennent souvent des dérives sportives ou autres. Par exemple les karatékas sont globalement très tendus et crispés.

C'est marrant ce que vous dites, je me pose depuis quelques temps la question de savoir à quel point la danse classique (la valse pour être exact dans mon cas) pourraient accroître la perception de déplacements de combat :p
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
Messages : 6442
Inscription : 02 septembre 2009, 15:16

Re: Arts Martiaux Européens 19ème-20ème siècle

Message par Emile Clapeyron » 05 août 2013, 19:35

Pour être un bon danseur de valse, je peux te dire : inutile car mécanique, répétitif et très éloigné des déplacements d'escrime (sauf les pirouettes d'escrime artistique, mais je crois pas que ca soit le genre :) )

Mais ça plait aux filles ;)
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Avatar de l’utilisateur
Lapache
Messages : 25
Inscription : 30 juin 2013, 18:31
Localisation : Ici, mais pas maintenant.

Re: Arts Martiaux Européens 19ème-20ème siècle

Message par Lapache » 05 août 2013, 21:10

J'avais regardé pour le tango (que j'écoute pas mal), mais à mon avis vu ma délicatesse, je devrai plutôt me diriger vers le tango apache (qui est entre le tango acrobatique et le catch) :

https://www.youtube.com/watch?v=UsOi1q0H9Nk&hd=1
https://www.youtube.com/watch?v=lB-2ub1YvB8&hd=1

Après l'escrime, la danse et l'escrime sont au XVIIème et XVIIIème trois arts académiques très fortement liés. Tout escrimeur devrait donc savoir danser la gigue et le menuet...

Sinon après y a ça : le flamenco self defense :
http://www.dailymotion.com/video/xw6718 ... efense_fun
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
Messages : 6442
Inscription : 02 septembre 2009, 15:16

Re: Arts Martiaux Européens 19ème-20ème siècle

Message par Emile Clapeyron » 05 août 2013, 21:20

Lapache a écrit : Après l'escrime, la danse et l'escrime sont au XVIIème et XVIIIème trois arts académiques très fortement liés. Tout escrimeur devrait donc savoir danser la gigue et le menuet...
Ce qui ne signifie pas que c'est utile. C'est juste un phénomène de societe, pour moi
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Sinabre
Messages : 334
Inscription : 10 janvier 2013, 09:58

Re: Arts Martiaux Européens 19ème-20ème siècle

Message par Sinabre » 05 août 2013, 21:41

Hycarius a écrit : C'est marrant ce que vous dites, je me pose depuis quelques temps la question de savoir à quel point la danse classique (la valse pour être exact dans mon cas) pourraient accroître la perception de déplacements de combat :p
Valse: peut servir pour le placement du regard sur les coups tournants.

Et la danse classique (de ballet classique, hein) ... eh ben là ...une personne qui sait te faire les deux grands écarts, elle te fera tous les coups de pied en deux cours maxi, elle aura tout pigé.
(Par exemple)
Avatar de l’utilisateur
Lapache
Messages : 25
Inscription : 30 juin 2013, 18:31
Localisation : Ici, mais pas maintenant.

Re: Arts Martiaux Européens 19ème-20ème siècle

Message par Lapache » 06 août 2013, 09:44

Emile Clapeyron a écrit :
Lapache a écrit : Après l'escrime, la danse et l'escrime sont au XVIIème et XVIIIème trois arts académiques très fortement liés. Tout escrimeur devrait donc savoir danser la gigue et le menuet...
Ce qui ne signifie pas que c'est utile. C'est juste un phénomène de societe, pour moi

Oui certainement, mais pour eux c'est forcément utile :

par exemple les propos "objectifs" de Guillaume Danet, en 1788

« Tous les Arts d’exercice ont chacun une utilité marquée, & concourent à former l’éducation : par exemple, l’Art de monter à cheval est un exercice noble ; il est utile à tout le monde, mais plus particulièrement aux Militaires, aux Chasseurs & aux Voyageurs. Il rend plus aisés les mouvements des membres. Il convient à l’homme d’épée, & fait une des parties de son éducation.
L’Art de la Danse, par lequel on commence ordinairement les exercices, a surtout le mérite de disposer à une belle conformation, de régler les mouvemens, de les rendre agréables, de donner de l’agilité & des manières, d’apprendre à marcher noblement, à se présenter & à saluer gracieusement. Voilà, sans doute, pour disposer le corps d’un jeune homme, & lui faire acquérir un air d’urbanité, les meilleures productions, & de l’Art de monter à cheval & de celui de la Danse : eh ! bien, qu’on y fasse attention, on s’apercevra que l’exercice des Armes, non-seulement renferme tous ces grands avantages, mais même les perfectionne.»
Répondre

Revenir à « Le Pont du Zeppelin »