Le problème n'a pas encore été résolu et divers événements ont retardé sa résolution (déménagement, service client un peu particulier...)

Prenez soin de vous en ces temps un peu particuliers :)

Khin (17/03/2020)


Hello ! Le forum ne peut plus envoyer de mails depuis quelques jours. Ceci signifie que, par exemple, la récupération de mot de passe ne fonctionne plus.

Nous sommes sur le coup et réglons le problème dès que possible (les fêtes, tout ça) !

Khin (29/12/2019)

Festival Steampunk France ??

Où l’on débat et discute sur des sujets divers autour du steampunk.
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
Messages : 9191
Inscription : 28 décembre 2009, 14:20
Localisation : Breizh

Festival Steampunk France ??

Message par Mycroft » 09 janvier 2020, 10:38

J'avais envie de lancé un sujet de débat léger en ce début d'année.
Donc j'ai choisi un truc qui me touche.
Pensez vous qu'il soit possible d'organiser un festival steampunk en France ?
Avant d'aller plus loin, J'entends par festival steampunk un festival qui présente des animations steampunk, des expos, du contenu, des conférences, des films, pas seulement un marché qui vend des serre tête avec des engrenages et des plumes collés.
Il y a t'il assez de contenu existant pour rendre le projet viable annuellement ? La communauté ( si elle existe) se mobiliserait elle sur ce type de projet ?
Avatar de l’utilisateur
Skye
Messages : 647
Inscription : 15 décembre 2012, 17:15
Localisation : ...Dans le multivers !
Contact :

Re: Festival Steampunk France ??

Message par Skye » 10 janvier 2020, 11:30

Hello à toutes et à tous et meilleurs vœux ;)

alors je suis carrément favorable pour ce genre de festival car c'est exactement ce que j'ai essayé de faire lorsque j’étais associé aux contenus du festival "geekopolis". Je m'explique et désolé si c'est long mais je pense qu'il est important de partager mon expérience vu de l’intérieur (staff), pour ensuite échanger et avoir les avis de chacun(e).

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, Geekopolis était un festival des cultures de l'imaginaire qui regroupait plusieurs quartiers dont le steampunk, La première année j’étais plutôt sur un mode de déambulation avec des petites animations avec Lunila et nous faisions la promotion du forum steampunk-fr en distribuant le petit vaporiste. Nous avions d’ailleurs tous participé (enfin ceux présent sur paris), à la rénovation du décor du nautilus qui avait été ensuite exposé sur le quartier steampunk. Cette première édition était vraiment chouette avec de superbes décors mais il manquait de contenus à mon avis, tandis que coté médiéval fantasy c'était bien chargé avec beaucoup d'animations.

Pour La deuxième édition les orgas m'ont proposé d’être responsable du quartier steampunk "nautilus"(je rentre pas dans les détails de qui est qui chez les orgas sinon on s'en sort pas ^^), et j'avais mis en scène le spectacle avec mc lesggy : e=msteam. j'avais également mis en place un stand pour proposer au public de customiser leurs nerfs et créer des bijoux (avec des vaporistes et ami(e)s tels que Rebeca, colombe, lady delora, lunila , ...). c’était vraiment très sympa mais à cette époque je n’étais pas satisfait du festival comme je l'aurais voulu et imaginé, ok c’était toujours aussi beau, y avait des artistes, quelques confs (et encore j'suis même pas sûr), mais pas assez . ça manquait 'd''espace (on était serré comme des sardines), ça manquait de créations et d'interactivités, il n'y avait pas d'expositions illustrés alors qu'en France on regorge d'illustrateurs et de dessinateurs, Pas de concert et/ou pas de défilé comme je l'entendais...

Bref j'ai déconné car j’étais responsable des contenus et j'ai même pas été foutu de faire les choses correctement, j’étais très déçus de moi même car je voulais un festoche comme on en fait aux states, en Angleterre ou au luxembourg par exemple c'est pourquoi j'ai décidé pour la 3e édition de ne plus être responsable du quartier et de me concentrer sur un stand propre à l'écho vaporiste en proposant des contenus plus attractifs et plus nombreux et en étant une force de proposition au sein du festival tout en aillant les mains libres de proposer et d'inviter des artistes aux multiples univers tels que " Didier Graffet" avec l'exposition de ses peintures sur des supports sous différents format, "Futuravapeur" pour la décoration du quartier et l’exposition de ses objets retro futuristes, "Yves szywala" pour l'expo des ses sculptures et la deco du stand, etc... Sur mon stand qui faisait 8 mètres de long, et entièrement customisé en mode victorien par les élèves de mon école où je travaillais à l’époque, j'avais mis en place une bibliothèque qui regorgeait d’ouvrages sur le steampunk et Jules Verne ainsi que les livres audio d'un artiste canadien "Mathieu Bellemare" qui m'en 'avait confié pour l'occasion. J'avais même customisé un Ecran plat accroché au décor où le public pouvait découvrir les reportages et interviews de l'echo vaporiste sur les artistes qui œuvrent autour du steampunk, agrémenté de bandes annonces de films et autres court métrages connus et méconnus (et là y a vraiment de quoi faire des projections car il y a de la matière !). Le stand proposait toujours la création de bijoux et la customisation de nerfs et de goggles. Avec "Hauteclaire" nous avions proposé une conférence sur un sujet qui n'avait jamais été abordé sur d'autres conventions: les mécaniques de l'ombre, autour d'une table ronde avec Arthur Morgan" , "Etienne Barillet", Futuravapeur, Didier et Hauteclaire (bon ouai la table était plus rectangulaire que ronde mais c 'est pas grave le résultat état le même haha) . j'avais également proposé à d'autres artistes (et ils sont nombreux en France), de venir compléter le festival en présentant leurs créations sur des stand et tous ont répondu favorablement. Toi même Mycroft tu étais présent avec la breizh steampunk et c’était mémorable. Avec les copains vaporistes de toute la France nous avions même crée un show de manière immersive dans une arène pour montrer tout leur savoir faire et leur passion du steampunk! une tuerie quand j'y repense ^^ . on avait également pris la décision d'inviter kato au festival et si je me souviens bien c’était Bina qui était chargé de l'accompagner tout du long. D'ailleurs dans la section des reportages de l'echo vaporiste il y a toute une Edition de vidéos sur une grande partie des invités présent dont cette séduisante vaporiste ^^ (je vous invite à y jeter un œil ça donne des idées du nombre d'artistes qui pourraient intervenir sur les festivals) Donc l'essence même de ce que j'avais voulu mettre en place lors de la deuxième édition prenait enfin sa place et donnait du sens dans cette 3eme édition , Sans compter les nombreuses autres conférences qu'il y a eu sur le steampunk, du concert des retropolitains que j'adore , même si j'aurais voulu (et j'avais insisté en coulisse pour cela), qu'on puisse élargir les horizons musicaux sur scène avec un concert le soir et avec des artistes tels que mansara, Hynnner et victor Sierra . J'imaginais même Kato faire un défilé steampunk vu q'un de ses talents est le prêt à porter. Mais bon je n'ai pas eu le dernier mot tant pis, je m’étais dit que ce serait pour une autre fois ... A noter que pour cette édition le quartier a été agrandit et nous avions beaucoup plus d'espace que l'année précédente.

bref donc oui je suis pour la création d'un festival 100% steampunk et oui il y a du potentiel: artistes, créateurs, bd, mangas, romans, films, animés,court-métrages, sculpteurs, comédiens et musiciens et j'en passe, tout y est pour créer un truc énorme ! j'en suis convaincu et cette 3e edition en est la preuve ! Car mon bilan en est positif. Les artistes sont donc très nombreux, il faut juste les contacter, les convaincre (et prévoir le défraiement et l’hébergement ^^ ). Maintenant tout dépendra de la communauté, sera t elle présente et s'investira t elle dans un tel festival? je ne sais pas... geekopolis n'a pas été un succès financier soyons clair, ni les 2 premières éditions par manque de fréquentation malheureusement alors qu'il y avait plusieurs univers de proposés avec une programmation riche et variée tout aussi alléchante que le quartier Nautilus. Donc c'est un risque à prendre c'est certain.

C'est pourquoi j'attend avec impatience Les rétrofantaisies de Montautour - Le Breizh Steampunk Festival, car si ça marche alors ce sera peut être l'ouverture de quelque chose de bien plus grand encore dans l'avenir , un truc encore plus énorme que anoo 1900 ou uchronicité qui sont très bien tels qu'ils existent car anno profite de ses espaces en plein air et de ses trains à vapeur pour créer une ambiance unique en son genre, uchronicité a également la particularité de ses lieux en sous sol à tomber par terre, mais le lieu est petit par rapport à l a fréquentation énorme de vaporistes qui se déplacent sur 1 seule journée, alors forcement c'est parfois difficile de pouvoir circuler ( et ça été compliqué de présenter plus de monde dans les interviews de l'echo vaporiste par ailleurs, mais bon j'ai beaucoup aimé et j'y retourne l'année prochaine).

Geekopolis c’était juste énorme selon moi malgré ses défauts mais je n'ai pas trouvé mieux pour le moment en terme de contenus et j’aimerais bien que ça existe ! alors svp, please, onegai faites que ça existe faites que ça existe ^^ :lol:
Lady Chapillon
Messages : 10338
Inscription : 20 août 2009, 10:53

Re: Festival Steampunk France ??

Message par Lady Chapillon » 15 janvier 2020, 10:37

Mycroft a écrit :
09 janvier 2020, 10:38
J'avais envie de lancé un sujet de débat léger en ce début d'année.

aha. Pardon

Mycroft a écrit :
09 janvier 2020, 10:38
Pensez vous qu'il soit possible d'organiser un festival steampunk en France ?
Mycroft a écrit :
09 janvier 2020, 10:38
La communauté ( si elle existe) se mobiliserait elle sur ce type de projet ?
Mon manque d'objectivité me fait dire que oui.
La réalité... je ne sais pas.
Je te dirais bien que la "communauté" a été pas mal vidée de sa substance par facebook. Quand cliquer sur j'aime devient l'action la plus impliquante émotionnelement qu'on fait vis à vis du steam, ca me semble difficile de faire bouger les choses (je ne parles ni de toi, ni de la BSPS, mais de tout un tas de monde qui se limite à çà).

Il me semble clair que vous avez un projet magnifique. Le public et la communauté sont ils là en face? J'en sais rien.
Et il est clair que si la communauté ne se bouge pas, les financeurs ne se bougeront pas non plus.

De mon côté, je vais relancer par mp dès que le soucis technique aura été réglé par super-khin. Je vais relancer aussi sur la page facebook.


Mycroft a écrit :
09 janvier 2020, 10:38
Il y a t'il assez de contenu existant pour rendre le projet viable annuellement ?
Oui. Je le pense. Je vous anime des tables rondes quand vous voulez d'ailleurs.



Je crois en vous, et en toi. Calins.
O Captain! My Captain!

inscription sur notre mappemonde: http://www.mappemonde.net/carte/Steampunk-fr/monde.html
Retrouvez nous sur facebook : https://www.facebook.com/steampunk.fr
envie d’être rajouté au trombi? contactez moi
Avatar de l’utilisateur
Fiddler
Messages : 570
Inscription : 16 juillet 2015, 12:47
Contact :

Re: Festival Steampunk France ??

Message par Fiddler » 15 janvier 2020, 13:52

Lady Chapillon a écrit :
15 janvier 2020, 10:37
Je te dirais bien que la "communauté" a été pas mal vidée de sa substance par facebook. Quand cliquer sur j'aime devient l'action la plus impliquante émotionnelement qu'on fait vis à vis du steam, ca me semble difficile de faire bouger les choses (je ne parles ni de toi, ni de la BSPS, mais de tout un tas de monde qui se limite à çà)
Bien vu !

...Accessoirement, ça rejoint à mon sens la discussion sur l'existence de ce forum lui-même (que je lis depuis bien des années, même si j'ai attendu pour m'y inscrire le moment où j'ai décidé de mettre en relation mon boulôt de musicien et la passion du "steampunk" qui m'anime depuis l'enfance même si le mot n'existait pas encore à l'époque...). Un forum implique un engagement plus actif que FB, et la volonté de relance de ce lieu virtuel est à mon sens aussi significative (et porteuse de belles choses ;) ) que le magnifique projet des Rétrofantaisies.
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
Messages : 9191
Inscription : 28 décembre 2009, 14:20
Localisation : Breizh

Re: Festival Steampunk France ??

Message par Mycroft » 16 janvier 2020, 13:08

Lady Chapillon a écrit :
15 janvier 2020, 10:37
Il me semble clair que vous avez un projet magnifique. Le public et la communauté sont ils là en face? J'en sais rien.
Et il est clair que si la communauté ne se bouge pas, les financeurs ne se bougeront pas non plus.
Oui, après on ne va pas avoir forcément besoin d'aller chercher beaucoup de financeurs si notre projet intéresse si peu de monde que actuellement. On ne va pas avoir besoin d'avoir une structure type C&D pour accueillir mille personnes.
Pour notre projet en particulier je n'arrive pas à voir si il y a un problème et si problème il y a de quel ordre il est. On se rend compte grâces aux outils modernes que nous touchons un public très large, mais que finalement très peu participent. est ce comme ça pour tout les projets ? est ce une mauvaise conjoncture (Grève, crise, risque d'apocalypse mondial....) ? est notre projet en particulier qui n’intéresse pas ? est ce ce type de projet en général qui ne plait pas ?
ça fait se poser pas mal de questions. Sachant que au départ l'idée du truc c'est d'ouvrir le genre à un public le plus large possible mais également de produire du contenu qui pourrait voyager après sur des évents de ce type ou des trucs geek en général.
On verra où ça nous mène
en tout cas c'est intéressant de lire vos pont de vue
Lady Chapillon a écrit :
15 janvier 2020, 10:37
Mycroft a écrit : ↑
09 janvier 2020, 11:38
Il y a t'il assez de contenu existant pour rendre le projet viable annuellement ?

Oui. Je le pense. Je vous anime des tables rondes quand vous voulez d'ailleurs.
Je te prend au mot et on en reparle bientôt
Avatar de l’utilisateur
Hauteclaire S.
Messages : 1737
Inscription : 02 février 2011, 21:45

Re: Festival Steampunk France ??

Message par Hauteclaire S. » 21 janvier 2020, 11:11

Oui, coucou c'est moi je fais rien mais je vais donner mon avis quand même.

Juste pour circonscrire le sujet, et être sûre de ce dont on parle: quand tu parles d'un festival steam français on parle donc bien d'un gros truc national qui brasse aux quatre vents? Parce qu'en soit, Montautour semble déjà pour moi un "festival steampunk français". Ce que tu appelles festival ce serait un gros truc, comme dit Skye, de l'envergure de Geekopolis, mais dédié au steampunk?

Mon avis là dessus c'est qu'il y certains freins à identifier:
1) Trouver des gens motivés. Et là, oui, c'est chaud. Parce que la plaie du steam, en l'occurrence, ça a toujours été "Hey! on fait des trucs?" "Ouais, bonne idée, vas-y passe devant je te suis, enfin sauf si j'ai dentiste". Faut trouver des gens, beaucoup, qui soient des chefs de file, des gens vraiment impliqués, avec de la motivation et du temps... et donc ratisser dans la nouvelle génération. Les steamers de la première heure (2010/2012), tu peux en trouver des motivés... mais autour de moi, la majorité est passée à autre chose. Le steam ça leur semble sympa comme ça vite fait, mais pas sûre qu'ils seraient partant pour prendre les commandes d'un gros événement. Rien qu'à mon échelle, et je los le débat à ce sujet: je suis prête à financer à ma mesure un fesival, à relayer ce qu'il faut... mais en part active, disons-le clairement: moi-même je suis totaleme,t passée à autre chose et je ne peux que très brièvement m'impliquer dans un truc autrement qu'en éminence grise (transparente. Grise transparente).

2) Trouver des nouveaux trucs à dire. Des trucs attrayants. Il y a 7/8 ans on était au summum de la motivation parce que le steampunk commençait tout juste à se démocratiser alors qu'il avait jusqu'ici été absent. Il y avait un souffle de nouveauté, de terra nova à conquérir. Aujourd'hui ça s'est largement démocratisé, tout le monde voit ce que c'est, donc c'est devenu difficile de dire: "hey les mecs on va vous vous faire découvrir un truc de ouf". Si les trucs nouveaux c'est une conférence sur le multiculturalisme dans le steampunk, des artisans qui font des bijoux avec l'inévitable alliage dentelle+filigrane métallique+camée+rouages, et des auteurs de livres où la Reine Victoria se fait entrainer dans une machine à remonter le temps par des automates rebelles... moi là à chaud, je serais cliente, ça me ferait pas envie. Parce que si je décide d'aller à un festival steam, c'est que je suis déjà versée dans les univers alternatifs, donc que j'ai déjà parcouru un minimum la question... et j'ai envie qu'on me propose autre chose.

3) Repenser la communication. Sincèrement, je suis au combien ravie que le forum remarche. Mais soyons honnêtes: on ne communiquera pas avec auprès d'un nouveau public. Le nouveau public est sur Insta, FB, Youtube. Il faut créer un univers vivant. La plupart des jeunes, ce public là auquel il faudrait donner envie, ne sait même pas comment fonctionne un forum.

4) Le budget. Comment payer tout ça? M'est avis qu'avant de lancer un truc, il faut avoir une base solide prête à investir, dans des Ulule, dans des spectacles, bref... C'est pourquoi j'en viens à des pistes de solutions.
.
.
.
.
.
Et donc je suis pas une géopolitologue shiney du steam, mais dans les pistes de solutions que j'ai, il y a donc:
1) démarcher un nouveau public. Leur donner des opportunités de place, d'implication, dire à des jeunes qu'on a un truc pour eux qu'ils pourront faire tourner. Je sais que j'ai l'air de nous traiter de vieux cons, mais très sincèrement, je parle de mon point de vue: je suis trop enlisée dans le steam pour y trouver un attrait. Ca ne me surprend plus, c'est comme faire l'amour à ton mari avec lequel tu es depuis 30 ans: tu l'aimes bien, mais bon, tu le connais quoi.

2) Varier les activités et les idées. Pas que des artisans, pas que du marketing. Il faut lister des animations dont faire la promo. À l'époque où je suivais l'Echo vaporiste il y avait tout ce public là à mettre en valeur: les musiciens, les prestidigitateurs, les défilés de costumes... Si je parle d'un festival que j'aime bien, c'est ça que je voudrais y voir. Par exemple:
- Un espace show, avec des spectacles: danses, magiciens (Astier quoi!), bricoleurs de l'étrange qui présentent leurs inventions (la Breizh, vous faites des trucs de tarés à ce niveau), des défilés de costumes, avec des costumes qui prennent vie.
- Un espace jeux, avec des tables et des parties organisées autour de jeux de société steam. Des Murders? Un petit Escape Game?
- Des stands de créateurs, évidemment, dans une sorte de quartier dédié super bien décoré, avec mille bizarreries qui dépassent de partout.
- Un coin asso, où Histoire et Imaginaire se rencontrent, pour faire la passerelle entre les deux.
- Une allée "bibliothèque" avec les écrivains et leurs oeuvres, qui serait aussi un un espace où faire venir des auteurs pour parler de leur livres. Vraiment, à Geeko 3 j'avais été super contente de participer à la conférence. Mais sincèrement, qui j'étais aux yeux du public? Les mec qui connaissent un peu le steam veulent voir parler les vrais auteurs, illustrateurs et penseurs du steam, ceux dont le nom est apparu quelque part... là encore il y a une dimension de show. Voir des gens qui pèsent dans le milieu, ça a un impact fort.

3) Revoir la communication. Créer du contenu approprié aux gens d'aujourd'hui. On regarde beaucoup, on est sensible aux images, on lit beaucoup moins (oui j'ai la haine mais c'est vrai), donc si texte il y a ça ne doit pas être un pavé. Le Petit Vaporiste c'était vraiment génial. Mais c'est trop chronophage, vraiment. Trop long à mettre en place. La théorie intéresse à petite dose seulement. Les gens veulent de la pratique, des références, des trucs à faire, à admirer. Vous avez l'Echo Vaporiste qui a une dynamique, qui va au devant des auteurs. Faut le mettre en avant, le relayer. Il faut un compte Instagram pour le visuel seulement, mais qui est très réactif et visible. Et spammer FB avec de l'événementiel. Enfin, un site pour des articles forts: pourquoi le Petit Vaporiste ne deviendrait pas un petit journal en ligne? Une sorte de "Le Parisien" en ligne, avec de l'actualité presque en continue.
=> Avant tout festival, il faut un public qui soit déjà là. Sinon il n'y aura jamais de fonds pour quoi que ce soit. Il faut donner envie aux gens en amont, pour qu'ils soient prêts à s'impliquer financioèrement dans quelque chose de solide en aval. C'est le public et la communauté qui fait le festival, et non l'inverse.

4) Redonner une unité au mouvement et tissant des lien avec ceux qui font du steam: je sais que c'est sectaire, mais il ne faut pas donner aux gens l'impression que le steam ça peut être tout et n'importe quoi à partir du moment où y'a 3 rouages collés dessus. Il faut arriver à avoir des pôles steam en France, un maillage pour solidifier l'ensemble. Un maillage avec ces personnalités organisatrices nouvelles, qu'on récupérera en communiquant mieux.

Voilà, pavé César, la vie de moi je suis super en retard sur ma journée xD
"Il y a une tendance aujourd'hui à mettre des accessoires steampunk partout. Dans une publicité de nourriture pour chiens par exemple... Et hop! Voilà du steampunk. Ce genre de choses annonce le début de la fin." J. Blaylock
Katerina
Messages : 15
Inscription : 25 novembre 2017, 12:23

Re: Festival Steampunk France ??

Message par Katerina » 23 janvier 2020, 23:30

Je suis assez d’accord avec ce que dit `hauteclaire....

Coucou je débarque dans le steampunk !

Une convention nouvelle doit trouver son public, mais en effet pour motiver les gens à venir il faut voir et faire les choses en grand en adaptant aussi avec quelque chose de frais !
Une super com’ oui... mais ça peut coûter de l’argent et ça reste un concept à mettre en place avec les réseaux sociaux !
Un programme solide, varié, des invités qui peuvent attirer du monde...
De l’argent, il faut trouver les financements

ETC etc, je vais pas répéter ce qui a été dit.

Ce que je peux dire... peut-être que la première étape serait de s’impliquer dans ce qui existe déjà en terme d’évenement steampunk, d’y participer et de les rendre vivants, de proposer son aide, ses idées ... dans les structures déjà existantes, puis ensuite de développer quelque chose ?

Comme l’a dit Skye, l’orga c’est quelque chose de fondamental dans une équipe et un projet.
Il faut des meneurs de projets qui soient impliqués et qui savent où ils mettent les pieds...
J’ai bossé comme bénévole au Salon Fantastique et c’est un sacré boulot un festival, Il faut au moins une dizaine de personne à compétences complémentaire pour faire équipe.

Après si vous décidez de monter un projet de festival, j’en suis et serai ravie de mettre mes compétences à profit.
Avatar de l’utilisateur
onyros
Messages : 1138
Inscription : 08 novembre 2010, 09:40
Localisation : Montreuil

Re: Festival Steampunk France ??

Message par onyros » 24 janvier 2020, 15:06

Je pense que vous (la BSPS) les plus aptes et légitimes (si ça a un sens et une importance) a tenté l'aventure. C'est un le festival steam est une arlésienne, mais il y a un moment faut tenter et arrêté d'en parler. Vous le tentez, je vous soutiens et je serai très probablement des votre (en bénévoles si besoin(oui je sais qu'il y a un formulaire :p) !

Bravo ! Et on trinquera ensemble le 4 à Montautour... :)
____________

L'alcool est à consommer avec un modérateur.

____________
Répondre

Revenir à « Le Pont du Zeppelin »