Go to footer

Aller au contenu


[RP] 33.3 Dans la gueule du Yeti.

Seconde saison.

Re: [RP] 33.3 Dans la gueule du Yeti.

Messagepar miss engrenages » 21 Mai 2013, 23:12

Aurélie, suivit les indication d'Antoine, assise dos a ma paroi. Les mains sur les oreilles elle n'entendait pas Kain.
Attendant
un bruit d'averce d'acier puis rien.
Elle relève la tête vers le couloir, voit un Kain pas transformé en hérisson et un tapie d'aiguilles.

-CA VA?
ON PEUT VENIR?

Voyant Jolivet avancer en maugrant elle suit.
-Je vous le fais pas dire...

Arriver devant le panneau de commande, elle regarde l'oeuvre de Kain.
-Ca marche aussi.
Bravo
miss engrenages
 
Messages: 204
Inscrit le: 23 Juillet 2011, 17:48
Localisation: Bordeaux, Bazas


Re: [RP] 33.3 Dans la gueule du Yeti.

Messagepar Logan Don Hazard » 08 Juillet 2013, 19:55

Les autres se sont occupé du premier piège, Kain y est aller avec une finesse qui semblait le caractériser pendant qu'Antoine Jolivet et le Miss Engrenage lui donnaient les instructions.

En passant, Logan avait ramassé quelques aiguilles. A sa grande déceptions, elles n'étaient enduites d'aucune sorte de poison. Tant pis, il s'en servirait bien pour quelque chose plus tard.

Le groupe continue à avancer jusqu'à se retrouver devant une salle vide. La seul chose qui la distinguais d'une simple grande boite, c'est le sol. Il était comme recouvert de carrelage alors que le sol du couloir était lisse. Et un léger bruit étouffé que Logan connaissait sans réussir à le reconnaître.

Elle est bizarre cette salle. Une salle si vide, je suis sûr qu'il y a un piège bien mortel quelque part. Regardez le sol. Il est bizarre, on dirait que certains endroits sont instable.

Pour confirmer sa théorie, Logan se penche et appuie sur une plaque placée devant lui. Elle cède et révèle une salle sombre sous la première. Le son qu'il entendait devait venir de cette salle car il s'est amplifié quand la dalle s'est brisée.

Quelqu'un peut me passer une torche s'il vous plait ?

On lui tend une torche. Il l'a saisit et la plonge dans l'obscurité.

Le trou devait faire dans les quatre mètres de profondeur, et contenait effectivement la cause du bruit, que Logan remettais parfaitement à sa place maintenant.

Son sourire s'étira encore plus que d'habitude.
Des serpents. Fallait que ce soient des serpents.
Connaissez vous ce proverbe klingon qui dit "bortaS bIr jablu'DI', reH QaQqu' nay' !" ?

Perso RP: Logan Don Hazard, poisonlogiste (si, ça existe) sous ecstasy, bouffeur de tout et n'importe quoi, surtout si c'est mortel
Avatar de l’utilisateur
Logan Don Hazard
 
Messages: 615
Inscrit le: 25 Septembre 2012, 17:06
Localisation: Perdu dans une tempète, c'est à dire dans ma tête


Re: [RP] 33.3 Dans la gueule du Yeti.

Messagepar Antoine Jolivet » 08 Juillet 2013, 20:33

Antoine précautionneusement, avait tâté les murs du couloir, le pourtour de l'entrée de cette salle étrange...
A première vue, pas de mécanisme dissimulé... juste... oui... une légère fente... certainement un système de fermeture d'urgence... peut-être pour prévenir une attaque...

Il allait s'avancer lorsque Don Hazard se pencha sur la première dalle du sol. Une brève pression... la dalle s'ouvre, le crissement qui perturbait son ouïe depuis quelques minutes devient menaçant !

Des serpents !

A ce seul mot, Antoine sentit la sueur lui monter aux tempes, malgré le froid régnant dans ces lieux.

Des images lui revenaient, du désert mexicain, de la forteresse juariste d'El Linkador, du sinistre capitaine Platequez et de ses très inventives méthodes de torture...

Antoine Jolivet n'avait pas peur de grand chose. Mais se savoir à proximité d'un serpent le mettait dans un tel état de malaise qu'il semblait tout à coup paralysé, changé en statue de marbre de Carrare, dont il avait à peu près la couleur, à cette différence près qu'il transpirait surabondamment !
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP] 33.3 Dans la gueule du Yeti.

Messagepar miss engrenages » 18 Juillet 2013, 14:47

Elle entra dans la pièce, sans aucun danger apparemment. Curieuse elle cherche à s'approcher d'un Jolivet immobile. Sa canne tape sur un pavé juste à coté d'elle qui cède sur le vide. Pétrifiée un moment elle regarde dans le trou, un grand trou pleiin de...serpents.
A vrai dire le trou noir remuant lui fait plus peur que les reptiles. Elle maugre se rappelant le jeu du pont et les crocodiles: marcher bien sur la ligne sans déborder sinon les crocos de chaque côtés te mangent. Elle y a jamais trop réussi, en plus sans doute il va falloir en plus enjambés. Elle est pas funambule.
-Tss... pouvait pas y avoir ces bestiole mais sur le sol pas en dessous.
Avec un baton, du bruit, du Feu on aurait peut les faire fuire.
(se rappelant de ballades dans des hautes herbes)
miss engrenages
 
Messages: 204
Inscrit le: 23 Juillet 2011, 17:48
Localisation: Bordeaux, Bazas


Re: [RP] 33.3 Dans la gueule du Yeti.

Messagepar Logan Don Hazard » 12 Septembre 2013, 18:48

Logan ne pus retenir un sifflement. Les serpents présents dans cette fosse venaient de contrés parfois très éloignées les unes des autres. Tous les ramener, et tous les garder en vie dans la même salle était un exploit. Le vivarium devait être passionnant à étudier.

Mais pour l'heure, ce n'était pas le plus important. Ils devaient traverser la salle.

Mamamia, notre hôte a du gout. Il se met à désigner les serpents du doigt. Mortel. Mortel. Mortel après une lente et douloureuse agonie. Mortel par constriction. HA, non mortel lui, mais extrêmement douloureux.

Il devait y avoir une solution pour passer, et Logan était sur que la solution se trouvait en dessous. On devait pouvoir voir des piliers ou un quelconque indice sur la manière de traverser.
Mais pour ça, il fallait affronter les serpents.

Il fit par de sa réflexion à ses compagnons.

Puis, sans attendre de retour, il saute dans le trou avec une torche.

Il n'avait aucunement peur des serpents. C'était une de ses espèces préférées. Il savait comment faire pour se déplacer sans risquer une morsure.
Reste calme.
Si tu as peur, que tu t’excites, que tu t’agites, le serpent le ressentira. Il aura peur.
Un serpent qui a peur mord.
Reste tranquille et ils le seront.

Il ramassa délicatement un des occupants de la salle qui lui barrait le chemin et le reposa plus loin.

Si yen a qui veulent me rejoindre, je vous réceptionne ! Mais une fois en bas il faudra rester calme et faire ce que je vous dit ! Je vous porte sur mes épaules si vous voulez !
Connaissez vous ce proverbe klingon qui dit "bortaS bIr jablu'DI', reH QaQqu' nay' !" ?

Perso RP: Logan Don Hazard, poisonlogiste (si, ça existe) sous ecstasy, bouffeur de tout et n'importe quoi, surtout si c'est mortel
Avatar de l’utilisateur
Logan Don Hazard
 
Messages: 615
Inscrit le: 25 Septembre 2012, 17:06
Localisation: Perdu dans une tempète, c'est à dire dans ma tête


Re: [RP] 33.3 Dans la gueule du Yeti.

Messagepar Antoine Jolivet » 12 Septembre 2013, 21:51

Il plaisantait ! Ce diable d'homme avait le culot de plaisanter... et ces plaisanteries ne plaisaient pas vraiment à Antoine, toujours tétanisé sur le bord de la fosse...

Qu'importe que l'un de ces ovipares soit mortel immédiatement et l'autre après une longue et douloureuse agonie, de toute manière, il...

Mais que faisait cet hurluberlu ??? Il ... il osait SAUTER DANS LA FOSSE ???

Logan Don Hazard a écrit:Si y'en a qui veulent me rejoindre, je vous réceptionne ! Mais une fois en bas il faudra rester calme et faire ce que je vous dis ! Je vous porte sur mes épaules si vous voulez !


Non, là, c'en était trop ! Il y avait des limites à tout...

Enfin, apparemment pas tout à fait...

« Alleï Toineke, potferdoume ! Tu n'es pas encore mort, janvermille ! Et le peï là en-bas non plus pas ! Donc, c'est qu'il y a moyen de s'en sortir, newo ? D'ailleurs, tu t'en es bien sorti, des griffes de ce Platequez, non ? Alors ? Tu y vas ou bien ça est qu'on doit te pousseï ? »


La sarcastique voix intérieure qui prenait les accents de son grand-père maternel le calmait peu à peu...

Avec une lenteur de mime japonais atteint d'arthrite, le Belge se pencha, s'agrippant des deux mains aux rebords du trou, et se laissa glisser juste à côté de Logan.

Il avait les dents serrées, et pas que les dents !
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP] 33.3 Dans la gueule du Yeti.

Messagepar the frozen joke » 13 Septembre 2013, 16:18

Le passage suivant demandais trop d'adresse et de cabriole pour que Fergusson ne passe en tète. il laissa les autres avancer et repassa dans la salle aux pointes. il en saisi une par terre et le renifla puis passa sa langue dessus. Aucune trace de poison, c'était une bonne chose. il s'appuya contre le mur et écarta son manteau, son flanc arborais un rond ensanglanté là où la pointe avais passé son gilet blindé, le mercenaire sorti de sa poche une pâte épaisse à l'odeur forte rappelant l’ammoniaque et en tassa dans la plaie après avoir retiré la pointe. Il laissa échapper un cris bref et serra les dents sous la douleur.
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Frozen-Joke/200411246644322
Avatar de l’utilisateur
the frozen joke
 
Messages: 4406
Inscrit le: 05 Septembre 2010, 22:26
Localisation: entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie


Re: [RP] 33.3 Dans la gueule du Yeti.

Messagepar Antoine Jolivet » 13 Septembre 2013, 22:53

Antoine, s'appuya quelque peu sur l'homme au manteau de cuir, puis, avec un luxe de précaution, et manquant tourner de l'oeil à maintes reprises, il tira de ses nombreuses poches une série d'objets en apparence anodins : une pipe, un briquet, un stylographe, une flasque d'alcool...

Tout en essayant de contenir de légers tremblements, il dévissa le tuyau de la pipe, le capuchon du stylo, le bouchon de la flasque... et se mit à revisser le tout ensemble, dans un ordre différent...

"Je vais vous faire une confidence, Don Hazard... Je n'aime pas les serpents... En fait, ce n'est même pas que je les déteste... je HAIS les serpents !"

A l'aide du briquet, il alluma une flammèche au bout du tuyau de pipe, qui se révéla bien plus résistant qu'il n'en avait l'air...
puis il tourna le bout du capuchon de stylo... et la flamme devint celle d'un gros chalumeau tout à fait honorable.

"Et maintenant, les lombrics, on va vite "jouer schampavée" (1) !"

Et il dirigea la flamme vrombissante vers le sol.

(1) dialecte bruxellois : "filer à l'anglaise, ficher le camp..."
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP] 33.3 Dans la gueule du Yeti.

Messagepar Logan Don Hazard » 17 Septembre 2013, 18:49

Antoine n'était manifestement pas détendu, ce qui pouvait se révéler dangereux. Mais la présence calme de Logan semblait apaiser les reptiles que le belge effrayait.

Antoine Jolivet a écrit:"Je vais vous faire une confidence, Don Hazard... Je n'aime pas les serpents... En fait, ce n'est même pas que je les déteste... je HAIS les serpents !"


Caramba, si vous avez peur, ils auront peur aussi. Et s'ils ont peur, ils peuvent mordre pour se défendre. Fermez les yeux, respirez un grand coup. Ils sentent quand le rythme cardiaque augmente.


Le belge se fit un lance-flamme improvisé, dans le but d'éloigner les occupants du lieux. Bonne idée, comme la plupart des animaux, les serpents n'aimaient pas le feu.

A la lumière de la flamme, il voyait mieux l’intérieur. Ses pauvres yeux n'avaient plus autant de vision qu'avant, aussi dans l'obscurité il se référais plus à son ouïe et à son odorat. Mais l'arme improvisé d'Antoine lui permettais de profiter du sens de la vision. La salle était plutôt vide, des murs en pierre et un sol poussiéreux. Quelques trous par lesquels les serpents pouvaient circuler. Mais aucun levier, aucune fente qui aurait pus ouvrir un passage. Du moins c'est ce qu'il lui semblait.

Antoine, je vous conseil d'examiner les murs avec vos lunettes de tout à l'heure. Moi je ne vois rien. Je m'occuperais des serpents.

Il remarqua un petit serpent passé trop près de la flamme. Il était grillé, mais pas brûlé. Logan le ramassa, mit la tête de l'animal dans sa bouche et commença à grignoter. Il avait faim.

Le voir avec une queue de serpent lui sortant de la bouche tel un spaghetti devait être spécial comme spectacle.
Connaissez vous ce proverbe klingon qui dit "bortaS bIr jablu'DI', reH QaQqu' nay' !" ?

Perso RP: Logan Don Hazard, poisonlogiste (si, ça existe) sous ecstasy, bouffeur de tout et n'importe quoi, surtout si c'est mortel
Avatar de l’utilisateur
Logan Don Hazard
 
Messages: 615
Inscrit le: 25 Septembre 2012, 17:06
Localisation: Perdu dans une tempète, c'est à dire dans ma tête


Re: [RP] 33.3 Dans la gueule du Yeti.

Messagepar Antoine Jolivet » 19 Septembre 2013, 21:01

Logan Don Hazard a écrit:Antoine, je vous conseil d'examiner les murs avec vos lunettes de tout à l'heure. Moi je ne vois rien. Je m'occuperais des serpents.

"Cher ami, ces lunettes permettent de voir des projections lumineuses en deçà du rouge et au-delà du violet... je ne sais si elles peuvent inventer de la lumière inexistante...
Enfin, s'il est vrai que qui ne risque rien n'a rien..."


Le comportement de son interlocuteur le fit bientôt blêmir encore plus, et il fut heureux de détourner son regard, à présent dissimulé par les lunettes... Et intérieurement, la voix goguenarde se faisait pressante :

"... qui n'a rien risque encore moins ! Et essaie de pas gueubeler hein, slaphanger !"
(1)

Soudain, il lui sembla apercevoir à mi-hauteur de faibles lueurs pulsantes dans l'obscurité...

(1) dialecte bruxellois : gueubeler : vomir - slaphanger : chiffe molle
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités