Go to footer

Aller au contenu


[RP]32.2 Vers la vallée de Fergana

Seconde saison.

Re: [RP]32.2 Vers la vallée de Fergana

Messagepar Heyk » 11 Octobre 2012, 13:53

Le crac de la cheville fut suivi par un hurlement. La douleur était si vive qu'il en pleurait tout en serrant le drap dans sa main. Sans doute se laissera-t-il faire quand on devra lui soigner ses brûlures, mais pour l'instant il gémissait à l'agonie comme ces chiens battus au seuil de la mort.
Heyk a.k.a. Naòs Al Kymaris
Un neobedouin voyageant dans une karavane multiplanaire.
Un jour les vaprôlistes domineront le monde !
Contact : #facebook & @twitter
Avatar de l’utilisateur
Heyk
 
Messages: 1795
Inscrit le: 21 Mai 2012, 13:47
Localisation: Cairo


Re: [RP]32.2 Vers la vallée de Fergana

Messagepar Antoine Jolivet » 11 Octobre 2012, 15:59

Dans le hangar
miss engrenages a écrit:-C'est quoi l'air que vous chantez?


Antoine, sans retirer les clous logés entre ses dents, articula :

« Oh, vielle chanCHon bruCHelloiJe... »
et il continua de donner du marteau au rythme de « Vee van boma, patate mè socisse ! Vee van Boma, patate mè salô !... »(1)

La voix (un peu exaspérée) de Valentin Lambert l'interrompit avant le « Dikke cervelas, troulala ! »

margeval a écrit:"Jolivet, tant que vous jouez à l'araignée suspendu à votre fil, pourriez-vous fixer les attaches de poulies à quelque chose qui tient encore sur la parois. Une de chaque côté du trou s'il vous plaît bien "


« A vos ordres, chef ! »

Virevoltant, la tête en bas, s'accrochant au moindre morceau de poutrelle, le « reporter » se démenait si bien qu'en quelques instants, les attaches étaient fixées, et les poulies, prêtes à recevoir les fils.

C'est alors qu'une espèce de petite tornade pénétra par l'ouverture.

Searsha Mac Mordha a écrit:« Eh bien ! Absynthe, Antoine, Valentin et...Mademoiselle. Je vous vois aux prises avec un beau morceau de travail ! Mais ma foi, vous avez l'air de bien vous en sortir ici. Je vous aide ou je part apporter mon secours à l'infirmerie ? Ou ailleurs ? Il s'est passé quoi dans cette salle ? Beaucoup de pertes à bord ? Humaines ? Matérielles ? Le poste de pilotage ? Les civils ? La salle des machines ? Encore des pirates à appréhender ? »


« Ah ! Mademoiselle Mac Mordha ! Heureux de vous savoir toujours en vie ! Ne partez pas, nous ne serons pas de trop pour soulever ce... hum... panneau...
Quant à ce qui s'est passé... »


Son ton badin devint soudain grave

« Je préfère n'en point parler. Il y eut ici un massacre indigne de notre Civilisation ! Sans doute n'y a-t-il plus de pirates à bord... Le matériel comme vous pouvez le voir, a beaucoup souffert ! Quant aux pertes humaines, je ne pourrais vous le dire avec certitude encore... Quelques personnes sont dans un état grave, dont un bédouin et ... Fergusson ! A l'heure qu'il est, je ne sais pas même s'ils sont encore vivants ! »

Tout en parlant, il avait terminé d'équiper les poulies, et de solides filins se balançaient au vent...
Il regagna le sol, et claquant comiquement des talons, en une parodie de salut militaire :
« Prêt à lever le rid... le panneau, chef ! »

(1) vieille chanson bruxelloise aux paroles absurdes : "fête de Grand-Maman, pommes-de-terre et saucisse, fête de Grand-Maman, pommes-de-terre et salade... et avec cela, un gros cervelas, troulala...!"
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP]32.2 Vers la vallée de Fergana

Messagepar margeval » 11 Octobre 2012, 16:31

Valentin vérifiait pour la nième fois le panneaux qu'ils avaient construits quand il vit du coin de l'oeil un nouvel assaillant entrer dans le hangar.
Par réflexe, il dégaine immédiatement son Mauser et met en joue le nouvel arrivant.

Searsha Mac Mordha a écrit:« Eh bien ! Absynthe, Antoine, Valentin et...Mademoiselle. Je vous vois aux prises avec un beau morceau de travail ! Mais ma foi, vous avez l'air de bien vous en sortir ici. Je vous aide ou je part apporter mon secours à l'infirmerie ? Ou ailleurs ? Il s'est passé quoi dans cette salle ? Beaucoup de pertes à bord ? Humaines ? Matérielles ? Le poste de pilotage ? Les civils ? La salle des machines ? Encore des pirates à appréhender ? »


"Ah ? heu,...Searsha ? Je suis heureux qu'il ne vous soit rien arrivé !"

Puis voyant les blessures de la jeune fille :

"Enfin, rien de bien grave à ce que je vois ! Restez, nous allons avoir besoin de vous pour mettre ce panneau en place.
Ensuite, nous nous raconterons notre journée devant un grand verre de Tullamore Dew", mais pour l'heure, il y a plus urgent à faire
".

S'adressant à tout le monde :
"Bon pour la manoeuvre :
Antoine, vous restez attaché à votre fil et vous fixez le panneau une fois qu'il sera levé.
Mademoiselle Aurélie, Searsha et moi, nous le redressons avec la poulie gauche, Absinthe se charge de la poulie droite...ça ira absinthe ?
"
Maison Lambert, le futur c'est déjà hier !
Vive les vaporistes libres et indépendants.
Avatar de l’utilisateur
margeval
 
Messages: 1730
Inscrit le: 18 Mai 2011, 21:30
Localisation: Namur (Belgique)


Re: [RP]32.2 Vers la vallée de Fergana

Messagepar Tcheikovski » 11 Octobre 2012, 19:01

Le jeune homme acquiesça silencieusement et ouvrit la porte de l'infirmerie. Il fit face à lui un corps étalé sur le sol, à l'agonie, baignant dans un sang neuf mêlé à la crasse des coursives.
Tout juste surpris, il se débrouilla pour tirer le corps de Chase jusqu'à la porte, mais son handicap l'empêchait de l'apporter jusqu'au milieu de la pièce. Il regarda le professeur, qui compris immédiatement le message et qui prit en charge le transport du corps.

Puis, toujours dans un état de lassitude presque consternant, il s'approcha du bédouin qui l'avait beaucoup aidé quelques heures auparavant, et s'appliqua à sa tâche. La cheville de Heyk était d'un rouge violacé, enflée et surement très douloureuse; le jeune homme eut un sursaut de compassion et regarda le visage grimaçant de douleur de son ami d'infortune, lui lançant un regard de soutien.
Dernière édition par Tcheikovski le 11 Octobre 2012, 22:49, édité 1 fois au total.
Il parait que si on en coupe un bout, il repousse plus grand...
Avatar de l’utilisateur
Tcheikovski
 
Messages: 296
Inscrit le: 21 Janvier 2012, 22:26
Localisation: Lyon, France


Re: [RP]32.2 Vers la vallée de Fergana

Messagepar Heyk » 11 Octobre 2012, 20:48

La pommade qu'il appliquait sur les blessures était froide et anesthésiante, elle apportait au bédouin un moment de répit dans sa lutte contre la douleur. Il ouvrit les yeux pour regarder le jeune russe qui bataillait avec son seul bras.

"T'as p't'être qu'un bras... mais t'es pas manchot... m'ci.."
Dernière édition par Heyk le 11 Octobre 2012, 21:57, édité 1 fois au total.
Heyk a.k.a. Naòs Al Kymaris
Un neobedouin voyageant dans une karavane multiplanaire.
Un jour les vaprôlistes domineront le monde !
Contact : #facebook & @twitter
Avatar de l’utilisateur
Heyk
 
Messages: 1795
Inscrit le: 21 Mai 2012, 13:47
Localisation: Cairo


Re: [RP]32.2 Vers la vallée de Fergana

Messagepar Absynthe » 11 Octobre 2012, 21:08

Absynthe salua d'un geste amical Searsha qui venait de faire une entrée discrète et raffinée dans l’entrepôt. Au dessus, Antoine gesticulait avec aisance, et vint se poser au sol... Plein de ressources décidément, cet homme...Il fut tiré de sa rêverie par Valentin qui supervisait les réparations.

Antoine Jolivet a écrit:"Bon pour la manoeuvre :
Antoine, vous restez attaché à votre fil et vous fixez le panneau une fois qu'il sera levé.
Mademoiselle Aurélie, Searsha et moi, nous le redressons avec la poulie gauche, Absinthe se charge de la poulie droite...ça ira absinthe ?


Il hocha la tete. "Je pense que oui...Je suis prêt. 1 2 eeeet 3 !"

Ensemble, grâce à leurs efforts conjoints, le panneau s’ébranla...
Dernière édition par Absynthe le 12 Octobre 2012, 06:14, édité 1 fois au total.
Mobilis in Onire

"Cthulhu frgl'plglui nag'tlroustgn sjt plgn klrmplgu 'pli."
Traduction :
"Cthulhu aimerait bien pouvoir pisser tranquille, si c'est pas trop vous demander."

http://absynthe-creation.over-blog.com/
Avatar de l’utilisateur
Absynthe
 
Messages: 358
Inscrit le: 24 Février 2010, 20:39
Localisation: entre Londres et juste derriere le Parlement de Bretagne


Re: [RP]32.2 Vers la vallée de Fergana

Messagepar marius nightmare » 11 Octobre 2012, 21:20

Le nouvel arrivant disposé sur la table encore chaude de son prédécesseur. Le professeur entreprit, comme les autres, de le déshabiller.
Je crois que j'aurais jamais autant dévêtu d'homme vivant qu'en ce jour. Et il explosa de rire. Ah ah ah ah.

Bon, il en meilleur état que les deux autres, quelques plaies par ci par là mais rien de sérieux si ce n'est celle au biceps droit qui semble elle assez sévère. Pour le reste, il est dans les vapes et c'est bien normal, c'est même bien qu'il soit arrivé jusque là.

Et il entreprit de s'occuper du bras.
Désinfection, écartement de la plaie, racommodage des quelques veines sectionnées, heureusement l'artère est intacte. Puis rapprochement des bords de la plaie et à nouveau de la couture.

Puis se retournant vers l'infirmière, dites donc, vous en avez encore pour long avec ce vieux chnoc?
Et l'infirmière de répondre, c'est presque fini, mais on dirait que c'est une passoire.

Et à nouveau le professeur rigole.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP]32.2 Vers la vallée de Fergana

Messagepar Antoine Jolivet » 11 Octobre 2012, 21:42

Dans le hangar

Sous les efforts conjugués, le panneau de bois, de métal et de toile s'élevait lentement.
Retourné dans les hauteurs, Antoine équilibrait la manœuvre :

« Pas si vite, Monsieur Clambuse, s'il vous plaît... làààà... Valentin, encore un peu... attention à la poutre... voil... Hééééé ! Stooop ! Arrêtez !!! Je....
....
Je suis du mauvais côté ! »


Distrait par l'attention portée au mouvement, Antoine, à présent penaud, n'avait pris garde au fait qu'il se faisait doucement enfermer à l'extérieur du dirigeable !

« Ferdoumme, ça c'est tout moi ! Mais à quoi tu penses, Tôône ??? Ah si seulement ces élancements dans la tête pouvaient s'arrêter... »
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP]32.2 Vers la vallée de Fergana

Messagepar Searsha Mac Mordha » 12 Octobre 2012, 09:27

Absynthe salue.
Jolivet, le premier à répondre lui fait un topo de la situation.

Searsha regarde autour d'elle...lève les bras en l'air de façon comique.
Puis éclate de rire :


« Eh dites moi M'sieur Valentin, je me suis déjà coltiné plusieurs dizaines de types là haut, ils étaient tellement nombreux que je n'ai pas pu les empêcher de faire exploser un ballon annexe et que je vais me récolter une belle cicatrice sur la joue. Je peux m’arrêter là ou pas ? »

Elle rit de plus belle.

« Bon c'est pas si amusant. Mais bah ! Ce qui fait est fait. On va pas pleurer dessus, ou on pleurerait toute sa vie.»
°°Ce sera vraiment pas discret par contre...pour le doigt, je mettais des gants, pour l'oeil, un monocle, mais alors ça... Je vais quand même pas le cacher avec des cheveux. Quand je rentrerai à la Ghrian je...bref, on verra. »


Il range son Mauser.

« Ah ? heu,...Searsha ? Je suis heureux qu'il ne vous soit rien arrivé ! Enfin, rien de bien grave à ce que je vois ! Restez, nous allons avoir besoin de vous pour mettre ce panneau en place.
Ensuite, nous nous raconterons notre journée devant un grand verre de Tullamore Dew, mais pour l'heure, il y a plus urgent à faire. »


Tous s'activaient en discutant, et bientôt tout était en place pour mettre en ordre la porte improvisée.

« Prêt à lever le rid... le panneau, chef ! »

Valentin distribue les rôles, chacun se tient à sa tâche, le panneau oscille, s'élève, et se met en place. Les loquets préalablement installés s'enclenchent, la porte est sertie....
« Hééééé ! Stooop ! Arrêtez !!! »
...Sertie, Jolivet derrière !

« Pouahahahahaha ! »
Searsha explose encore, enfin...c'est une image hein !

« Jolivet, ah Jolivet ! Il en tient une belle celui là ! Boh, ce n'est pas les trous qui manquent dans cette passoire qui sert de Zeppelin ! »

Elle s'approche de la paroi.

« Antoine ! Ne bougez pas et tenez bon ! Gardez vos force pour ne pas tomber, je remet un peu de carburant dans mon JetPack et j'arrive » hurle-t-elle pour qu'il l'entende à travers les épaisseurs de cloisons et le vent.

La jeune fille part donc en courant vers sa cabine, instrument sous le bras.
Le large hublot est grand ouvert et l'air s'y engouffre. Elle observe autour d'elle mais rien d'important ne s'est envolé : quelques papiers, une boite vide.


°°Je sais pas qui est passé par là, mais pas un pirate manifestement, c'est pas assez en désordre pour ça !°°

Elle ouvre son JetPack, y rajoute de l'huile et...quelque chose. Un mélange solide et liquide. Secret de fabrication, bien sûr.
Elle passe sa tête par la fenêtre et saute.


°°Ah bon sang, ça commence à être répétitif tout ça !°°

A toutes vapeurs elle rejoint l'arrière de la Fée ou Jolivet se balance au bout de son fil comme une acrobate...une acrobate juste un peu enveloppée.

« Bon...ça défie toute bienséance Monsieur, mais accrochez vous donc à moi ! Et serrez bien ! Faudrait pas tomber de plusieurs centaines de pieds de haut hein ! »
Rien de grand ne se fait sans chimères.
Searsha, toujours DEUX trains de retard. IRC

Image
Avatar de l’utilisateur
Searsha Mac Mordha
 
Messages: 847
Inscrit le: 01 Avril 2011, 21:14
Localisation: Pyrénées-Atlantiques, Pays Basque.


Re: [RP]32.2 Vers la vallée de Fergana

Messagepar Antoine Jolivet » 12 Octobre 2012, 23:25

Antoine en était à se demander si l'expérience de Foucauld se révélerait concluante depuis un dirigeable... Toujours accroché par son harnais (en apparence, d'inoffensives bretelles) et son fil, il se balançait dans le vent froid depuis cinq ou six minutes, mais qui lui en paraissaient près du double ...
« Potferdek, ça fait bien onze minutes et trente-sept secondes que je suis pendu ici comme une banane... et il n'y a pas un mettekôô (1) qui viendrait me cueillir, allo ! Je suis pas assez appétissant, c'est ça ? »
... lorsque le bruit du propulseur autonome à hélice se fit entendre...
Searsha Mac Mordha a écrit:
« Bon...ça défie toute bienséance Monsieur, mais accrochez vous donc à moi ! Et serrez bien ! Faudrait pas tomber de plusieurs centaines de pieds de haut hein ! »


Antoine, avec une surprenante agilité contrastant avec son léger embonpoint de brave bourgeois, s'accrocha donc à la salvatrice apparition.

« C'est une invention à vous ou c'est encore un tour de Sean ? Ce propulseur est une vraie merveille ! »

De se voir ainsi enlaçant cette belle grande jeune femme, il se dit qu'après tout, au diable les convenances, cette aventure compensait quelque peu les multiples plaies et bosses qu'il avait encaissées jusque là !

(1)dial. bruxellois : petit singe
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités