Le problème n'a pas encore été résolu et divers événements ont retardé sa résolution (déménagement, service client un peu particulier...)

Prenez soin de vous en ces temps un peu particuliers :)

Khin (17/03/2020)


Hello ! Le forum ne peut plus envoyer de mails depuis quelques jours. Ceci signifie que, par exemple, la récupération de mot de passe ne fonctionne plus.

Nous sommes sur le coup et réglons le problème dès que possible (les fêtes, tout ça) !

Khin (29/12/2019)

[RP] 31.8 Saqqarah

Seconde saison.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
Messages : 626
Inscription : 14 octobre 2009, 10:34

Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Message par Fée Mécanique » 20 juin 2011, 09:53

Les membres d’équipages s’affairaient dans le hangar. L’aéro-chaloupe commença ses rotations, commençant tout d’abord par transporter au sol la logistique. Maître Cobbelpot, en homme prévoyant qu’il était, avait laissé dans les soutes de la Fée mécaniques des tentes, cordages, lampes à pétrole, gourdes et un nombre impressionnant de miroirs emballés avec milles précautions. Les hommes avaient pour ordre de tout installer avant de descendre les premiers passagers.

Lorsque le pilote se posa dans le hangar après avoir effectué son premier largage, il descendit prestement du cockpit. Il releva ses goggles, laissant deux belles maques propres au niveau des yeux sur son visage recouvert de poussière, et s’adressa à Lady Chapillon et aux personnes alentours.

« J’ai approché autant que j’ai pu de l’objectif, mais le terrain est vraiment encombré au sol. Il y a plein de tas de cailloux. A croire que quelqu’un a fait exprès de les poser là. J’ai largué le matériel à environs trois kilomètres au nord de l’objectif. De toute façon, c’était le seul endroit dégagé pour installer un campement. »

« Je suis sûr que vous avez fait du mieux qu’il était possible. Nous allons tenter de descendre les engins de monsieur Mac Nomada. »

La Fée mécanique était stabilisé au dessus des ruines à une altitude d’environs cinq cents pieds au dessus de la nécropole. L’une des autochenilles avait été élingué solidement et se balançait maintenant dangereusement à mi hauteur entre le zeppelin et le sable du désert. Dans le hangar, les discussions allaient bon train entre les membres d’équipage sur la conduite à tenir.

« Faut le remonter »

« Non, faut le descendre le plus vite possible »

« Faut le descendre, mais doucement »

Pendant qu’ils essayaient de se mettre d’accord, le chargement commença à se balancer. Rapidement l’attelage commença à effectuer des figures acrobatiques défiant les lois de la gravité, dispersant son chargement quelques dizaines de mètre en contrebas, avant de rompre un des filins métalliques. Le véhicule toucha le sol à une vitesse impressionnante en pulvérisant un mastaba, éparpillant un tas de briques et de poussières aux alentours.
Les câbles métalliques ainsi libérés de leurs charges revinrent claquer dans le hangar, tel des fouets géants, manquant de décapiter les personnes présentes.
Une fois la peur passée, Lady Chapillon cria aux hommes

« On laisse tomber l’opération, trop dangereux, ils marcheront. »
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
Messages : 2944
Inscription : 29 août 2009, 06:30
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Message par La Licorne Ailée » 20 juin 2011, 10:09

Guillotine a écrit :"Dame Ivy. Pardon de ne pas avoir réagi tout à l'heure, j'étais ... Peu importe. Il reste toujours une place dans ton vaisseau ?"
* Ivy était en train de se changer. De la tête aux pieds dans une tenue masculine couleur sable, avec un serre-taille en cuir de la même couleur,sur lequel on pouvait voir de multiples pochettes, et autres sacoches, remplies d'objets...
Elle releva la tête aux quatre coups frappés à sa porte.
Guillotine, l'énigmatique...

Ivy ouvrit la porte, et tenta un demi sourire. *

" - Oui, il reste encore une place. Mais je n'attendrai pas longtemps. Sois au hangar dans dix minutes, tu y repèreras mon vaisseau aisément. Mais je te préviens, il n'y a pas beaucoup de place, alors ne te charge pas inutilement. "

* Puis, sans attendre, elle referma la porte de sa cabine. Elle n'avait pas voulu être rude avec la demoiselle, mais elle était pressée. Un ennemi infaillible l'attendait dehors : le Soleil, Rha... Elle ouvrit une de ses fioles, dans laquelle se trouvait un onguent à l'odeur d'amande, et s'en badigeonna toutes les parties de son corps qui n'étaient pas couvertes par du tissu. Elle espérait que cela suffirait... Puis elle attrapa un vieux Stetson couleur miel, que son père lui avait rapporté d'un de ses voyages, et le posa sur sa tête d'un air dubitatif.
Pas trop le choix.

Elle fini de remplir les petites poches de son serre-taille, attrapa au vol ses gants en agneau couleur crème, et se dirigea d'un pas ferme vers le hangar. Là, elle commença les vérifications d'usage sur son petit vaisseau, en attendant Guillotine... *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
Messages : 851
Inscription : 06 mai 2010, 16:50
Localisation : Toulouse

Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Message par Léonarius » 21 juin 2011, 12:32

LadyCatz a écrit : J'aurai besoin d'en savoir un tout petit peu plus sur vous afin de guider mes idées, je pourrai vous proposer des choses de valeurs qui à vos yeux n'auront aucune, et inversement. Cet objet vous est cher, je vous laisse donc débuter les négociations afin de discuter au mieux, et de vous laisser estimer le prix que vous mettez dans cet objet.
Tandis qu'il accompagnait Lady Catz au hangar, Léonarsius continuât à deviser avec celle ci.

"Ne vous inquiétez pas, nous allons trouver un terrain d'entente.
J'ai hérité la passion de mon père, celle des objets chargés d'histoire. En tant qu'antiquaire j'ose espérer que cette mission me permettra de compléter ma galerie.
Vous pourriez me garder la primeur de vos trouvailles, par exemple.
En attendant je me base sur votre bonne foie, et je resterai à vos côtes, afin d'assurer votre protection entre autre."

Le fait de ce retrouver à négocier fit remonter un accent aristocratique. Accent qu'il détestait, car chaque fois que son père l'employait pour ses transactions, il lui semblait qu'il se rabaissait, juste pour plaire.

Il glissa la sacoche dans les mains de l'archéologue, et tandis que celle ci l'admirait, il alla superviser la descende des véhicules.

Lorque le câble lacha il était au bord de la soute , se tenant à un filin. Le retour du câble fouétant l'air l'obligea à sortir du hangar, pendu à la corde avec seulement un pied sur le planché.
De là il eu tout loisir de voir la chute du pick up, tant que la tempête le permettait, qui fut suivi du crash, le faisant voler en pièces.

Lorsqu'il retourna dans le hangar, il se montra accablé par la perte, non pas à cause du fait que c'était une propriété de la couronne, mais par la perte du pactole qu'il aurait put ce faire en le revendant.
Dernière modification par Léonarius le 21 juin 2011, 14:27, modifié 2 fois.
Embarquez sur la Fée Mécanique pour une grande aventure en RP : http://www.steampunk-fr.com/viewforum.php?f=54
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
Messages : 626
Inscription : 14 octobre 2009, 10:34

Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Message par Fée Mécanique » 21 juin 2011, 13:46

"Ne perdons pas de vue le temps qui passe... car je crois que l'ouvrage ne manque pas... Ah, et si vous aviez aussi cinq ou six mètres de fil de cuivre, section 6 millimètres carré ? C'est pour l'une de mes expériences de physique... dans ma cabine... »

Le patron machine regarda Antoine de la tête aux pieds, puis des pieds à la tête sans cesser de mâchouiller son cigare éteint.

« Tu m’as l’air bien sympathique mon gars, mais pour tout te dire je n’ai pas trop le temps de m’occuper de tes jouets. »

Tout en discutant McCarthy fait signe à Antoine de la suivre. Ils remontèrent un ponts, traversèrent plusieurs coursives, empruntèrent une échelle, passèrent un surbau avant d’arrivé à une grande double porte en métal. Jo tira sur une chaîne qu’il portait autour du cou, et ouvrit le cadenas de la chaîne qui barrait la porte. Les lourds battants s’ouvrirent sur un impressionnant capharnaüm mêlant pièces mécanique, tourets de câbles, tuyaux aux reflet de cuivre et de laiton, quelques artefacts étranges, des bocaux emplit de produits étranges et même des statue semblable à des gargouilles de pierres.

« Bon, voilà la soute 13, c’est, entre autre, le stock de pièces détachées de la Fée. Je pense que la capitaine ne verra pas d’inconvénients à ce que tu prennes ce dont tu as besoin. Tu te sers et tu fermes en partant. Si vous voulez je peux demander au bidou de vous donner la main ? »



Pendant ce temps dans le hangar, les premiers passagers embarquaient dans l’aéro-chaloupe en vue de leur transfert au sol. Le soleil était déjà bas sur l’horizon, mais le campement monté à la hâte un peu à l’écart des ruines n’avait rien à envier à un cottage anglais.
Avatar de l’utilisateur
LadyCatz
Messages : 3547
Inscription : 20 février 2011, 20:42

Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Message par LadyCatz » 21 juin 2011, 18:19

Léonarsius a écrit :"Ne vous inquiétez pas, nous allons trouver un terrain d'entente.
J'ai hérité la passion de mon père, celle des objets chargés d'histoire. En tant qu'antiquaire j'ose espérer que cette mission me permettra de compléter ma galerie.
Vous pourriez me garder la primeur de vos trouvailles, par exemple.
En attendant je me base sur votre bonne foie, et je resterai à vos côtes, afin d'assurer votre protection entre autre."
LadyCatz avait blêmi. Amoureuse de l'Histoire, elle partait du principe que les pièces devaient être mises à portée de tous. Dans un musée, par exemple... L'Histoire contre une sacoche, était-ce réellement marchandable ? Mais avait-elle le choix en ce moment précis ? Il lui offrait aussi sa protection, et elle-même petite se servait souvent dans les petites babioles trouvées par-ci par-là sur les chantiers... De plus, il parlait de ses trouvailles à elle, rien ne disait qu'Elle trouverait quelque chose. Elle se permit un petit sourire en coin.
Elle ne dit mot, se contenta de saisir la sacoche, de l'admirer, en décida d'aviser en tant voulu. L'Oudjat, objet de la mission, irait de toutes façons dans d'autres mains que celles de cet homme décidément bien étrange.

Qu'est-ce que... ?
Comme tout le monde, elle entendit le crash de la jeep au sol. S'approchant précautionneusement tout en évitant le câble sectionné, elle observa l'étendu des dégâts. Un mastaba avait été éventré... Un pincement au cœur lui vint, de voir leur mission commencer ainsi.

Au moins celle-ci ne sera pas compliquée à fouiller... philosopha-t-elle.

Et elle rejoignit les autres pour le transport à terre, la sacoche serrée contre elle.
C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même, donnez lui un masque et il vous dira la vérité.

[Oscar Wilde]
marius nightmare
Messages : 4372
Inscription : 08 septembre 2010, 23:39

Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Message par marius nightmare » 26 juin 2011, 09:00

Marius, caché dans son coin attendait que la nuit tombe. Il avait toujours préféré la nuit, moins agressive, plus protectrice.
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
Messages : 2750
Inscription : 05 mars 2011, 00:17
Localisation : Bruxelles - Belgique
Contact :

Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Message par Antoine Jolivet » 26 juin 2011, 21:42

Dans la soute 13

Antoine n'avait pas tiqué lorsque le patron machine avait parlé de « jouets »... Comparés aux machines de la Fée, c'est vrai que...Le monde n'était décidément pas prêt pour la miniaturisation !

Suivant Mc Carthy, il avait mémorisé le trajet avec soin. Les cadenas étaient sérieux, mais aucune serrure n'avait encore accepté de résister plus d'une minute à ses fidèles « rossignols ». En cas de besoin...

Il en avait également profité pour, sa grosse montre à la main, photographier tant et plus les entrailles de la Fée.
Conte_FeeMecanique a écrit :« Bon, voilà la soute 13, c’est, entre autre, le stock de pièces détachées de la Fée. Je pense que la capitaine ne verra pas d’inconvénients à ce que tu prennes ce dont tu as besoin. Tu te sers et tu fermes en partant. Si vous voulez je peux demander au bidou de vous donner la main ? »
Maintenant, dans cette caverne d'Ali-Baba, il lui fallait dénicher au plus vite les accessoires lui permettant de finaliser un récepteur d'ondes de téléphonie sans fil.

Et, tant qu'à faire, mémoriser tout indice qu'il y trouverait sur la mécanique et la fabrication du dirigeable...

« Monsieur Mac Carthy, je vous remercie infiniment. Je fermerai soigneusement... et n'oublierai pas la lumière en sortant....
Heu... Au passage... qu'est-ce au juste qu'un « bidou » ? »
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
Messages : 2169
Inscription : 10 novembre 2010, 13:24

Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Message par Guillotine » 27 juin 2011, 10:06

"Ah bon", dit Guillotine alors que la porte se referme sur Ivy.

Elle sautille jusqu'au hangar en fredonnant.

"Twinkle, twinkle, little star
How I wonder what you are.
You're so warm, so bright, so hight,
Like a diamond in the sky.
"

Ayant oublié la suite, elle continua :

"Twinkle, twinkle, twinkle, twinkle, twinkle, twinkle, twinkle."

Arrivée en vue du vaisseau, elle adresse un signe de tête et un sourire à la Lady qui s'en occupe.

"Nous partons ?"
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Avatar de l’utilisateur
Rashkar
Messages : 582
Inscription : 24 août 2010, 12:57
Localisation : 94 Gentilly

Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Message par Rashkar » 27 juin 2011, 10:07

En arrivant dans la soute

Karl avait prit plus de temps que prévu pour se préparer.

Il portait un pantalon bouffant de couleur sable, et une chemise ample blanche. Son manteau de toile kaki masquait ses différentes sacoches de cuirs, son couteau, et son revolver.

Son sabre, lui était clairement visible.

Ce qui lui avait prit le plus de temps, finalement, était la ré installation de son bras mécanique, récupéré - en insistant énergiquement - à l'armurerie.

Il se mit à regarder tout autour de lui, à la recherche d'une place libre dans une des chaloupes.
[RP, la fée mécanique, personnage : Karl Staahd.]

N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
Messages : 626
Inscription : 14 octobre 2009, 10:34

Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Message par Fée Mécanique » 27 juin 2011, 14:45

« Monsieur Mac Carthy, je vous remercie infiniment. Je fermerai soigneusement... et n'oublierai pas la lumière en sortant....
Heu... Au passage... qu'est-ce au juste qu'un « bidou » ? "


« Bah le bidou quoi, le bidouric. Le plus jeune, c’est lui qui est chargé des corvées, jusqu’à ce qu’un autre bidou prenne sa place. Je vais lui dire de venir pour vous donner la main. »

Jo s’éloignait déjà, retournant vers la machine.



Pendant ce temps, à terre, dans le campement les choses s’organisaient. Les passagers commençaient à arriver et à installer les affaires dans leurs quartiers. Le professeur Harvey Dent avait rangé avec mille soins trois caisses de bois au chargement précieux et jeté dans un coin son sac en toile contenant ses vêtements de rechanges. Il sorti de sa tente et s’approcha des hommes d’équipage qui se tenait prêt du feu au centre du campement. Un des matelots lui tendit une flasque. Le Professeur la saisit timidement.

« D’habitude je ne boit pas d’alcool….mais exceptionnellement »

Il s’en servit une grande rasade.

« Vous êtes armés, le coin est dangereux »

« Dangereux, non pas tellement. Mais il arrive que des bandes de pillards s’aventurent dans ces territoires. »

Le professeur Dent commençait à trouver que visiter l’Egypte était une mauvaise idée

« Des pillards… »

« Des bandits de grand chemin, quoi. Les plus cruels se sont autoproclamés les Seigneurs du désert, mais seul leur nom est noble. Cette bande de couards et de lâches n’osera sans doute pas s’approcher si prêt des tombeaux, ils les pensent maudits. »

« Maudits… »

Dent retourna dans sa tente, ouvrit une caisse, déboucha une bouteille, la bu et s’écroula sur son lit.
Verrouillé

Revenir à « Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient »