Go to footer

Aller au contenu


[RP] 31.8 Saqqarah

Seconde saison.

Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Antoine Jolivet » 17 Juin 2011, 09:56

les-murmures a écrit:
Merci infiniment. Je ne manquerai pas un élément de notre excursion. Cependant, avez vous un étui, ou un sac ? Avec le sable du désert, ce n'est peut être pas conseillé de laisser l'appareil à l'air libre ?


« Bien sûr, bien sûr... l'étui est indispensable, de même que la courroie de transport. Les voici. »


Décidément, la myopie du pauvre garçon était radicale. Mais peu importait, l'essentiel était qu'il emporte la machine, et qu'il s'en serve !

« Dans la pochette, vous trouverez quatre bobines de fil vierge. Très simple à placer... »

La manipulation fut montrée, et l'engin réintégra son habillage de cuir protecteur.

« Bonne chance, Monsieur Daviep ! Soyez prudent, qui sait ce que nous réservent ces ruines ? »

Antoine était sincère, il trouvait le jeune homme sympathique, bien que par moments étrangement « dans la lune ». Et du danger, il y en aurait certainement.

Ce qu'il n'avait pas dit à l'étudiant, c'était que, le matin même, avant de s'attaquer au problème des « rayons foudroyants », il avait démonté le petit bracelet transmetteur reçu de Kain Fergusson, récupéré une partie de ses composants encore en état, et intégré le tout au circuit d'enregistrement de sa machine.

Ce que Valer Daviep emportait n'était pas seulement un enregistreur de reportage, c'était aussi, surtout, un émetteur d'ondes radiophoniques...
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Guillotine » 17 Juin 2011, 10:32

Guillotine avait branché le mode automatique pendant tout le discours d'Antoine, et ne se réveille de cette léthargie que lorsque Valer lui broie les orteils avant de sortir sans s'excuser. Elle sursaute, et, tout en se promettant de lui en toucher quelques mots, replace les éléments de la situation dans sa tête, et se lève précipitamment, et se dirige vers le couloir sans se faire remarquer. Elle entre dans la cabine, enlève sa jupe de velour rouge, son jupon, ses bijoux, ses bas de résille, son chemisier pourpre et son veston sans manches. Elle dégraphe sa ceinture et range le tout dans son sac. Elle regarde quelques secondes son reflet dans le miroir : elle est parfaitement nue à l'exeption de ses bottes et de ses mitaines. Elle détaille chaques cicatrices qui barrent sa poitrine, son ventre et ses jambes et sourie.

"Temps de s'en faire des nouvelles ..."

Elle passe des pantalons d'homme, une chemise légère et récupère ses goggles, habituellement attachée autour de son chapeau, qu'elle accroche à son cou. Elle attrape son sac et sort dans le couloir, fait quelques mètres et frappe quatre coups à la porte d'une cabine.

"Dame Ivy ?"

Elle attend, appuyée au mur.

"Dame Ivy. Pardon de ne pas avoir réagi tout à l'heure, j'étais ... Peu importe. Il reste toujours une place dans ton vaisseau ?"
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
 
Messages: 2169
Inscrit le: 10 Novembre 2010, 13:24


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Lt. Cole Blaquesmith » 17 Juin 2011, 11:34

Après une conversation animée sur les tenants et aboutissants de cette expédition avec Herr Alexander, les deux hommes décidèrent d'aller se préparer à descendre. Cole rejoignit sa cabine, ôta le superficiel et opta pour l'usuel. il enroba sa prothèse dans un linge de lin afin de limiter les effets du sable et récupéra les quelques pièces de sa tenue locale encore en état. Une sacoche avec quelques outils, des munitions pour "l'Abyssal", son carnet: il était prêt. Rendez-vous avait été donné dans le hangar, et déjà l'on s'affairait à descendre. Antwone et Sir Daviep examinaient du matériel scientifique; Mister Fergusson était parti en éclaireur; et Miss G., métamorphosée, semblait s'entretenir avec Lady Ivy. Cole attendit son compagnon, étudiant avec soin les embarcations présentes.
The Power of Steam and Steel Will Prevail ,Glory to the Victorian Empire, Long live Britannia!
Avatar de l’utilisateur
Lt. Cole Blaquesmith
 
Messages: 3835
Inscrit le: 27 Septembre 2009, 22:23
Localisation: L'Observoratoire de Paris


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Léonarius » 17 Juin 2011, 12:25

Léonarsius apostropha Mc Carty juste avant qu'il ne parte.

"Monsieur, les pick up sont presque chargés mais il vaut mieux attendre qu'une première équipe soit déjà en bas avant de les descendre. Vos filins seront assez solides?"

Juste avant de sortir, promettant au technicien de le rejoindre dans le hangar, il vu Mat, le majordome, affairait à ranger les vestiges de la réunion.

"Je suppose que vous descendez avec nous, afin de vous occupez de notre confort."

Il affichait un franc sourire, cherchant à effacer leur dernière discussion.

"À ce propos, nous avons laissés de la place pour les vivres dans les véhicules, pouvez vous les faire parvenir au hangar.
Rien de trop lourd ou de fragile, juste de quoi nous donner des forces
Enfin je ne vais pas vous apprendre votre métier, je vous fait confiance."

Son ton restait léger, mais il avait effacé son sourire. Les ressources alimentaires ne sont pas à prendre à la légère, de grandes armées avaient par le passé perdues des guerres à cause d une sentinelle endormie lors de la digestion, ou d'une colique de tout un bataillon.
Dernière édition par Léonarius le 18 Juin 2011, 12:50, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
 
Messages: 851
Inscrit le: 06 Mai 2010, 16:50
Localisation: Toulouse


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar LadyCatz » 17 Juin 2011, 17:14

Lady Catz ne savait pas trop quoi faire. Elle n'avait pas à proprement parler de cabine, encore moins d'affaires... Le temps avait manqué pour refaire son trousseau, et elle ignorait à qui s'adresser...
A défaut, elle décida de demander conseil au majordome.

Veuillez m'excuser d'interrompre votre besogne, surtout que je vois que Monsieur Leonarsius vient de vous demander une faveur, mais j'aurai moi aussi quelque conseil à vous demander.
En effet, vous l'aurez compris, je suis un des prisonniers de Monsieur Crâne, et je n'ai plus d'effets personnels. Pourriez-vous m'indiquer où trouver des vêtements confortables de rechange et quelques menus affaires ?


Lady fit mentalement la liste de ce dont elle aurait besoin : un carnet, une plume, de l'encre, une boussole, quelques instruments de mesure pour faire un plan approximatif (mais alors vraiment approximatif) de la cité, des pinceaux et... une truelle. Cela suffirait pour un début. Ah, et bien sûr une sacoche où ranger tout cela. Une fiole ou gourde ne serait pas superflue.

Mais comment trouver cela en une demie-heure à peine ?
C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même, donnez lui un masque et il vous dira la vérité.

[Oscar Wilde]
Avatar de l’utilisateur
LadyCatz
 
Messages: 3547
Inscrit le: 20 Février 2011, 20:42


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Les Murmures » 18 Juin 2011, 09:38

Valer n'avait pas, en effet, vu l'ensemble des accessoires que le journaliste lui tendait. Il devait bien y avoir un moyen de corriger cette vue !

Bref, l'étudiant remercia encore chaleureusement M. Jolivet, et cala l'appareil afin de le transporter en sécurité. Il y aurait certainement des tas de choses intéressantes à faire. Notamment, y enregistrer des choses que le belge ne prévoyait pas ?

Valer se garda bien de faire trop de commentaire. Même s'il s'habituait à la compagnie d'autrui, il demeurait méfiant.

Sur ce, il descendit vers le lieu de rendez-vous, saluant le belge plutôt deux fois qu'une.
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Avatar de l’utilisateur
Les Murmures
 
Messages: 3045
Inscrit le: 12 Mars 2010, 16:56


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Léonarius » 18 Juin 2011, 13:01

"Cher Lady, je suis heureux de voir que vous allez mieux que lors de notre rencontre dans les prisons de Crane.
SI j'ai bien compris, vous êtes archéologue, et à la recherche d'équipement.
Pour la deuxième partie je crois que je peux faire quelque chose."

La lady ne l'avait pas reconnu, maintenant qu'il avait revêtu son véritable costume.

Il sortit de l'une de ses escarcelles la tousse trouvait tantôt. Il la déroula sur une table à proximité, elle contenait le nécessaire de base à toute fouille.
Pinceaux, truelle, carnet avec son crayon de carbone, loupe et d'autres outils dont il n'avait aucune idée de leur utilité.

"Cette trousse me viens de mon oncle, je me suis dit qu'elle aurait son utilité, mais peut être que dans les mains d'expert elle remplira son rôle. Bien qu'il me serait dur de m'en séparer..."

Léonarsius avait été inondé par un sentiment imparable de marchander, déviance hérité de son père.
Il se retrouvait donc à débuter des négociations tandis que leur mission était sur le point de commencer.
Il avait pris un air nostalgique, tout en manipulant la trousse et ce qu'elle contenait, attendant une proposition de la Lady.
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
 
Messages: 851
Inscrit le: 06 Mai 2010, 16:50
Localisation: Toulouse


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar LadyCatz » 18 Juin 2011, 15:07

Léonarsius a écrit:"Cher Lady, je suis heureux de voir que vous allez mieux que lors de notre rencontre dans les prisons de Crane.
SI j'ai bien compris, vous êtes archéologue, et à la recherche d'équipement.
Pour la deuxième partie je crois que je peux faire quelque chose."


Effectivement, grâce à Monsieur Marius je me porte mieux. Je suis effectivement archéologue, et je compte me rendre sur les lieux avec vous. Cette cité mérite d'être étudiée de près, et j'ai des recherches à y faire. Mon aide sera utile, je pense.

"Cette trousse me viens de mon oncle, je me suis dit qu'elle aurait son utilité, mais peut être que dans les mains d'expert elle remplira son rôle. Bien qu'il me serait dur de m'en séparer..."[/quote]

La trousse était sublime. En cuir foncé, le carnet avait une couverture coordonnée. Une boussole était présente, simple mais fonctionnelle, ainsi qu'une petite loupe en laiton doré. De quoi écrire, de quoi examiner, des pinceaux, du matériel, elle avait le principal ! Le reste pourrait attendre.

C'est en effet du beau matériel, je comprends qu'il vous en coûte de vous en séparer.

Un problème se présentait. Négocier, d'accord, mais avec quoi ? Elle ne possédait rien. L'homme était plutôt du genre aventurier, elle ne savait ce que représentait pour lui les richesses matérielles. Une aide peut-être ? Dans un domaine particulier ?

J'aurai besoin d'en savoir un tout petit peu plus sur vous afin de guider mes idées, je pourrai vous proposer des choses de valeurs qui à vos yeux n'auront aucune, et inversement. Cet objet vous est cher, je vous laisse donc débuter les négociations afin de discuter au mieux, et de vous laisser estimer le prix que vous mettez dans cet objet.
C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même, donnez lui un masque et il vous dira la vérité.

[Oscar Wilde]
Avatar de l’utilisateur
LadyCatz
 
Messages: 3547
Inscrit le: 20 Février 2011, 20:42


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar marius nightmare » 18 Juin 2011, 16:10

Pendant ce temps Marius, dans un état nerveux profond, était passé par les cuisines, avaiit récupéré ses affaires et se tenait dans un coin introuvable, attendant le débarquement.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Antoine Jolivet » 18 Juin 2011, 21:17

Antoine regarda s'éloigner le jeune Daviep, puis remonta le courant des membres d'équipages se dirigeant vers le hangar.

Il repassa par le Club, récupéra sa valise, ainsi qu'un sandwich sur un des plateaux au bar, et fila aussi vite que lui permettait sa connaissance encore parcellaire des lieux, vers la salle des machines.

« Monsieur Mac Carthy ? Mon tournevis et mes deux mains sont à votre disposition ! Par quoi commençons-nous ? »

Il jeta un rapide regard autour de lui, et réprima avec peine un sifflement d'admiration. Ainsi, c'était donc cela, le cœur de la Fée Mécanique ?

Il tira de son gousset sa grosse montre « oignon ».

« Ne perdons pas de vue le temps qui passe... car je crois que l'ouvrage ne manque pas... Ah, et si vous aviez aussi cinq ou six mètres de fil de cuivre, section 6 milimètres carré ? C'est pour l'une de mes expériences de physique... dans ma cabine... »
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités