Go to footer

Aller au contenu


[RP] 31.8 Saqqarah

Seconde saison.

[RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Fée Mécanique » 10 Juin 2011, 14:23

Lorsque le temps nécessaire fut écoulé, Lady Chapillon alla s’asseoir, indiquant d’un signe de la main au professeur Dent qu’il pouvait prendre la parole. Le vieil homme s’extirpa de son fauteuil en faisant un effort qui semblait surhumain. Le voyage avait sur lui un effet encore plus dévastateur que sur n’importe lequel des autres passagers. Son teint pâle, ses yeux jaunis et le tremblement de ses mains confirmaient pour ceux qui en doutaient encore qu’il ne buvait pas que de l’eau. Il se racla la gorge, relut ses notes et prit la parole.

"Bonjour, permettez-moi tout d’abord de ma présenter. Je suis le professeur Dent, j’ai plusieurs domaines de compétences divers et variés et j’ai été mandaté par Maître Cobblepot pour apporter toute mon aide possible.
Pour ceux qui n’étaient pas avec nous dans le New de Jersey, je vais vous présenter ce que l’on cherche. Tout commence par une petite légende de la mythologie égyptienne. Osiris, premier souverain de la terre d’Égypte, avec l’aide de Thot, maître suprême de l’arithmétique, de la parole et des scribes, initie les Égyptiens à l’écriture, à la science et à la magie. À l’opposé, son frère Seth, incarnation du mal, est jaloux et hait Osiris en raison de l’affection que tous lui portent. Seth tue Osiris puis s’en prend à son fils posthume Horus. Au cours d’un combat, Seth arrache l’œil gauche d’Horus, le coupe en six morceaux et le jette dans le Nil. À l’aide d’un filet, Thot récupère les morceaux mais il en manque un ! Thot le rajoute et rend à Horus son intégrité vitale.
Ainsi l’oudjat devint-il par la suite pour les Égyptiens, symbole de lumière et de connaissance. Et afin de commémorer à tout jamais la lutte du Bien contre le Mal, ainsi que pour garantir la voyance totale, les scribes comptables employèrent l’Oudjat.
Une partie moins connue de la légende raconte que Thot lui-même aurait remis à ce trésor à Imhotep dans un songe, sous la forme d’un fabuleux joyau. Cette pierre conférerait à son porteur le pouvoir de lire le passé, le présent et l’avenir, permettant ainsi au grand architecte de devenir l’égal d’un dieu. Imhotep, le fondateur de la médecine égyptienne, architecte de la nécropole de Saqqarah pour Djoser et plus particulièrement la plus ancienne pyramide à degrés du monde. Ses connaissances étaient telles qu’il fût déifié rejoignant le panthéon égyptien.
L’œil d’Horus disparaît ensuite dans les sables du désert pendant plusieurs centaines d’années, avant de réapparaître en 331 av. J.C. dans les mains d’un jeune macédonien nommé fraîchement pharaon. La pierre aurait accompagné Alexandre le Grand pendant toute sa campagne militaire lui permettant ainsi de remporter de nombreuses batailles. A sa mort l’œil est déposé à ses côtés dans son tombeau, le Sôma, à Alexandrie. Il y reste jusqu’à ce qu’une jeune reine d’Égypte, Cléopâtre, en fasse cadeau à son bien aimée Marc Antoine. Il passe dans les mains de Caligula, auquel certains lui attribue sa folie, puis est confié aux prêtresse romaine, il prend alors le nom de Lampe des Vestales. En 215, L’empereur Caracalla, ne croyant pas en son pouvoir et voulant apaiser le peuple d’Égypte après le massacre d’Alexandrie, restitue l’œil au tombeau d’Alexandre. Autour de l’an 400, de violentes émeutes chrétiennes et anti païennes explosent à Alexandrie obligeant les dernier prêtres du culte à cacher le tombeau d’Alexandre et son somptueux trésor. Afin de le préserver, il décide de le dissimuler dans la tombe cachée d’Imhotep, le secret le mieux gardé des prêtres du culte, au cœur de la cité sacrée de Saqqarah. Imaginez l’intérêt de cette découverte, si elle était avérée. La preuve de l’existence d’Imhotep, le tombeau d’Alexandre, l’Oudjat. Nous survolons aujourd’hui cette fameuse nécropole. Nous tenons enfin une preuve tangible que toute cette histoire a bien des bases réelles. »


Il reprit son souffle après avoir envoyé tout son discours d’une traite. Rapidement, il absorba une grande rasade du liquide ambré contenu dans son verre.

« Mes connaissances ne sont que purement livresques, pour le suite des événements nous allons devoir descendre à terre et fouiller le site. Selon mes premières estimations, le site couvre environs neuf hectares, ça ne va pas être une mince affaire. Et puis tout ce sable... »

En disant ça il continuait d’avaler son whisky, comme pour anticiper une mort future par dessiccation.
Lady Chapillon reprit la parole.

« Ce que veut dire le professeur, c’est qu’il va falloir des volontaires pour mener les fouilles au sol. Avec un peu de recul par rapport aux événements qui se sont déroulés récemment, beaucoup de personnes convoitent ce trésor, les dangers risquent donc d’être nombreux. Je ne forcerais personne à participer. »

Elle se rassit, attendant les réactions de son auditoire.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar LadyCatz » 10 Juin 2011, 15:09

Lady Catz était restée statufiée pendant tout le discours. Attentive au moindre mot, à la moindre syllabe, au moindre arrêt de l'interlocuteur pour reprendre son souffle. Cette légende était connue de tous, en partie, et dans son intégralité seulement d'une élite. Dont elle faisait partie. Elle devait aller sur le site !

Se levant, elle toussota légèrement et prit la parole :
Je me permets de prendre la parole en l'absence de réaction. Je suis Lady Catz. Pour ceux qui ne me connaissent pas, et ils doivent être nombreux, je fais partie de ces archéologues enlevés par le gouverneur Crâne. Je me suis retrouvée enfermée avec feu M. Clapeyron jusqu'à qu'une équipe - que je remercie chaleureusement - nous délivre du sort qui nous était réservé.

Sa voix tremblait légèrement, elle n'aimait pas être le centre de l'attention. Elle poursuivit néanmoins :
Je pense néanmoins vous être utile pour cette mission. Mes connaissances sont assez vastes. J'aurai d'ailleurs deux ou trois remarques à faire en rapport avec votre exposé : vous semblez penser que nous trouverons une sorte de trésors fabuleux, caché au cœur de Djoser, la pyramide à degrés que l'on peut voir du pont si l'ont fait bien attention.

Emballée par son discours, elle s'était tournée vers le professeur, ne faisant la conversation qu'avec lui, désormais, oubliant le reste de l’auditoire.
Je suis au regret de contrecarrer cette théorie qui me semble simpliste : Imothep était certes, architecte, vizir et ministre de Djoser, il n'a pas pu être inhumé dans la même pyramide que Djoser. C'est invraisemblable. Sa tombe doit être ailleurs, plus petite, discrète. Néanmoins des indices dans la pyramide de Djoser ou à proximité devraient nous renseigner sur le lieu de son inhumation. Nous devrons chercher, je pense, du côté des mastabas de moins haut rang - voire des simples tombes taillée dans le roc - en espérant que leur conservation sera exemplaire.
Je sais que ma théorie peut être elle aussi réfutée néanmoins elle me semble probable. Si l'on y réfléchit deux minutes, les tombes sont souvent pillées, surtout celles des nobles. Si vraiment l'Oudjat était enterré au cœur de la pyramide, des fuites quant à son architecture aurait permis de le déterrer beaucoup plus tôt, et il serait à l'heure actuelle quelque part sur la surface du globe. Or, je ne pense pas que cela soit le cas. Donc, la probabilité d'une tombe - peut-être fausse - de moindre valeur est à privilégier, peut-être même qu'elle ne portera pas le nom d'Imothep, bien que cela serait un blasphème pour l'époque... Mais jusqu'où auront été les prêtres pour sauver leur trésors ? Nous n'en savons rien, et je pense que nous devrons nous attendre à tout.


Elle se rassit, vidée par son discours. Les théories fusaient par dizaine dans sa tête, elle regretta l'absence de carnet - pour la centième fois aujourd'hui - pour ne pas pouvoir tout marquer. Elle ne se rendit même pas compte que l'assemblée la dévisageait comme si elle était un spectre sorti de nul part, prophétisant quelques malédictions.
C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même, donnez lui un masque et il vous dira la vérité.

[Oscar Wilde]
Avatar de l’utilisateur
LadyCatz
 
Messages: 3547
Inscrit le: 20 Février 2011, 20:42


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Lt. Cole Blaquesmith » 10 Juin 2011, 15:38

Cole prenait des soigneuses notes? et tentait de dresser un plan sommaire d'après la vue qu'il avait pu admirer depuis le bastingage. L'intervention de Lady Catz lui fit raturer certains détails, en ajouter d'autres. Puis il revint quelques pages en arrière, et s'empressa de rajouter quelques flèches ça et là, reliant les intérêts de tout à chacun quand à cette mission.

Une fois le discours terminé et le moment de silence observé, il leva un doigt mécanique en l'air.

-Mister Cobblepot a fait appel à mes services pour vous venir en aide. Count me in.
The Power of Steam and Steel Will Prevail ,Glory to the Victorian Empire, Long live Britannia!
Avatar de l’utilisateur
Lt. Cole Blaquesmith
 
Messages: 3835
Inscrit le: 27 Septembre 2009, 22:23
Localisation: L'Observoratoire de Paris


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar the frozen joke » 10 Juin 2011, 15:52

Kain resta assit et se contenta de parler plus fort.

"Vous connaissez déjà ma réponse. Si il se trouvent quelque chose d'hostile là dessous, vous pouvez le considérer comme mort, et pareil pour tout ce qui pourrais arriver par le chemin de fer.
les connaissances de l’Égypte du mercenaire ne provenais que des nouvelles graphique que les enfants avais l'habitude de lire et qui parlais de tombeau perdu, de momies et de jeune fille en détresse. autant dire qu'elles était nulles. Mais il savais manier une pelle et des explosifs, et c'était souvent utile.
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Frozen-Joke/200411246644322
Avatar de l’utilisateur
the frozen joke
 
Messages: 4406
Inscrit le: 05 Septembre 2010, 22:26
Localisation: entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar AlexanderVSchwartzon » 10 Juin 2011, 19:40

Alexander émit un sifflement bien audible. Seth ? Méchant ? Et de quoi se mêlait Thôt ?
Le Prussien fulminait à l'idée que dans cette quête, le dieu qu'il vénérait était le "méchant de l'histoire", mais il tenait tout de même à élucider tout ça, du moins à aider.
Il brandit un gant en lin vert anis en l'air,signe qu'il était d'accord. Il jeta un coup d’œil au Lieutenant Blaquesmith en se disant que pour une fois, il réussirait peut être à apprécier un soldat au service de "Heur Machesti Z'Quin", ce qui le fit sourire. Il était arrivé en Egypte, le pays qui avait vu naitre les premiers membres de son clan, il avait beaucoup d'amis en Egypte...Et aussi un ennemi, un homme à la peau brûlée et aux yeux couleur de suie, un fils du sable qui portait bien son nom. "Noir".
"Aussi noir que l'Æther"

http://aether-creature.tumblr.com/
Avatar de l’utilisateur
AlexanderVSchwartzon
 
Messages: 1663
Inscrit le: 21 Août 2009, 20:47
Localisation: Metropolis


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Léonarius » 10 Juin 2011, 19:46

Dans les hangars
Léonarsius, après avoir aidé à ranger les hangars, commençât le chargement des véhicules.
Avec l'aide des techniciens présents, ils assemblèrent l'équipement de fouille, comprenant entre autres des pelles et des pioches, mais aussi un appareil ressemblant à un aspirateur d'une tonne, d'où s’échappait plusieurs cheminées de formes torturés.
Le technicien en chef lui confit qu'il s'agissait de sa création spécialement conçu pour cette mission, afin d’évacuer le sable lors des fouilles.
L'appareil fut arrimé à l'un des pick up, monté sur un sorte de traineau, mais disposant de roues rétractables.
Le chargement se finit lorsqu'ils eurent solidement accrocher le matériel pour le campement.
Au moment de partir, Léonarsius vit dans une caisse, posée sur une étagère, un objet brillant à la lumière des lampes à gaz.
Tel une pie, il ne put s'empêcher de s'approcher de ce petit trésor.
Au milieu de vieux chiffons il trouva une boite cuivrée contenant une boussole, ainsi qu'une loupe elle même en cuivre,ainsi qu'un set de fouille comprenant des pinceaux, un burin et son marteau, un poids relié à une cordelette, un carnet et d'autres outils dont il n'avait aucune idée de leur utilité.
Il rangea les trouvailles dans une de ses escarcelles.
Cela aura son utilité

Une fois finit, Léonarsius remonta au Club, et arriva tandis que le professeur Dent faisait un discours, qu'il écouta avec attention, appuyé sur l'épaule dans l'embrasure de la porte.
Il s'agissait du briefing de leur mission à venir.

La demoiselle qu'ils avaient sauvés à l'ancien palais du gouverneur se manifesta, se présentant comme un archéologue aux multiples théories.

Une fois que Kain se manifesta avec son entrain habituel, il prit la parole.
" Venant de passer les dernières heures à charger l'équipement, on peux considérer que j'en fait parti.
A ce propos si certains d'entre vous ont du matériel spécifique à prendre, veuillez venir me voir.
Et il nous faudrait un deuxième pilote."

Il finissait de s'essuyer les mains avec un chiffons poussiéreux, regardant l'assemblé.
Dernière édition par Léonarius le 11 Juin 2011, 15:03, édité 2 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
 
Messages: 851
Inscrit le: 06 Mai 2010, 16:50
Localisation: Toulouse


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Antoine Jolivet » 10 Juin 2011, 21:42

Durant tout le discours du Professeur Dent, Antoine avait laissé tourner son magnégraphe. Il enregistrait ainsi sur fil autant que dans sa tête tous les détails de cette incroyable histoire.

Tout d'abord, la Capitaine qui parlait d'une mission commanditée. Puis ce professeur, l'homme que Lady Chapillon elle-même lui avait conseillé de rencontrer...
A première vue, il semblait plus spécialiste en boissons maltées qu'en électro-magnétique... Mais voilà qu'il était question de l'Egypte ancienne, et le bonhomme connaissait son affaire !

« 'Ferdeke, je savais que j'étais tombé sur quelque chose ieste klas, mais là, je suis quand même verbaveré ! » (1)

Les légendes en général, et pas moins les égyptiennes que les autres, le laissaient plutôt sceptique.

« L'homme qui, du désert ne saccage point la légende, ne peut subir l'outrage. » Les paroles de ce vieux libraire Anversois lui revenaient en mémoire. Après un long entretien autour de livres aux cuirs usés, il avait cité , en un français rocailleux, ce philosophe oriental, et avait ajouté dans son patois : « In nen grûûte leghende, nen klîene woerheid. “Wie weet waeromme die ganzen bervoets gaan? “ » (2)

Après tout, n'était-ce pas en se basant sur les légendes d'Homère que ce demi-fou de Schliemann avait découvert Troie et Mycène ?

Cela dit, il voyait mal comment concilier la chose avec sa propre mission. Il se leva cependant.

« Capitaine, professeur, ces recherches prendront certainement un temps important. Je n'y connais strictement rien en archéologie, mais si mes modestes talents sont ici d'une quelconque utilité, je les mets bien volontiers à votre service. Je ne demande qu'une faveur : l'exclusivité sur ce reportage pour les journaux que je représente. »

Puis il s'approcha du professeur Dent, il voulait lui soumettre son idée avant de le voir retomber dans son verre.

(1) "Tudieu, je savais être tombé sur du premier choix, mais là, je suis tout de même pantois !"
(2) "Dans une grande légende, une petite vérité. Qui sait pourquoi les oies vont nu-pied ? (c.àd. "il y a une raison à tout")
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Guillotine » 11 Juin 2011, 12:44

"S'il s'agit de casser du truc hostile, je peux m'occuper de la sécurité aussi.", énnonce Guillotine en levant la main."C'est drôle, c'est quand même la première fois depuis le début qu'on m'explique à quoi sert ce foutu zeppelin."

Elle se lève et se dirige vers le comptoir où elle chipe une pomme dans laquelle elle croque, amusée.
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
 
Messages: 2169
Inscrit le: 10 Novembre 2010, 13:24


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar La Licorne Ailée » 13 Juin 2011, 10:05

* Ivy s'avança à son tour, et pris la parole. *

" - Je serai des vôtres, bien-entendu. Mes connaissances en langues étrangères peuvent vous être utiles, je parviens plus ou moins bien à déchiffrer les hiéroglyphes. Et vous pouvez aussi compter sur moi pour la sécurité, ainsi que les travaux de force, comme d'habitude. "

* Alors la vampire réalisa qu'elle commençait à avoir soif. Elle se demanda si elle aurait le temps de chasser un peu avant le début des fouilles... *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
 
Messages: 2944
Inscrit le: 29 Août 2009, 06:30
Localisation: Somewhere over the rainbow...


Re: [RP] 31.8 Saqqarah

Messagepar Fée Mécanique » 15 Juin 2011, 09:56

Lady Chapillon reprit la parole

« Je remercie les volontaires. Je ne doute pas que cette expédition sera très enrichissante pour tout ceux qui y participeront. Pour ma part je resterais à bord de la Fée Mécanique. J’ai certaines obligations à régler au plus vite, nonobstant le Professeur Dent vous accompagnera. Je ne doute pas que ses connaissances sauront vous apporter une aide des plus précieuses. »

A l’écoute de ces mots le professeur se mit a transpirer, Sans doute s’imaginait il déjà dans l’enfer du désert brûlant. Il se resservit un verre qu’il vida d’un seul trait.

« Dés que nous le pourrons, nous nous poserons pour vous permettre de décharger le matériel … »

Le Capitaine fût interrompu par Jo McCarthy. Le patron machine était rentré discrètement dans le club et se tenait dans un coin sombre jusqu’à son intervention.

« Hors de question que mon bébé avale encore du sable. La tempête a failli être fatale au système de refroidissement de l’E2PZ. Si nous nous approchons trop près du sol, cette saloperie de sable va finir de boucher les crépines d’aspiration. Je peux vous prêter l’aéro-chaloupe, mais va falloir voyager léger. »

Le capitaine reprit la parole

« Si nous ne pouvons pas faire autrement, je pense que si personne ne voit rien à ajouter, nous pouvons songer à nous préparer. »

En disant cette phrase, elle avait posé sa main sur l’épaule du professeur, pour lui rappeler que cette invitation lui était surtout destiné.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34

Suivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités