Go to footer

Aller au contenu


[RP]31.6 Où la fée Mécanique passe à l'attaque

Seconde saison.

Re: [RP]31.6 Où la fée Mécanique passe à l'attaque

Messagepar Guillotine » 18 Mai 2011, 16:41

"Etre méchante n'est pas une solution, néanmoins je vous remercie de votre intention de défense.
- Qui parle de vous défendre ?", lui murmure Guillotine avec une joie non retenue."J'ai travaillé à la régie d'un cabaret quand j'étais gosse", ajoute-t-elle, "Les girls étaient souvent bien mieux élevées que la plupart des ladies que j'ai rencontré ..."

C'est à cet instant qu'arrive le Capitaine éssouflée, qui leur lance :

"Marius, vous tombez à nouveau à point nommé. Le Docteur Artus a dû quitter le bord précipitamment. Je crois que vous avez quelques notions de médecine, sur l’acupuncture et les potions. Pouvez vous vous occuper des blessés ?
- Bien captaine, ce sera fait. Si vous souhaitez m'accompagner à l'infirmerie, ce sera avec plaisir, sinon je crois que vos talents peuvent êtres utiles à la captaine."

La demoiselle se tourne vers Lady Chapillon.

"Capitaine ? Comment puis-je me rendre utile ?"
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
 
Messages: 2169
Inscrit le: 10 Novembre 2010, 13:24


Re: [RP]31.6 Où la fée Mécanique passe à l'attaque

Messagepar LadyCatz » 18 Mai 2011, 18:10

Lady Catz s'était gentiment laissée mener à l'infirmerie. Que tout cela cesse. Un repos réparateur, un cordial et un lit. Voilà tout ce qu'elle voulait.

On lui offrait le lit de l'infirmerie, elle s'estima déjà bien lotie. Restait l’antipathie qu'elle provoquait au sein de "l'équipage" et ses questions sans réponse. Remerciant celui qui l'avait amenée là, elle s'assit, attendant.
Attendant.
Attendant...

Atten...

L'attente fut courte, mais cela lui suffit pour sombrer pour de bon. Elle s'endormit, terrassée par trop de tension accumulée ces dernières semaines en prison et ces dernières heures particulièrement...
C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même, donnez lui un masque et il vous dira la vérité.

[Oscar Wilde]
Avatar de l’utilisateur
LadyCatz
 
Messages: 3547
Inscrit le: 20 Février 2011, 20:42


Re: [RP]31.6 Où la fée Mécanique passe à l'attaque

Messagepar marius nightmare » 18 Mai 2011, 19:58

Marius arriva à l'infirmerie, y déposa Msieur Clapeyron sur un lit et sonna une infirmière.

En attendant que celle-ci arrive, Marius observa.
Cela ne semblait pas trop grave, du repos et une bonne préparation devraient faire l'affaire.

Msieur Clapeyron, faut pas vous inquiéter, votre corps a été soumis à rude épreuve et a subis quelques traumatismes.
Je vais vous préparer quelque chose et ça ira mieux après.


Marius alla vers le bureau, y poussa tous ce qui s'y trouvait et y sortit tout un tas de boîtes, sachets, fioles de sa besace et de sa ceinture. Il broya quelques racines et plantes séchées qu'il fit infuser dans de l'eau à laquelle il rajouta du miel.
Bien ceci devrait l'aider à dormir et à réparer plus rapidement les blessures.

Il porta l'infusion à la bouche de son patient et l'aida à boire. Avec ça vous allez dormir et votre corps sera sur pieds en deux temps trois mouvements.

Puis il regarda de plus prêt ses blessures, des plaies superficielles qu'il faudrait nettoyer mais rien de bien méchant.
L'infirmière saura s'en occuper.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP]31.6 Où la fée Mécanique passe à l'attaque

Messagepar marius nightmare » 18 Mai 2011, 20:04

Puis il se dirigea vers la nouvelle venue en posant sa main doucement sur l'épaule et il dit doucement avec sourire:
Oh oh, vous m'entendez?
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP]31.6 Où la fée Mécanique passe à l'attaque

Messagepar LadyCatz » 18 Mai 2011, 20:18

marius nightmare a écrit:Oh oh, vous m'entendez?


La voix venait de loin, mais elle était douce, sans hostilité. Lady Catz tenta tant bien que mal d'ouvrir les yeux, malgré la persistance des brumes de sommeil. Elle émergea progressivement, sentant quelque chose lui secouer gentiment l'épaule... ce qui la fit crier.

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaïe ! Douuuuucement, Je souffre !

Elle se redressa d'un bond, mais son élan fut vite interrompu par son corps qui se rappela à elle : les divers chocs physiques subis se faisaient connaître, et elle manqua s'évanouir. Seul un sursaut d'orgueil la maintint éveillée.
Elle se retrouva face à un homme. Une sorte de force de la nature, impressionnante personne qui la rendait ridicule d'un point de vue émotionnel. Un calme souverain semblait émaner de lui. Elle en resta bouche-bée au point d'oublier sa torture physique un court moment...

Je...
Dernière édition par LadyCatz le 18 Mai 2011, 20:31, édité 2 fois au total.
C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même, donnez lui un masque et il vous dira la vérité.

[Oscar Wilde]
Avatar de l’utilisateur
LadyCatz
 
Messages: 3547
Inscrit le: 20 Février 2011, 20:42


Re: [RP]31.6 Où la fée Mécanique passe à l'attaque

Messagepar marius nightmare » 18 Mai 2011, 20:26

Marius avec un sourire aux lèvres de bienveillance: Restez allongée, vous êtes guère mieux que Msieur Clapeyron, tenez, buvez-ça. Ca devrait vous aider à bien dormir et votre corps à se remettre.

Il lui tendit un petit bol
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP]31.6 Où la fée Mécanique passe à l'attaque

Messagepar LadyCatz » 18 Mai 2011, 20:39

Il l'aida à se redresser le temps de boire en toute sérénité.

Elle crut sentir le goût du miel cacher une plante, mais laquelle ? Elle ne poussa pas son interrogatoire très loin, une torpeur maintenant familière la berça jusqu'à un profond sommeil réparateur...
C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même, donnez lui un masque et il vous dira la vérité.

[Oscar Wilde]
Avatar de l’utilisateur
LadyCatz
 
Messages: 3547
Inscrit le: 20 Février 2011, 20:42


Re: [RP]31.6 Où la fée Mécanique passe à l'attaque

Messagepar Guillotine » 18 Mai 2011, 20:42

Guillotine, congédiée par Chapillon, avait suivi Marius silencieusement, de ce silence complice qu'il y avait toujours entre eux. Elle était entrée à l'infirmerie et regardait autour d'elle sans mot dire.

Marius faisait boire une jeune lady blonde au visage rond. Sans réfléchir, Guillotine passa son index sur la joue de celle ci et murmura doucement :

"Vous êtes chez des amis."

Elle souriait paisiblement, comme amadouée par l'expression perdue et fatiguée des yeux de l'autre.
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
 
Messages: 2169
Inscrit le: 10 Novembre 2010, 13:24


Re: [RP]31.6 Où la fée Mécanique passe à l'attaque

Messagepar marius nightmare » 18 Mai 2011, 20:47

Les deux patients endormis, Marius commença, à soigner les plaies. Tout en mettant à contribution Miss guillotine:
Si vous voulez bien vous occuper de cette demoiselle pendant que je m'occupe de Msieur Clapeyron.
Massez les bleus avec cet onguent à l'odeur certes désagréable mais des plus efficaces.

Marius se rappelait qu'un jour sa mère lui avait dit: un remède, plus il sent mauvais, meilleur il est
Et nettoyez puis passez cet onguent sur les plaies.
Avec douceur. Il lui fit un clin d'oeil ;)


L'infirmière n'aurait au final, plus grand chose à faire.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP]31.6 Où la fée Mécanique passe à l'attaque

Messagepar Syriana » 18 Mai 2011, 22:46

Syriana répondit à l'homme à l'œil mécanique par un simple regard noir souligné par son cole.
Puis répondit à Karl :
"Je suis très cher mon amie mais c'est avec un grand plaisir que je viendrai agrémenter votre soirée. Et vous ferais un geste, en souvenir de cette soirée"
Elle se montra très proche de Karl lorsque Jolivet s approcha d'eux. Elle aimait être aux côtés d'hommes de pouvoir, surtout après les propos échangés entre les deux hommes sur l'entreprise de son nouvel "ami".

Puis intervint une petite demoiselle, lui lançant des piques plutot que des paroles.
Elle se tournat vers celle ci, et lui répondit avec un air de malice.
"Je suis là pour le plaisir de TOUS les passagers ma jolie."
Et ponctua sa phrase d'un baiser qu'elle lui envoyât. Faisant bien siffler le S de TOUS.

Puis intervint la dénommée Lady Chapillon, la capitaine du vaisseau.
"Dame Syriana Al Daevon, j'ai été engagée pour animer votre soirée, bien que je me sois fait voler la vedette."

Elle se fit servir un verre de vin rouge, un très fruité et sucré.
Qu'elle degusta en laissant passer son regard sur chacunes des personnes présentes.
Dernière édition par Syriana le 20 Mai 2011, 11:34, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Syriana
 
Messages: 41
Inscrit le: 28 Avril 2011, 22:58

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité