Le problème n'a pas encore été résolu et divers événements ont retardé sa résolution (déménagement, service client un peu particulier...)

Prenez soin de vous en ces temps un peu particuliers :)

Khin (17/03/2020)


Hello ! Le forum ne peut plus envoyer de mails depuis quelques jours. Ceci signifie que, par exemple, la récupération de mot de passe ne fonctionne plus.

Nous sommes sur le coup et réglons le problème dès que possible (les fêtes, tout ça) !

Khin (29/12/2019)

[RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Seconde saison.
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
Messages : 2944
Inscription : 29 août 2009, 06:30
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par La Licorne Ailée » 16 mars 2011, 22:12

" - Il est en effet dans mes capacités d'aider ce passager. Mais je n'en ferai rien, du moins pour l'instant, pour plusieurs raisons. Déjà, parce qu'il y a un médecin à bord, et que les gens se tournent plus facilement vers lui que vers une... personne comme moi. Je suis parfaitement consciente que je n'inspire pas confiance. Mais je m'en moque.
Je lui ai montré ma bienveillance en lui faisant parvenir ce verre, s'il veut plus il sait où me trouver. "

* L'air las qu'avait pris Ivy pour dire cela la faisait paraitre plus distante... presque intouchable. Mais elle sortit bien vite de sa léthargie apparente et adressa un sourire doux à Cole. *

" - Bien, je verrai alors ce que je peux faire pour vous aider. Venez me voir un peu plus tard dans ma cabine, sur le pont numéro 2. Et nous discuterons. "

* Tandis que le Lieutenant réfléchissait et notait quelques lignes dans un carnet, Ivy tenta de calmer une nouvelle nausée. Décidément, il était temps qu'elle joue de nouveau au petit chimiste et qu'elle tente de régler ces malaises. En société, cela ne serait pas de bon ton si elle ne parvenait pas à se contenir. Elle se demanda alors à qui pouvait parler la dénommée Guillotine, mais ne bougea pas pour autant de son fauteuil. *
Dernière modification par La Licorne Ailée le 16 mars 2011, 22:22, modifié 1 fois.
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
marius nightmare
Messages : 4372
Inscription : 08 septembre 2010, 23:39

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par marius nightmare » 16 mars 2011, 22:21

Lady captaine semblant réfléchir à sa demande et lui voyant un nouvel entrant qui manquait de se ramasser s'excusa auprès de Lady captaine : Scusez moi Lady Captaine, je reviens de suite.
Puis il se dirigea promptement vers le dénommé Valer. De son bras valide, l'aida à s'asseoir et lui demanda: Tout va bien? Besoin d'un coup de main?
Les Murmures
Messages : 3045
Inscription : 12 mars 2010, 16:56
Contact :

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Les Murmures » 17 mars 2011, 07:46

Alors qu'il s'approchait de la table, Valer vit Marius venir lui porter assistance.
marius nightmare a écrit :De son bras valide, l'aida à s'asseoir et lui demanda: Tout va bien? Besoin d'un coup de main?
- ...Merci bien. Je crois que ça va mieux. Je me suis réveillé à l'infirmerie, mais le docteur était absent...j'imagine qu'avaler quelque chose me fera du bien. Mais ça ne doit pas être très méchant, ne vous inquiétez pas. En tout cas, merci beaucoup pour votre sollicitude.

La voix de Valer était plutôt faible, fatiguée. Il n'avait rien dit sur cette crise à l'extérieur qui l'avait littéralement scié. Il ne savait pas à quoi l'attribuer. Or même s'il s'intéressait aux humains, êtres aléatoires s'il en est, il était homme de science et rationnel.

A peine attablé, Valer avait vu l'automate lui apporter un grand verre d'un liquide trouble. Manifestement, de l'eau mélangé à du sucre. Au moins, se dit-il, la faim ne sera pas la cause de mes malaises.
Malheureusement, sa vue déjà précaire associée à un mal de crâne persistant, l'empêchait de se concentrer sur l'auteur de cet acte bienveillant. Il déduit pourtant compte de la trajectoire de l'automate, l'endroit où cette personne devait se situer à peu près, et fit un signe de son verre pour la remercier.

Alors, une idée lui vint. Valer "interpella" Marius.

- A propos monsieur ! Vous ne connaitriez pas quelqu'un capable de me fabriquer un petit quelque chose ? Plutôt habile de ses mains, et précis ?
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
marius nightmare
Messages : 4372
Inscription : 08 septembre 2010, 23:39

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par marius nightmare » 17 mars 2011, 08:08

Alors qu'il se retournait déjà vers Lady Captaine et son assiette, il répondit: Si c'est pas complexe, je peux ptet vous dépatouiller ça, sinon Msieur Kain est armurier je crois ou bien Msieur Mc Carthy, ouais, je crois que Mc Carthy sera votre homme .
Dernière modification par marius nightmare le 17 mars 2011, 08:36, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
Messages : 2750
Inscription : 05 mars 2011, 00:17
Localisation : Bruxelles - Belgique
Contact :

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Antoine Jolivet » 17 mars 2011, 08:30

Pendant ce temps, à l'extérieur, sous le soleil qui commence déjà à plomber l'atmosphère, l'agitation autour de la petite caravane tourne doucement à l'émeute.
L'homme au costume de voyage, qui paraît en total décalage avec son environnement, semble tout à fait dépassé par la situation.
Ce qui n'a pas l'air d'entamer sa bonne humeur.
Un observateur attentif et prévenu pourrait (mais le conditionnel est ici plus que largement de mise) deviner que, par un geste malhabile ici, une poignée d'argent là, un cri ou une mimique, le reporter sur son chameau entretient savamment le chahut.
Mais il n'y a en ce moment aucun observateur attentif...
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
Messages : 851
Inscription : 06 mai 2010, 16:50
Localisation : Toulouse

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Léonarius » 17 mars 2011, 19:37

Antoine Jolivet a écrit : - « Holà ! Du navire ! Quelqu'un aurait-il la bonté de prévenir le capitaine Chapillon qu'Antoine Jolivet est arrivé et sollicite l'autorisation de monter à bord ? »
Léonarsius fut réveiller par un boucan venant de l'extérieur.
Il garda les yeux grands ouverts sans bouger, essayant d'identifier la provenance et la raison.
Le réveil avait été brutal, et cela le mettait dans une humeur maussade.
Humeur qui passa à l'exacerbement lorsqu'il s'aperçut qu'il manquait son paquet dans sa poche.
Il retourna sa chambre, ce disant qu'il avait dut le faire tomber....
Embarquez sur la Fée Mécanique pour une grande aventure en RP : http://www.steampunk-fr.com/viewforum.php?f=54
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
Messages : 2750
Inscription : 05 mars 2011, 00:17
Localisation : Bruxelles - Belgique
Contact :

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Antoine Jolivet » 20 mars 2011, 00:11

A l'extérieur, les rires et les quolibets sont à leur comble : le chameau de tête de la petite caravane vient de s'asseoir, et, voyant le sol soudain se rapprocher à toute vitesse vers l'avant, le reporter sent son estomac remonter vers son microphone, entraînant son cœur au passage.
Avant qu'il n'ait eu le temps de saisir la manœuvre, le voici debout à côté de sa monture, serrant les dents .
Il reprend contenance et,ayant prélevé un petite paquet au sein de l'une de ses malles, d'un pas rapide et légèrement sautillant, il s'engage sur la passerelle.
Se dirigeant au jugé vers l'endroit où il a vu s'ouvrir un hublot, le voici qui pénètre dans le Club.

-  « Ça y est, maintenant, Antoine, faut y aller, menneke (1) » se dit-il en son fors intérieur.

Un rapide tour d'horizon : parmi les personnes présentes, aucune qui semble lui prêter quelque attention.

La jeune fille ébouriffée qui l'avait apostrophé était à l'écart, presque cachée dans un grand fauteuil ;
une jeune femme au port altier conversait avec un homme porteur d'une incroyable prothèse mécanique ; plus loin, un autre homme observait son verre de son œil artificiel...
Près de l'entrée où il se trouvait, un jeune homme un peu hébété était assis à une table...

Antoine Jolivet se dirigea vivement vers lui, et lui tendant sa carte :

Image

- «  Mon nom est Jolivet, Antoine Jolivet ! Bien le bonjour, cher Monsieur ! »

(1) dialecte bruxellois : "petit homme"
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
marius nightmare
Messages : 4372
Inscription : 08 septembre 2010, 23:39

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par marius nightmare » 20 mars 2011, 06:26

Marius retourné à la table, au près de Lady Captaine vit entrer un nouveau venu.
Marius avait toujours eu du mal avec ceux qui se croient partout chez eux, il dit à voix basse comme s'il pensait à voix haute (juste la capitaine peux entendre) tout en observant du coin de l'œil, le nouvel arrivé: va falloir tenir à l'œil cet énergumène, y sent pas bon.
Puis aussitôt à voix normale à l'intention de Lady Captaine comme s'il s'était rendu compte que sa pensée avait pris forme: Alors, que dites-vous de ma proposition?
Les Murmures
Messages : 3045
Inscription : 12 mars 2010, 16:56
Contact :

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Les Murmures » 20 mars 2011, 09:44

Après avoir remercié d'un sourire sincère Marius, qui lui avait donné quelques pistes pour la pièce qu'il aimerait acquérir, Valer attendait l'air dans le vague. Le malaise était passé et le sommeil dont il avait profité lui avait rechargé les batteries.

C'est à peine qu'il se rendit compte que quelqu'un était entré dans le club. En moins de deux, cette même personne lui tendit une carte de petite taille, rigide et probablement cartonnée.
Antoine Jolivet a écrit :« Mon nom est Jolivet, Antoine Jolivet ! Bien le bonjour, cher Monsieur ! »
"Tiens, drôle d'accent" se dit Valer intérieurement. "Flamand peut être".

Valer saisit la carte entre le pouce et le majeur. "Belge". Puis, il s'adressa à ce nouveau compagnon :

"Bonjour Monsieur. Je suis Valer Daviep. Etes vous un nouveau passager ? Que puis-je faire pour vous aider ? Je ne suis pas à bord depuis très longtemps mais je pense que je saurais vous aiguiller."
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Avatar de l’utilisateur
Lt. Cole Blaquesmith
Messages : 3835
Inscription : 27 septembre 2009, 22:23
Localisation : L'Observoratoire de Paris

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Lt. Cole Blaquesmith » 20 mars 2011, 14:59

Plongé dans sa réflexion socio-mathématique, le bruit de l'ouverture des portes tira Cole des schémas de son carnet.

Un certain "Antwone Djolivett" venant de se présenter au club, offrant sa carte au passager qui semblait avoir fait un malaise. ce dernier, ragaillardi, se présenta en tant que "Valer Daviep". Cole nota leurs deux noms, et entreprit la difficile tâche de finir son thé froid.
The Power of Steam and Steel Will Prevail ,Glory to the Victorian Empire, Long live Britannia!
Verrouillé

Revenir à « Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient »