[RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Seconde saison.
Avatar de l’utilisateur
Lt. Cole Blaquesmith
Messages : 3835
Inscription : 27 septembre 2009, 22:23
Localisation : L'Observoratoire de Paris

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Lt. Cole Blaquesmith » 15 mars 2011, 21:16

Cole eut un léger passage à vide...She's really wolfing them done, pensa-t-il en voyant disparaitre les pains aux chocolats à une vitesse ahurissante. En même temps, son brunch diminuait aussi de façon impressionnante, mais la façon dont la bodyguard avalait son brunch n'était pas sans lui rappeler les pauvres hères se rassasiant lors des tournées de ravitaillement de l'Archiduc Wulfenbach. Qui sait, peut-être avait-elle du souffrir de la faim avant d'entrer au service de Lady Chapillon, et cette profusion actuelle devait literaly être du pain béni... Cole posa sa tasse alors que de nombreux souvenirs affluaient, ses anciens camarades mercenaires lui manquaient, tout autant que son vieil ami Wulfenbach.Il lui restait encore un tiers du repas, mais le coeur n'y était plus. Il se leva , et s'approcha de la demoiselle qui lui avait rendu son salut, presque gênée.

-I'm sorry Miss, je ne voulais en aucun cas vous importuner pendant votre collation.Permettez moi de vous inviter à ma table, il semblerait que j'ai présumé de mon appétit et je m'en voudrais que personne d'autre ne puisse profiter de ce repas.

Il lui tendit une main, d'abord la gauche, avant de se ressaisir et de lui présenter l'autre, dans une sincérité teintée d'embarras.

C'est alors qu'il entrevit Miss Guillotine en train d' haranguer quelqu'un au dehors, puis repartir d'un pas guilleret vers le fond du Club.
The Power of Steam and Steel Will Prevail ,Glory to the Victorian Empire, Long live Britannia!
Korbak
Messages : 2861
Inscription : 05 décembre 2010, 21:21
Localisation : Bords d'eaux (Sùdhwaist)
Contact :

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Korbak » 15 mars 2011, 21:35

Korben pénétra le Club après avoir retrouvé son chemin depuis son angle. Il avait les articulations lourdes et l'oeil rouge.

Celui qu'on appelait Korbak avait passé une nuit plutôt paisible, mais le réveil était dur après tant de manque de sommeil. Il racla sa barbe l'air songeur, se disant qu'il faudrait qu'il joue du coupe-choux sous peu. Il n'avait même pas pris le temps de se chercher une cabine et ne tarderait pas à commencer à sentir le fauve, même si sa veste de cuir sentant assez fort camouflait cette odeur "d'homme" assez aisément, il le savait.

L'oeil bionique actif, l'autre difficilement efficace, il se laissa tomber lourdement dans un fauteuil, et ne put se résoudre à faire autre chose que commander une boisson bien forte à l'automate. Était-il assez endormi pour oublier sa paranoïa ou la confiance en la machine naissait-elle en lui ?

La réponse fut facile dès lors qu'il sentit avec beaucoup d'attention son verre pour y détecter un poison quelconque, avant de gouter très légèrement pour vérifier le goût : il avait simplement trop soif.

Ne repérant aucun rien, le chasseur de primes se fit un plaisir de cuver.
VIENDEZ SUR LE CHAT DES VAPORISTES !
"Korbak, je savais que tu étais un homme de gout." - Mycroft
"T'en fais pas pour Korbak, il pince très fort mais il ne mord pas." - 'Toine
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
Messages : 2750
Inscription : 05 mars 2011, 00:17
Localisation : Bruxelles - Belgique
Contact :

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Antoine Jolivet » 15 mars 2011, 22:29

L'étrange petit bonhomme en équilibre instable sur son chameau parle toujours dans le cornet de cuivre de son appareil.

« ...Voilà que je viens d'appeler et...  oui, il me semble que déjà, une réaction... un hublot s'ouvre... Ah, mes chers auditeurs, le moment est palpitant, voir cette ruche moderne en pleine action... C'est un des fleurons de la civilisation occidentale qui... »
"Si tu veux que les gosses te foutent la paix, c'est de l'argent qu'il faut leur donner, pas des ordres."
Coupé net dans son élan, le reporter reste bouche bée. Il n'a pu qu'entrapercevoir l'origine de la voix, une tête ébouriffée et rieuse...

A part lui, il se dit qu'elle est jolie... mal éduquée, mais jolie... et que peut-être... il va suivre son conseil.

Et donc il relance une poignée de monnaie aux moineaux qui s'agitent... Ceux-ci rient de plus belle, se battent dans le sable pour attraper les pièces, bref, font un vacarme épouvantable.
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
Messages : 2944
Inscription : 29 août 2009, 06:30
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par La Licorne Ailée » 16 mars 2011, 09:36

La Licorne Ailée a écrit :-I'm sorry Miss, je ne voulais en aucun cas vous importuner pendant votre collation.Permettez moi de vous inviter à ma table, il semblerait que j'ai présumé de mon appétit et je m'en voudrais que personne d'autre ne puisse profiter de ce repas.

Il lui tendit une main, d'abord la gauche, avant de se ressaisir et de lui présenter l'autre, dans une sincérité teintée d'embarras.
" - Don't worry, personne ne saurait m'importuner dans ces cas-là, je vous assure. Là je fais simplement preuve de gourmandise. "

* Répondit Ivy avec un sourire timide. L'oreille du Lieutenant avait pu aisément reconnaitre l'accent Irlandais.
La vampire regarda la main tendue vers elle un instant, et failli commettre l'erreur de lui tendre la sienne. Vas-y, montre-lui ta peau glacée, donne-lui encore plus d'indices !
Pour se donner une contenance, Ivy essuya ses mains sur une serviette et se leva dans le même geste, espérant ne pas froisser l'homme dans son invitation. *

" - I was waiting for someone, but I guess I can join you until he comes. And for your breakfast, it would be a shame indeed to waste it. " (1)

* La vampire avait adressé un regard malicieux à Cole en lui répondant. Comme toujours, on ne pouvait discerner la couleur de ses yeux, changeant à chaque minute. Elle fit un petit signe de tête, indiquant à l'homme de la précéder à sa table. *

(1) J'attendais quelqu'un, mais je peux bien me joindre à vous jusqu'à ce qu'il arrive. Et pour votre repas, ce serait certainement triste de le gâcher.
Dernière modification par La Licorne Ailée le 16 mars 2011, 12:25, modifié 1 fois.
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
Lt. Cole Blaquesmith
Messages : 3835
Inscription : 27 septembre 2009, 22:23
Localisation : L'Observoratoire de Paris

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Lt. Cole Blaquesmith » 16 mars 2011, 12:11

La glace semblait être rompue, et Cole en était enchanté. Après tout, les présentations de la soirée passée avait légèrement tourné court, et le rôle de cette femme semblait être des plus important sur le Zeppelin.

-I have not the pleasure to know your name, miss.

Il tira une chaise à son attention et attendit qu'elle s'installa pour s'asseoir à son tour.Une Irlandaise, voilà qui simplifierai les choses, tout du moins si elle n'était pas rancunière, se dit-il.

-La réputation de votre collègue Fergusson semble n'être plus à faire, mais au vu de la confiance que vous accorde Lady Chapillon... Disons que votre curriculum me semble tout aussi important, if you don't mind.
The Power of Steam and Steel Will Prevail ,Glory to the Victorian Empire, Long live Britannia!
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
Messages : 2944
Inscription : 29 août 2009, 06:30
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par La Licorne Ailée » 16 mars 2011, 12:33

" You're quite right. My name is Ivy Patricksdaughter. Quant à Fergusson, ce n'est certainement pas mon collègue. Il est chargé de la sécurité de la Capitaine, disons, de manière officielle. Je ne vous étalerais pas mon cv, mais vous pouvez considérer que je suis chargée de la sécurité de la Capitaine de manière officieuse, car j'ai en effet la chance d'avoir l'amitié de Lady Chapillon. Elle a certainement la mienne, après son généreux accueil à bord de sa Fée lorsque j'en avais besoin... "

* Ivy grignotait tranquillement les restes du déjeuner de Cole, miette après miette, vraiment doucement, pour le plaisir. Elle étudiait son interlocuteur ouvertement, remarquant avec quelle agilité il se servait de son bras mécanique, qui paraissait pourtant d'un poids certain. Le reste du corps de l'homme semblait fort bien bâti, aussi bien pour le combat que pour... *

" - Mais je suis et resterai toujours indépendante. Je travaille à mon compte. Et parfois, lorsque la cause ou le porte-monnaie en vaut la peine, à la solde de quelques personnes... Et vous ? Vous semblez travailler pour votre gouvernement... Cette situation vous plait-elle ? "
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
Lt. Cole Blaquesmith
Messages : 3835
Inscription : 27 septembre 2009, 22:23
Localisation : L'Observoratoire de Paris

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Lt. Cole Blaquesmith » 16 mars 2011, 14:29

-Well, Miss Ivy, je ne porte les couleurs de mon gouvernement uniquement parce que cela accélère les choses dans cette ville. J'ai été réformé de l'armée Britannique nearly 7 years ago

Il toqua sur sa prothèse, évoquant ainsi la raison majeure de sa situation.

-I work for those who need my skills. Et croyez moi, en 7 ans, de nombreuses personnes ont pu en profiter. Voyez moi plutôt comme un mercenaire patriote, je préfère me définir ainsi.

Il eut un léger sourire alors que son regard passait ses "décorations" en revue.

-See this one? Elle me fut offerte par l'Archiduc Andronicus Wulfenbach himself. Il voulait me nommer Voïvod des forces transylvaniennes, après que nous ayons réussi à protéger son domaine nouvellement formé des attaques tsaristes.I've kept the medal, mais j'ai refusé le reste... j'ai travaillé pendant près de 4 ans avec ses troupes, qu'ils soient humains ou jägermonster... c'est le terme qu'il usait pour les werewolves et vampires auxquels il offraient une nouvelle chance. I was in charge to hunt them, but not to kill them. Qu'est-ce qu' un monstre après tout... Certains humains sont bien pires...

Il eut un frisson alors que deux yeux bleus aciers apparaissaient dans son esprit, son poing gauche se comprima dans un sifflement de vapeur incongru.

-Sorry... je fais étalage de ma vie, et voyez le résultat...fit-il en desserrant une valve au niveau du poignet. On pouvait sentir une certaine nostalgie dans sa voix.

Un autre visage connu sans nom fit son entrée dans le club, un borgne dont le monocle prosthétique semblait scanner tout détail à sa portée...

-Tell me Miss Ivy, Who's this man?
The Power of Steam and Steel Will Prevail ,Glory to the Victorian Empire, Long live Britannia!
Les Murmures
Messages : 3045
Inscription : 12 mars 2010, 16:56
Contact :

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Les Murmures » 16 mars 2011, 19:44

Valer s'était éveillé. Glacé et pris d'une faim certaine, il tenta tant bien que mal de rester droit sur ses deux jambes.

La personne qui l'avait emporté jusqu'à l'infirmerie avait pris soin de laisser son sac à son chevet. D'ailleurs, peut être était-elle au club.

D'un pas encore mal assuré, Valer traversa les couloirs, sans s'y perdre cette fois. Puis il entra. La lumière plus vive l'éblouit soudain. Figé quelques pas à peine après la porte, il eut l'impression qu'une nouvelle crise allait frapper. Le malaise dissipé, Valer s'assit à la première table disponible. Et regardant les gens présents pour la première fois depuis son entrée.
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
Messages : 2944
Inscription : 29 août 2009, 06:30
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par La Licorne Ailée » 16 mars 2011, 20:09

Lt. Cole Blaquesmith a écrit :-Tell me Miss Ivy, Who's this man?
" - Oh, je crois que vous faites référence à Korben. Mais je ne sais rien de lui, il faudra donc aller satisfaire votre curiosité auprès de l'intéressé lui-même."

* Ivy avait répondu sur un ton détaché, essayant de garder l'air naturel, après le discours de Cole sur son travail avec "les monstres" en Transylvanie... C'est ainsi qu'il les voyait, elle et les siens ? Elle avait bien fait de ne pas se dévoiler.
La vampire picorait encore les miettes d'un croissant, en jouant. *

" - Beautiful medals that you have, indeed. Si vous êtes mercenaires, alors nous sommes collègues. Espérons que nous ne nous tirerons pas dans les pattes, n'est-ce pas ?
Je vois que votre prothèse vous cause du soucis... Je ne suis pas une experte en mécanique, mais la "mécanique humaine" est plus mon domaine. Le port de cet élément ne doit pas être annodin. Pardonnez-moi si je vais trop loin, mais ma curiosité scientifique est piquée au vif. Si d'aventure nous avons un jour du temps devant nous, je serai heureuse de vous entendre me parler longuement de votre bras fantastique.
Et je me permet de vous proposer mon aide quant à votre santé. Pour le vrai bras qui est à l'intérieur, qui doit sans-doute être la charpente de cette fabuleuse construction. Si vous ressentez des douleurs vraiment pénibles, venez me voir. Je suis aussi alchimiste, si l'on peut dire, et j'ai divers onguents disponibles... "

* Ivy avait dit ses derniers mots d'une voix posée et sincères. Sa curiosité était franche et directe, sans manières. Et elle avait proposé son aide de façon naturelle. Néanmoins, il était difficile de dire si elle était simplement aimable, ou si des nuances de charme parsemaient volontairement son discours. *

* Alors elle vit Valer entrer. Il était désorienté, et paraissait presque malade. Ne voulant pas l'offenser par une approche trop directe, la vampire appela l'automate barman du regard, et lui demanda d'aller servir un verre d'eau sucrée au nouvel arrivant. *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
Lt. Cole Blaquesmith
Messages : 3835
Inscription : 27 septembre 2009, 22:23
Localisation : L'Observoratoire de Paris

Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Message par Lt. Cole Blaquesmith » 16 mars 2011, 21:31

Cole régla une sangle afin d'ajuster son confort.

-I wouldn't dare to refuse your medications, si gentiment proposé... avec le temps sec de l'Égypte, j'en aurais grandement besoin d'aill...

Un individu entra de façon hagarde dans le club, titubant vers la table la plus proche. Sur demande de Miss Ivy, l'homme se vit offrir un remontant sommaire.

-It seems someone else would need some healing... ce passager n'a pas l'air très à l'aise.

Cole ne savait pas s'il devait intervenir ou laisser les choses suivre leur cours... de toutes façons, les options étaient claires: porter assistance à cet homme; Continuer la conversation avec Miss Ivy; Aller s'enquérir auprès de Miss Guillotine du boucan extérieur; Tenter une approche du dénommé Korben; Demander des nouvelles de Sir Clapeyron à Lady Chapillon, qui discutait avec un passager.

Il ouvrit son calepin et nota ces options les unes après les autres.
The Power of Steam and Steel Will Prevail ,Glory to the Victorian Empire, Long live Britannia!
Verrouillé

Revenir à « Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient »