Go to footer

Aller au contenu


[RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Seconde saison.

[RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Messagepar Fée Mécanique » 15 Mars 2011, 08:00

Le soleil pointait ses premiers rayons au dessus des faubourgs du Caire. A bord de l’immense navire, l’équipage commençait à s’activer, se préparant pour une nouvelle journée sur les terres de l’orient mystérieux. Un homme se présenta à la coupée de la Fée Mécanique. Il dit être un messager de la Postal International Union ayant un pli à remettre au capitaine du navire. On le fit monter à bord.
Lady Chapillon, très matinale, était déjà attablé dans le club et entamait un solide petit déjeuner. Le facteur se présenta à elle, il était recouvert d’une épaisse couche de poussière. Si il n’eu relevé ses goggles qui laissait maintenant voir ses yeux d’un bleu intense, on eu dit qu’il fut quelques golem des folklore yiddish. Il semblait épuisé. Il tendit un pli au capitaine avant de s’écrouler de fatigue à ses pieds. La lettre était relativement bien préservée compte tenu de l’état de son porteur. Elle portait de nombreux cachets de poste. Lady Chapillon en reconnu certains comme celui de l’état du Kentucky ou du comté de New York. Au vu des dates sur les cachets, elle comprit que le courrier les avaient suivi dans leur périple, mais sans jamais les rattraper avant ce jour. Sans plus attendre elle ouvrit l’enveloppe et en sortit trois feuillets qu’elle se mit à lire.

Image

Image

Image


Un journaliste, voilà qui aurait pu être très distrayant en d’autres circonstances. Elle décida de lui répondre le plus rapidement possible et surtout afin d’éclaircir certains points avec ce personnage. Elle laissa les lettres devant elle, pensive en terminant son petit déjeuner. Des hommes d’équipage venaient porter assistance au pauvre facteur, lui offrant à boire, à manger et du repos. Mais ce dernier refusa poliment en se redressant, il réajusta ses goggles sur son nez et déjà il se remettait en route, partant délivrer le reste de ses courriers.
Les passagers commençaient a arriver doucement dans le club.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Messagepar marius nightmare » 15 Mars 2011, 09:23

Marius était passé par la salle d'entrainements du pont 5 pour s'entrainer et de méditer avant d'aller prendre son petit déjeuner.
En arrivant à la porte, il vit un personnage poussiéreux sortir.
Une fois à l'intérieur, il fit le tour de la salle des yeux et vit Lady Captaine. Enfin l'occasion d'aller lui faire la requête qui le taraude depuis un moment.
Il commanda donc une assiette avec jambon, oeuf, gruyère, banane, crème de marron, des crêpes et beaucoup de lait avant d'aller à la rencontre du capitaine.
Une fois à proximité il dit ces mots: Bonjour Lady Captaine, est-ce que je peux m'asseoir à vos côtés? J'aurais un service à vous demander.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Messagepar La Licorne Ailée » 15 Mars 2011, 11:21

* Au premières lueurs de l'aube, Ivy revenait doucement vers la Fée.
Il lui avait fallu pas moins de deux hommes de bonne carrure pour contenter sa faim...
Elle n'aurait pas dû attendre si longtemps...
Elle devrait être plus prudente à l'avenir. Elle ne voulait pas provoquer "d'accident" à bord de la Fée.

Sitôt dans sa cabine, elle prit une longue douche brûlante, pour se vider l'esprit.
Puis lui revint en mémoire la fiole et la dague courbe qu'elle avait trouvées hier soir.
Elle retourna les étudier, pensive.
La vampire se décida à ouvrir la fiole. Maintenant qu'elle était rassasiée, elle pourrait y réfléchir plus posément.
Une odeur d'absinthe... d'autres odeurs, plus diffuses... Mais un mâle.
Définitivement, c'est le sang d'un homme.

Quelques temps passèrent... Ivy pensait à Karl tandis qu'elle se rendait au Club. Arrivée là, elle y salua Lady Chapillon, et Marius d'un sourire.
Puis elle choisit une table prêt d'un mur, s'installa en boule dans un fauteuil et commanda un grand chocolat chaud et deux pains au chocolat. Son teint était redevenu plus "humain" du fait de sa chasse nocturne, mais ça ne l'empêchait pas de vouloir rassasier sa gourmandise, peut-être du fait de sa grossesse... *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
 
Messages: 2944
Inscrit le: 29 Août 2009, 06:30
Localisation: Somewhere over the rainbow...


Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Messagepar the frozen joke » 15 Mars 2011, 12:04

Kain avais passé la nuit dans le club et en était parti au première lueur de l'aube. Il avait rejoint son "espion" devant le palais du gouverneur Crane, ce dernier lui fit un rapport assez complet, et partit en courant dès qu'il fut payé.

Le mercenaire se présenta à nouveaux aux gardes, qui le firent entrer dans le palais. on le fit attendre dans une petite pièce fermé derrière lui avec deux garde devant la porte. Une personne devait venir l'informer au plus vite au sujet de M. Clapeyron.
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Frozen-Joke/200411246644322
Avatar de l’utilisateur
the frozen joke
 
Messages: 4406
Inscrit le: 05 Septembre 2010, 22:26
Localisation: entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie


Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Messagepar Fée Mécanique » 15 Mars 2011, 12:59

marius nightmare a écrit:Bonjour Lady Captaine, est-ce que je peux m'asseoir à vos côtés? J'aurais un service à vous demander.


Finissant rapidement le croissant qu’elle venait d’enfourner dans sa bouche, elle lui fit signe de s’asseoir.

« Dites moi ce qui vous emmènes. »Dans un coin de la salle, Ivy réglait son compte à deux pains au chocolat.


Pendant ce temps, dans le palais du gouverneur. Kain Fergusson commençait à trouver l’attente un peu longue. Lorsqu’il esquissa le désir de se lever de son fauteuil pour se dégourdir les jambes, les deux gardes assez lourdement armés pour être convaincant lui firent signe de ne pas bouger et d’attendre encore.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Messagepar marius nightmare » 15 Mars 2011, 13:12

Marius prenant place dit à voix normale (hrp: les autres peuvent entendre):
Ben voila Lady, mon boulot c'est d'aider lors d'expéditions et j'ai eu par le passé disons quelques pépins sévères qui faillirent couter à moi et aux autres la vie. Bon c'est pas moi qui les déclenchaient ni les terminaient mais j'étais dans les parages et j'étais bien obliger de prendre part. Aussi j'aimerais apprendre à piloter, en cas de pépins, je pourrais toujours dépanner tant bien que mal. Enfin, si vous n'avez rien contre.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Messagepar Lt. Cole Blaquesmith » 15 Mars 2011, 13:56

Cole se leva paisiblement, une petite douleur lancinante dans le bras gauche. Après une application minutieuse d'onguent antalgique, Il renfila sa prothèse, s'habilla sobrement et sortit de sa cabine, son calepin dans sa sacoche. Un breakfast aurait été des plus bienvenus, il se dirigea donc vers la salle à manger du Zeppelin.

-Good Morning to you, ladies and gentlemen... Une belle journée qui s'annonce, n'est-il pas?

Positionnant sa prothèse en mode "blocage équilibré" il cala deux assiettes qu'il commença à remplir de victuailles typiques du British Brunch. une fois la tâche achevée, il se servit une tasse de thé et se posa à une table libre, positionnant avec méthode son repas.

-Have a nice meal everyone!

Commença alors un ballet surréaliste en les gestes machinesques de son bras gauche et une grâce so british de sa main droite, le repas disparaissant lentement mais surement.

L'ambiance semblait être des plus calmes, ce qui ne faisait que rajouter à la délicieuse matinée qui s'annonçait. Lady Chapillon semblait être en fin de lecture de courrier et discutait avec un des passagers, an important topic visiblement.
Sa bodyguard était présente, et l'appétit ne semblait pas lui manquer non plus. Visiblement le voyage avait du être rude, son Icy Attitude de la veille paraissait un lointain souvenir au vu de l'appétit qu'elle manifestait. Cole leva sa tasse en sa direction, un sourire poli aux lèvres.
The Power of Steam and Steel Will Prevail ,Glory to the Victorian Empire, Long live Britannia!
Avatar de l’utilisateur
Lt. Cole Blaquesmith
 
Messages: 3835
Inscrit le: 27 Septembre 2009, 22:23
Localisation: L'Observoratoire de Paris


Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Messagepar Antoine Jolivet » 15 Mars 2011, 18:37

C'est le bruit d'abord, qui intrigue les passagers de la Fée.
Comme une rumeur qui s'enfle, où dominent les cris et les rires d'enfants.

Là-bas, sur la route, il y a quelque chose qui s'approche, qui grossit, on dirait un nuage ocre de sable et de poussière.

Puis du nuage émerge à pas lents et chaloupés une caravane de quatre chameaux, chargés de malles et de valises, entourés de gosses qui piaillent, hurlent, sautent en tous sens, sous le regard impassible d'hommes en burnous bleus, menant les bêtes.

A la tête de la caravane, à califourchon sur l'étroite selle, tentant de conserver un improbable équilibre sans cesse remis en question, un occidental en tenue de voyage, un casque d'écoute téléphonique par-dessus sa casquette à double visière, s'époumone dans le cornet d'un microphone, relié à une imposante sacoche de cuir.

Ni la chaleur qui le fait suer à grosses gouttes, ni les mouches, ni les sollicitations des gamins ne paraissent entamer son entrain, et c'est avec une joviale bonne humeur qu'il hurle dans son appareil :

- «  Ah la la ! Quel spectacle ! Chers auditeurs, je me trouve en ce moment face à la huitième... que dis-je, à la première merveille du Monde ! Comment vous décrire l'ambiance qui règne aux abords de ce Zeppelin ? C'est une effervescence de soleil, d'odeurs, de sons, d'ailleurs écoutez ! ... »

Il tend son micro par-dessus la foule, qui crie plus fort encore. Puis il plonge une main dans l'une de ses innombrables poches, en tire une poignée de monnaie qu'il jette au loin, dispersant la marmaille.

- «  Allez, c'est fini, it's over ! 't es gedoen ! Y a plus rien, nieks, nada... heu... verboten... go away ! »

Et comme les enfants ne semblent pas vouloir quitter ce généreux roumi, il se tourne alors vers la passerelle. Sa voix forte ne nécessite aucun porte-voix :

- « Holà ! Du navire ! Quelqu'un aurait-il la bonté de prévenir le capitaine Chapillon qu'Antoine Jolivet est arrivé et sollicite l'autorisation de monter à bord ? »
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Messagepar Guillotine » 15 Mars 2011, 19:40

Guillotine arrivait dans le Club lorsqu'Antoine Jolivet fit son entrée.

Curieuse, elle s'approche d'un des hublot vers lesquels s'étaient précipités les membres de l'équipage curieux, qu'elle ouvre en grand et crie :

"Si tu veux que les gosses te foutent la paix, c'est de l'argent qu'il faut leur donner, pas des ordres."

Elle éclate de rire et se retire. Elle n'a pas la moindre idée de la façon de procéder quand une caravanne veut squatter la Fée, et puis de toute façon, ça ne la concerne pas. Elle va donc s'assoir dans un des fauteuils des plus en retrait du reste de la pièce, pour avoir la paix, et sort le paquet qu'elle a dérobé à Léonarsius quelques instants auparavent.

"Qu'est ce que tu es, toi ?" articule-t-elle sans bruit en le tournant dans tous les sens. "J'aurais aimé récolter quelques autres de tes petits camarades, mais ce cher Léonarsius n'a rien dans ses poches ... A part toi. Qu'est ce que tu es, toi ? Effet personnel ? Porte bonheur ? Bouffe ? Drogue ?"

Elle porte le paquet à son nez, puis :

"Non. Apparement non. ... Un présent ? Quelque chose pour la jolie dame Ivy ? Je fais quoi, je jette un oeil ?"

La donzelle continue à observer l'objet sous toutes les coutures afin d'en deviner le contenu, riant du tour qu'elle joue.
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
 
Messages: 2169
Inscrit le: 10 Novembre 2010, 13:24


Re: [RP]31.5 A bord de la Fée Mécanique au Caire

Messagepar La Licorne Ailée » 15 Mars 2011, 20:01

Lt. Cole Blaquesmith a écrit:Cole leva sa tasse en sa direction, un sourire poli aux lèvres.


* Ivy se raidit. Une miette de pain au chocolat tomba de ses lèvres, mais elle le rattrapa en un éclair. Bah vas-y, montre-lui tes capacités hors-normes, t'as raison... Elle termina sa bouchée rapidement, et adressa un sourire timide au Lieutenant, levant sa tasse de chocolat chaud en réponse. Que lui voulait-il ? Avait-il remarqué son changement de teint ? S'inquiétait-il de son appétit non-dissimulé ? Agis normalement. Détends-toi... *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
 
Messages: 2944
Inscrit le: 29 Août 2009, 06:30
Localisation: Somewhere over the rainbow...

Suivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité