Go to footer

Aller au contenu


[RP]31.4 ou l'on ...euh...partira à la recherche de la cité

Seconde saison.

Re: [RP]31.4 ou l'on ...euh...partira à la recherche de la cité

Messagepar Fée Mécanique » 12 Avril 2011, 16:52

LadyCatz a écrit:En vie, oui, c'est tout ce que l'on peut dire... Constantin, c'est bien cela ? Auriez-vous l'amabilité de nous en dire plus sur vous et la raison de votre enfermement ?


« Il y a bien peu a dire sur moi, je le crains. Je ne suis qu’un pauvre hère, que le hasard de la vie mène tel un frêle esquif dans une tempête. J’ai toujours la mauvaise manie de me trouver au mauvais endroit au mauvais moment. »
Il releva avec un sourire malicieux la mèche blonde qui lui barrait le visage.

« C’est d’ailleurs encore le cas pour mon enfermement. On m’a surpris, soi disant, en train de fouiller dans des ouvrages confidentiels, alors que je croyais qu’il s’agissait de manuscrit ancien. Dans ce genre de cas Jonathan…le gouverneur Crane s’emporte facilement, il est d’un naturel méfiant, et il a donc décidé de me mettre aux fers en attendant de statuer sur mon sort. Voyez, rien de bien exceptionnel. Mais dites-moi, vous deux, vous êtes…enfin je veux dire, je suis ouvert d’esprit… mais la différence d’age, là… Dites-moi tout. »
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP]31.4 ou l'on ...euh...partira à la recherche de la cité

Messagepar LadyCatz » 12 Avril 2011, 20:13

Conte_FeeMecanique a écrit: Mais dites-moi, vous deux, vous êtes…enfin je veux dire, je suis ouvert d’esprit… mais la différence d’age, là… Dites-moi tout. »


Lady resta silencieuse le temps de comprendre le sens réel de ces paroles... et explosa de rire.

Vraiment, vous avez pensé que Emile et moi sommes liés sentimentalement parlant ? C'est risible. Navrée de décevoir votre ouverture d'esprit, mais nous ne nous sommes retrouvés ensemble que par hasard. Je fus la première enfermée dans la cellule, M. Clapeyron m'y a rejoint de force peu de temps après.

Puis, se tournant vers Emile :

Navrée, ne le prenez pas mal mais je doute que notre "couple" ne fasse un bon ménage, quoique je commence à vous apprécier. Je vous remercie tous deux pour ce bref instant d'hilarité, il est souverain ! Néanmoins nous sommes toujours enfermés...
C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même, donnez lui un masque et il vous dira la vérité.

[Oscar Wilde]
Avatar de l’utilisateur
LadyCatz
 
Messages: 3547
Inscrit le: 20 Février 2011, 20:42


Re: [RP]31.4 ou l'on ...euh...partira à la recherche de la cité

Messagepar Emile Clapeyron » 13 Avril 2011, 15:45

oui, en effet, cette demoiselle a l'âge d'être ma petite fille...
comme je vous disais, je suis ici depuis bien moins longtemps...je viens d'arriver, en fait. si j'étais venu la délivrer, je serais venu avec quelques renforts

mais...jonhathan...

émile fronca les sourcils, et son visage se ferma

... vous êtes un proche du gouverneur Crane? pas étonnant que vous ne soyez pas logé à la même enseigne que nous
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
 
Messages: 6442
Inscrit le: 02 Septembre 2009, 15:16


Re: [RP]31.4 ou l'on ...euh...partira à la recherche de la cité

Messagepar Fée Mécanique » 15 Avril 2011, 12:51

Constantin se rassis sur sa couchette, la tête baissée, les coudes sur ses genoux.

« Vous pensez que j’ai bénéficié d’un régime de faveur ? Peut-être est-ce le cas, j’ai entendu dire que les têtes était facilement tranchées dans ces contrées. Quoi qu’il en soit, je n’espère pas m’éterniser ici. »

Il releva la tête et regarda alternativement Le professeur Clapeyron et Lady Catz.

« Vous n’êtes pas ensemble alors, voila qui pique d’autant plus ma curiosité. Racontez moi pourquoi vous êtes ici. Vous allez certainement me dire que vous êtes innocents des crimes ou des délits dont on vous accuse, mais dites moi tout : je suis d’un naturel curieux, j’aime savoir. »
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP]31.4 ou l'on ...euh...partira à la recherche de la cité

Messagepar Emile Clapeyron » 15 Avril 2011, 13:24

émile observa le jeune homme sans laisser paraitre ses soupçons...serait-il possible que la présence de ce jeune homme soit un piège de crane pour les amener à se découvrir?
il frissonna en pensant aux informations qu'il avait donné à la jeune femme, qui aurait tout aussi bien pu être également une espionne de crane (même si son état lamentable plaidait en sa faveur)

émile fit un large sourire et écarta les mains


en effet! tous les prisonniers du monde vous le diront : leur présence n'est que le fruit d'une erreur judiciaire

je travaillais pour crane, dans la conception de ses futurs chemins de fer, mais il semble qu'il n'ait pas été très content de mes services

émile aurait presque eu honte du raccourci qu'il faisait, pour dire rien que la vérité, à défaut de toute la vérité

quant à cette demoiselle, elle ignore totalement les raisons de sa présence ici

comment comptez vous sortir d'ici?
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
 
Messages: 6442
Inscrit le: 02 Septembre 2009, 15:16


Re: [RP]31.4 ou l'on ...euh...partira à la recherche de la cité

Messagepar LadyCatz » 15 Avril 2011, 21:30

LadyC. se tut à temps. Elle allait parler au moment où Emile fit son discours.

Intéressant, pensa-t-elle il refuse de lui dire les vraies raisons détaillées de sa présence et il s'est empressé de me couper la parole afin que je ne puisse rien dire...

Néanmoins un détail attira l'attention de la jeune femme : pourquoi lui avoir tout confié à elle et pas à lui ? N'étaient-ils pas, Constantin et elle, tous deux enfermés bien avant l'arrivée de Monsieur Clapeyron ? Certes ce prisonnier avait l'air d'être mieux logé, mais cela ne suffisait pas à tout expliquer...
Entrant dans le jeu d'Emile, elle décidé de jouer les potiches de bonne famille sans dire un mot afin de ne rien rater de l'échange... Au pire des cas, si l'étranger insistait, elle pouvait toujours dire qu'elle avait eu le malheur de séduire la mauvaise personne. Le tempérament du gouverneur semblait suffisamment sanguin pour qu'une telle bêtise soit réellement passible d'emprisonnement.
C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même, donnez lui un masque et il vous dira la vérité.

[Oscar Wilde]
Avatar de l’utilisateur
LadyCatz
 
Messages: 3547
Inscrit le: 20 Février 2011, 20:42


Re: [RP]31.4 ou l'on ...euh...partira à la recherche de la cité

Messagepar Fée Mécanique » 09 Mai 2011, 14:44

Constantin était toujours assis sur sa bannette. Il poussa un long soupir, plaça ses mains sur sa nuque et s’allongea.

« Je ne peux vous dévoiler ce que j’ignore, mais je pense sincèrement que chaque minute qui s’écoule me rapproche un peu de ma libération. »

Il regardait le plafond de la cellule taillé dans le roc. Il semblait voir au-delà des murs de sa geôle, de l’espace du temps. Il revivait avec nostalgie les derniers instants dans sa datcha. La riche senteur des roses emplissait l'atelier, et lorsque la brise d'été agitait les arbres du jardin, les lourds effluves du lila, ou la fragrance plus subtile de l'épine rose, pénétraient par la porte ouverte. Il fit une grimace, se toucha le visage du bout des doigts et sembla soudain revenir à la réalité.

« Alors vous aussi vous êtes enfermés par erreur, quelle ironie !! Vous êtes bien silencieuse mademoiselle, je pensais qu’une jeune fille à l’allure aussi charmante aurait beaucoup plus à dire. J’espérais que votre irruption dans mon espace vital aurait au moins le mérite de meubler notre attente par d’intéressantes conversations. »
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP]31.4 ou l'on ...euh...partira à la recherche de la cité

Messagepar LadyCatz » 09 Mai 2011, 18:34

LadyCatz ne savait guère trop comment se comporter. Comment comprendre ces paroles ? Faire "irruption dans son espace vital", voilà qui était fort ! Comme si elle avait choisi d'être là !
Quant à la demoiselle à l'allure aussi charmante...

Navrée de décevoir vos attentes, Monseigneur, j'avais oublié qu'une invitée se devait de mener la conversation grand train afin de montrer un certain intérêt pour son hôte. Vraiment je manque à tous mes devoirs, c'est inconvenant, j'espère que vous serez d'accord avec moi.

Le ton était glacial, dur. Elle devenait un animal. Enfermée depuis trop longtemps. Pas assez de liberté. Trop de questions, pas assez de réponses, elle se sentait traquée, en quelque sorte et avait du mal à se maîtriser. Son légendaire mépris des hommes pouvait se contrôler en temps normal, seulement les circonstances jouaient contre elle et son caractère.

Néanmoins si vous voulez philosopher de la condition de la femme enfermée, des conséquences des sautes d'humeur des Grands de ce Monde ou de politesse, je vous en prie, veuillez lancer un sujet, je serai ravie d'en débattre avec vous.

Le menton était volontairement relevé, le port aussi raide que la Justice et la posture générale digne d'une forteresse imprenable.
C'est lorsqu'il parle en son nom que l'homme est le moins lui-même, donnez lui un masque et il vous dira la vérité.

[Oscar Wilde]
Avatar de l’utilisateur
LadyCatz
 
Messages: 3547
Inscrit le: 20 Février 2011, 20:42

Précédent

Retour vers Index du forum

Retour vers Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité