Go to footer

Aller au contenu


[RP]31.3_ Où l'on arrive enfin à destination

Seconde saison.

Re: [RP]31.3_ Où l'on arrive enfin à destination

Messagepar Antoine Jolivet » 14 Mars 2011, 09:59

Cependant, quelque peu auparavant, en Belgique...

Bruxelles, Palais Royal de Laeken, 10 Octobre 1879

- « Monsieur Jolivet, je vous ai convoqué pour une mission de la plus haute importance »

Le Roi Léopold II avait pris cet air de conspirateur qu'il affectait au début de chacune de leurs rencontres.

- « Vous savez que, depuis la fin de la guerre, le transport aérien civil est en pleine expansion!
Les grandes puissances mettent en place des lignes de long courrier, des croisières, que sais-je encore.
Or, la Belgique est à la traîne, et vous n'ignorez pas que cela me déplaît... souverainement! »

Jolivet réprima un sourire...

- « Je désire doter ce pays d'une compagnie aérienne digne de ce nom ! Je veux que le monde entier ne jure plus que par le confort et la rapidité des dirigeables de la Société Anonyme Belge de Navigation Aéroportée !
Vous voyez, j'ai déjà trouvé le nom! Ne manquent plus que les appareils.
Vous allez me ramener le dirigeable du siècle !
Je sais par mes informateurs que le plus performant des appareils, la « Fée Mécanique » conçu et réalisé par feu Lord Chapillon, est au radoub en Amérique. Dans le Kentucky, semble-t-il, où il vient d'arriver avec de fortes avaries.
Vous serez envoyé là bas sous couvert de reportages ! »

Antoine hésita un instant, puis articula très faiblement :
- « Et... pour les frais, Sire ? »
Il se souvenait particulièrement d'une mission où toutes ses économies avaient littéralement fondu.

- « Crédit illimité ! .. Heu... Mais n'en profitez pas pour exagérer, n'est-ce pas ?
Je veux... vous entendez ? Je VEUX ces plans...
Et si vous pouviez les convaincre de faire escale chez nous... ce serait ENCORE mieux !
Plus de question ? Je vous remercie ! »

Comme d'habitude, l'entretien était clôturé.
Jolivet avait pâli aux dernières phrases.
Non tant à cause de la difficulté de la mission, de l'espionnage industriel de base, il y était rompu.
Mais le Roi avait dit « feu Lord Chapillon »...

Il revoyait le jeune homme qu'il était, près de vingt-sept ans auparavant, faisant son apprentissage à Londres, ce jeune lord anglais, un ingénieur à peine son aîné, mais aux connaissances scientifiques tellement avancées... Cela n'avait duré que quelques mois, cependant il en gardait un souvenir de joie et de reconnaissance. Après tout, ne s'étaient-ils pas mutuellement sauvé la vie ?

Et puis la vie les avait éloignés l'un de l'autre... On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans...

Le dirigeable était aujourd'hui propriété de la fille de Lord Chapillon... Les ordres étaient les ordres, le Roi avait dit « Je veux ! »

Cependant, il lui déplaisait d'avoir à voler la fille d'un homme auquel il devait tant !

Il entreprit pourtant de rédiger sa lettre de demande, espérant que la poste internationale la mènerait à bon port.
Dernière édition par Antoine Jolivet le 14 Mars 2011, 18:05, édité 2 fois au total.
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
 
Messages: 2747
Inscrit le: 05 Mars 2011, 00:17
Localisation: Bruxelles - Belgique


Re: [RP]31.3_ Où l'on arrive enfin à destination

Messagepar Fée Mécanique » 14 Mars 2011, 12:06

Lady Chapillon se leva

« Je propose de clore les débats sur les exploits rectaux de Mister Fergusson. On vient de m’apprendre que la personne que nous attendons et qui pourra donner des réponses à nos questions ne sera pas là avant demain matin. Donc en attendant je propose d’en rester là pour ce soir et de nous retrouver demain matin en ces lieux pour le breakfast. »

Le capitaine se dirigea vers Cole

« Je souhaite, pour des questions pratique, vous héberger pour la nuit. Nous avons suffisamment de cabines à bord pour que puissiez rester. Si vous le désirez je ferais chercher vos bagages à l’hôtel. »

Elle reposa délicatement sa tasse de thé vide sur le comptoir

« Je prends congés, je rentre chez moi, dans mes rêves. »

Puis elle quitta le Club
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP]31.3_ Où l'on arrive enfin à destination

Messagepar Lt. Cole Blaquesmith » 14 Mars 2011, 12:13

-At your convenience, my Lady. Je serais également enchanté si mes quelques possessions pouvaient se trouver onboard.

Finalement les choses commençaient à prendre tournure, Cole sortit machinalement son calepin, retraça des lignes entres les différents éléments inscrits, et rajouta quelques noms par la même occasion. Il allait enfin pouvoir s'octroyer a bit of rest.
The Power of Steam and Steel Will Prevail ,Glory to the Victorian Empire, Long live Britannia!
Avatar de l’utilisateur
Lt. Cole Blaquesmith
 
Messages: 3835
Inscrit le: 27 Septembre 2009, 22:23
Localisation: L'Observoratoire de Paris


Re: [RP]31.3_ Où l'on arrive enfin à destination

Messagepar marius nightmare » 14 Mars 2011, 12:14

Marius se dirigea vers son nid pour y passer une nuit, qu'il souhaitait tranquille.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP]31.3_ Où l'on arrive enfin à destination

Messagepar La Licorne Ailée » 14 Mars 2011, 12:43

* N'ayant plus à s'occuper de Lady Chapillon, Ivy finit avec des yeux gourmands sa tablette de chocolat. Puis elle se tourna vers Karl : *

" - Je dois me rendre à ma cabine pour régler quelques petites choses. Voudras-tu m'y rejoindre plus tard ? Nous pourrons y parler tranquillement. Ou alors dans une autre pièce plus neutre de la Fée ? Je voulais aussi me rendre dans la salle d'entrainement pour me défouler un peu... Je te laisse choisir.
Si tu n'as pas frappé à ma porte dans une demi-heure, je te retrouverai à la salle d'entrainement. "

* Ivy aurait voulu embrasser Karl en guise d'au revoir temporaire, mais cela lui parut déplacé. Elle se contenta de lui sourire doucement, et s'éclipsa, en essayant de ne pas marcher trop vite pour ne pas avoir l'air plus que pressée.
Une fois dans le couloir, constatant que personne ne pouvait la voir, elle courut comme une ombre vers sa cabine, et s'y rua bruyamment. Une fois la porte verrouillée, elle se précipita dans les toilettes pour apaiser un nouveau haut-le-cœur. Elle se passa ensuite de l'eau sur le visage. Dans le miroir, son reflet était pire que pâle. Elle avait besoin de sang. Il lui faudrait partir chasser cette nuit... Mais cela attendrait, après sa discussion avec Karl. Alors qu'elle retournait vers sa petite chambre, elle s'arrêta net.
Là, sur son lit, se trouvait un paquet emballé dans un lin rouge, et une petite fiole lui tenait compagnie.
Elle paniqua d'abord. Qui avait pu entrer dans sa cabine ? Elle alla inspecter la serrure... Et si cette personne avait déposé cela sur son lit, elle avait aussi pu prendre quoi que ce soit dans ses affaires... Elle alla inspecter sa malle à fioles, la plus importante...
Puis elle se tourna vers son lit. Elle prit le paquet emballé. Le tissu défait dévoila une dague courbe Égyptienne. Les hiéroglyphes gravés dans la lame se lisaient ainsi " Que la force de Bastet te guide". Mais qu'est-ce que ??? Puis les yeux de la vampire se posèrent sur la fiole. Elle n'eut pas besoin de la prendre dans ses mains pour en connaitre le contenant. Malgré un bouchon bien fermé, elle sentit le sang qui commençait à coaguler. La tête lui tourna, et sa gorge se serra. La Faim était violente. Mais ne sachant d'où venait ce sang, elle préféra l'ignorer. Une torture...
Il lui fallait absolument connaitre le mystérieux donateur. Mais pas maintenant. Elle rangea la dague courbe dans son étui improvisé, et la posa sur une étagère en bois. Puis elle cacha la fiole dans un tiroir, n'espérant même pas pouvoir en occulter les effluves qui en provenaient.
Elle alla prendre un douche, tentant de se détendre sous l'eau brûlante. Puis elle s'allongea sur son lit en attendant de voir si Karl viendrait. *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
 
Messages: 2944
Inscrit le: 29 Août 2009, 06:30
Localisation: Somewhere over the rainbow...


Re: [RP]31.3_ Où l'on arrive enfin à destination

Messagepar Rashkar » 14 Mars 2011, 13:18

Après le départ d'Ivy, Karl commanda un verre de bourbon. Il s'inquiétait pour elle. Elle avait vraiment l'air souffrante.

Il prit son verre et se dirigea vers l'individu au bras mécanique. Il s'assit à ses côtés, posa son verre sur la table, et tendit sa main.

Enchanté. Je me nomme Karl Staahd. Je suis à bord pour.... aider, semble t'il. Un petit accident m'a causé la perte de la mémoire.

Il se leva.

Je ne veux pas vous importuner. Il me semblait juste plus poli de venir me présenter, que nous ne soyons pas des inconnus l'un pour l'autre.

Il sortit alors du bar, son verre à la main, et erra un moment dans les coursives, tout en réfléchissant. A bord de la fée, les combattants ne manquaient pas, semblait il. Et même si Karl était un fin tireur, et un bretteur d'un niveau tout à fait acceptable, il doutait d'être très utile dans le domaine du combat. Il manquait aussi de livres, pour faire des recherches.

A part de l'argent, que pouvait il offrir à l'équipage de la fée?

Après quelques minutes, et après avoir demandé son chemin à plusieurs reprises, il arriva devant la porte de la cabine d'Ivy. Il avait donné ce qu'il restait de son bourbon à un homme d'équipage, et regrettait sur le moment de venir les mains vides....

Il frappa à la porte.
[RP, la fée mécanique, personnage : Karl Staahd.]

N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.
Avatar de l’utilisateur
Rashkar
 
Messages: 582
Inscrit le: 24 Août 2010, 12:57
Localisation: 94 Gentilly


Re: [RP]31.3_ Où l'on arrive enfin à destination

Messagepar La Licorne Ailée » 14 Mars 2011, 13:24

* Ivy se leva pour aller ouvrir. Karl se tenait devant la porte, apparemment mal à l'aise. Ivy s'écarta et fit un geste de la main pour l'inviter à entrer. Puis elle referma la porte, a clef. Elle lui montra alors le seul fauteuil de la pièce pour qu'il s'y installe, et elle alla se caler en tailleur sur son lit.
Elle le regarda dans les yeux, et lui demanda : *

" - Excuse-moi si tu me trouves brusque, mais malheureusement nous n'avons pas beaucoup de temps. Je t'invite donc à me poser toutes les questions qui te viennent à l'esprit, et je te fais la promesse d'y répondre le plus sincèrement possible, lorsque je connaitrai la réponse, bien-sûr. "
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
 
Messages: 2944
Inscrit le: 29 Août 2009, 06:30
Localisation: Somewhere over the rainbow...


Re: [RP]31.3_ Où l'on arrive enfin à destination

Messagepar Rashkar » 14 Mars 2011, 13:27

Karl observa un moment la pièce, puis il regarda Ivy, droit dans les yeux.

Il y a beaucoup de choses que j'aimerais savoir. Comment nous sommes nous rencontrés? Que s'est il passé avec mon équipage?

Mais j'aimerais que nous commencions par le commencement. Notre rencontre. Je me souviens vous avoir croisé, avec un autre de vos amis. L'assaut sur le Sea Virgin, puis le trou noir.

Nous n'étions pas spécialement en bon termes. Je voulais la mort de Ravington, puis rentrer chez moi et retourner à mes affaires. Et je me retrouve papa.


Il eut un sourire, manière à adoucir ses propos. Il ne voulait pas la blesser, et surtout ne pas lui faire croire que cette situation l'ennuyait.

Comment nous sommes nous... retrouvés ensemble?
[RP, la fée mécanique, personnage : Karl Staahd.]

N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.
Avatar de l’utilisateur
Rashkar
 
Messages: 582
Inscrit le: 24 Août 2010, 12:57
Localisation: 94 Gentilly


Re: [RP]31.3_ Où l'on arrive enfin à destination

Messagepar La Licorne Ailée » 14 Mars 2011, 13:34

* Ivy sourit. Leur rencontre... Par où commencer ? Elle devait partir des derniers souvenirs de Karl.
Alors elle lui raconta tout. L'entraide entre le Staahd et la Fée Mécanique contre le Sea Virgin... La poursuite... Le sauvetage de la Capitaine. L'accueil à bord de Karl et de son équipage...
Puis leur première nuit ensemble. La vraie nature d'Ivy. La passion de Karl.
Puis la trahison de son équipage. La douleur, venant de partout. La mort de Ravington. La poursuite en Louisiane. Le bras mécanique récupéré et greffé sur Karl...
Elle lui raconta tout ce dont elle se souvenait... Mais elle avait surtout peur de sa réaction face à sa vraie nature. Losqu'elle eut fini son histoire, elle se tut, laissant Karl digérer toutes ces informations. La pire pour lui devait ête la trahison de son équipage, ses amis...
La vampire ne dit mot. *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
 
Messages: 2944
Inscrit le: 29 Août 2009, 06:30
Localisation: Somewhere over the rainbow...


Re: [RP]31.3_ Où l'on arrive enfin à destination

Messagepar Rashkar » 14 Mars 2011, 13:38

Karl avait tout écouté, sans dire un mot...

Il devait prendre le temps de digérer ces informations. Cela faisait vraiment beaucoup d'un coup. Karl se sentait légèrement mal. Il avait la tête qui tournait un peu.

Il repensa à ses hommes, ses amis, qui le suivaient depuis des années. Un équipage de brutes fidèles, qui auraient... du moins, il le pensait, traversés l'enfer à ses côtés.

Ravington mort, les horreurs de Louisiane...

Et Ivy... qui semblait si douce... Une vampire? Comment cela était ce possible. Karl avait longuement étudié différentes créatures mythiques, mais sans jamais croire en leur existence. Comment croire une telle chose?

Vampire... C'est... étrange. Je vous avais demandé de me le prouver... Ce que vous avez fait, à vous entendre...

Diablerie que cette perte de mémoire...
[RP, la fée mécanique, personnage : Karl Staahd.]

N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.
Avatar de l’utilisateur
Rashkar
 
Messages: 582
Inscrit le: 24 Août 2010, 12:57
Localisation: 94 Gentilly

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités