[RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Seconde saison.
marius nightmare
Messages : 4372
Inscription : 08 septembre 2010, 23:39

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par marius nightmare » 09 janvier 2011, 19:36

Mariuq N curieux demanda à l'assemblée: Et si quelqu'un faisait un résumé pour ceux qui étaient absents, comme moi?
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
Messages : 2169
Inscription : 10 novembre 2010, 13:24

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Guillotine » 09 janvier 2011, 20:00

"Si vous pouviez en profiter pour m'expliquer où va ce vaisseau et dans quel but, ça m'arrangerait."
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
Messages : 6442
Inscription : 02 septembre 2009, 15:16

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Emile Clapeyron » 09 janvier 2011, 20:27

je ne serait pas le mieux placé pour cela, étant nouvellement revenu à bord.

faisant un rapide tour d'horizon, et avisant leonarsius et kain

vous messieurs, je crois que vous accompagniiez lady chapillon, pouvez vous effectivement nous en dire plus?
à moins que vous (avisant cobbelpot), qui semblez en savoir plus long que tout le monde sur le sujet, ne vouliez prendre la parole?
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
the frozen joke
Messages : 4406
Inscription : 05 septembre 2010, 22:26
Localisation : entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par the frozen joke » 09 janvier 2011, 22:45

Fergusson rendit son regard à Emile et ce leva.

"Nous étions au musée afin de retrouver un émissaire de la couronne officiant en Egypte du nom de Fries, au moment du discourt, un mécano à poignardé Karl Staadh, qui se trouvais là bas, afin de venger un ami à lui décédé pendant je ne sais quelle bataille.
Une jeune femme qui roucoulais avec Mr Fries depuis quelques temps à profité que tout le monde regarde ailleurs pour lui trancher la gorge, et ensuite les Hommes en noir ont attaqué. Ils était cachés je ne sais où et sont sortit depuis le toit, lançant des couteaux dans la foule, complètement au hasard semble t'il. J'ai attrapé Miss Chapillon et entrepris de la mettre en sécurité, et le garde du corps de Mr Clapeyron ici présent nous a rejoint avec ce dernier. Quelques minutes plus tard, léonarsius, Ivy portant le corps de Karl, ainsi que les nouveaux nous ont rejoint. Etant informé que la police comptait charger avec son habituelle délicatesse, nous avons fui par l’arrière du bâtiment. Et sur place nous avons trouvé Jervis quelque peu angoissé, ainsi que maître Copelbot qui est arrivé tel la providence dans son carrosse pour nous ramener ici.

Quelqu'un à quelque chose à ajouter?"
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Froz ... 1246644322
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
Messages : 851
Inscription : 06 mai 2010, 16:50
Localisation : Toulouse

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Léonarius » 09 janvier 2011, 22:56

Avant dans la coursive:

[quote=marius nightmare]Ah la la que de méfiance en l'homme, on s'en sortira jamais[/quote]

"Mon chère c'est justement la méfiance qui fais que je suis encore avec vous ce soir."


[quote=Guillotine]Doucement mais fermement, elle repousse le colosse qui s'est interposé entre elle et l'autre gentleman dans un geste protecteur et s'approche de Leonarsius, en le regardant dans les yeux. Elle a un sourire étrange, sans aucune malice, cette fois.[/quote]

Léonarsius lui rendit son sourire :
"Pardonnez moi ma chère, je ne veux en aucun cas vous vexer, mais je me dois de prendre des précautions, même avec une si jolie demoiselle."
Le sourire de la demoiselle, aussi jolie qu'il soit, ne constitué pas un laisser passé à ses yeux.
Ne sachant pas qui elle était, ni vraiment dans qu'elle situation ils étaient, Léonarsius se devait d'être méfiant, quitte à mettre de cotés son devoir de gentlemen.

Dans le club

Léonarsius resta auprès de la lady.
"Si vous permettez, je souhaiterai continuer de profiter de votre présence."
Il dit tout cela sur le ton de l'ironie, presque chantonné, reprenant l'air de la comptine qu'elle venait de chantonner.
Les Murmures
Messages : 3045
Inscription : 12 mars 2010, 16:56
Contact :

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Les Murmures » 10 janvier 2011, 07:47

Dans le club

Valer avait écouté la réponse de son interlocuteur mais n'avait pu lui répondre, coupé par M. Cobbelpot. La question l'intéressait au plus haut point bien sûr.

Les réponses qui fusèrent le laissaient pantois. Lui, bien incapable de la moindre agression physique, commençait à se sentir oppresser. Tout le monde dans l'assemblée semblait tout à fait rodé au combat. Même Monsieur Clapeyron, bien que n'y prenant plus part directement, ne s'émouvait pas.

Luttant contre la nausée et s'agrippant au montant de la petite table, Valer dit d'une voix timide, pas bien sûr qu'il désirait qu'on l'entende :

"Peut être que ce serait pertinent de former un genre de milice, pour assurer concrètement la sécurité du Zeppelin ?"
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
Messages : 2169
Inscription : 10 novembre 2010, 13:24

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Guillotine » 10 janvier 2011, 19:14

Léonarsius a écrit :"Si vous permettez, je souhaiterai continuer de profiter de votre présence."
Guillotine approche son visage de celui de Leonarsius afin d'entrer dans son cercle intime et de le mettre mal à l'aise. Elle lève un sourcil.
"Tu es libre de tes mouvements, ce n'est pas moi qui entravera le moindre de tes gestes. Tant que je suis libre des miens."
les-murmures a écrit :"Peut être que ce serait pertinent de former un genre de milice, pour assurer concrètement la sécurité du Zeppelin ?"
Elle scrute un instant le visage du gentleman afin de déceler une quelconque réaction, puis se redresse très brusquement et s'écrie :
"J'en serai, si vous nécessitez mes services. Je sais me battre. Je suis même plutôt douée."
Dernière modification par Guillotine le 10 janvier 2011, 21:27, modifié 2 fois.
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
marius nightmare
Messages : 4372
Inscription : 08 septembre 2010, 23:39

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par marius nightmare » 10 janvier 2011, 19:18

Marius d'un signe d'épaules haussée répondit à la suite:
Allez, soyons fou, vu que Dame Ivy est occupée, je veux bien tenter de compenser sur la surveillance, comptez moi de la partie ;)
the frozen joke
Messages : 4406
Inscription : 05 septembre 2010, 22:26
Localisation : entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par the frozen joke » 10 janvier 2011, 19:26

les-murmures a écrit:
"Peut être que ce serait pertinent de former un genre de milice, pour assurer concrètement la sécurité du Zeppelin ?"
Guillotine a écrit : "J'en serait, si vous nécessitez mes services. Je sais me battre. Je suis même plutôt douée."
marius nightmare a écrit :Allez, soyons fou, vu que Dame Ivy est occupée, je veux bien tenter de compenser sur la surveillance, comptez moi de la partie
Fergusson haussa un sourcil:

"Une milice! Vous êtes sérieux? Je pense que ce vaisseaux est assez simple à défendre une fois en vol. quand aux expéditions au sol, les équipes compte ce qu'il faut de gens d'armes. Souhaitez vous réellement voir des équipes armées déambuler dans les couloir de la Fée? Je pense qu'il serais bien plus utile de "filtrer" les gens qui monte à bord."
Disant cela il lançât des regard soutenue à Korbak, Clothaire et à la brunette qui murmurais aux oreilles de Léonarsius.
Dernière modification par the frozen joke le 10 janvier 2011, 19:47, modifié 1 fois.
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Froz ... 1246644322
Avatar de l’utilisateur
Guillotine
Messages : 2169
Inscription : 10 novembre 2010, 13:24

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Guillotine » 10 janvier 2011, 19:40

the frozen joke a écrit :"Une milice! Vous êtes sérieux? Je pense que ce vaisseaux est assez simple à défendre une fois en vol. quand aux expéditions au sol, les équipes compte ce qu'il faut de gens d'armes. Souhaitez vous réellement voir des équipes armées déambuler dans les couloir de la Fée? Je pense qu'il serais bien plus utile de "filtrer" les gens qui monte à bord."
Disant cela il lançât des regard soutenue à Korbak, Clothaire et à la très-dark-haired-ultra-sombre-brunette qui murmurais aux oreilles de Léonarsius.
Guillotine fronce le nez.

"J'avais pourtant cru comprendre à ton récit que ce n'était pas exactement le moment pour vous de repousser main qui vous aide. Plutôt celui de recycler les excès de paranoïa inutile en efficacité. Des hommes d'arme, dis-tu ? Il me semble avoir remarqué l'incroyable diversité des personnes ici. Et sans doute donc des talents. Des talents qui iraient au delà d'une simple formation militaire, aussi complète soit-elle. Le principe d'une telle milice serait d'exploiter les possibilités qu'offrent ces capacités."

Elle ponctue son intervention par un clin d'oeil amusé à Kain, par pure provocation.
"Je ne comprendrai jamais rien à la misanthropie. Je refuse l'idée qu'elle puisse se comprendre."
Verrouillé

Revenir à « Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient »