Page 3 sur 8

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Publié : 07 janvier 2011, 14:05
par Les Murmures
Emile Clapeyron a écrit :en tant que doyen de cette assemblée, je prend sur moi de vous inviter à vous joindre à notre table. le café est toujours aussi bon que dans mon souvenir, mais ces robots manquent cruellement de créativité pour les accompagnements...ou est donc ce majordome...
Merci bien ! Doyen ?! Vous m'avez l'air moins marqué par l'effort que d'autres ici...

Valer demanda un café à l'automate, accompagné d'un sucre roux et d'un cognac puis s'adressa à ses deux compagnons du moment

Je dois en déduire que vous allez aussi en Egypte. Y êtes vous allé déjà ? J'avoue que pour ma part, si ce n'est ce que j'en ai lu, je suis assez intrigué.

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Publié : 07 janvier 2011, 14:33
par Emile Clapeyron
les-murmures a écrit :Merci bien ! Doyen ?! Vous m'avez l'air moins marqué par l'effort que d'autres ici...

Valer demanda un café à l'automate, accompagné d'un sucre roux et d'un cognac puis s'adressa à ses deux compagnons du moment

Je dois en déduire que vous allez aussi en Egypte. Y êtes vous allé déjà ? J'avoue que pour ma part, si ce n'est ce que j'en ai lu, je suis assez intrigué.
en matière d'effort, j'ai fourni mon quota en mon temps, hein. mais c'est plus le temps qui a fait son oeuvre en ce qui me concerne

oui, à dire vrai, j'arrive justement d'égypte, ou j'aidais d'un ami qui travaille aux chemins de fer

et vous, ...monsieur Grou?

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Publié : 07 janvier 2011, 16:10
par Korbak
Clothaire a écrit :Puis il lance sans même se retourner,
Monsieur, ne seriez vous pas mieux avec nous autour de cette table plutôt que seul dans votre coin? Enfin, du moins si mon compagnon n'y voit pas d'objections.
Le fait que l'on invite le chasseur de primes sans le regarder était un acte tellement provocateur qu'il en devint insultant pour Korben. Cependant, n'étant que nouveau à bord, il décida de se diriger vers eux. Il les salua brièvement, et prit place à leur côté, sans rien dire. On l'avait après tout, invité dans la Fée en partie pour cela.

Étant donné qu'une des personnes présentes n'était pas connue de l'invité surprise qu'il était, il la salua d'un mouvement classique de l'index et du majeur sur le front.

Ceci étant fait, il ne dit rien et ne but rien non plus pendant la conversation, regardant discrètement tout ce qu'il se passait dans les environs. Il sembla cependant bien plus intrigué quand le sujet dériva sur l'Égypte. Une contrée intéressante, et ce n'était pas peu dire.

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Publié : 07 janvier 2011, 17:03
par Guillotine
marius nightmare a écrit :Bien le bonjour Mademoiselle.
Guillotine sourit et se penche vers Marius, très intéressée.
"Bonsoir. Tu cherches quelque chose ? Peut-être puis-je t'aider ?"
Lui se concentre. Une sarbacanne d'enfant dans la manche, un poignard dans la botte et un colt dans la poche. Un harmonica dans l'autre. Rien d'autre. On se concentre sur le rythme du sang. Il est irrégulier et rapide. Quelque chose d’irrégulier en général. Dans l'aura ? Dans l'esprit, plutôt. Quelque chose de sombre, planqué au fond de l'âme. Quelque chose de laid.
Léonarsius a écrit : "Bien le bonsoir!
J'espère que votre soirée c'est mieux déroulée que la notre ?"
"Léonarsius Mac Nomada, je ne crois pas avoir eu le plaisir de vous être présenté."
Elle se redresse. Un gentleman très bien vêtu se tient devant elle. Elle attrape la main qu'il lui tends et sourit de plus belle.
"Enchantée. Je suppose que la question ne m'était pas adressée mais je passe une excellente soirée, merci."
A coté d'elle, Marius se relève. Il est tout de suite plus imposant quand il est debout, note-t-elle.
marius nightmare a écrit : Tranquillement, très tranquillement, et vous? Semblez tous venir d'une guère, encore des accros?
Au fait, me suit même pas présenté, Marius N pour servir.
"Je suis Guillotine. Ravie de vous rencontrer, tous les deux. Vous êtes des membres de l'équipage, je suppose ? C'est un très beau vaisseau."

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Publié : 07 janvier 2011, 18:48
par Léonarius
Guillotine a écrit :Elle attrape la main qu'il lui tends et sourit de plus belle.
"Enchantée. Je suppose que la question ne m'était pas adressée mais je passe une excellente soirée, merci."
Léonarsius lui baisa alors la main, et lui rendit son sourire.
"Ma question était pour toutes les oreilles à portées.
J'en suis ravi que vous vous sentiez à l'aise sur ce vaisseau."

Il salua Marius d'un geste de la main.
marius nightmare a écrit :Tranquillement, très tranquillement, et vous? Semblez tous venir d'une guère, encore des accros?
"En effet nous avons eu une soirée,.... disons mouvementé.
Si vous voulez en savoir plus je vous invites à nous rendre au mess, où vous aurez plus d'explications.
Car je dois bien avoué ne pas avoir toutes les cartes en mains sur cette affaire."

Guillotine a écrit :Vous êtes des membres de l'équipage, je suppose ?
"Je ne suis pas officiellement un membres, mais je me dois d'être auprès de l'équipage.
Mais disons que oui, la capitaine est des plus accueillante avec les personnes dont les intentions vont dans le sens des siennes."
"

Ces échanges, après la soirée éprouvante, était du pur bonheur pour lui.
Et la compagnie de la jolie demoiselle rajoutait au plaisir de cette rencontre.
"Sans vouloir être indiscret, que faites vous à bord? "
Au fur à mesure des échanges, Léonarsius retrouvait le sourire, et une attitude des plus avenante envers son interlocutrice.

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Publié : 07 janvier 2011, 18:49
par marius nightmare
Marius par politesse s'était relevé après avoir noté les différents objets portés et constatés que son énergie personnelle était normale, donc sans mauvaises intentions bien que légèrement troublée, mais qui ne porte pas un tant soit peu un secret ou un fardeau ^^

Il répondit: Non je ne cherchais rien du moins rien de tangible, juste que je m'exerçais. Si vous aimez les sarbacanes, je pourrais vous montrer la mienne, souvenir fort utile d'une vieille expédition :) J'aimerais beaucoup aussi vous entendre jouée un de ces quatres, la musique par ses vibrations m'a toujours beaucoup aidée et malheureusement je ne joue pas

Et bien je vous suis et moi disons que je suis un parasite qui sait se rendre utiles

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Publié : 07 janvier 2011, 22:36
par Clothaire
Emile Clapeyron a écrit :et vous, ...monsieur Grou?
Oui, je suis déjà allez en Egypte, mais ne m'y suis pas attardé. J'y étais aller pour chasser le crocodile, mais j'ai été déçu car ils n'étaient pas à la hauteur de mes espérances. Mais j'avoue que ce sera un plaisir d'y retourner car le pays m'a vraiment intrigué. Il y a un mélange fascinant entre l'histoire très présente et l'influence de l'Europe. Et puis, je suis certain que j'y retrouverais celle qui la cause de ma présence.

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Publié : 07 janvier 2011, 22:59
par Les Murmures
Valer rendit son salut à la quatrième personne qui venait se joindre à leur assemblée.
Emile Clapeyron a écrit :oui, à dire vrai, j'arrive justement d'égypte, ou j'aidais d'un ami qui travaille aux chemins de fer
"Vraiment ! Passionnant ! Mais de ce que je connais de la contrée, c'est passablement désertique. N'est ce pas un vrai défi de s'y orienter et de lutter contre le climat ?"
Clothaire a écrit :
Emile Clapeyron a écrit :et vous, ...monsieur Grou?
Oui, je suis déjà allez en Egypte, mais ne m'y suis pas attardé. J'y étais aller pour chasser le crocodile, mais j'ai été déçu car ils n'étaient pas à la hauteur de mes espérances. Mais j'avoue que ce sera un plaisir d'y retourner car le pays m'a vraiment intrigué. Il y a un mélange fascinant entre l'histoire très présente et l'influence de l'Europe. Et puis, je suis certain que j'y retrouverais celle qui la cause de ma présence.
"Pfff...encore des armes à feu...est-ce bien nécessaire. Surtout que ces animaux ne sont pas éternels, eux. Quelle est précisément la cause de votre présence, comme vous l'appelé ?"

Valer s'aperçut que le quatrième individu à leur côté lui était totalement inconnu. Mais qu'il semblait aussi manifester de l'intérêt pour la conversation..

"Et vous monsieur, vous semblez familier à tout le monde à cette table, mais je n'ai pas eu le plaisir d'apprendre votre nom ? Vous vous connaissez depuis longtemps ?"

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Publié : 07 janvier 2011, 23:23
par Guillotine
Léonarsius a écrit :"Ma question était pour toutes les oreilles à portées.
J'en suis ravi que vous vous sentiez à l'aise sur ce vaisseau. ... En effet nous avons eu une soirée,.... disons mouvementé.
Si vous voulez en savoir plus je vous invites à nous rendre au mess, où vous aurez plus d'explications.
Car je dois bien avoué ne pas avoir toutes les cartes en mains sur cette affaire.Je ne suis pas officiellement un membres, mais je me dois d'être auprès de l'équipage.
Mais disons que oui, la capitaine est des plus accueillante avec les personnes dont les intentions vont dans le sens des siennes."
Guillotine sourit franchement et détaille un très bref instant Leonarsius du regard.

"Je vous suis. Qui est votre capitaine ?"

marius nightmare a écrit : Non je ne cherchais rien du moins rien de tangible, juste que je m'exerçais. Si vous aimez les sarbacanes, je pourrais vous montrer la mienne, souvenir fort utile d'une vieille expédition :) J'aimerais beaucoup aussi vous entendre jouée un de ces quatres, la musique par ses vibrations m'a toujours beaucoup aidée et malheureusement je ne joue pas

Et bien je vous suis et moi disons que je suis un parasite qui sait se rendre utiles
La donzelle dégage sa main et se tourne vers Marius.
Elle lève un sourcil mais ne semble pas étonnée outre mesure.

"Joli. J'ignore comment tu fait mais c'est joli. Tu me diras, j'ai rencontré un jour un org qui arrivait à ... "

Intriguée, elle met la main dans sa poche afin de toucher du bout des doigts son harmonica et replace le cuir sur son avant-bras afin de vérifier la présence de sa sarbacane.

"Peut importe, à vrai dire. Je serait ravie de voir cette sarbacane, surtout si elle est porteuse de souvenirs. Et je joue souvent, je suppose que tu auras l'occasion de m'entendre. Et sans doute l'occasion d'être lassé de m'entendre et d'avoir une furieuse envie de jeter mon instrument par la fenêtre !"

Elle éclate d'un rire gai et spontané.
Léonarsius a écrit :"Sans vouloir être indiscret, que faites vous à bord? "
"Un matelot m'a fait entrer. Je mourrais d'envie de visiter."

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Publié : 07 janvier 2011, 23:56
par Korbak
les-murmures a écrit :Valer s'aperçut que le quatrième individu à leur côté lui était totalement inconnu. Mais qu'il semblait aussi manifester de l'intérêt pour la conversation..

"Et vous monsieur, vous semblez familier à tout le monde à cette table, mais je n'ai pas eu le plaisir d'apprendre votre nom ? Vous vous connaissez depuis longtemps ?"
Korben hocha la tête.

Nous ne nous sommes qu'entrevus, en réalité, lors d'une altercation avec quelques assassins venus troubler la soirée au musée. Il est vrai que je ne me suis pas présenté à vous, aussi vais-je corriger cela : je me prénomme Korben. Je suppose que vous êtes membre de l'équipage de la "Fée" ?