Hello ! Le forum ne peut plus envoyer de mails depuis quelques jours. Ceci signifie que, par exemple, la récupération de mot de passe ne fonctionne plus.

Nous sommes sur le coup et réglons le problème dès que possible (les fêtes, tout ça) !

Khin (29/12/2019)

[RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Seconde saison.
Avatar de l’utilisateur
Mat le Rat
Messages : 113
Inscription : 27 novembre 2010, 11:36

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Mat le Rat » 06 janvier 2011, 20:55

Mat, en faction devant la cabine d'Ivy, se laissait aller à quelque rêverie hoffmannienne hantée de serpentes d'or aux yeux verts quand soudain la porte s'ouvrit, ce qui le rappela en sursaut à la réalité. Devant lui, la jeune dame avait l'air aussi étonnée que lui de le trouver là: il avait sans doute encore bien des choses à apprendre du métier de majordome/intendant qu'il n'exerçait que depuis quelques semaines et songea que sa conduite était plus celle d'un jeune chien zélé que d'un vieux majordome subtil... Il se mordit les lèvres et entreprit de disposer le thé , les tasses et les pâtisseries sur un guéridon, tout en ne quittant pas l'homme inconscient des yeux et se demandant dans quelle méandre du Styx Charon l'avait-il oublié: était il plus près des rives de la vie ou de celles d'Hadès?

Une fois de plus, Ivy le surprit au milieu de ses considérations, il leva prestement les yeux, pour l'apercevoir dans une tenue qu'elle n'avait pas fini d'ajuster, lui rappelant les femmes qu'il avait souvent vu entre l'habillé et le déshabillé, il eut en un éclair la pensée de lui proposer son aide... avant de se souvenir de son rôle, de l'homme agonisant, de cette atmosphère lugubre presque ésotérique, du sang... un léger malaise s'empara de lui. Tandis que ces pensées contraires traversaient son esprit, il avait gardé un visage placide et, saluant Ivy, allait se diriger vers la porte quand il sentit cette dernière lui glisser quelque chose dans la poche, se doutant qu'il s'agissait d'un billet, il s'inclina profondément avant de s’éclipser.

La porte refermée, il ne put réprimer un frisson et un profond soupir de soulagement: cette jeune lady le mettait mal à l'aise, il ne comprenait pas pourquoi, quelque chose qu'il redoutait flottait autour d'elle, cela le troublait profondément...

Il songea que la meilleur façon de se changer les idées était de s'acquitter de son devoir avec conscience et application, c'est donc tout naturellement qu'il se rendit au Club, prêt à recevoir toutes les requêtes...
compte RP de Dagorwen (Mahaut)
marius nightmare
Messages : 4372
Inscription : 08 septembre 2010, 23:39

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par marius nightmare » 06 janvier 2011, 23:21

Marius N venait de quitter son coin en haut du hangar et sentit un parfum de pomme et un bruit de pas.
Voulant savoir de quoi ou qui il s'agissait et pour s'entraîner, il s'accroupit, pose ses mains au sol pour visualiser au mieux son environnement de façon énergétique.
C'est ainsi qu'au moment où la jeune femme passe le coin du couloir, qu'il prononce les yeux toujours clos et les mains au sol:
Bien le bonjour Mademoiselle.
Il en profite pour s'attarder sur les détails: sa santé, l'humeur, ce qu'elle transporte et pourrait dissimuler.
Dernière modification par marius nightmare le 07 janvier 2011, 08:12, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
Messages : 851
Inscription : 06 mai 2010, 16:50
Localisation : Toulouse

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Léonarius » 07 janvier 2011, 04:34

Léonarsius ne dit mot lors du retour, et pas un de plus lors de l'intercaltion causait pas Kain sur le tarmac.
L'air impassible, il attendit les enchages, pour faire partit des derniers à monter à bord de la fée.
Les "nouveaux" découvraient avec stupeur la belle mécanique de leur nouvel embarcation, tandis que les anciens, allaient droit à leurs cabines, ou à d'autres occupation, tels des fourmis rentrant d'une sortie.

Après avoir pansé ses blessures, qui heureusement n'était que superficielles, il se présenta au bar, vêtu seulement d'une chemise verte et d'un gilet, accordé avec son pantalon.
Il avait tout de même mis son revolver à la jambe, ne voulant plus être pris au dépourvu. Car c'était bien une chose qu'il détestait. Sa survie n'avait était dût qu'au soin qu'il prenait à calculer chaque aspect d'une mission, ne laissant que peu ou prou de place au hasard.
Mais il semblait que tant qu'il sera à bord de la fée, il n'irait que de surprise en contre-temps!

Au passage d'un coursive, il croisa Marius et une passagère qu'il croisait pour la première fois, qui semblaient discuter.
L'homme avait toujours les yeux fermés, semblant comme toujours en grande méditation, mais ne fut en aucun cas surpris lorsqu'il s'adressa à eux, finissant de remonter les manches de sa chemise.
"Bien le bonsoir!
J'espère que votre soirée c'est mieux déroulée que la notre ?"

Son ton se voulu joviale à l'encontre de ses co-équipiers, mais ne cachait en aucun cas son agacement du à la situation.
Se tournant vers la lady
"Léonarsius Mac Nomada, je ne crois pas avoir eu le plaisir de vous être présenté."
Il eu une attitude des plus convenables envers la nouvelle venue.
Avatar de l’utilisateur
Clothaire
Messages : 371
Inscription : 06 décembre 2010, 17:01
Localisation : Entre ici et nulle part

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Clothaire » 07 janvier 2011, 05:43

Emile Clapeyron a écrit : oh oui, bien sur, asseyez vous (otant sa sacoche d'un siège et la posant entre ses jambes). je ne me permettrais pas de vous l'interdire, nous sommes tous les hôtes de lady chapillon, capitaine et propriétaire de ce vaisseau. mieux vaut ne pas trop compter sur ce piano, mais l'automate a de bons alcools et fait un café correct
Clothaire pris donc place au côté de cet homme et commença à déguster le café. Il était fort et bien noir, comme il l'aimait.
Il me semble que je vous ai vu au musée tout à l'heure. Oui, vous étiez avec le Capitaine. Je me souviens maintenant....
Mais je manque de politesse,
il tend alors la main vers son interlocuteur, Clothaire Grou, enchanté.

Sa voix, un peu rauque, possède un accent étrange (un mélange entre l'accent breton et le sénégalais), ses manières portent la marque de l'éducation bourgeoise et sa main celle de diverses cicatrices.
Korbak a écrit : Lorsqu'un homme proposa à l'autre de boire un café en sa compagnie, il hésita quelques minutes, mais décida de ne pas s'approcher. Cela aurait beau lui donner un air antipathique, il n'était pas vraiment du genre à causer autour d'une tasse enfoui dans un gros fauteuil, surtout lorsque le contenu de la tasse n'avait rien de réellement fiable (c'est à dire "fait par soi-même"). Il décida de rester là un peu de temps, avant d'aller visiter la Fée.
Puis il lance sans même se retourner,
Monsieur, ne seriez vous pas mieux avec nous autour de cette table plutôt que seul dans votre coin? Enfin, du moins si mon compagnon n'y voit pas d'objections.
marius nightmare
Messages : 4372
Inscription : 08 septembre 2010, 23:39

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par marius nightmare » 07 janvier 2011, 08:12

Marius N répondit:
Tranquillement, très tranquillement, et vous? Semblez tous venir d'une guère, encore des accros?
Au fait, me suit même pas présenté, Marius N pour servir.
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
Messages : 6442
Inscription : 02 septembre 2009, 15:16

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Emile Clapeyron » 07 janvier 2011, 10:04

Clothaire a écrit :Il me semble que je vous ai vu au musée tout à l'heure. Oui, vous étiez avec le Capitaine. Je me souviens maintenant....
Mais je manque de politesse,
il tend alors la main vers son interlocuteur, Clothaire Grou, enchanté.
émile pris la main de clothaire et la serra chaleureusement

émile clapeyron. j'étais effectivement avec lady chapillon au musée, j'ai occupé quelques temps la fée mécanique, et nos chemins se sont séparés. (pensivement, les yeux dans le vide) mais tels deux dents d'engrenage, nos chemins devaient se recroiser, il faut croire...
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Les Murmures
Messages : 3045
Inscription : 12 mars 2010, 16:56
Contact :

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Les Murmures » 07 janvier 2011, 10:17

Valer était resté quelques temps à respirer l'air frais. Il n'avait pas réellement pris le temps de se reposer depuis sa venue de France, et il semblait que le repos n'était pas à l'ordre du jour de cet équipage. Ni le repos, ni la sobriété d'ailleurs. Sans le sous, il n'avait pas accès à autant de divertissements.

Il prit la route du Club et, en passant la porte, chercha des yeux un fauteuil et une table où il pourrait s'installer. On eut dit que chacun ressortait d'une vraie bataille rangée, et attendait un assaut imminent.

Il aperçu alors deux personnages semblant discuter et lier connaissance. Valer prit sur lui et s'adressa aux deux hommes :

"Bonsoir, est ce que votre conversation est privée, ou bien acceptez vous un troisième larron ?"
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Avatar de l’utilisateur
Emile Clapeyron
Messages : 6442
Inscription : 02 septembre 2009, 15:16

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Emile Clapeyron » 07 janvier 2011, 10:31

les-murmures a écrit :"Bonsoir, est ce que votre conversation est privée, ou bien acceptez vous un troisième larron ?"

ramené sur terre par la question, émile leva les yeux vers le nouvel arrivant, et l'invita d'un geste de la main


en tant que doyen de cette assemblée, je prend sur moi de vous inviter à vous joindre à notre table. le café est toujours aussi bon que dans mon souvenir, mais ces robots manquent cruellement de créativité pour les accompagnements...ou est donc ce majordome...
la magie est le refuge de l'incompétence. nous autres mécaniciens, nous contrôlons le monde

steamer, moi? non, vaporiste !


les goggles, c'est mainsteam
Avatar de l’utilisateur
Mat le Rat
Messages : 113
Inscription : 27 novembre 2010, 11:36

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par Mat le Rat » 07 janvier 2011, 11:04

Jervis se dirigeait vers le Club, par chance, sa cabine se trouvait sur le chemin, il n'eut qu'à ouvrir la porte, jeter en vrac son sac sur le lit et jeter un coup d'oeil au miroir: tout était en ordre... Il entra alors dans cette belle salle aux boiseries chaleureuses et vérifia que tout y était en ordre, rectifia la disposition des fleurs d'un ou deux vases, et vit avec satisfaction que les automates étaient prêts à servir le thé Kusmichoff et les Delicatessen à la demande, sur quoi il resta debout, contre un mur, à attendre les ordres.
compte RP de Dagorwen (Mahaut)
the frozen joke
Messages : 4406
Inscription : 05 septembre 2010, 22:26
Localisation : entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie

Re: [RP]30.4_où l’on discute dans le club avant le départ

Message par the frozen joke » 07 janvier 2011, 12:57

Fergusson avais hésité entre suivre la capitaine, les nouveaux venue. Il finit par rejoindre sa cabine en voyant qu'ils se posait au club.
Un matelot le conduit jusque là, elle avais été préparé pendant qu'ils était au musée et, selon ses instructions, elle était à coté de celle de miss Chapillon.

Il entra, sa valise était posé sur le lit et la lourde malle dans un coin de la pièce à coté d'une armoire. Kain se déshabilla et versa la carafe d'eau dans un (espèce de saladier en porcelaine pour faire sa toilette dont j'ai oublié le nom!) Il y trempa un linge et le passa sur son visage, son oeil gauche était gonflé, ainsi que sa lèvre qui avait un belle entaille. Un énorme bleu lui marquais le flan droit, il avait été trop imprudent en ne portant pas son gilet blindé.

Après s’être changé il rechargea ses armes qu'il remit à sa ceinture, et laissa son manteau et son chapeau sur son lit.
Le mercenaire rejoignit le club, il croisa en chemin Léonarsius et Marius qui discutait avec une nouvelle. Il passa sans leurs parler, et ce dit que protéger miss Chapillon serais difficile si elle acceptait le premiers venue à bord sans aucune précaution.

Il s’assit à une table dans un coin du club et commanda un scotch, il serra les dents en s'apercevant qu'il avait oublier sa canne au musée!
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Froz ... 1246644322
Verrouillé

Revenir à « Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient »