Go to footer

Aller au contenu


[RP] 30.3 Pendant ce temps à bord (NY)

Seconde saison.

[RP] 30.3 Pendant ce temps à bord (NY)

Messagepar Fée Mécanique » 10 Décembre 2010, 18:20

[HRP]Post destiné aux passagers resté à bord, et ne paricipant pas à la soirée au musée
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 30.3 Pendant ce temps à bord (NY)

Messagepar Les Murmures » 10 Décembre 2010, 18:41

Valer avait du temps devant lui. Il était par ailleurs ravi de se retrouver presque seul sur ce grand zeppelin. Malgré tout, les quelques autres passagers restés à son bord étaient dispersé et il n’en croisa pas un seul.

Le Club était libre, et immense lorsque ne s’entassaient pas les différents convives.
Il en profita alors pour y ramener divers documents qu’il avait trouvés à la bibliothèque. Il n’était pas bien sûr que sa décision ravirait la propriétaire des lieux, mais il prendrait soin de ces documents et les rangerait le moment opportun.

Il disposa sur la plus grande des tables du Club, une quantité impressionnante de journaux, d’ouvrages et de cartes.
L’un des plus célèbres égyptologues de son temps, Emile Prisse d’Avesne, avait quitté ce monde cette année, quelques mois plus tôt. Il était fameux pour ses manœuvres plus ou moins légales. Il ne l’était pas moins pour la finesse de ses descriptions des ruines égyptiennes, des ouvrages textiles et picturaux. Les coutumes y étaient précisément décrites.
Valer avait par ailleurs trouvé avec une excitation non dissimulée, et quand bien même était-il le seul visiteur de la bibliothèque à cette heure, l’ouvrage que l’égyptologue avait écrit et où il exposait avec une grande pédagogie, les procédés d’écritures locales. C’était un art pictographique, reposant sur des idéogrammes, qu’il nommait hiéroglyphes.
Emile Prisse d’Avesne pensait que le langage était l’outil le plus sûr pour comprendre les peuples. Pour un occidental, l’un des principaux obstacles rencontrés en terres égyptiennes était à coup sûr cette incapacité à décrire ces hiéroglyphes, plus qu’à se faire comprendre oralement. Seulement voilà, les ruines millénaires ne parlaient que par ce biais.

L’égyptologue avait transcrit par le menu les étapes de son périple jusque la vallée du Nil où il aurait trouvé un endroit abritant des trésors inavouables, et inavoués puisqu’il les emporta dans sa tombe. Prisse d’Avesne avait suivi la route des anciennes campagnes militaires et Valer n’eut aucun mal à en retrouver les repères sur la grande carte dont il s’était équipé.

Il était plongé dans l’œuvre, s’abreuvant de connaissances sur le peuple égyptien actuel mais aussi son histoire, sur son langage et son écriture. Ils possédaient une richesse différente de celle que disposaient les occidentaux encore marqué par les avancées technologiques, et parait-il politiques, du siècle.
Il n’entendit pas arriver le professeur Dent, la mine déconfite, armé d’un livre qu’il avait lui aussi séparé de la bibliothèque. Valer reconnu ce livre à sa tranche rouge vif. Trop vif pour qu’on l’ait ouvert bien souvent. Et pour cause, cette œuvre ne faisait qu’évoquer Emile Prisse d’Avesne sans être capable d’apporter les réponses aux questions qu’il soulevait. Le maitre était bien plus instructif.
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Avatar de l’utilisateur
Les Murmures
 
Messages: 3045
Inscrit le: 12 Mars 2010, 16:56


Re: [RP] 30.3 Pendant ce temps à bord (NY)

Messagepar marius nightmare » 10 Décembre 2010, 21:09

Marius plongé dans sa méditation accompagné de son esprit tutélaire et guide cherchait à faire une fois de plus un voyage extra-corporel ou nommé aussi astral.
Tout d'abord le noir, un noir profond, dévorant et intimidant.
Viens ensuite sa propre lueur intérieure, suit la lueur de son guide.
Puis en partant de lui à mesure qu'il médite se dessine en ligne énergétique ce qui l'entoure puis l'entier.
Quand la trame énergétique est constituée vient l'image et ensuite il peut se déplacer instantanément où bon lui semble, mais par la pensée uniquement.
Peut-être un jour réussira-t-il à manifester l'ubiquité, qui sait, à force d'entraînement peut-être ^^
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP] 30.3 Pendant ce temps à bord (NY)

Messagepar Fée Mécanique » 13 Décembre 2010, 12:15

Le professeur Dent passa d’abord au comptoir pour commander un grand verre de scotch, puis il se dirigea vers Valer.
« Je vois que vous vous renseignez sur nos voyages futurs. Ce sont de très bons ouvrages que vous avez choisis. Prisse d’Avesnesest beaucoup moins connu que son ami Champollion, mais il en presque plus à nous apprendre. »
Il bu une longue rasade de son verre.
« Je pensais trouver des renseignements complémentaires sur les déviances de la religion principale Egyptienne. Comme toute religion, elle eu en son temps son lot de sectes et de groupuscules fanatiques, mais les écrits restent discret à ce sujet.
Vous-même avez-vous un sujet d’étude en particulier ou est ce par curiosité scientifique que vous vous instruisez ? »
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 30.3 Pendant ce temps à bord (NY)

Messagepar Les Murmures » 13 Décembre 2010, 22:46

Dès que les intentions du professeur eurent été explicites, Valer repoussa son siège et fit mine de se relever pour saluer son compagnon. Il était tout simplement ravi d'échanger avec un érudit. Non pas qu'il s'ennuyait. Il est toutefois bien plus distrayant et enrichissant de partager ses découvertes avec un compère.

Valer imita Dent, et commanda un verre d'alcool de miel. Les variations de températures, et la fatigue, le mettaient à mal.

Le professeur Dent a écrit:
« Je vois que vous vous renseignez sur nos voyages futurs. Ce sont de très bons ouvrages que vous avez choisis. Prisse d’Avesnes est beaucoup moins connu que son ami Champollion, mais il en a presque plus à nous apprendre. »

Il bu une longue rasade de son verre.

« Je pensais trouver des renseignements complémentaires sur les déviances de la religion principale Egyptienne. Comme toute religion, elle eu en son temps son lot de sectes et de groupuscules fanatiques, mais les écrits restent discret à ce sujet.
Vous-même avez-vous un sujet d’étude en particulier ou est ce par curiosité scientifique que vous vous instruisez ? »


Je connais déjà assez bien Champollion. Là d'où je viens, Prisse d'Avesnes n'est pas forcément en état de grâce. C'est surement pour une raison tout à fait diplomatique, davantage qu'intellectuelle. Il n'empêche que tenir son oeuvre entre les mains est devenu bien rare.
Je ne me considère pas spécialiste incontesté, ni incontestable d'ailleurs, d'égyptologie. J'approfondis mes connaissances autant par goût que par pragmatisme. Je ne peux pas considérer l'idée de voyager sans pouvoir donner du sens à ce que les habitants de ces pays vivent.

A propos de religion, avez vous entendu parler d'Ibn Khaldoun ? C'était un historien tout à fait passionnant, il y a de cela au moins deux siècles. Nous le connaissons mal en France. Mais nous le retrouvons encore dans certains musés, bien que soulagé de plusieurs passages gênants. Je rêve d'en trouver une édition complète là bas. Je travaille moi même sur la déviance dans les sociétés contemporaines voyez-vous. Plus particulièrement, je trouve fascinant la capacité qu'ont les gens à recréer des formes de sociétés, alors même qu'ils ont fait la démarche de désobéir à ses codes les plus stricts. Ils vivent bien sûr à l'état de marginalité, et il faut être prudent en les approchant. La Sureté n'aime pas trop les mélanges voyez-vous...Je nourris justement ce désir de rencontrer certaines de ces sectes que vous évoquez. Un hasard me fera peut être échanger quelques mots avec certaines.

Et vous monsieur Dent, avez vous des objectifs cachés dans ce voyage?
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Avatar de l’utilisateur
Les Murmures
 
Messages: 3045
Inscrit le: 12 Mars 2010, 16:56


Re: [RP] 30.3 Pendant ce temps à bord (NY)

Messagepar Fée Mécanique » 14 Décembre 2010, 16:35

les-murmures a écrit:Et vous monsieur Dent, avez vous des objectifs cachés dans ce voyage?


Le professeur Dent eu un étrange sourire en coin
"Votre question reflète un étrange paradoxe, vous devez en convenir. Si des objectifs cachés il y avaient, par définition ils le resteraient. Toutefois je doit avouer que je travaille depuis des années sur ce qui ressemblait pour mes collègues aux mieux à des légendes et aux pires à des histoires de bonnes femmes, mais aujourd'hui je touche du bout des doigts la réalité de mes théories."
Il finit son verre dans une grande rasade et fit signe à l'automate barman de lui apporter un autre rafraîchissement
"Pour en revenir à vos conseils, j'ai lu il y a fort longtemps le livre des exemples, mais je ne pense pas que cela se rapproche de mes recherches. En ce qui concerne vos recherches, ne perdez jamais de vu que l'histoire de l'Egypte ancienne se déroule sur plus de 6000 ans, cela donne le vertige. Une langue a le temps d'évoluer en autant de temps. La première chose à faire quand on essaye de déchiffrer des hiéroglyphes c'est d'essayer de les dater. C'est la base de tout travail"
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 30.3 Pendant ce temps à bord (NY)

Messagepar Les Murmures » 14 Décembre 2010, 17:46

Mais comment faisait le professeur pour ingurgiter autant d'alcool sans ciller? Valer s'interrogea sur la tournure que prendrait leur conversation lorsque ce dernier oublierait de contenir ses pensées.

" Je n'ai pas pour ambition de vous tirer les vers du nez. Mais plutôt à vous en offrir un, si seulement ceux ci n'étaient pas déjà gratuit.
Bien souvent, les mythes les plus étranges recèlent un fond de réalité. Ou, pour dire les choses autrement, si l'on considère que leur fonction est surtout pédagogique, il faut bien qu'ils aient un lien avec leurs récepteurs.
Je vous rejoints totalement sur ce problème lié à la lecture des hiéroglyphes. Ils ont certes évolués, mais certains repères persistent. Il faut une grande habitude de ce type d'écriture, mais aussi de la traduction en générale, pour les déchiffrer. Le problème du codage demeure cependant. Nous même, nous avons recourt parfois à des codes pour que nos pensées soient incompréhensible au premier venu. Je ne peux pas concevoir qu'il en va autrement dans ce cas.
J'espère juste qu'aucun élément de l'expédition ne viendra altérer leur lisibilité. Vous proscrivez les explosifs j'espère... "
Ciel ! Mon modo ! Mais non, ce n'est qu'un petit homme qui écrit en vert !

Laisser la littérature aux mains des imbéciles, c'est laisser la science aux mains des militaires. (Boris Vian)
Avatar de l’utilisateur
Les Murmures
 
Messages: 3045
Inscrit le: 12 Mars 2010, 16:56


Re: [RP] 30.3 Pendant ce temps à bord (NY)

Messagepar marius nightmare » 18 Décembre 2010, 09:31

Marius venait de terminer sa méditation. Certes il n'avait pas réussi à voyager mais sa perception énergétique s'améliorait encore.
Donc après avoir aiguisé l'esprit, il lui fallait aiguiser le corps. Aussi descendit-il à la salle d'entraînement. Là il se mit à faire des séries. 5min de maniement de marteau en mouvement tel une danse tribale, 5min de tir de sarbacane sur cible, 5min d'un art venu d'orient, et il reprenait la série. Cet entraînement allait durer jusqu'à épuisement, jusqu'à toucher sa limite.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP] 30.3 Pendant ce temps à bord (NY)

Messagepar Emilia » 21 Décembre 2010, 14:59

Le Zeppelin avait beau être à l'arrêt, le travail ne manquait pas. Loin de là !
De constantes vérifications minutieuses devaient être faites, sans véritable accroc jusque là. Mais à bord d'un engin de cette taille, tout pouvait arriver ! De simples intempéries pouvaient amener à mener une périlleuse réparation sur l'un des moteurs sans qu'il ne soit possible de se poser !
Cette question torturait Emilia depuis le départ. Elle n'avait pas peur du vide, loin de là, mais, malgré les harnais bien évidemment prévus pour ces réparations inhabituelles mais pas rares, que se passerait-il si tout ne se passait pas comme prévu ? Si le moteur devait être changé ?
On lui avait dit que des moteurs de secours prêts à l'usage étaient à bord. Elle décida donc de fouiller la salle des machines de la Fée Mécanique pour vérifier leur état. Globalement, la main d'œuvre se faisait assez discrète dans le Zeppelin, sauf au niveau des machines. Contrairement à l'image qu'on pouvait en avoir d'un endroit crasseux et puant, une propreté relative nécessaire à de bonnes conditions de travail. D'une démarche souple, elle se rendit directement au fond, où elle trouva ce qu'elle recherchait.
Certaines choses paraissent simples, mais il y a tellement de façons de se tromper...
C'est pourquoi le pied-de-biche est mon meilleur ami.

Non, non, Emilia a beau être un pseudo féminin...
Avatar de l’utilisateur
Emilia
 
Messages: 22
Inscrit le: 11 Novembre 2010, 18:01


Re: [RP] 30.3 Pendant ce temps à bord (NY)

Messagepar Fée Mécanique » 01 Janvier 2011, 13:18

La fée Mécanique était stationné dans le port aerostatier du nord de Manhattan. Le matelot Ed Kemper était descendu du zepplin pour pouvoir l'inspecter depuis le sol. Après avoir vérifié les attaches, il s'installa sur un caisse et alluma sa pipe. Un voix se fit entendre dérrière lui,
« Tu as du feu Matelot? »
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34

Suivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Des plaines du Far-West aux cimes de l'Orient

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité