Coucou !

Désolé de l'indisponibilité du forum ces derniers temps. La situation actuelle n'a pas été très facile et ça a mis plus de temps que prévu.

Mais ça y est ! C'est revenu !

La récupération de mot de passe est toujours indisponible (un soucis d'hébergeur), mais vous pouvez contacter la page Facebook "Steampunk.fr" qui vous aidera pour une réinitialisation manuelle du mot de passe.

Khin
(29/11/2020)

[RP] 3 - Mais ou est elle ?

Les épisodes précédents.
lady eireen
Messages : 47
Inscription : 02 septembre 2009, 16:10

Re: mais ou est elle?

Message par lady eireen » 27 septembre 2009, 21:23

* Dans le salon, lady eireen, la gorge nouée, tentait tant bien que mal de boire sa tasse de liquide ambrée. Même l'amertume du breuvage, d'habitude salvatrice, ne parvenait pas à la rassurer. Bien sûr, depuis quelques temps elle avait remarqué l'absence de son amie et capitaine du bâtiment mais elle ne savait comment résoudre cette énigme. La porte de sa cabine était restée verrouillée, elle ne répondait pas aux appels de sa boîte à ondes...

La tasse claqua brutalement dans sa soucoupe. S'étant dirigé prestement vers M. de La Fare, la voix angoissée,...*


Monsieur, permettez moi de vous apporter mon aide, je ne sais pas bien par quel bout commencer les recherches... tout le monde à l'air d'avoir son idée. Alors que moi-même je suis perdue.
"the great pleasure in life is doing what people say you cannot do." Walter Bagehot
Avatar de l’utilisateur
Cyrrus Higersmith
Messages : 371
Inscription : 27 août 2009, 13:38
Localisation : Chuiche - Ch'aint Cross

Re: mais ou est elle?

Message par Cyrrus Higersmith » 27 septembre 2009, 21:45

"Ces engins? Cela dépend, si ils sont du type courant que je connais, vous avez soit les aéroplan, propulsé par un petit moteur à vapeur très efficace Newcorp et Cromley, soit si c'est un zeppelin de type "barque" par une chaudière classique à vapeur. Le tout alimenté par Charbon poreux (dont vous connaissez sans doute l'incroyable puissance). Mais ce qui est sûr ce que normalement il ne doit pas y avoir une once de poudre dans ce hangar, aucun des appareils présent n'étant armés, la seul poudre que je transporte étant dans mes 2 pistolets d'appoint, mon "Anna" étant propulsé à la vapeur..."

(C'est une proposition...)
http://www.stim.tk - GN steampunk Suisse 2011
Cyrrus Higesmith - TS26398
" Rien ne s’est fait de grand qui ne soit une espérance exagérée. " - Jules Verne
Münsingen
Messages : 3919
Inscription : 24 août 2009, 13:41

Re: mais ou est elle?

Message par Münsingen » 28 septembre 2009, 07:34

C'est alors que lady Eireen et La Fare entendirent une série de détonations.
Ils se ruèrent dans la direction des coups de feu, bientôt rejoints par Monclart et Cyrrus, ainsi que par Flora qui, intimidée, préféra observer la scène à distance.

Tous les arrivants furent témoins de l'arrestation de l'agresseur de Münsingen -- que Nalwood, pistolet toujours fumant, confia à la garde de Cyrrus.
Puis, laissant Nalwood en pleine discussion avec Ivy éplorée, La Fare, Montclart et Lavabre transportèrent Münsingen inconscient et quasiment vidé de son sang jusqu'à l'infirmerie, où le docteur Klauss tenta de le sauver en lui faisant une transfusion du sang de Lavabre.

Ivy et Nalwood venaient de les rejoindre à l'infirmerie lorsque Münsingen sortit enfin de son inconscience et annonça d'une voix d'outre-tombe :
"Il y a un tueur à bord, nous sommes tous en danger."
A quoi Nalwood répondit calmement : "Nous le savions déjà, d'autant plus que Lady Chapillon a disparu".

[Voilà, pardon à ceux dont j'ai "manipulé" le perso, c'était juste pour opérer la transition entre ce post et "Vision nocturne". Je propose qu'on continue ici au lieu de suivre deux post en parallèle, ce qui risque d'être un peu compliqué. En plus, l'agression de Münsingen et la disparition de Chapillon ajoutée à la lettre trouvée par Flora s'accordent plutôt bien, vous ne trouvez pas ? ;) ]
Avatar de l’utilisateur
urbain lavabre
Messages : 291
Inscription : 22 août 2009, 13:47

Re: mais ou est elle?

Message par urbain lavabre » 28 septembre 2009, 08:36

[si tu veux oui et oui ca s'enchaine plutot bien ... sauf au niveau du temps... mais qu'importe...ca peu passé je pense]

la fare répondit a eireen :
"et bien nous pouvons deja réfléchir ensembles aux différentes hypothèse de cette disparition voulez vous? vous la connaissez bien votre aide serra précieuse... bien pour commencé , automate? pouvez vous apportez de quoi écrire... oh et un café pour moi je vous pris. vous prendrez autre chose miss? la nuit risque d'être longue et ..."

des détonations venant de la passerelle coupa de la fare qui regarda eireen avec effroi...

"mon dieu! qui sont ces inconscient qui tirent a bort d'un zeppelin... apparemment cette affaire commence fort... excusez moi je vais voir...
montclar quant vous aurez le temps interroger votre.. éther? fluide? truc.. sur les derniers évènement concernant notre hôte je vous pris"


"bien je comptais le faire mais pour l'heur je vous suis"
montclar semblait être inquiet et passablement triste... d les détonation éveillèrent certains esprits coincé dans sa tete: une jeune femme pleura , signe en général d'un drame amoureux...
*allons mary veuillez vous calmez.. vous savez que ce n'est jamais bon pour nous tous lorsque vous vous laissez aller... reprenez vous que diable!*
(ellipse vision nocturne)

"vous avez eu chaud herr musiengen... heureux de vous voir parmi les vivant ... mais je vous aurez donné une visite même si vous étiez mort ... humm excusez moi..."
je suis une companie a moi tout seul ^^

henri de montclar

jules de la fare

urbain lavabre


Les progrès de l'humanité se mesurent aux concessions que la folie des sages fait à la sagesse des fous. jean jaures
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
Messages : 2944
Inscription : 29 août 2009, 06:30
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Re: mais ou est elle?

Message par La Licorne Ailée » 28 septembre 2009, 09:01

* Ne voulant pas rester seule en compagnie de Nalwood, Ivy avait rejoint Drako à l'infirmerie.
Après avoir été assurée qu'on prenait bien soin de lui et qu'elle ne pouvait rien faire de plus, elle fut purement et simplement mise à la porte.
"Il a besoin de repos. Il faut qu'il reste seul."
Elle ne pouvait donc plus rien faire pour lui, à part s'inquiéter, encore et encore.
Aussi décida -t-elle de se rendre utile, la disparition de leur hôte étant un gros problème en soi qu'il ne fallait pas négliger.
Mais elle ne savait par où commencer, où chercher, qui interroger...
Elle n'avait aucune info utile qui pourrait l'aider...*
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
James Philip Nalwood
Messages : 135
Inscription : 20 août 2009, 14:28

Re: mais ou est elle?

Message par James Philip Nalwood » 28 septembre 2009, 10:12

[navré pour les élipses temporelles sans cohésion, c'est de ma faute, j'ai pas vraiment fais gaffe ]

Nous le savions déjà Drako, il y a beaucoup de choses étranges à bord en ce moment, et la disparition de la dame commence à poser de nombreux problèmes.

Nalwood interrogea du regard Kauss, qui lui confirma que la transfusion se passait bien et que si tout continuait ainsi, Drako serait tiré d'affaire.


Restez calme et recouvrez vos forces, vous en aurez besoin pour interroger votre... enfin celui qui vous a fait cela. Je vais faire en sorte que ce droit vous reviennes.
Dites moi, Kauss, vous ne trouvez pas que les pertes de sangs de notre ami sont anormal pour une seule blessure, traitée si rapidement ?

Pourquoi cela ? Oh pour rien, je me pose des questions, tout simplement... c'est mon métier vous savez.

James s'adossa à la paroi de la cabine et commenca à jouer avec ce qui semble être une petite boussole. Un sourire glacial commença à apparaitre sur son visage.
Nalwood & Co
Chasseurs de monstres de père en fils.
Spécialistes de l'approvisionnement en créatures magiques.
Nouvel entrainement en cours :
La modération au .45
Avatar de l’utilisateur
Cyrrus Higersmith
Messages : 371
Inscription : 27 août 2009, 13:38
Localisation : Chuiche - Ch'aint Cross

Re: mais ou est elle?

Message par Cyrrus Higersmith » 28 septembre 2009, 10:50

[Tout à fait d'accord.]

Cyrrus ayant temporairement abandonné Csaul, afin de conduire le détenu dans la soute, entra dans la pièce.

"Messieurs, le détenu est sous bonne garde, j'ai armé 2 membres d'équipage et leur ai demandé de tirer à vue au moindre signe suspect du prisonnier. De plus j'ai vérifier moi même les liens qui le tiennent prisonnier, croyez-moi il est bien ficelé!

Mr Lavabre, pas de panique ! Ils sont équipé de balle de ma conception utilisant les propriété de l'écorce de sapotier, celle-ci ne perceront aucun trou et se contenteront de choquer notre individu. Donc aucune crainte à avoir pour le ballon.

Il se pencha sur Munsingen lui demandent si tout allait bien, l'autre lui marmonna un "Oui" d'une voix faiblarde. Puis il se tourna en direction de Nalwood.

Joli carton Nalwood! Il faudrait que nous nous entrainions au tir une fois ou l'autre... Mais passons, que proposez-vous comme plan d'action a présent? "

Sur ce Csaul entra dans la piéce.
http://www.stim.tk - GN steampunk Suisse 2011
Cyrrus Higesmith - TS26398
" Rien ne s’est fait de grand qui ne soit une espérance exagérée. " - Jules Verne
Münsingen
Messages : 3919
Inscription : 24 août 2009, 13:41

Re: mais ou est elle?

Message par Münsingen » 28 septembre 2009, 11:02

[POST COMPLETEMENT HORS RP =
urbain lavabre a écrit :[si tu veux oui et oui ca s'enchaine plutot bien ... sauf au niveau du temps... mais qu'importe...ca peu passé je pense]
Bon, histoire de pouvoir coordonner les événements décrits dans les trois posts "Vision matinale", "Vision nocturne" et "Mais où est-elle ?", voivi un essai de chrono faisant plus ou moins la synthèse. Il restera effectivement quelques petites incohérences dans les détails niveau temps mais je pense que ça passera ;)

JOUR 1 :
- Nalwood rentre de Louisiane où il a fait une découverte intéressante et perdu toute son équipe. Un détachement de l'armée française (manifestement manipulé, mais par qui ?) tente de l'arrêter alors qu'il descend du bateau à Nantes mais il parvient à s'achapper au prix de plusieurs blessures par balles [cf. Vision matinale]
- La Fée mécanique faisant justement escale à Nantes, Nalwood est secouru par Ivy, Drako, Cyrrus et Kveldenbach. La Fare parvient ensuite à détourner l'attention des autorités françaises et le zeppelin décolle -- apparemment pour Paris, où Lady Chapillon est invitée à une réception le lendemain soir [cf. Vision matinale]
- Au prix d'un meurtre, Flora s'échappe de sa maison de correction et s'introduit clandestinement à bord [cf. Vision matinale]
- Erick reconnaît Drako (qu'il surnomme "Munchi") et s'aperçoit qu'il a des hommes à ses trousses. Il tente de le rejoindre à bord mais rate le départ de la Fée mécanique [cf. Vision matinale]
- Nalwood est sauvé par Ivy et le Docteur cartésien [cf. Vision matinale]
- Drako insulte la Fare et, pour s'excuser, lui raconte comment il a dû tuer dix ans plus tôt un frère d'armes appelé Virgile de Guitre [cf. Vision matinale]

NUIT 1 : RAS

JOUR 2 :
- La présence de Flora est découverte par Lucius [cf. Vision matinale]
- Nalwood, miraculeusement guéri, confirme que la Fée mécanique fait route vers Paris puis donne à Cyrrus un carnet relatant une découverte étrange qu'il a faite en Lousianne. Il décide ensuite d'aller interroger Flora avec Drako, qui lui propose de monter une nouvelle équipe ; mais les deux hommes s'opposent sur la participation d'Ivy à cette équipe [cf. Vision matinale]
- Après l'interrogatoire, Flora est confiée à Syrene qui l'installe dans une cabine [cf. Vision matinale]
- Pris d'une crise d'angoisse due à son passé douloureux, Drako se réfugie dans sa cabine. Nalwood en profite pour interroger de nouveau Flora, d'une manière beaucoup plus brutale [cf. Vision matinale]
- Craignant pour la jeune fille, Lucius lui donne une tenue de soubrette qui lui permettra de se fondre plus facilement à bord [cf. Vision matinale]
+ le mécanicien Goblins provoque un petit incident technique qui s'avère heureusement sans gravité [cf. Vision matinale]

NUIT 2 : Drako et Ivy tombent amoureux [cf. Vision nocturne].
Je suis parti du principe que cette scène se déroulait alors que la Fée mécanique survolait Paris mais Drako, perdu dans ses pensées, a pu se tromper et la ville en question peut ne pas être Paris (pourquoi pas une grande ville proche de la fontière italienne si c'est important pour Chapillon ?)

JOUR 3 :
- on s'aperçoit (enfin !) de la disparition de Lady Chapillon, dont on est sans nouvelle depuis le matin de la veille [en fait, sa dernière intervention dans un post remonte au moment où Nalwood est revenu de sa cabine mystérieusement guéri].
Flora découvre un mystérieux papier [cf. Mais où est-elle ?]
- alors que l'on recherche Lady Chapillon, Nalwood voit Ivy quitter la cabine de Drako avec du sang sur ses lèvres [cf. Vision nocturne]
- Virgile de Guitres, en réalité bien vivant et décidé à se venger, blesse grièvement Drako mais il est appréhendé par Nalwood, qui confie sa garde à Cyrrus [cf. Vision nocturne]
- Drako est emmené à l'infirmerie où Klauss lui fait une transfusion de sang de Lavabre. Il est apparemment sauvé mais la quantité de sang qu'il a perdu intrigue Nalwood [cf. Vision nocturne ET Mais où est-elle ?]
- On est toujours sans nouvelles de Lady Chapillon...

Ca va, je n'ai pas fait de trop grosses erreurs ? :oops: ]
Dernière modification par Münsingen le 28 septembre 2009, 16:30, modifié 1 fois.
Csaül
Messages : 69
Inscription : 16 septembre 2009, 22:26
Localisation : Nantes, où les rats sévissent...

Re: mais ou est elle?

Message par Csaül » 28 septembre 2009, 12:17

Csaül s'adressa à Cyrrus

"Cyrrus, vous vous souvenez, j'avais senti de la poudre à canon dans le hangar. J'ai vérifié les moteurs à vapeur ils en sont remplis. Si l'on avait essayé d'en démarrer un il aurait explosé..."
"A trop vouloir la Lune, j'ai fini par la haïr..."
Münsingen
Messages : 3919
Inscription : 24 août 2009, 13:41

Re: mais ou est elle?

Message par Münsingen » 28 septembre 2009, 12:25

[Retour au RP :P ]

Tandis qu'à l'infirmerie, Drako von Münsingen se reposait sur son lit de douleur et que Kauss, Lavabre, Cyrrus et Csaül évoquaient la tentative de sabotage en regardant Nalwood qui n'avait pas cessé d'actionner son étrange boussole, Virgile de Guitre méditait dans sa cellule.

Les dispositifs artificiels intégrés dans son corps depuis l'opération qui lui avait sauvé la vie dix ans plus tôt lui dispensaient toute la morphine dont il avait besoin et il ne souffrait pas le moindre du monde. En outre, si les balles lui avaient brisé les bras (et en aurait fait de même des jambes si elles n'avaient été faites en métal), il ne saignait pas car les balles qu'on avait utilisé contre lui avaient un effet purement contondant. En revanche, son orgueil était mortifié : car s'il n'avait bêtement, dans un accès de panique, confondu la porte avec la fenêtre, il aurait pu s'échapper du zeppelin au lieu de déboucher dans la coursive en pleine ligne de mire de Nalwood. Décidément, l'Ecossais était un lascar dont il fallait se méfier : avec de tels réflexes et de telles capacités de tir, il aurait même pu faire une bonne recrue !
En revanche, de Guitre ne se faisait aucune illusion sur son propre sort. Il allait mourir puisque les hôtes de Lady Chapillon ne pourraient se permettre de le remettre aux autorités françaises qui travaillaient manifestement contre eux. Ils chercheraient peut-être à le faire parler avant de l'éliminer mais les mêmes dispositifs qui le garantissaient actuellement de la douleur le protégeraient à nouveau en cas de torture. Sur ce plan, il n'avait pas à s'inquiêter.
Et puis, à la réflexion, ayant enfin tué le "Petit Suisse", il avait atteint l'objectif qui l'avait maintenu en vie durant toutes ces années. Désormais, il risquait juste de se retrouver de nouveau étrange hybride mi-homme, mi-machine et l'idée de continuer à vivre dans ce corps qui n'était pas vraiment le sien ne le séduisait pas outre mesure.
Il s'apprêtait donc à mourir dans la sérénité maintenant que sa mission était accomplie ; c'était désormais aux "autres" d'agir...
Verrouillé

Revenir à « L'affaire Ravington »