Go to footer

Aller au contenu


[RP] 20.1 Louisville

Les épisodes précédents.

Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar Mycroft » 08 Novembre 2010, 21:41

Mycroft s'était battu jusqu'au bout. A l'instant où il était rentré dans la mêlée il savait que tout était perdu, en fait il savait depuis qu'il avait pris pied à bord de la Fée mécanique. Le bras et les têtes tombaient autour de lui, cependant les adversaires continuaient à avancer. Bientôt il sentit une intense douleur au flanc, puis dans la cuisse. Les zombis avaient réussis à l'atteindre et il commençait à ployer sous le nombre. Une rafale de gatling lui offrit une bouffée d'air, il entendait Fergusson crier au loin. Il attendit de longues secondes que l'ennemi l'encercle à nouveau, puis il alluma la mèche. Il repensa aux paroles de Kaelis « à vivre du feu, nous périssons par le feu », il repensa à Eolis, Munsingen, et aux autres, il repensa aussi avec regret à toutes les vies qu'il n'avait pas eu le temps d'ôter.
Il ne vit pas la formidable explosion qui fit trembler le bâtiment jusque dans ses fondations décimant ainsi une grande partie des troupes ennemies. La verrière vola en éclat, dispersant des morceaux de verre dans toutes les directions, tranchant tout sur leurs trajets.
Quand la poussière retomba, il ne restait au centre qu'un cratère qui commençait à se remplir de différents fluides corporels.
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
 
Messages: 9139
Inscrit le: 28 Décembre 2009, 14:20
Localisation: Breizh


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar Fée Mécanique » 08 Novembre 2010, 21:47

Olympe et Phill s'étaient arrêtés en bas des marches, n'osant pas s'aventurer dans la pénombre qui régnait au fond des profondeurs de la base secrète de West et Ravington. Ils furent donc bientôt rejoints par le groupe constitué de Leonarsius, Herminoire, Chapillon et N.
"Tout les monde est alright ?" demanda le vieil Anglais manifestement terrifié. Il tenait fermement la main d'Olympe qui semblait d'ailleurs mieux gérer la situation que lui.
Au dessus d'eux, en haut de l'escalier, on entendait des tirs de gatlings et même des explosions assez violentes pour secouer l'étage où ils se trouvaient. L'une d'elle leur fit même craindre un instant que tout le bâtiment ne s'effondre sur eux...

Quelques minutes s'écoulèrent, durant lesquelles Herminoire mit en action un système de lampe de sa conception qui permit à tout le monde de voir le spectacle que, jusqu'alors, Leonarsius avait été le seul à pouvoir contempler grâce à ses yeux hyper-sensibles : un dédale de couloirs en béton s'étendait devant eux, comme si Louisville toute entière n'était qu'une immense base souterraine.

"Well, dans quelle direction allons-nous ?"
La réponse vint d'Esther, qui les rejoignit en dévalant l'escalier, Fergusson criblé d'éclats de verre à sa suite.
"Peu importe ! Courez tant que vous pouvez le faire et si quelqu'un cherche à vous en empêcher, descendez-le !"
On entendait déjà le martellement des pieds des morts-vivants en haut de l'escalier.
"Et Mycroft ?" demanda quelqu'un.
Esther secoua tristement la tête et se remit à tirer. Dans l'espace confiné des souterrains, le bruit de la mini-gatling était proprement étourdissant.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar the frozen joke » 08 Novembre 2010, 22:01

Kain descendit l'escalier en époussetant ses vêtements des débris de verre, il plaça quelque fiole sur les marches, quand les zombie arriverons, il ferons sauter cet accès, mais ce sera préférable. il rechargea sa gatling et son fusil tout en marchant, et pris d'une main l'un de ses revolvers, et de l'autre une fiole de couleur bleu qu'il secoua vivement, celle si émit une lumière vive et il l’attachât à son cou tout en passant à l'avant du groupe.

"restons groupé, si ils nous attendais ici, je suggère de placer ceci un peu partout et de prier pour trouver une sorti avant la fin du compte à rebours."
il sortit de son sac 1 boite de fer blanc pas plus grosse qu'une boite de conserve avec un réveil sur le devant.
"si on fait sauter les fondations, il ne restera rien de cette endroits. j'en ai 6 la dedans, j’espère que ce sera suffisant".
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Frozen-Joke/200411246644322
Avatar de l’utilisateur
the frozen joke
 
Messages: 4406
Inscrit le: 05 Septembre 2010, 22:26
Localisation: entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar marius nightmare » 08 Novembre 2010, 22:03

Marius toujours vouté passa devant, les lames prête à trancher tout ce qui passerai à portée, il se mit à courir comme le vent, ne se rendant même pas compte si la troupe allait pouvoir suivre.
Il n'avait qu'une pensée: tout détruire, tout rendre à l'oubli.
Puis il hurlat: Allez on se bouge ou on crève.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar Fée Mécanique » 08 Novembre 2010, 23:49

Mené par N. et Fergusson, le groupe courait dans les couloirs. La petite "boite" de ce dernier avait bel et bien fait s'effondrer le bâtiment par lequel ils étaient arrivés, si bien que toute retraite leur était désormais coupée.
Esther fermait la marche, se retournant régulièrement pour s'assurer qu'aucun mort-vivant ne les suivait, ce qui ne semblait plus être le cas -- et l'arrangeait car elle commençait à être à cours de munitions.

Essoufflés (à l'exception peut-être de N., habitué aux longues courses à travers les étendues sauvages), ils ralentirent alors que le couloir longeait une série de cellules fermées par de longues grilles. Mais l'odeur pestilentielle qu'elles dégageaient laissait penser que ce n'était pas des captifs mais des cadavres que l'on avait l'habitude d'entreposer là. Aucun corps n'était cependant visible, ce qui n'étonna personne : si c'était bien le retour de Nalwood qui avait mis la puce à l'oreille de West, ce dernier avait eu toute la nuit et la matinée pour lever ses troupes -- ou plutôt pour réanimer ses cadavres. Il n'avait néanmoins sans doute pas prévu de subir autant de pertes car le commando de Lady Chapillon avait bien dû "tuer" une centaine de morts-vivants depuis son arrivée à Louisville. Quant à Mycrot, son corps désintégré ne devait plus valoir un clou aux yeux du savant fou...

Le groupe s'arrêta finalement devant une lourde porte bardée de fer, dont Esther fit voler les verrous en éclat d'une rafale de mini-gatling.
La porte s'ouvrit sur une vaste salle éclairée par des becs-de-gaz au milieu de laquelle trônait une cuve de cuivre gigantesque reliée à diverses machines. Un certain nombre d'hommes et de femmes vêtus de blouses blanches oeuvraient tout autour, l'air surpris mais aucunement alarmé par cette irruption soudaine.

"Allez-vous-en : l'accès à la salle du Mélangeur d'Elixir est réglementé" annonça un homme grisonnant dont le ton monocorde et le regard qui ne cillait pas évoquèrent aussitôt à Lady Chapillon ceux de la petite servante droguée qui l'avait prise en charge à bord du Sea Virgin.
"Comment obtient-on l'Elixir ?" demanda Phill chez qui la curiosité scientifique commençait à prendre le pas sur la peur.
"Par le mélange de divers ingrédients. Mais seuls le Maître et le Professeur en connaissent la composition exacte."
"Y a-t-il du sang de vierge dans la composition."
"Evidemment : il arrive tous les mois de Nantes."
"Et à quoi sert l'Elixir ?"
"Il donne ce qu'il faut de vie aux morts et ce qu'il faut de mort aux vivants, récitèrent alors tous les scientifiques d'une même voix. Afin que tous, morts et vivants, puissent servir le Maître."
"Tuons tous ces tarés ! s'exclama Esther. Tuons les tous, faisons tout sauter et tirons-nous de ce lieu de démence !"
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar the frozen joke » 08 Novembre 2010, 23:59

Esther était encore au beau milieux de sa phrase quand 4 scientifiques tombèrent mort, une balle en pleine tête.
"ho vraiment navrée M. Phill, j'ai crue que vous aviez finie. le ton était froid et teinté de sarcasme.

Kain entrepris d’abattre les autres scientifiques qui s'était égaillé aux premiers coups de feux comme une volée de moineaux.
puis il sortit une autre de ses bombes à retardement, régla le minuteur sur 1h (le maximum) et la lança sous la cuve.

"et maintenant, il vaudrais vraiment ce bouger"
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Frozen-Joke/200411246644322
Avatar de l’utilisateur
the frozen joke
 
Messages: 4406
Inscrit le: 05 Septembre 2010, 22:26
Localisation: entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar marius nightmare » 09 Novembre 2010, 00:25

Avant que Kain ne tue le dernier, Marius posa sa main sur son arme et dit d'un ton neutre :
Un instant, on doit savoir où est la tête pensante, car c'est lui qu'il faut détruire en priorité, pensez-pas?
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar the frozen joke » 09 Novembre 2010, 00:40

"oui, c'est pas faux."
deux balles quittèrent les canons et se fichèrent dans les pieds du scientifique, la flamme avais caresser les doigts de Marius

Kain s'agenouilla devant l'homme a terre; "and now you will kindly answer the question sir, if you won't I go back every 5 inch a bullet by wrong answer"*







*et maintenant tu va gentiment répondre au question du monsieur, sinon je remonte chaque balles de 5 pouce par mauvaise réponse.
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Frozen-Joke/200411246644322
Avatar de l’utilisateur
the frozen joke
 
Messages: 4406
Inscrit le: 05 Septembre 2010, 22:26
Localisation: entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar Fée Mécanique » 09 Novembre 2010, 09:48

[Post co-écrit par le Conte et Olympe]

"You crazy ass-hole ! s'exclama Phill effaré. Mais, espèce de stupid assassin, vous n'avez jamais imaginé qu'il pouvait y avoir d'autres ways que la violence pour solver les problems ?! Ces gens étaient des victims de Ravington, drogués tout comme les young girls de Sainte-Ephidie ! Il fallait leur apporter de l'help, pas les massacrer comme du cattle. Vous mériteriez que je vous colle une bullet dans la head, espèce de public disgrace ! Heureusement que je ne suis pas aussi bête et violent que you !"
Intérieurement, Olympe bouillait elle aussi de ne pouvoir administrer une fessée déculottée et publique à Fergusson. Il ne perdait rien pour attendre. Mais, dans l'immédiait, elle se contenta de poser les mains sur les épaules du vieil Anglais :
"Calmez-vous, parrain. Prélevons plutôt quelques échantillons de ce fameux Elixir."
Et se tournant vers Herminoire :
"Professeur, auriez-vous de quoi recueillir un peu de la substance qui se trouve dans cette cuve ?"
"Oui, bien sûr qu'il a ce qu'il faut, répondit Esther à sa place, réalisant avec honte qu'elle était partiellement responsable du massacre. Euh, Fergusson, qu'avez-vous lancé sous la cuve ? Ce n'était pas une bombe, j'espère ? Car notre retraite est coupée et j'ignore si nous parviendrons à ouvrir la grosse porte métallique que nous pouvons voir de l'autre côté de la pièce. Si ce n'est pas le cas, nous allons tous mourir ici..."
"Cette porte ne s'ouvre que de l'extérieur : il faudra attendre que le Professeur vienne nous chercher" répondit le savant blessé du même ton égal et détaché. Manifestement, l'Elixir anesthésiait son corps blessé.

[HRP : pas la peine de gros-biller une fois de plus, F-J : aucun de tes explosifs ne peut ouvrir la porte :P ]
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar marius nightmare » 09 Novembre 2010, 11:10

Franchement trouvez-vous bon de prèlever et analayser cette substance diabolique?
Un jour peut-être vos constations pourraient tomber entre de mauvaises mains ou donner des idées à d'autres.
Je préfèrerais que ça reste ici.


Puis vers Kain: C'est une bombe dans la cuve?

[HRP: si la réponse est oui, Marius plonge aussitôt dedans pour la rechercher et la renvoyer à Kain pour qu'il la désamorce ;) , au mj de dire ce qu'il se passera alors :) ]
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers L'affaire Ravington

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité