Go to footer

Aller au contenu


[RP] 20.1 Louisville

Les épisodes précédents.

[RP] 20.1 Louisville

Messagepar Fée Mécanique » 30 Octobre 2010, 17:27

La journée du 6 octobre 1879 était déjà bien avancée sur le fuseau horaire où évoluait le cargo qui menait le caporal-chef Eustache "Mumu" Murville de Nantes jusqu'à la Louisiane. Il arriverait à destination le 11 au soir.

Les journaux venaient d'être livrés à bord et l'ancien des forces spéciales aéroportées pouvait y lire que l'empereur Napoléon IV venait de demander à la reine Victoria son arbitrage dans le différent qui l'opposait depuis quelques jours à Louis de Bavière, empereur d'Edelstadt, au sujet de l'occupation de la Pologne prise à la Prusse un an plus tôt. Le souverain français avait également proposé la paix aux représentants de la Steam-Inquisition.
Le reste du journal contenait des informations que Murville jugea sans intérêt, à l'exception de la dernière page d'un feuilleton passionnant d'Eugène Sue et d'un poème en alexandrins qu'avait signé un énigmatique "Ancien combattant" :


"Pardonne-moi, ma Fée, moi je reviens de guerre,
Ce que mes mains ont fait, ne le demande pas.
Ce que mes yeux ont vu, permets-moi de le taire
Car je ne puis parler de ce qui fut là-bas.

Ne me demande pas pourquoi mes yeux sont vides,
Toi qui connais les pleurs qui soulagent les maux,
Moi, mon coeur est brûlé et ma bouche est aride :
Je ne suis plus qu'une ombre errant dans le chaos

Et mes médailles d'or accentuent ma misère.
Tu ne peux le comprendre et c'est mieux comme ça
Mais quand tu me verras gémir en solitaire,
Donne-moi seulement l'oubli de tes deux bras...

Donne-moi ton corps souple et tes baisers languides,
Donne-moi ta chaleur et noie-moi dans tes eaux.
Je ne vois plus que Toi, moi l'Aveugle sans guide,
Je ne crois plus qu'en Toi, moi qu'on prétend héros."

La lecture de ce poème infligea une douleur quasi physique à Murville, qui vit se superposer aux mots une petite femme aux boucles rousses qu'il avait tenue passionément dans ses bras. Il se débarrassa de sa douleur en la transformant en colère et, la reportant sur la journal, le froissa rageusement en hurlant :
"Qu'est-ce que t'en sais, connard, de ce qu'on ressent après "ça" ? Tu y étais, toi, à Grossmandal, à ramper dans les tripes de tes copains ?"
Un couple de bons bourgeois suivis de leur nurse anglaise menant par la main un bambin en marinière lui lança des regards atterrés.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar Fée Mécanique » 30 Octobre 2010, 17:34

Au même instant, sur un autre fuseau horaire, le jour se levait sur les bayous de Louisiane.
Mr Phill, Lady Chapillon et leurs compagnons attendaient le retour de leur guide pour partir à Louisville, où les attendaient -- du moins l'espéraient-ils -- les réponses à toutes leurs questions. Ils étaient habillés pour l'expédition, armés en conséquence, fin prêts.

**********************************************************************************************************************

L'intéressé était d'ailleurs en approche du zeppelin, dont la masse énorme paraissait une nuage argenté échoué dans les marais.
Sa petite moto-avion vrombissait dans l'air du matin en faisant fuir les oiseaux au passage. A l'avant était ligoté Timothy, qu'une fin de cuite rendait philosophe.
"Au final, songeait ce dernier, je crois que nous sommes tous fous dans notre genre : Ivy se croit invulnérable, moi j'oublie constamment à quel point nous sommes différents des autres, et Alexander... hum, c'est sans doute le plus atteint de nous trois. Mais le pire est qu'il a raison : nous sommes des erreurs de la nature et nous n'avons notre place nulle part."
Il aurait voulu pleurer mais la bombe incendiaire qui lui avait brûlé la corné avait tari ses larmes. Et de toutes façons, il y avait toujours eu si peu de larmes dans les yeux des vampires...
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar marius nightmare » 30 Octobre 2010, 17:42

Marius voyant que tout était presque prêt s'adressa à Msieur Phill:
Dites Msieur Phill, quitte à vous accompagner autant que je sois utile à la nature. Pourriez-vous si je vous indique où les crocos nous guettent prêt à attaquer, juste les effrayer au lieu de les tuer. Et surtout éviter que d'autres ne les tuent?

Il regarda ensuite sa tenue et dit en souriant:
Quand au pantalon, je crois j'irais comme j'suis, après tout ce sera pas la première fois que ce pantalon verra la vase.

Puis se relevant dit à nouveau à Msieur Phill:
J'imagine que je n'aurais pas droit à une arme, mais dites moi quoi faire pour rester en vie car vu que vous semblez prêt à faire la guerre, j'aimerais autant en sortir vivant. Je ne suis pas habitués, voyez-vous à me retrouver entre deux feux ni même devant un seul.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar Rashkar » 30 Octobre 2010, 18:36

Karl avait vérifié une nouvelle fois son équipement, et avait même trouvé le temps de remettre un peu d'huile dans les mécanismes compliqués de son revolver et de son pistolet à double canon.

La lame de son sabre glissait avec aisance dans son fourreau, et ses couteaux de lancer étaient bien aiguisés.

Il sourit à Ivy, avant d'enfiler sa cape.

Prêt!
[RP, la fée mécanique, personnage : Karl Staahd.]

N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.
Avatar de l’utilisateur
Rashkar
 
Messages: 582
Inscrit le: 24 Août 2010, 12:57
Localisation: 94 Gentilly


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar Léonarius » 31 Octobre 2010, 04:03

Léonarsius se joint au groupe sur le pont.
Paré pour l'expédition, il avait remonté son revolver sous l'aiselle gauche pour lui éviter d'être mouillé.
Son sac en bandoulière était remonté dans son dos, rempli avec un pantalon de rechange, sa winchester et d'autres bricoles qui pourraient être utiles.
Il avait tout de même conservé sa canne-épée. Et rajouté deux poignard à son attirail, rangés dans le bas du dos.
Malgré son accoutrement il gardait de sa prestance. C'était pour lui une obligation, en tout temps il garderait cela pour lui, même dans la pire des situations.

Les bras chargés d'autres poignards, machettes et autres objets contondants trouvés à l'armurerie ou en cuisine, il s'adressa à l'équipe:
"Histoire de nous prévenir des futures rencontres, je conseille à ceux qui n'ont aucunes lames sur eux de s'en équiper.
Comme nous avons put le constater, ces outils sont des plus efficaces face à certaines
.... il chercha un mot juste, mais qui n'avait aucune connotations majoratives pour parler des êtres drogués rencontrés sur le Sea virgin..... créatures."
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
 
Messages: 851
Inscrit le: 06 Mai 2010, 16:50
Localisation: Toulouse


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar La Licorne Ailée » 31 Octobre 2010, 12:15

* Ivy se tenait aux côtés de Karl, droite et fière, prête à partir là où leur Capitaine les mènerait.
Seule nouveauté dans son apparence, elle avait attaché ses cheveux en des tresses complexes bien fixées sur sa tête. De cette façon, elle ne serait en aucun cas gênée.

Le sourire que Karl lui adresse lui réchauffa le cœur, et elle lui en adressa un à son tour, avant de tourner la tête vers les autres, constant que tous attendaient le départ. *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
 
Messages: 2944
Inscrit le: 29 Août 2009, 06:30
Localisation: Somewhere over the rainbow...


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar the frozen joke » 31 Octobre 2010, 12:48

Kain s’arrêta en dérapage devant la Fée, un petit groupe était rassembler devant.

une demoiselle lança un regard effaré à Timothy puis à Kain en le voyant ainsi ficeler;
Je crois que votre "ami" a assez fait la fête! il sortit son Bowie d'un Etui dorsal et trancha les liens, puis poussa l'homme sans ménagement à terre.

Il ouvrit ensuite la malle arrière de sa moto et en sortit un arme à l'aspect étrange, puis la laçant à léonarsius;
fait en bon usage, elle est charger à bloc.

Kain se tourna vers le reste du groupe;
Bien, et si nous partions maintenant que tout le monde est prêt?
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Frozen-Joke/200411246644322
Avatar de l’utilisateur
the frozen joke
 
Messages: 4406
Inscrit le: 05 Septembre 2010, 22:26
Localisation: entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar Fée Mécanique » 31 Octobre 2010, 16:12

"Bien, et si nous partions maintenant que tout le monde est prêt ?"
Le visage tuméfié de Timothy suffisait à prouver qu'il s'était battu. Dans son état, cela paraissait inconcevable mais les évidences étaient là.
"Merci de m'avoir accordé cette petite virée en ville, Kain, dit-il mi-figue mi-raisin et avec une haleine singulièrement alcoolisée. J'avoue que l'inaction que m'a imposée ma blessure commençait à me peser. Mais à présent, j'ai hâte d'aller prendre un peu de repos."
Mr Phill lui adressa un regard consterné -- qu'il ne put évidemment pas voir -- et répondit :
"Certainly, my friend, allez vous coucher. Quant à nous, allons-y, Louisville nous attend ! Mr N., vous comprendrez que nous ne puissions pas vous laisser une véritable weapon à portée de main. Cependant, je vous autorise à prendre cette machette... au cas où. Et, bien sûr, toute aide que vous pourrez nous apporter sera la bienvenue et contribuera à nous prouver vos good intentions à notre égard."
Il se tourna ensuite vers Leonarsius :
"By the way, Mr Leonarsius, à quel type de "créatures" faites-vous allusion exactement ? Qu'allons-nous découvrir là-bas, au fin fond des bayous ? D'ailleurs, Mr Fergusson, si vous pouvez vous aussi contibuer à nous donner quelques informations à ce propos, well... Feel free..."
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar the frozen joke » 31 Octobre 2010, 16:38

"Merci de m'avoir accordé cette petite virée en ville, Kain, J'avoue que l'inaction que m'a imposée ma blessure commençait à me peser. Mais à présent, j'ai hâte d'aller prendre un peu de repos."
Ouaip, la prochaine fois choisi un bar dont le patron me déteste, tant qu'à tout péter!


"By the way, Mr Leonarsius, à quel type de "créatures" faites-vous allusion exactement ? Qu'allons-nous découvrir là-bas, au fin fond des bayous ? D'ailleurs, Mr Fergusson, si vous pouvez vous aussi contribuer à nous donner quelques informations à ce propos, well... Feel free..."

Je vous l'ai dit, des sangsue, des alligators et des serpents. on trouve parfois des braconniers, plus souvent leurs pièges, et si votre type est à la hauteur de sa réputation, surement des gardes armées autours de sa propriété.
Your death wont event make a dot on the list of the people who's waiting for me in hell. So mouv away, or this wil be the last thing on heart that you refuse to do.
Kain Fergusson
https://www.facebook.com/pages/The-Frozen-Joke/200411246644322
Avatar de l’utilisateur
the frozen joke
 
Messages: 4406
Inscrit le: 05 Septembre 2010, 22:26
Localisation: entre les vapeur d'alcool et les brumes de ma folie


Re: [RP] 20.1 Louisville

Messagepar marius nightmare » 31 Octobre 2010, 16:50

Marius pris la machette, fit taper le plat de la lame dans sa paume comme pour la peser, fit ensuite un moulinet du poignet avec et dit:
Ok, c'est mieux que rien, ça me va. Mais je vous le répète, faites fuir sans les tuer les ali que je vous indiquerais, eux, ils n'ont rien demandés.

Sur ce il attendit le départ du groupe.
marius nightmare
 
Messages: 4372
Inscrit le: 08 Septembre 2010, 23:39

Suivant

Retour vers Index du forum

Retour vers L'affaire Ravington

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité