Go to footer

Aller au contenu


[RP] 16.2 - Exfiltrée en douce

Les épisodes précédents.

[RP] 16.2 - Exfiltrée en douce

Messagepar Fée Mécanique » 16 Septembre 2010, 20:47

L'homme maigre et nerveux qui avait averti Ravington de l'attaque était le capitaine Johnson. Lady Chapillon avait appris son nom par hasard, lorsque le grand marin au visage tatoué l'avait prononcé en parlant avec un camarade dans le hangar où elle avait été conduite au moment de l'alerte. Johnson était le commandant de ce bateau, le Sea Virgin.
Or le capitaine Johson l'avait contrainte à prendre place à bord d'un minusculte sous-marin de forme étrange où, selon lui, "le Maître allait bientôt la rejoindre". Après l'avoir menacée de son revolver, il avait même poussé l'indélicatesse jusqu'à lui faire passer des menottes. Puis il était parti en la laissant sous la surveillance de deux de ses hommes : le fameux grand tatoué qui l'avait suivie comme une ombre depuis son réveil et un autre marin, d'aspect moins patibulaire mais qui semblait muet comme une carpe. Johson avait bien fait de partir car Ravington était entré dans une rage folle en constatant qu'on avait "molesté sa fille" en mettant des menottes à Lady Chapillon !

Le vieux savant l'avait aussitôt fait délivrer par le grand tatoué, tandis que le marin muet avait reçu l'ordre d'appareiller.
A cette idée qu'elle allait quitter le Sea Virgin au moment où il était attaqué (par qui ? pouvait-ce être Drako et Alexander ? elle n'osait cependant y croire...), Lady Chapillon ressentait un désespoir qui la mettait au bord des larmes. Mais, elle parvint à conserver sa contenance, même lorsque la mer remplaça le hangar à travers les verrières du sous-marin et que ses oreilles lui indiquèrent que la pression augmentait au fur et à mesure que l'on plongeait.

Ravington dut néanmoins parvenir à percer ses pensées car il lui sourit avec condescendance avant de lui dire :
"Allons, ma petite Celia, ne fais pas cette tête. De toutes façons, tes amis n'auraient eu aucune chance de venir t'enlever. Pas plus qu'aucun de mes adversaires n'a de chance de contre-carrer mes plans du reste.
J'ai déjà l'oreille de Victoria et de Napoléon IV, ainsi que celle de Jefferson Davis, le président-dictateur de la Confédération qui sait que, sans mes armes, les Sudistes auraient été vaincus pour de bon en 1865. Et tu l'ignores sans doute mais c'est encore moi qui ai obtenu l'élection de Rutherford Hayes, le président nordiste, en finançant les fraudes électorales de 1876 ; il m'a d'ailleurs prouvé sa reconnaissance en engageant l'Union aux côtés des Alliés à la fin de la Grande Guerre, tandis que cet ingrât de Davis a refusé de s'allier aux Prussiens en face – enfin les Prussiens avaient bien refusé de l'aider pendant la guerre de Sécession... Bref, du point de vue diplomatique, j'ai déjà les chefs de quatre des six plus puissants Etats dans ma poche. Et les deux derniers, l'empereur d'Edelstadt et l'empereur du Japon, j'ai assez d'argent pour les acheter : le premier se damnerait pour qu'on l'aide à financer ses châteaux de conte de fée en Bavière et le second ferait n'importe quoi pour qu'on l'aide à poursuivre la modernisation de son pays. Quant à ces gêneurs de la Steam-Inquisition, ils sont incorruptibles mais j'ai déjà commencé à leur briser les reins.
Et du point de vue militaire, je produis des armes plus sophistiquées que les meilleures armées du monde et je vais bientôt être doté d'une armée inépuisable de soldats immortels et d'une obéissance totale.
Dans ces conditions, je ne peux pas être vaincu. Alors comprends que ton intérêt est de t'allier à moi. Tu as tout à y gagner... et puis, de toutes façons, tu n'as pas le choix ! "
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 16.2 - Exfiltrée en douce

Messagepar Fée Mécanique » 22 Septembre 2010, 12:30

Ravington avait éclaté d'un rire tonitruant de forcené lorsqu'il se tut brusquement.
Il faut dire que le marin au visage tatoué qui lui servait de garde du corps venait d'être tué par un fusil-harpon actionné par son camarade, le muet, qui avait soudain fait irruption dans la pièce et lançait un regard de défi à son maître et à Lady Chapillon.

Etrangement, son visage n'était pas inconnu à la jeune femme...
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 16.2 - Exfiltrée en douce

Messagepar Lady Chapillon » 23 Septembre 2010, 08:58

Lady chapillon se sentait nauséeuse, tellement nauséeuse depuis cet horrible moment ou un mort s'était levé puis avait été "tué" sous ses yeux. Elle ne parvenait pas à défaire la pelote de sentiment et de sensation au creux de son ventre. La notion de tuer un mort par exemple, la mettait au bord de la folie.
Les derniers instants qu'elle avait passés, depuis qu'elle avait vu le corps se lever et marcher avaient été teinté d'une douce insanité... plus douce que la réalité en tout cas.
Elle ne devait de ne pas avoir perdu contenance qu'à son éducation.
Elle avait marché vers le sous-marin comme dans un rêve, n'avait même rien dit quand on lui avait passé les menottes, se contentant de se tenir très droite.
Son esprit avait quelques instants vogué vers ses amis...


Drako? Alexander? et toi Nalwood... Vous reverrais-je un jour?

Elle avait même pensé abandonner un des ruban ici, pour leur laisser un indice, mais l'horrible Ravington avait tué ces pensées moins noirs que les autres en quelques phrases.
Du coton, oui c'est dans du coton qu'elle avait la sensation de se mouvoir maintenant. Pas vraiment de ce monde, pas vraiment d'un autre, comme ces créatures finalement. Rester enfermer dans la prison dorée de Ravington ne lui paraissait plus si horrible maintenant. Elle se sentait faible, tellement faible... Que faire face à une tel personne? une personne prête a tout pour arriver à ses but? Une personne que la démence rendait même prête a braver la mort?...

Rire? Ce rire? Ce malade était en train de rire...Le rire devrait être interdit a des personnes telles que lui....

Lady Chapillon lève vers lui un regard vide... presque fou pour qui la connait...Elle se chante une petite chanson. En tendant l'oreille, on pourrait reconnaitre la mélodie de la boite à musique qui contenait la miniature de la fée mécanique.


Quelque chose bascule.
Un bruit mat.
Du sang

quelqu'un vient d'être traversé par un harpon. Un semi-mort encore? Non! C'"est l'homme tatoué. Le sang coule de sa blessure. Lady chapillon regroupe ses jupes pour ne pas les tacher. Elle arrache tant bien que mal son regard au sang qui coule de cette plaie béante.

Silence
plus un bruit
Pour la première fois depuis le début de leurs entretien, Ravington se tait.

Lady chapillon lève enfin les yeux. Le muet... Elle le connait... Elle se lève... S'approche de lui....


Qui êtes vous?
O Captain! My Captain!

inscription sur notre mappemonde: http://www.mappemonde.net/carte/Steampunk-fr/monde.html
Retrouvez nous sur facebook : https://www.facebook.com/steampunk.fr
envie d’être rajouté au trombi? contactez moi
Avatar de l’utilisateur
Lady Chapillon
 
Messages: 10287
Inscrit le: 20 Août 2009, 10:53


Re: [RP] 16.2 - Exfiltrée en douce

Messagepar Fée Mécanique » 23 Septembre 2010, 18:33

"Ce muet s'appelle Balthazar et c'est un de mes hommes ! répondit Ravington manifestement furieux. A ce titre, il me doit obéissance et devra répondre du meutre d'un homme qui m'appartenait et dont je n'avais pas décidé la mort. Balthazar, veuillez cesser de recharger votre arme et regagner votre poste immédiatement. Nous reparlerons de tout ça à notre arrivée à la Nouvelle-Orléans !"
Mais, loin d'obéir au vieux savant, le marin finit de recharger son lance-harpon qu'il pointa sur Ravington.

Quand ce fut fait, sans quitter sa cible des yeux, il sortit de sa poche une feuille de papier froissée en boule, qu'il lança à Lady Chapillon. Après l'avoir dépliée, elle put y lire rédigé dans un français approximatif :
"Ravington é mon prisonier. Je te léchenge contre 1000 livre et Flora. Cé ma soeur et je veu partir avec elle."
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 16.2 - Exfiltrée en douce

Messagepar Lady Chapillon » 27 Septembre 2010, 10:37

Lady chapillon détache ses yeux du papier après l'avoir lu plusieurs fois.


Pour tout cela, il nous faut rejoindre la fée mécanique, ou au minimum la contacter. Disposez vous d'un moyen de communication? Savez vous ou nous sommes exactement? nous pourrions au pire rejoindre la terre ferme et nous trouverons un moyen de communication la bas.
nous sommes d'accord pour la sommes, mais pour ce qui concerne Flora, je ne souhaite pas m'engager en son nom. J'ai un grand respect pour cette jeune fille, que je chérie comme une filleul que la vie m'aurais confiée, et elle seule peux faire le choix de partir avec vous ou non. Tout ce que je peux faire, c'est arranger une rencontre entre vous.
O Captain! My Captain!

inscription sur notre mappemonde: http://www.mappemonde.net/carte/Steampunk-fr/monde.html
Retrouvez nous sur facebook : https://www.facebook.com/steampunk.fr
envie d’être rajouté au trombi? contactez moi
Avatar de l’utilisateur
Lady Chapillon
 
Messages: 10287
Inscrit le: 20 Août 2009, 10:53


Re: [RP] 16.2 - Exfiltrée en douce

Messagepar Fée Mécanique » 27 Septembre 2010, 12:51

Le dénommé Balthazar sembla réfléchir à la proposition de Lady Chapillon.

C'est alors que Ravington, qui était parvenu à lire le texte destiné à la jeune femme, s'emporta violemment :

"Comment ! 1000 livres seulement ?! Mais ce n'est même pas le prix d'un meublé avec vue sur Hyde Park ! Qu'on me trahisse et qu'on me vende à mes ennemis, passe encore ! Mais à un prix aussi humiliant, pas question ! Jamais je n'ai été plus insulté de ma vie qu'en se jour !"
Sur ces mots, il tira de sa poche un deringer et fit feu sur le marin muet, qui riposta par réflexe.

La balle de Ravington toucha Balthazar dans le creux de l'épaule, le traversa de part en part et vint finir sa course dans un tuyau métallique qui explosa sous l'impact, répandant une eau sale et malodorante dans le sous-marin. Le harpon du marin atteignit Ravington à l'abdomen, le faisant tomber à genoux.
Les deux hommes échangèrent un regard surpris puis tournèrent de l'oeil à peu près en même temps, laissant Lady Chapillon seule maîtresse à bord d'un sous-marin dans lequel des voyants de plus en plus nombreux se mettaient à clignoter, tandis que des alarmes retentissaient. Apparemment, la balle de Ravington avait touché l'un des circuits essentiels au fonctionnement de l'embarcation...
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 16.2 - Exfiltrée en douce

Messagepar Lady Chapillon » 27 Septembre 2010, 13:33

Perdant son calme


Parfait c'est Parfait. Je suis enlevée par des incapables! Même pas foutus de faire les choses correctement. J'ai un vieux fou dangereux avec un problème d'égo sur-dimensionné et un analphabète qui ne prend pas la peine de vérifier si son otage est armé sur les bras.
Bon et bien maintenant je vais espérer que les rares souvenir de mécanique qui me viennent de mon enfance valent encore quelque chose car il est hors de question, vous avez entendu? HORS DE QUESTION que je meure ici, aussi bêtement entourée par des IN-CA-PABLES


joignant le geste à la parole, elle commence a regarder le tuyaux percé d'un œil critique.

Ahh, je n'ai jamais été douée pour ces choses là. ca glougloute dans tous les sens, il y a des problèmes de pression, je ne comprend même pas à quel énergie cette chose marche.
bon, j'ai toujours été bien plus doué en pilotage , tentons de ramener ce sous marin à l'air libre.


Elle observe les commandes de l'appareil. L'eau monte et ses chaussures trempent bientot dans l'eau sale et malodorante.

ah! et cette boue partout. Pourquoi n'ai je pas accepté les vêtements qu'il m'offrait? Ça m'aurait éviter de mettre ma toilette dans un état pareil!

Elle saisit les commande

J'ai intérêt à aller sacrement vite ou ce rafiot sera trop lourd pour remonter!


elle s"escrime a comprendre le fonctionnement de tout ceci lorsque tout d'un coup elle explose de rire.

Cet imbécile a percé les ballasts. Il faut que je les vide avant de mourir ici.

Elle tire une manette qu'elle a identifier comme étant le contrôle des ballasts. Le visage fermée concentrée, elle attend la réaction du sous marin.... prête à se retourner pour ramasser les armes des hommes inconscient et voir ce qu'elle peux faire pour eux des qu'elle aura la confirmation que le submersible remonte
O Captain! My Captain!

inscription sur notre mappemonde: http://www.mappemonde.net/carte/Steampunk-fr/monde.html
Retrouvez nous sur facebook : https://www.facebook.com/steampunk.fr
envie d’être rajouté au trombi? contactez moi
Avatar de l’utilisateur
Lady Chapillon
 
Messages: 10287
Inscrit le: 20 Août 2009, 10:53


Re: [RP] 16.2 - Exfiltrée en douce

Messagepar Fée Mécanique » 27 Septembre 2010, 18:10

Les deux blessés semblaient bel et bien inconscients. Ils perdaient d'ailleurs beaucoup de sang et leur état semblait désespéré s'ils ne recevaient des soins médicaux d'urgence. Mais ce problème était secondaire car, blessés ou pas, ils mourraient de toutes façons si Lady Chapillon ne parvenait pas à ramener le sous-marin à la surface...

Pendant de longues minutes bien angoissantes, il ne se passa rien.

Puis la jeune femme entendit des craquement contre la coque et sentit la pression se modifier légèrement.
Enfin, l'arrière du sous-marin s'inclina dangereusement, la contraignant à s'agripper au périscope pour ne pas rouler sur les corps inanimés qui s'étaient aglutinés pêle-mêle au fond.
Et le sous-marin remonta, d'abord lentement puis à une vitesse si rapide qu'elle ne s'y attendait pas. Il bondit hors de l'eau, tel un dauphin, puis se stabilisa à la surface en gîtant doucement.
Lady Chapillon sentit les larmes lui monter aux yeux : elle était sauvée. Et elle était libre !
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: [RP] 16.2 - Exfiltrée en douce

Messagepar Lady Chapillon » 28 Septembre 2010, 17:59

N'y tenant plus, Lady Chapillon ouvre la porte du sous marin, monte les barreaux de l'échelle collée au "mur" et sort la tète a l'air libre. Elle sens le vent sur sa peau. Autours d'elle, de l'eau. Une étendue d'eau immense à perte de vue.
Tout la pression accumulée pèse tout d'un coup sur les épaules de la jeune femme. Ses jambes se dérobe sous elle et elle tombe d'une hauteur non négligeable. Cet instant de faiblesse passé, elle se relève, pesant doucement sur sa cheville qu'elle craint d'avoir foulé en tombant. Heureusement il n'en est rien.

Elle cherche une radio dans le sous marin afin d'envoyer un message...
Elle n'a aucune compétence en médecine et espère joindre rapidement quelqu'un qui lui dira quoi faire avec les 2 blessés.
O Captain! My Captain!

inscription sur notre mappemonde: http://www.mappemonde.net/carte/Steampunk-fr/monde.html
Retrouvez nous sur facebook : https://www.facebook.com/steampunk.fr
envie d’être rajouté au trombi? contactez moi
Avatar de l’utilisateur
Lady Chapillon
 
Messages: 10287
Inscrit le: 20 Août 2009, 10:53


Re: [RP] 16.2 - Exfiltrée en douce

Messagepar Fée Mécanique » 30 Septembre 2010, 07:03

La radio semblait fonctionnelle. Mais Lady Chapillon fut prise d'hésitation. Ne risquait-elle pas d'alerter le cargo et d'attirer à elle des hommes de Ravington ? D'un autre côté, même si elle parvenait à rallier seule la côte espagnole avec le sous-marin, il lui faudrait une bonne journée pour le faire : les blessés ne survivraient pas jusque là. Et puis il y avait une chance que la Fée mécanique ne soit pas loin. Car qui aurait pu survenir et faire peur à Ravington au point qu'il décide de l'exfiltrer en douce ?

Elle prit donc l'émetteur radio.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34

Suivant

Retour vers Index du forum

Retour vers L'affaire Ravington

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité