Go to footer

Aller au contenu


[RP] 15.1 - Desistation

Les épisodes précédents.

Re: [RP] 15.1 - Desistation

Messagepar AlexanderVSchwartzon » 25 Août 2010, 18:23

[ HRP : MOOD "Rage de Sang" ON :twisted: ]

"_Warr....Rhhah...Aaah..." Alexander n'en pouvait plus.
Ils avaient été assailli par ce qui semblait être des pirates, leurs bombes, le soleil...Il ne supporterait pas tout ces tourments longtemps.
Sa gorge, et tout le reste de son corps, semblait comme brûler, ils les avaient attachés à un mât et la lumière du jour rongeait déjà la moitié du visage du vampire. Pis encore que pendant l'assaut des Pirates de l'air, Alexander était faible...

"_Mhh...Alors !Interpela le vieillard au fusil,qu'est ce que vous faisiez dans ce s...Oh, Foutredieu ! Lança-t-il lorsqu'il vu le visage à demi brûlé d'Alexander.
_Qu'est ce qu'il y a ? Elle te revient pas ma gueule ? Avait lentement prononcé le vampire.
_Faites gaffe...J'vous aurait prévenu...Dit Warren. Le vieillard frappa Warren au visage avec la crosse du fusil et se tourna vers Alexander.
_Qu'est ce que t'es au juste ? "
"_Je suis...Ta mort." Le vampire émit un son semblable à un rugissement et il avait sorti ses crocs entièrement, il se courba vers l'avant, le vieil homme n'eut ni le temps de tirer, ni le temps de crier, Alexander avait visé la carotide.
Warren soupira doucement, observant la scène du vampire attaché vidant doucement le vieil homme, à genoux, de son sang.
Ayant retrouvé l'essentiel de ses forces, forces qui ne tarderaient pas à se dissiper avec l'omniprésence du soleil, il cassa les menottes rouillées d'un geste, puis libéra Warren.

_"Ça va ? Il ne vous a pas fait trop mal ?" demanda Alexander.
"_Faisons vite..." Ils se dirigèrent vers un des canots lorsque la voix d'un des fils les interrompit.

[HRP: Desolé pour le popa, mais fallait pas m'chauffer :twisted: ]
[HRP : joli jeu de mot, Alexander :lol: ]


Attention, comme l'a expliqué Tim à Ivy, n'oublie pas que dans ce monde, la douleur que les vampires ressentent vis-à-vis de la lumière est surtout psychologique. Donc attention à ne pas en faire trop quand même ;) ] Mé touné complen paa, yé soui oune altiste, yé jou avé lé mots ! *sort*
[HRP : Ma tou m'énerves, espèce dé galopinou : on ne discoute pas les instructiones dou MJ :P (non, sans déconner, évite d'écrire des trucs que les lecteurs vont prendre au premier degré... J'ai déjà assez de mal comme ça à faire accepter l'existence des vampires par les autres modos ;) )
"Aussi noir que l'Æther"

http://aether-creature.tumblr.com/
Avatar de l’utilisateur
AlexanderVSchwartzon
 
Messages: 1663
Inscrit le: 21 Août 2009, 20:47
Localisation: Metropolis


Re: [RP] 15.1 - Desistation

Messagepar Walden Nélis » 27 Août 2010, 22:22

Le démantèlement du sous-marin avançait à grand pas. Mes frères et moi avions déjà mis le grappin sur un sous-marin, un plus gros. Cela nous avait pris trois jours entiers pour prendre tout ce qui pouvait être réutilisé ou revendu. Pour celui-ci il nous faudrait au minimum deux jours.
J’ouvris la porte d'un [somptueux bureau Edit : N'exagérons-rien, il s'agit juste d'un petit sous-marin d'intervention type U-Boot, pas du Nautilus ;) ] compartiment d'habitation, avec un tableau accroché au mur, derrière un fauteuil en cuir noir. Ce genre de truc ce vendait bien en général, on n'en avait pas besoin sur le navire. En Revenche, moi j'avais besoin d'un nouveau phonographe pour remplacer celui qu'Anton avait cassé, et justement il y en avait un beau posé sur un guéridon en bois.
Mon regard s'étincela et je me précipitai l'examiner de plus près. Il fallait vite le cacher avant que mes frères ne tombent dessus. Je passai la tête par l'ouverture de la porte et tendis et l'oreille pour savoir où mes frères se trouvaient.

"Jetroch ferme là! Cette chaise ne vaut rien on va la jeter à la mer"
"Mais on pourrait la garder...je la trouve jolie..."
"Viens plutôt m'aider à soulever ce bureau, à défaut de ne pas avoir de cervelle tu as des muscles."Ça allait, mes frères étaient occupés à ce disputer et cela pouvait durer des heures. J'en profitais pour retourner sur le pont avec mon précieux objet dans les bras. J'adorais ses engins, je trouvais le procédé fascinant. Un phonographe pouvait couter très cher, après tout cela n'existait que depuis [deux Edit : on est en uchronie ;) ] quelques ans.
Je posai le pied sur le pont du "Fortunate" lorsque j'entendis deux voix s'élever.

"Ça va ? Il ne vous a pas fait trop mal ?"
"Faisons vite..."
Les deux prisonniers s'étaient échappés et s'élançaient en direction des canots de sauvetage. Le corps inerte de Bradley était étalé sur le sol, vidé de son sang. Mon père avait rendu l'âme en tentant de stopper les prisonniers. Je ne perdis pas une seconde, je me jetai sur le corps de mon père, nul doute il était mort. Au lieu de me répandre en sanglot inutile, je pris les deux grenades qu'il avait dans la poche de son gilet et empoignai son fusil à lunette.
"Vous deux stop! Je me ferais volontiers le plaisir de vous trouer la peau si vous ne vous arrêter pas!"
Les deux prisonniers se stoppèrent tout net. Le pâlichon me regardait avec un air carnassier. Il était taché du sang de mon père, c’était lui qui l’avait tué ! L’autre se dépêcha de lever les mains en l’air, mais le pâlichon me fixait du regard…Depuis le début je savais que quelque chose n’allait pas avec ces deux là. En particulier avec le pâlichon. Ce dernier fit un pas dans ma direction, une lueur meurtrière dans ses yeux. Je sortis aussitôt ma grenade aux poivre et la montrai bien en évidence.
« Pas un pas de plus, sauf si vous voulez vous retrouver avec les poumons en cendre en moins de deux secondes ».
« Ne faites pas d’idiotie Alexander, il nous tient ».
Je voyais ledit Alexander bouillir de rage et bouillir tout court, le soleil sur sa peau le rendait de plus en plus hideux. Je ne savais pas ce qui me retenais de tirer, de les tuer tout les deux une bonne fois pour toute. Mais je n'en fis rien. Mon père était mort…la personne qui m’empêchait d’évoluer comme je l’entendais. De plus j'avais devant les yeux une créature censée être un mythe. Je n’étais pas un idiot, j’avais l’œil pour reconnaître ce qui avait de la valeur.
« Maintenant je veux savoir ce que vous faite ici. Deux hommes perdus en pleine mer ce n’est pas habituel. »
« Nous voulions pêcher tout simplement. » Répondit Waren.
J’agitais la grenade en signe de menace, je n’avais pas le temps pour ces idioties.
« Nous cherchons à rejoindre nos amis… »
Je plissai le front, qui donc pouvait bien être amis avec ce type d’individu ? A mon avis ce ne pouvait être que des gens tout aussi extraordinaires voir fous. C’était ma chance de m’enfuir finalement, de vivre ma propre vie, ma propre aventure.
« Et si je vous emmenais voir vos amis ? Personne ne survit bien longtemps en pleine mers a bord d’un canot. »
« Vous nous demandez quoi en échange ? » S’interrogea Waren.
« La promesse de ne pas me tuer pour commencez ainsi que le savoir, je vous tout savoir sur vous et vos soit disant ami »
« Je ne peux pas vous le promettre. »Dit Waren en jetant un regard furtif vers Alexander.
« Ce navire est plus complexe que vous ne le pensez, les canots ne peuvent pas être décrochés sans une autorisation…Vous êtes bloqués »
« Hum…Dans ce cas nous n’avons pas vraiment le choix »
Mon père m’avais accusé de ne pas être assez doué pour monter ma propre entreprise, pourtant avec tout ce qui m’était dévoilé ici même, l’existence d’une race redoutée et d’un groupe d’amis connaissant ce secret, je pouvais aisément monter une entreprise. Mais je verrais tout cela plus tard, pour le moment je devais neutraliser mes concurrents. Je baissai le canon de mon fusil pour prouver ma bonne foie mais je gardai la grenade prête a exploser des que je la lâcherais. Waren fit signe a son compagnon de ce calmer, ce n’était pas le moment idéal pour attaquer.
Je retournai au sous-marin a temps, j’entendais mes deux frères juste en bas qui commençaient a remonter. Anton j’aurais pu le tuer sans une once de culpabilité, il avait toujours été odieux avec moi. Cependant Jetroch ne méritait pas ça, aussi je me contentai de fermer l’écoutille du sous-marin et de couper les cordes menant au pont du « Fortunate ». Mes frères était compétants, ils parviendraient facilement a prendre les commandes du sous-marin et a rejoindre la côte. Je sentais le regard du pâlichon dans mon dos, celui là je devais m’en méfier.
J’invitai Waren et Alexander a entrer dans le "Fortunate" et le visiter comme bon leur semble. Pendant ce temps je jetai le corps de Bradley à la flotte. J’étais libre, libre de devenir un homme important.

Je m'assurai que mes deux invité se trouvaient sur le pont avant de leurs tourner le dos. J'entrai dans ma chambre et m'assis sur la chaise en face de mon bureau. La photo de famille devant moi me torturait l'esprit. J'avais mal agis, le visage de mon frère Anton sur la photo était en colère quand a celui de mon père, je voyais sur la photo un visage terne et triste. J'aurais du avoir honte, mais je ne ressentais rien qui s'approchait de ce sentiment. Je posai le phonographe et le connectai aux haut parleur du bateau. Je décidai de lui faire jouer mon morceau préférer, une symphonie écrite par Tchaikovsky. Le violon s'éleva dans les airs, je fermai les yeux, en tenant fermement le fusil de mon père entre mes mains. Pour mon propre bien je ne devrais plus quitter ce fusil, jamais.
"Pour un avenir meilleur, prenez vitamil ! Une dose de Vitamil et votre vie s'illumine!"
Walden Nélis
 
Messages: 33
Inscrit le: 17 Août 2010, 02:30


Re: [RP] 15.1 - Desistation

Messagepar AlexanderVSchwartzon » 27 Août 2010, 23:35

[ HRP: Walden, si jamais tu rencontres une dénommée Milana, FUIS ! cf : L'orthographe.
Ensuite, Alexander n'a de familiarités qu'avec Drako et Stella, ce qui fait que Warren le vouvoie. ;) ]


"_Ce navire est plus complexe que vous ne le pensez, les canots ne peuvent pas être décrochés sans une autorisation…Vous êtes bloqués.
_Espèce de sale petit...Alexander enrageait. Il était prisonnier sur cet abominable bateau avec Warren et un garçon qui rêvait de nouvelle vie. Il était parti en les laissant sur le pont, au soleil !
La colère du vampire était à son comble, son visage commençait à se couvrir de cloques une nouvelle fois, ne voulant pas rester plus longtemps au soleil, il laissa Warren sur le pont puis enfonça la porte, des appartements, du pied et se dirigea vers une chambre au fond d'une coursive, une chambre dont la porte était ouverte.
Il entra en trombe, rouge de colère.

"_Que...Que faites vous ici ? Demanda le fils du vieil homme mort. Alexander n'en croyait pas ses oreilles.
_Ce que je fais ici ? Lança-t-il d'une voix geignarde, J'essaye de sauver mes amis ! Lorsqu'il voulu avancer, le jeune pirate pointa son fusil droit sur le visage du vampire.
_Non mais...Vous m'insultez en plus ? Alexander se mit à rire, de son habituel rire atrocement bruyant, parce que vous pensez, petite créature insignifiante, que votre outil archaïque va me tuer ? Il ne me fera rien mis à part un trou indolore ! Savez vous au moins ce que je suis ?"
Le garçon abaissa son fusil, et dévisagea le vampire d'un regard incrédule.
"_Ben...Allez-y, dites le moi. Alexander prononça dans un Français guttural.
"Vanpyr"
"_Hein ? Quoi ? Demanda le garçon.
_Desolé je ne sais pas comment le dire dans votre langue...En Allemand nous disons Vanpyr. [Fake]
_Ah c'est ça cet accent...Vous êtes Allemand.
_Et je suis Vanpyr.
_Ahh...Vampire ! Le garçon se mit à rire doucement, puis soudain il se rendit compte de ce qu'il avait devant lui et recula.
_Non ! Pas de mal ! Rassura le vampire. Le garçon s'adoucit...Il devint extrêmement gentil à mesure que les cloques sur le visage d'Alexander se dissipaient, il avait gagné.
_Maintenant, mon ami et moi devons aller dans la direction opposée...Pour rejoindre un Zeppelin appelé "La Fée Mécanique". Plus le vampire parlait, plus son regard plongeait dans celui du jeune homme.
Si vous nous y conduisez, vous pourrez vous joindre à nous et ensuite tout vous sera raconté, il inspira doucement puis prononça d'une voix suave, mais hâtez vous, le temps nous manque."
Le garçon était à moitié hypnotisé, la technique d'Alexander avait marché à merveille. Puis il demanda soudain,
"_Dites moi...Comment vous appelez vous?"
"Aussi noir que l'Æther"

http://aether-creature.tumblr.com/
Avatar de l’utilisateur
AlexanderVSchwartzon
 
Messages: 1663
Inscrit le: 21 Août 2009, 20:47
Localisation: Metropolis


Re: [RP] 15.1 - Desistation

Messagepar Walden Nélis » 28 Août 2010, 00:52

La venu du vampire, pardon, Vanpyr, dans mon bureau avait entièrement gâché ma délectation du violon et du piano se mêlant habillement dans un crescendo enivrant. J'avais eu un petit doute sur la nature d'Alexander bien sûr mais je refusais d'y croire totalement, pour moi la mort de Bradley était le meilleur prétexte pour m'enfuir loin de mes frères et de l'avenir qu'ils avaient tracés pour moi. Malgré ce qu'Alexander m'avais dit, je continua de garder mon fusil sur l'épaule. Lui il était peut être un vampire, mais à ce que je savais, l'autre n'était qu'un humain et une balle bien placée serait suffisante pour lui. Il guida Alexander jusqu'à la cabine de pilotage, il avait fallut parcourir plusieurs couloirs encombrées par les câbles et les multiples rajouts effectués au fur et à mesure des rapts.
Je demanda à Alexander la direction exacte que devait prendre le "Fortunate", cependant il se contenta d'être approximatif. Je fit faire demi-tour au navire et poussa la manettes des moteurs au maximum. Pendant une minutes, les rouages mécaniques s'activaient dans tout le navire, à l'intérieur même de la coque et des murs des couloirs jusqu'à la salle des machines.
"Voila. Le navire est conçu pour allez assez vite au cas où nous aurions eu besoin de fuir rapidement. Jusqu'à maintenant on n'as jamais été rattrapé par qui que ce soit."
J'avais parlé d'une voix qui se voulait calme et assurée, mais Alexander qui se tenait dans mon dos me rendait mal à l'aise.
"J'ai remarquer que vous êtes... allergique à la lumière. Si vous le voulez vous pouvez prendre une des chambres libres, il suffit simplement de tirer simplement les rideaux, ils sont en velours et très épais ils cacheront sans mal la lumière. On les a trouver sur l'épave d'un paquebot qui avait coulé".
Je m'en souvient comme-ci s'était hier, j'avais faillis mourir parce qu'il n'y avait plus assez d'air dans la bulle de survie déposée au fond de la mer. On avait eu de la chance que l'épave n'avait pas coulé trop profondément.
"Votre ami sur le pont, il suit le même but que vous?"
J'observait Waren par la vitre de la cabine, il était entrain de regarder la tour d'où Bradley avait tiré les grappins lors de l'attaque. Alexander et lui ne m'avaient pas encore tué, c'était donc que je leur était utile, un bon point pour moi. Lorsqu'Alexander avait mentionné le nom de "Fée Mécanique", je ne compris pas immédiatement de quoi il voulait parler, puis je présuma qu'il faisait allusion à ses amis qu'il tentait de rejoindre, il m'avait même promis de m'emmener à son bord et de tout me raconter. Nul doute, mon voyage commençait bel et bien, je me faisait une trace dans l'histoire.

[Promis je ferrais attention a madame Orthographe Milana :D ]
"Pour un avenir meilleur, prenez vitamil ! Une dose de Vitamil et votre vie s'illumine!"
Walden Nélis
 
Messages: 33
Inscrit le: 17 Août 2010, 02:30


Re: [RP] 15.1 - Desistation

Messagepar AlexanderVSchwartzon » 28 Août 2010, 15:44

"J'ai remarqué que vous étiez... allergique à la lumière. Si vous le voulez, vous pouvez prendre une des chambres libres, il suffit simplement de tirer les rideaux, ils sont en velours très épais, ils cacheront sans mal la lumière. On les a trouver sur l'épave d'un paquebot qui avait coulé."
Le vampire dévisagea le garçon, voilà maintenant qu'il s'occupait de savoir comment il allait.
"_Non...Je vous remercie. Il s'assit sur un fauteuil de chintz élimé, ce coin est dans l'ombre, ça me va très bien, de plus je vous tiendrais compagnie pendant que vous nous conduirez.
_"Votre ami sur le pont, il suit le même but que vous? Alexander acquiesça.
_Eh bien...Oui, plus ou moins. Nous devons arrêter un homme abominable qui détient le capitaine de notre navire."
Voyant le regard inquisiteur du garçon, il poursuivit doucement:
"_Oui, abominable. Il a créer plusieurs choses qui ont fait que des humains ont péris ou alors ont mutés et sont devenus d'étranges créatures...Le garçon observa Alexander durement. Non ! Les vampires ne sont pas le résultat de la science de Ravington !
Le jeune homme ne paru pas convaincu, mais continua à conduire le bateau.
Alexander se tut et observa par une fenêtre, grâce à ce coin d'ombre, il regardait la mer de jour...Chose qu'il n'aurait jamais imaginé faire plus tôt.
Une heure durant le bateau fendit les eaux faisant défilé une palette de nuages magnifiques. Le vampire s'émerveillait devant les énormes cumulus et les longs cirrus qui fendaient les cieux d'un bleu d'azur.
Soudain, un cumulus blanc, vira soudain au gris.

"_Qu'est ce que...C'était une énorme ombre qui cachait le nuage. Alexander cria au garçon de s'arrêter, si brusquement que celui-ci sursauta.
_Qu'est ce qu'il vous arrive ? Le vampire se leva en trombe et pointa l'immense ombre au dessus de leurs têtes en esquissant un large sourire.
_Là ! C'est la Fée Mécanique !" Le garçon passa sa tête par une fenêtre pour mieux voir de quoi il s'agissait. Devant la masse imposante de l'immense bâtiment, le jeune homme inspira fortement.
Le vampire saisit le fusil du jeune homme si vite que celui ci n'eut pas le temps de bouger, et se précipita sur le pont en trombe.

"_ALEXANDER ! Mais que diable faites vous ? Lui hurla Warren de l'autre bout du pont, vous allez...Oh ! Il s'interrompit lorsqu'il aperçu le ballon gigantesque du zeppelin.
Le vampire devint écarlate. Il s'était placé en plein milieu du pont, et avait pointé le fusil sur la plus grande fenêtre de tout le bâtiment, celle du Club.
Il pressa la gâchette et attendit quelques secondes, le bruit de la vitre qui se brise résonna jusqu'au bateau, il avait réussi son coup.
Soudain, des silhouettes apparurent sur le pont du Zeppelin, c'est à ce moment là que le vampire et l'occultiste se mirent à faire de grands gestes pour attirer leur attention, sous le regard ébahi du jeune homme.
"Aussi noir que l'Æther"

http://aether-creature.tumblr.com/
Avatar de l’utilisateur
AlexanderVSchwartzon
 
Messages: 1663
Inscrit le: 21 Août 2009, 20:47
Localisation: Metropolis


Re: [RP] 15.1 - Desistation

Messagepar Münsingen » 30 Août 2010, 12:32

[HRP. OK, je clos ce chapitre ici. Continuez cette histoire sur 15.2 La Fée mécanique à la rescousse ;) ]
Münsingen
 
Messages: 3919
Inscrit le: 24 Août 2009, 13:41

Précédent

Retour vers Index du forum

Retour vers L'affaire Ravington

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité