Go to footer

Aller au contenu


[RP] 14.2 - retour à la Fée mécanique

Les épisodes précédents.

Re: [RP] 14.2 - retour à la Fée mécanique

Messagepar Münsingen » 16 Août 2010, 16:54

Ma chère, vérifiez l'état du camion s'il vous plait !! est-il en état de reprendre la route ???
Je dois embarquer mes malles à bord, aidez-moi je vous prie ...

"Hum, il est peut-être encore en état de fonctionner, professeur, répondit Esther avec une moue éloquente, mais à condition d'avoir un garage à proximité. Comme ce n'est malheureusement pas le cas et que notre position ici est précaire, je pense que nous ferions mieux de l'abandonner et de transférer tout ce qui peut l'être à bord du zeppelin."
"Vous avez une fois de plus raison, Herminoire, dit Drako. Il faut nous préparer à partir le plus vite possible car une contre-attaque ennemie n'est pas à exclure. Nous avons vaincu une petite troupe de paramilitaires que nous avons attaqués par surprise mais les choses auraient sans doute été beaucoup plus délicates si nous avions eu affaire à de vrais soldats ; ou si c'est eux qui avaient eu l'initiative...
Bon, pendant que vous transférez vos malles à bord, je vais de mon côté faire enlever les bâches qui recouvrent le zeppelin. Ainsi, nous pourrons décoler à la première alerte. Avec un peu de chance, Tim et Ivy ne vont plus tarder. Quand ils seront parmi nous, nous organiserons une expédition pour récupérer les prisonniers et, dès que ce sera fait, nous mettrons un maximum de distance entre ce château et nous. Et puis n'oubions pas que nous jouons contre la montre : cela fait plus de vingt heures que Lady Chapillon a été enlevée et bien quatre que Ravington est partie la retrouver. Il est peut-être arrivé auprès d'elle à l'heure où nous parlons... et alors nul ne peut savoir ce que ce dément est en train de lui faire subir !"
"Calmez-vous, Drako, intervint le docteur Artus. D'après l'enregistrement, il souhaitait juste lui parler, voire lui proposer de l'adopter comme sa fille. Elle est peut-être moins en danger que vous l'imaginez."
"Me calmer ?! Je me calmerai lorsqu'on aura mis tout un chargeur de balles nitriques dans la peau de ce scélérat, docteur ! Pas avant !"
Münsingen
 
Messages: 3919
Inscrit le: 24 Août 2009, 13:41


Re: [RP] 14.2 - retour à la Fée mécanique

Messagepar Léonarius » 16 Août 2010, 19:15

"Cette solution est des plus extrême mon cher !
Malgré le mal que ce dément à fait subir, il faut qu'il soit juger!
Ma mère patrie attend les preuves pour rendre justice contre cet individu."

Tout en rechargent son revolver, il alla aider Drako à enlever les bâches, espérant que ces paroles n'étaient qu'un coup de sang; et qu'il saura ce contenir en cas de rencontre avec Ravington.
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
 
Messages: 851
Inscrit le: 06 Mai 2010, 16:50
Localisation: Toulouse


Re: [RP] 14.2 - retour à la Fée mécanique

Messagepar Mycroft » 16 Août 2010, 19:30

« Un jugement pour Ravington. Je suis assez d'accord. En tant qu'inquisiteur, soit ancien inquisiteur, je suis enquêteur, juge et bourreau. J'enquête, je poursuis, je juge et je condamne. »
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
 
Messages: 9139
Inscrit le: 28 Décembre 2009, 14:20
Localisation: Breizh


Re: [RP] 14.2 - retour à la Fée mécanique

Messagepar Münsingen » 17 Août 2010, 06:51

Drako sursauta :
"Un instant, Leonarsius ! Vous avez dit que votre Mère Patrie, soit la Grande-Bretagne, attendait des "preuves" pour juger Ravington ? Mais que lui reproche-t-on donc ? En France, on le dit intouchable..."

Pendant ce temps, le docteur Artus trépignait :
"Mycroft, vous n'êtes vraiment pas raisonnable ! Il en va de votre vie, tout de même ! Vous avez le ventre ouvert et si je ne vous opère pas d'urgence, vous risquez d'y rester pour de bon !"
Münsingen
 
Messages: 3919
Inscrit le: 24 Août 2009, 13:41


Re: [RP] 14.2 - retour à la Fée mécanique

Messagepar La Licorne Ailée » 17 Août 2010, 10:39

" - Que tout le monde me suive, mais en silence ! Et si certain ont du mal à avancer vite, d'autres, comme Tim et moi par exemple, pouvons les aider, n'hésitez pas à demander ! "

* La petite procession s'organisa, et tant bien que mal sortit du hangar. Mais ils ne savaient pas réellement où aller... Alors Ivy choisit une direction, demanda son assentiment silencieux à Tim, et prit la tête de la bande échappée. *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
 
Messages: 2944
Inscrit le: 29 Août 2009, 06:30
Localisation: Somewhere over the rainbow...


Re: [RP] 14.2 - retour à la Fée mécanique

Messagepar Léonarius » 17 Août 2010, 11:14

Münsingen a écrit:Drako sursauta :
? Mais que lui reproche-t-on donc ? En France, on le dit intouchable..."

"Officiellement rien.
Mais ça n'empêche pas que le gouvernement est au fait de ses agissements, malgré ses contacts hauts placés.
C'est pour ça qu'il nous faut des preuves.
Qu'il soit condamné publiquement, destitué et déshonoré sera une pire sanction que la mort.
En attendant Mycroft, le docteur à raison, vous mettez du sang partout.
Bien partons à la recherche de nos autres compagnons, car je suis impatient de faire un tour dans cette merveille, et m'éloigner de cet endroit"
Avatar de l’utilisateur
Léonarius
 
Messages: 851
Inscrit le: 06 Mai 2010, 16:50
Localisation: Toulouse


Re: [RP] 14.2 - retour à la Fée mécanique

Messagepar Mycroft » 17 Août 2010, 13:35

« Je me range à votre avis, ma blessure me fais effectivement souffrir. Je vous accompagne toubib »

Tout en marchant vers le zeppelin au coté du docteur Artus, Mycroft ne pouvais s'empêcher de jeter de nombreux coups d'oeils aux alentours. Il espérait pouvoir mettre la main sur quelques munitions utilisées par leurs adversaires et qui semblait si efficace. Il aperçu dans le fond, dans la pénombre, un tas de cube en bois. En s'approchant il s'aperçut qu'il ne s'agissait en fait que des caisses vides, sans doute remisé là par un employé peu consciencieux. Tout en maintenant sa main sur la plaie, il se pencha pour les observer de plus près. Beaucoup était frappé du sigle de leur usine de fabrication.

Manufacture of Explosives and Launcher. Kernilis

« Mycroft, je ne crois que se soit vraiment le moment de faire vos emplettes. »

« J'arrive »

Le patient suivi le docteur jusqu'à l'infirmerie. Il se promit d'aller prochainement faire un tour dans cette usine qui semblait posséder un savoir faire si exceptionnelle, il ne doutait pas de trouver là bas quelques accessoires fort utiles. Cette fois il accepta les anesthésiants, et le médecin commença son ouvrage.
Avatar de l’utilisateur
Mycroft
 
Messages: 9139
Inscrit le: 28 Décembre 2009, 14:20
Localisation: Breizh


Re: [RP] 14.2 - retour à la Fée mécanique

Messagepar goblins » 17 Août 2010, 14:30

"-moi je peut prendre quelqu'un sur mon dos !
euuh , sans être désobligeant vous savez ou on vas ?
je peut faire une reconnaissance aérienne si vous voulez !"

Les mandibules d'Inishka rentrèrent dans son dos et des ailes en ressortirent !
Une dette !!
Une vengeance !!
Une vie !!
Avatar de l’utilisateur
goblins
 
Messages: 58
Inscrit le: 15 Septembre 2009, 09:38


Re: [RP] 14.2 - retour à la Fée mécanique

Messagepar Münsingen » 17 Août 2010, 16:49

Officiellement rien. Mais ça n'empêche pas que le gouvernement est au fait de ses agissements, malgré ses contacts hauts placés. C'est pour ça qu'il nous faut des preuves. Qu'il soit condamné publiquement, destitué et déshonoré sera une pire sanction que la mort.
En attendant Mycroft, le docteur à raison, vous mettez du sang partout.
Bien partons à la recherche de nos autres compagnons, car je suis impatient de faire un tour dans cette merveille, et m'éloigner de cet endroit"

"Bah, si c'est tout ce qu'on lui reproche, maugréa Drako, je crois que vous vous faites des illusions, mon cher. Je me doute bien que Scotland Yard est au fait des agissements de Ravington, tout comme les autorités françaises, d'ailleurs. Mais qu'est-ce que ça peut bien leur faire, dans la mesure où ce sujet et citoyen modèle fait profiter les pontes des deux empires de l'argent que lui procure ses "activités" ?
Non, la seule chose qui pourrait le faire tomber, à ma connaissance, c'est une intervention de Lady Chapillon qui, le rouleau d'enregistrement à l'appui, l'accuserait du meurtre de son père. Encore, la partie serait serrée car il doit avoir de bons avocats et on peut facilement falsifier un enregistrement... Et de toutes façons, rien de cela ne sera possible tant que nous n'aurons pas délivré Lady Chapillon. J'ai l'impression que nous tournons en rond et ça me ronge les nerfs !"
Sur ces paroles, Drako suivit Leonarsius à l'intérieur de la Fée mécanique. Il remarqua également les caisses de munitions que les hommes de Ravington avaient manifestement oublié de transborder dans le zeppelin, ce qui lui fit murmurer :
"S'il y a des munitions à bord, c'est que le zeppelin a été préparé pour un décollage imminent. Voilà, ENFIN, une bonne nouvelle !"
Münsingen
 
Messages: 3919
Inscrit le: 24 Août 2009, 13:41


Re: [RP] 14.2 - retour à la Fée mécanique

Messagepar Fée Mécanique » 17 Août 2010, 17:17

"-moi je peut prendre quelqu'un sur mon dos ! Euuh , sans être désobligeant vous savez ou on vas ? Je peux faire une reconnaissance aérienne si vous voulez !"
"Je te fais confiance, Ivy" dit Tim. Mais, effectivement, puisque vous semblez doté d'ailes, mystérieux ami, n'hésitez pas à aller jeter un coup d'oeil par dessus les arbres. Vous nous direz si vous voyez le manoir ! Au fait, je me nomme Thimothy et suis un ami proche de Miss Patricksdaughter, que j'ai promis d'aider dans cette affaire. Je vous en dirai plus si vous le souhait..."
Inishka n'avait pas eu la patience d'attendre qu'il finisse sa phrase : déjà, il avait pris son envol...
... et c'est alors qu'il vit, à moins d'un kilomètre de là, le manoir. Côté sud, ce dernier ouvrait sur une allée le reliant à la route longeant la propriété ; elle en était séparée par une grille, apparemment défoncée, et par des écuries effondrées dont les décombres fumaient encore, ainsi que par des bâtiments qui semblaient être des communs. La carcasse d'une moto et plusieurs corps humains inanimés jonchaient l'allée. Côté nord, le manoir donnait sur un jardin à la française, dans lequel un camion délabré s'était manifestement fourvoyé en passant... à travers le manoir ! Et, surtout, au milieu de ce jardin se dressait une tente géante qu'on était en train d'affaler.
Et au fur et à mesure que les toiles de la tente tombaient sur le sol, apparaissait, dessous, la silhouette inimitable de la Fée mécanique.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers L'affaire Ravington

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités