Go to footer

Aller au contenu


[RP] 14.1 - La Place Royale

Les épisodes précédents.

[RP] 14.1 - La Place Royale

Messagepar Hycarius » 17 Juillet 2010, 23:36

La Place Royale, quartiers généraux de la Steam Inquisition à Nantes, était animée comme une fourmillière aux premières heures du jour.
Entièrement souterraine, elle était éclairée par des puits creusés au plafond, la lumière étant ensuite également répartie au moyen de Miroirs, qui donnaient à l'ensemble un effet onirique, presque irréel.

Le Sergent Malevolent et son groupe de gardes de choc de l' Inquisition traversèrent le hall, le cadavre d' Ivy sur un brancard. Personne ne prêtait attention à eux, ce spectacle était courant pour le personnel de la Steam Inquisition.
"Emmenez là en réanimation, le Doc va râler un peu, mais précisez lui que c'est urgent, dit il à ses hommes, je vais aller faire mon rapport."
- Bien Monsieur, firent les trois hommes d'une seule voix.

Le Docteur Jan Matejko, simplement appelé Doc par les gens qui le connaissaient, examinait le corps sans vie de la Vampire sur sa table d' Opération.
"Réanimation rapide, réglé sur 14h avait dit le soldat de choc."
Elle n'allait pas tarder à....

Ivy poussa un grand cri et s'assit soudainement sur la table. Une minute pour émerger, une minute pour reprendre ces esprits, une minute pour entrer dans une colère noire.
"J'avais... dis... pas... COMME ÇA ! hurlait elle au pauvre Doc qui s'efforçait tant bien que mal de la calmer
- Mais vous savez que c'était le moyen le plus efficace, bon sang, arrêtez de bouger que je puisse faire mon travail et finir de vous retirer ces choses, ARRÊTEZ VOUS !"
Un robot minuscule vola dans la pièce et alla s'écraser sur le mur derrière le Docteur, rageusement lancé par la Vampire.
Le Doc regarda le robot avec incrédulité, ayant juste eu le temps de se baisser pour éviter le projectile.
-Ah c'est comme ça... reprit il avant de se jeter sur Ivy.

Quelques instants plus tard, les deux combattants, à bout de force, haletaient dans une infirmerie dévastée. Il se regardèrent soudain, puis éclatèrent de rire.
- Quel chien fou cet Hycarius, il fait toujours ce qu'il veut vous devriez le savoir, râla le docteur
- Je sais bien oui, mais vous savez comment il est...
- Bien sûr, bien sûr mon enfant... répondit il en souriant à Ivy, qui devait bien avoir [Edit : 40] de nombreuses années de plus que lui. Allez finissons en, j'ai opéré toute la nuit et je voudrais bien aller me reposer maintenant, je ne suis plus de toute première jeunesse!
Il enleva encore un petit objet mécanique qui ressortit par une des blessures d' Ivy, lui injecta de quoi chasser les toxines anti régénératrices, et les blessures d' Ivy se refermèrent. Il déposa ensuite le petit objet dans une soucoupe avant de laisser partir la Vampire.


__________________________________________________________________________________

"Sergent Malevolent au rapport Monsieur!
Le garde de choc se tenait devant le tribun laticlave de Nantes. (Les Officiers militaires administratifs de l' Inquisition reprenaient en effet les anciens termes de l' Empire Romain pour leur désignation)
- Repos Sergent, qu'avez vous à me dire sur la dernière opération du Chevalier Hycarius?
- Tout s'est passé comme prévu monsieur, nous avons ramené la Vampire ici, les munitions herminoires XPO-05 et 07 ont fonctionnées à merveille.
- Parfait, on dirait donc que c'est la combinaison parfaite, une dose d'anti regénérant, un robot sur le coeur et un sur la moelle épinière. Ces compagnons n'y ont vu que du feu je présume?
- Parfaitement Monsieur, même L' Herminoire ne s'est apparemment pas méfié selon le Chevalier.
- Bien Sergent, vous avez bien travaillé, retournez auprès de votre escouade, transmettez mes salutations au lieutenant et mes amitiés à Eolis.
- Se sera fait, merci Monsieur." Et il sortit du bureau en silence.

[EDIT : bon, ça va pour cette fois mais attention à la dérive gros-bill que je suis en train de constater sur ce forum ! :evil:
la Steam-Inquisition est certes une organisation puissante mais elle n'est ni intouchable ni invulnérable. Et il est hors de question qu'elle puisse réanimer les morts : seul Ravington semble sur le point d'y arriver. Donc admettons qu'Ivy ait juste été dans le coma et que la médecine de pointe de l'Inquisition ait réussi à l'en tirer]
Dernière édition par Hycarius le 18 Juillet 2010, 00:04, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Hycarius
 
Messages: 6955
Inscrit le: 19 Décembre 2009, 19:03
Localisation: Ici et là...


Re: RP : La Place Royale

Messagepar La Licorne Ailée » 17 Juillet 2010, 23:58

* Ivy était maintenant complètement remise. Une fois tous les minuscules robots sortis de ses entrailles, après la partie de chamailleries habituelles avec le Doc, Ivy sortit du bloc de réa.
Elle marchait dans les couloirs du QG, se repérant à l'aide des petits encarts codés, suivant la voie de la sortie. En arrivant devant le portail immense qui gardait l'entrée, un garde l'interpella de la main, pour lui donner en silence une enveloppe cachetée. Y était écrit son nom, de la main d'Hycarius. Elle remercia le garde d'un signe de tête; et partit dans la ville, sous les rayons timides d'une Lune montante.

En marchant, tout en surveillant ses arrières, elle ouvrit l'enveloppe, et y trouva les coordonnées d'une chambre louée à son nom. Elle savait qu'elle devait s'y rendre, et qu'elle trouverait là-bas les informations complémentaires pour sa future mission. Mission pour laquelle elle avait été retirée si violemment à ses amis.
En pensant aux coups de feu, Ivy se passa machinalement la main sur le sternum, où les cous l'avaient atteinte quelques heures plus tôt... Douloureux, tout-de-même. Il faudrait qu'elle en parle sérieusement à Hycarius. Elle était persuadée que cela amusait l'Inquisiteur de tester sa résistance à la douleur de cette façon...

Elle arriva bientôt devant le petit hôtel où elle avait rdv. Dans la chambre, spartiate mais propre, elle trouva comme elle l'attendait une lettre codée signée par Eolis, et les divers objets dont elle allait avoir besoin pour sa mission. *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
 
Messages: 2944
Inscrit le: 29 Août 2009, 06:30
Localisation: Somewhere over the rainbow...


Re: RP : La Place Royale

Messagepar Fée Mécanique » 20 Juillet 2010, 23:53

A peu près au même moment, au Ministère de la Guerre, le général Boulanger se rasait en regardant le jour se lever sur Paris. La situation était préoccupante : Louis de Bavière, l'empereur fou d'Edelstadt, contestait l'occupation par les troupes françaises de la Pologne prise à l'axe prusso-russe à la fin de la Grande Guerre ; or Victoria appuyait cette contestation pour mettre en difficulté la France. La belle alliance qui avait permis la victoire de 1878 relevait désormais du passé...
C'est alors que le téléphone sonna. Qui pouvait bien déranger le cher d'Etat Major de l'Empire français à une heure si matinale ? Il se rendit compte qu'il s'agissait du "téléphone tricolore", celui qui le reliait directement... à l'empereur.

Il jura, jeta son blaireau et son plat à barbe sur un guéridon de marbre et courut décrocher.

"Votre Majesté ?"
"Général, si je vous dis 1314, que me répondez-vous ?"
"Euh... Je ne suis pas sûr de saisir, Votre Majesté ?"
"La fin des Templiers. Vous devriez réviser votre histoire de France, général !"
"Pardonnez-moi de consacrer plus de temps à l'écrire qu'à l'apprendre... Mais que me vaut ce cours d'histoire à une heure si matinale ?"
"Il se trouve que la Steam-Inquisition a dépassé les bornes cette nuit : une de ses équipes a attaqué un orphelinat nantais, massacrant la plupart des nonnes, mère supérieure comprise, et mettant le feu au quartier tout entier."
"Hum, les méthodes de ces fanatiques ont toujours été expéditives, mais c'est bien la première fois qu'ils commettent un tel forfait..."
"Erreur, général : c'est la DERNIERE fois. Vous allez immédiatement prendre le contrôle de toutes leurs bases en métropole et dans les colonies. Les Inquisiteurs sont coriaces alors dites à vos hommes de tirer sans hésiter. Activez la gendarmerie et toutes les forces d'élite à votre disposition. Vous avez carte blanche mais frappez vite et fort."
"Bigre, mais c'est une véritable opération militaire que vous me demandez d'exécuter, Votre Majesté. Et vous me laissez bien peu de temps. Philippe le Bel avait mis des mois à planifier la fin des Templiers !"
"Certes, mais lui n'avait ni radios, ni zeppelins, ni mitrailleuses. Débrouillez-vous général, mais il ne doit plus rester le moindre inquisiteur en état de nuire, en état de ME nuire, d'ici la tombée de la nuit."
"Ca sera fait, Votre Majesté. Mais ce ne sera pas facile : en frappant vite et fort, nous pouvons éliminer les chefs et investir les bases, mais pour les agents dormants, les espions et les inquisiteurs en mission qui ne peuvent pas être localisés, il nous faudra des mois... peut-être même des années ! Et nous aurons des pertes : ils sont dotés d'une véritable armée, peu nombreuse mais parfois mieux équipée que nos propres unités. Et puis nous risquons une contre-attaque depuis l'étranger : la Steam-Inquisition n'est pas un organisme français. Or nos relations avec l'Edelstadt et l'Angleterre..."
"L'arrogance des Inquisiteurs tape aussi sur les nerfs de Ludwig et de Victoria. Ils savent aussi que la Steam-Inquisition est montée trop vite en puissance. L'heure est venue de lui briser l'échine car dans dix ans, nous ne pourrons peut-être plus !"
"A vos ordres, Votre Majesté. Laissez-moi quand même une journée pour compulser toutes les données de nos espions..."
"Ce n'est pas la peine : mon ami Ravington m'a remis le dossier qu'il accumule depuis des années sur l'Inquisition. Il vous attend déjà sur votre table de travail. Vous n'avez plus qu'à assigner les troupes et les objectifs. Bonne journée, général."
L'empereur raccrocha, laissant le général Boulanger fulminer :
"Vous vous en prenez à l'Inquisition mais vous ne vous rendez même pas compte que le vrai ennemi, celui qui est vraiment en train de s'emparer du pouvoir, c'est votre cher tout-puissant Ravington ! Dire que je vais faire couler le sang de mes gars pour faire plaisir à ce vieux rosbif malsain !"

Mais Boulanger était un militaire. Il obéit aux ordres de son supérieur et donna les siens à ses subordonnés.
Moins d'une heure plus tard, après une attaque surprise suivie d'un combat aussi court que meurtrier pour les deux camps, la Place royale tombait aux mains du 8e régiment d'Infanterie de Marine, appuyé par les blindés du 1e dragon. Peu d'Inquisiteurs nantais survécurent au carnage.

[HRP : cette décision d'affaiblir (au moins provisoirement) l'Inquisition a été prise par les MJ de manière à remettre les PJ au centre de l'histoire et à les forcer à se débrouiller tout seuls comme des grands ;) ]
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: RP : La Place Royale

Messagepar Hycarius » 21 Juillet 2010, 00:09

Le Tribun Laticlave de Nantes et la Garde d' Elite de l' Inquisition avaient formé le dernier carré une heure auparavant dans l'armurerie, mais ils savaient que de toutes façons il n'en sortiraient pas vivants.
Le moment attendu par les augures les plus pessimistes de l' Organisation était arrivé, les gouvernements en avaient eu assez de leurs actions et avaient décidé de réagir.
Les espions de l' Inquisition avaient juste eu le temps de faire parvenir l' info jusqu' à eux avant que le 8ème de Marine et le 1er Dragon n'aient forcé les portes de la Place Royale et commencé un combat pied à pied pour nettoyer les lieux, ne laissant aucun survivant.

Bientôt ils feraient exploser les dernières fortifications et enverraient autant de troupes et d'hommes que nécessaires pour déloger les ultimes résistants. Le Tribun mourrait avec honneur, en transmettant les informations à tout les membres de l' Inquisition jusqu' au dernier moment, ce qui permettrait l'évacuation des hommes vers les bases secrètes.

La Double porte explosa, et l'ultime garde Nantaise tomba sous le déluge de feu des canons amenés dans l'encadrure. Le Tribun tomba, le sourire au lèvres, la poitrine percée en de nombreux endroits. "Il en ont eu marre de perdre des hommes semble t'il, ces régiments mettront longtemps à se reconstituer..." et il rendit le dernier soupir d'une vie loyale jusqu'au bout à l' Inquisition.
Dernière édition par Hycarius le 21 Juillet 2010, 10:31, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Hycarius
 
Messages: 6955
Inscrit le: 19 Décembre 2009, 19:03
Localisation: Ici et là...


Re: RP : La Place Royale

Messagepar Hycarius » 21 Juillet 2010, 01:13

Du Chevalier-Inquisiteur Hycarius Eolis


Cara Mia,

Tout d'abord je me dois de m'excuser pour votre extraction fort peu agréable j'imagine, mais faire croire à votre mort en vous plongeant dans un coma artificiel était le meilleur moyen pour que vos compagnons vous abandonne sans trop se poser de questions.

Vous vous en doutez Très chère, une fois de plus l' Inquisition a besoin de vous, et à travers elle la paix mondiale requiert vos services.
Rendez vous à la Clef des Os dans 3 jours, là vous retrouverez un certain...




Ivy n'eut pas le temps de finir de lire la lettre. En tant qu' agent occasionnel de l' Inquisition, elle possédait un signal d' urgence caché, et celui ci venait de se déclencher...
Avatar de l’utilisateur
Hycarius
 
Messages: 6955
Inscrit le: 19 Décembre 2009, 19:03
Localisation: Ici et là...


Re: RP : La Place Royale

Messagepar Fée Mécanique » 21 Juillet 2010, 17:54

Ivy jeta un regard par la fenêtre et comprit aussitôt : des hommes en uniforme de soldats de marine se ruaient dans la direction de la Place royale. Leur air déterminé, less armes qu'ils tenaient en main et les blindés qui les soutenaient ne laissaient aucun doute sur leurs intentions. Mais qu'était-il arrivé à l'Etat-Major français ? Quelle folie l'avait soudain poussé à lancer les troupes cantonnée depuis quelques semaines à Nants à l'attaque de l'Inquisition ?
La population terrifiée fuyait dans les rues devant ce déploiement de forces sans précédent, comparable aux véritables opérations militaires de la guerre de 1874-78... On entendait également des vrombissement d'avions à alcool piquant du ciel pour appuyer les forces terrestres.
Que devait-elle faire ? Poursuivre sa mission ? Aller participer à cette bataille entre les troupes impériales et les inquisiteurs ? Non, elle n'était après tout qu'une mercenaire. Et dans un cas pareil, un vrai professionnel ne se laissait pas distraire de sa mission ; il ne l'abandonnait que s'il était certain d'échouer... ou de ne pas toucher sa paie.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: RP : La Place Royale

Messagepar La Licorne Ailée » 22 Juillet 2010, 13:39

* La mission qu'on lui confiait cette fois-ci était d'une importance capitale. Etant agent relié à la Steam Inquisition depuis quelques année, elle avait toujours mis un point d'honneur à remplir ses missions rapidement et le plus efficacement possible. Un engagement est un engagement après tout.
Mais le comlink à sa ceinture bipait toujours. Elle avait appris, lorque l'ingénieur de la SI lui avait remis ce petit appareil, qu'il faudrait suivre les instructions qu'il donnait, au-delà de toute autre. Elle était en danger de mort. Le point de raliement indiquait Le Coeur. Ivy sourit en se disant que c'était l'un des rares pays qu'elle n'avait pas encore visité... Mais elle se reprit bien vite.
Certes sa mission était primordiale, mais le signal primait sur tout le reste. Et l'information était claire : danger de mort, rdv au Coeur le plus vite possible.

La vampire ne perdit pas une minute de plus, rembala ses affaires dans la petite valise, enfila un grand manteau de cocher qui dissimulerait mieux sa silhouette, dévala les marches de l'hotel quatre à quatre, et s'enfuit par la porte de derrière, courant dans les rues nocturnes, mettant le plus de distance entre elle et les millitaires qui approchaient de l'hotel. Elle était desormais hors de danger, mais elle continua de courir un peu, se rendant rapidement à un point precis, pour pouvoir ensuite rallier Le Coeur en sécurité. *
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
 
Messages: 2944
Inscrit le: 29 Août 2009, 06:30
Localisation: Somewhere over the rainbow...


Re: RP : La Place Royale

Messagepar La Licorne Ailée » 28 Juillet 2010, 12:43

Arrivée sur la quai où elle devait prendre un bateau gros porteur, Ivy hésita.
Pas de nouvelles de la SI depuis trop longtemps...
Pas de nouvelles d'Hycarius...
Et sa mission abandonnée...

Elle ressentit alors le violent besoin de retourner à la Place Royale, qu'elle n'aurait jamais dû quitter, pour aider les quelques Inquisiteurs encore présents...s'il en restait...

Après plusieurs heures de route, Ivy arriva en vue du QG nantais de la SI. Une fumée noire montait de l'emplacement du bâtiment qui reposait sur les galeries souterraines... Par l'Enfer, plus personne à sauver !
Et toujours personne qui ne lui répondait dans son comlink...

[suite de ce post dans "Retour à la Fée" ]
I can't resist the liquid rubies that run into your veins...

Mon travail : http://www.lalicorneailee.com
http://www.wix.com/lalicorneailee/site
Avatar de l’utilisateur
La Licorne Ailée
 
Messages: 2944
Inscrit le: 29 Août 2009, 06:30
Localisation: Somewhere over the rainbow...


Re: RP : La Place Royale

Messagepar Münsingen » 28 Juillet 2010, 19:01

[HRP : OK, alors je clos là ce chapitre ;) ]
Münsingen
 
Messages: 3919
Inscrit le: 24 Août 2009, 13:41


Retour vers Index du forum

Retour vers L'affaire Ravington

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités