Go to footer

Aller au contenu


[RP] 13.3 - Un sous-marin en piteux état

Les épisodes précédents.

Re: Un sous-marin en piteux état.

Messagepar Joseph Mc Carthy » 04 Août 2010, 12:23

Il décida pour ce faire d'emprunter des chemins de traverse, des petites allées discrètes entre les hauts bâtiments, quitte à faire des détours vers... vers quoi? il ne savait même pas où il allait, ni ce qu'il y ferait... Plusieurs fois, il crut voir du coin de l'œil des formes indistinctes bouger entre les ombres; visiblement il se préparait des choses pas claires dans les environs. Il se retint d'aller voir, trop préoccupé par ce qui le revenait en tête de la conversation entre les deux soldats: Lady Chapillon était prisonnière dans un bâtiment civil dont il ignorait le nom, et qui pouvait maintenant être n'importe où. Il jura entre ses dents et continua d'un bon pas dans les ruelles insalubres, jusqu'à ce qu'il heurte quelqu'un lancé à pleine allure au détour d'un hangar! Il chancela légèrement en arrière et grinça des dents pour retrouver son équilibre, menacé par le poids déporté sur son dos, puis leva le jerrycan: devant lui se tenait un agent de la Steam Inquisition, qui le tenait en joue.
"Mon gars, si tu tire on saute tous les deux. J'ai là un bidon plein de gasoil, et on sera pas beaux à voir. Je sais pas ce que tu fais là et je m'en contrefous, et je pense que c'est pareil pour toi alors laisse moi passer. On a rien vu ni l'un ni l'autre, les opérations se poursuivent normalement, right?"
Sa main ne tremblait pas mais son cœur... il sentait qu'il ne pourrait pas tenir longtemps. Le mal de crâne revenait prendre d'assaut son cerveau, il ne pouvait pas se permettre d'augmenter encore la pression...
En face de lui le Steamtrooper était visiblement en proie à un dilemme; il semblait assez jeune et plutôt fluet, et le masque de protection qui lui mangeait la figure n'arrivait pas à lui donner un air suffisamment sévère pour faire douter Mc Carthy.
"T'es un scout, j'me trompe? Il se passerait quoi si un de tes chefs était en train de t'observer là tout de suite, pour voir comment tu te comporte au combat? Qu'est-ce qu'il penserait d'après toi? Allez, dépêche-toi de prendre ta décision avant qu'il n'y en ait un qui arrive!"
Si ça grince c'est que ça tourne, et c'est déjà pas mal!
Avatar secondaire d'Utelo, car quand on aime on ne compte guère.
Avatar de l’utilisateur
Joseph Mc Carthy
 
Messages: 260
Inscrit le: 05 Mai 2010, 21:49


Re: Un sous-marin en piteux état.

Messagepar Fée Mécanique » 05 Août 2010, 12:56

"T'es un scout, j'me trompe? Il se passerait quoi si un de tes chefs était en train de t'observer là tout de suite, pour voir comment tu te comporte au combat? Qu'est-ce qu'il penserait d'après toi? Allez, dépêche-toi de prendre ta décision avant qu'il n'y en ait un qui arrive!"
Ladite personne était arrivée puisqu'une seconde voix hurla presque aussitôt : "Lache ton arme !"
Son "arme" ? Mais il n'avait pas d'arme -- à moins de considèrer l'exosquelette comme une arme. Mais dans ce cas, le terme "lacher" était un peu impropre...
C'est alors que McCarthy prit conscience que l'injonction ne s'adressait pas à lui mais à celui qui le tenait en joue. Un grand moustachu en uniforme de gendarme venait de faire son apparition derrière l'homme de l'Inquisition, braquant sur lui un pistolet de gros calibre tenu à deux mains et étincelant dans la lumière du petit matin.

"Je te dis ce lacher ton arme, sale traître, renchérit le gendarme. Fais pas le malin : toi et tous tes complices de la SI êtes en état d'arrestation. Alors je n'hésiterai pas à te tuer sur place !"
Vif comme l'éclair, l'autre pivota sur lui-même en ouvrant le feu. Le gendarme s'écroula, touché en pleine poitrine. Mais il riposta par réflexe, pulvérisant l'arme et la main de l'homme qui venait de l'abattre.

L'Inquisiteur gémit en serrant son bras mutilé.
Il se ressaisit cependant vite, sans doute parce que des sifflets de police commençaient à retentir dans le quartier.

"Ecoute, tu sais piloter un aéronef ? demanda-t-il à McCarthy d'une voix blanche. Je suis pas éclaireur mais pilote et je devais assurer la couverture aérienne de l'équipe envoyée à Sainte-Ephidie. Mais là, tu vois, je ne suis plus en état de piloter. Alors si tu acceptes de prendre les commandes et de m'emmener là où je te dis, je te promets que tu seras dûment récompensé. Mon appareil est posé juste derrière, dans la cour de ces entrepots désaffectés."
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: Un sous-marin en piteux état.

Messagepar Joseph Mc Carthy » 06 Août 2010, 10:30

Lors de l'échange de coups de feux, le mécano s'était jeté à couvert, par pur réflexe. Le problème c'est qu'il n'avait pas eu le temps de bien intégrer le poids de son nouveau joujou, et s'était donc étalé de tout son long en se fracassant la tête contre une poutrelle... Fort heureusement ses lunettes avait un peu absorbé le choc, et si le verre gauche avait explosé sous l'impact et légèrement entaillé le haut de son front, c'était moindre mal quant à la tournure des évènements.
Lorsque le gamin lui proposa de l'aider il se remit debout en grognant, ôta ses lunettes en clignant des yeux sous le soleil, et réfléchit une demi-seconde avant de prendre sa décision:
"Allez viens mon gars. Je sais pas pourquoi je te fais confiance, mais je peux certainement pas te laisser comme ça."
Il souleva le gamin avec son bras gauche, ce qui fit s'ouvrir les pans de son manteaux et apparaître une série remplie de trucs câblés. Joseph eut un moment d'hésitation, puis acheva son geste et remit l'autre debout.
"Des détonateurs, humm? Je t'emmène, mais t'as intérêt à me raconter ce qui s'passe."

[pour la petite histoire, j'ai effectivement explosé le verre gauche de mes lunettes anti-UV en me mangeant une poutre :D ]
Si ça grince c'est que ça tourne, et c'est déjà pas mal!
Avatar secondaire d'Utelo, car quand on aime on ne compte guère.
Avatar de l’utilisateur
Joseph Mc Carthy
 
Messages: 260
Inscrit le: 05 Mai 2010, 21:49


Re: Un sous-marin en piteux état.

Messagepar Fée Mécanique » 06 Août 2010, 12:59

"Des détonateurs, humm? Je t'emmène, mais t'as intérêt à me raconter ce qui s'passe."
"C'est pas des détonateurs, ce sont les nouvelles mines magnétiques de l'Inquisition, répondit le jeune pilote piqué au vif. C'est pour faire sauter l'aéro s'il tombe entre les mauvaises mains...
Bon, pour le reste, c'est simple : en cas d'alerte rouge, et c'est elle qui m'a poussé à sortir de mon appareil, nous devons rentrer à notre QG qu'on appelle le coeur. C'est ce que je dois faire mais, comme je te disais, je peux plus piloter avec ma main blessée. Alors voilà, il suffit de gagner l'appareil et de prendre la direction de la forêt de Meudon où il y a un relais. Mais je ne peux pas t'en dire plus, je te donnerai le plan de vol en cours de route.
Quant à l'Alerte rouge, je n'ai aucune idée de ce qui l'a motivée. Mais un truc est sûr : il se passe des choses graves. En cinq ans de service, c'est la première fois que je la vois activée..."
Dernière édition par Fée Mécanique le 08 Août 2010, 19:50, édité 2 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: Un sous-marin en piteux état.

Messagepar Joseph Mc Carthy » 06 Août 2010, 23:26

Le mécano hausse un sourcil, intrigué:
"Tu es sorti de l'appareil à cause de l'alarme? mais pour aller où? Bon, allez, passe devant."
Visiblement méfiant, il réajuste ses affaires et suit le gamin, tout en jetant des coups d'œil à chaque intersection.
Difficile de ne pas gamberger sur ce qui était en train de se passer... apparemment il y avait un problème avec l'Inquisition, et ça risquait de rapidement tourner au vilain... Il allait encore devoir choisir un camp, et il avait horreur de ça.
Si ça grince c'est que ça tourne, et c'est déjà pas mal!
Avatar secondaire d'Utelo, car quand on aime on ne compte guère.
Avatar de l’utilisateur
Joseph Mc Carthy
 
Messages: 260
Inscrit le: 05 Mai 2010, 21:49


Re: Un sous-marin en piteux état.

Messagepar Fée Mécanique » 08 Août 2010, 19:49

L'appareil les attendait bel et bien dans la cour et il était en stand-by.
Il s'agissait d'un aéronef biplace comparable à ceux qu'utilisait la police, un peu plus gros qu'un avion et mu par un ballon protégé par un fin blindage métallique. Celui-là était un modèle d'observation, couvert de camouflage vert sur le dos et bleu sur le ventre, et dont le rostre avant ne comportait pas la mitrailleuse lourde des appareils d'intervention mais des systèmes de détection élaborés, ainsi qu'un appareil photographique très puissant. Son armement se limitait à deux gatlings sur affût rotatif et à quelques petites bombes incendiaires, le tout fixé sous les ailerons avant.

Une fois que McCarthy eut déposé le blessé sur le siège avant, il se hissa au poste de pilotage situé un peu plus à l'arrière et alluma les gaz. L'appareil s'éleva sans bruit dans le ciel matinal. On apercevait une agitation certaine et une forte fumée dans le quartier de Sainte-Ephidie, mais également d'autres brasiers un peu partout dans la ville, notamment au niveau de la Place royale.
McCarthy prit la direction que le pilote lui avait désignée. Rapidement, les quartiers périphériques de la ville cédèrent la place aux champs.


Mais ils ne volaient pas depuis vingt minutes qu'un voyant s'alluma : le radar de bord détectait deux appareils très rapides sur un vecteur d'interception.
Le pilote blessé, qui disposait d'un voyant analogue à sa place, s'écria aussitôt :

"Ce sont des appareils militaires, sans doute des avions ! L'Inquisition n'en a pas encore alors il s'agit forcément d'ennemis. Ils ne nous ont peut-être pas encore vus : pose-nous quelque part où personne ne pourra nous repérer. Par exemple dans cette clairière à deux heures !"
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: Un sous-marin en piteux état.

Messagepar Fée Mécanique » 08 Août 2010, 20:23

A peine l'appareil était-il posé depuis deux ou trois minutes que les deux avions les survolèrent, apparemment sans les voir : leur radar détectait la chaleur et un mini-zeppelin en dégageait beaucoup moins qu'un moteur à alcool.

Les chasseurs volaient assez haut mais ils fondirent brusquement en rase-motte, ce qui manqua de les faire percuter une voiture qui allait bon train sur une petite route de campagne, suivie de près par un camion.

« Cette voiture a une balise de l'Inquisition ! s'exclama alors le pilote blessé qui avait suivi la scène sur le radar. Attendons que les avions se soient éloignés et tâchons de la rejoindre. Peut-être ses occupants auront-ils des explications à nous donner ? »
A en croire le radar, les deux avions suivirent encore leur trajectoire sur un kilomètre environ puis reprirent brusquement de l'altitude tandis que les bruits de deux fortes explosions secouaient la forêt.

Ils décrivirent ensuite un large cercle et revinrent dans la direction de la clairière où McCarthy et son camarade d'infortune s'étaient posés.

« Ils foncent droit sur nous, barrons-nous ! s'écria le pilote en sautant à bas de l'appareil. Mettons-nous à couvert sous les arbres. S'ils passent une nouvelle fois sans nous voir, nous n'aurons qu'à attendre qu'ils se soient mis hors de portée de radar. Mais s'ils nous voient...»
Le pilote n'en dit pas plus car il avait déjà perdu trop de sang malgré son bandage de fortune. L'effort qu'il venait de faire pour sortir de l'aéronef et courir quelques mètres lui avait coûté ses dernières forces : il perdit connaissance, s'étallant de tout son long sur l'humus.
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: Un sous-marin en piteux état.

Messagepar Joseph Mc Carthy » 09 Août 2010, 10:06

"Damn it!"
Joseph, qui n'avait pas attendu les conseils du gamin pour se mettre à couvert, se dégagea rapidement du harnais du bras de chantier pour venir le secourir. Le timing allait être serré, trop serré... impossible de l'amener à couvert!
Il eut alors une autre idée, complètement insensée mais peut-être la dernière qu'il aurait à essayer: arrivé près de l'éclaireur il s'étala à son tour sur l'herbe dans la direction de la forêt, fouilla sous le manteau de l'autre pour trouver son flingue et tira sur le ballon de l'aéronef, trois fois.
Le ballon explosa.
Le souffle l'aplatit sur le sol en le rendant sourd, mais il parvint quand même à ne pas s'évanouir et à garder l'arme en main.
Il observait maintenant ce qui allait se passer de son œil droit; le verre qui le protégeait encore était si fumé qu'il était impossible de voir à travers depuis l'extérieur.
Si ça grince c'est que ça tourne, et c'est déjà pas mal!
Avatar secondaire d'Utelo, car quand on aime on ne compte guère.
Avatar de l’utilisateur
Joseph Mc Carthy
 
Messages: 260
Inscrit le: 05 Mai 2010, 21:49


Re: Un sous-marin en piteux état.

Messagepar Fée Mécanique » 09 Août 2010, 11:31

Leur objectif anéanti, les deux pilotes avaient prévu de remettre le cap sur la base aérienne de Brest. Mais un message prioritaire leur donna soudain l'ordre de se dérouter sur Nantes, où des renforts étaient requis.
Or, au moment où il accusait réception, le lieutenant de Beauvilliers aperçut une explosion au niveau du sol, au milieu d'une clairière. On aurait dit l'éclatement d'un petit ballon, de la taille de celui d'un aéronef, sous l'effet d'un projectile incendiaire.
[HRP : les balles classiques n'ont jamais suffi à faire exploser des ballons de zeppelin ; à ce propos, je vous conseille les films Flyboys et Le Baron rouge, qui montrent comment les aviateurs de 14-18 attaquaient les zeppelins à la balle incendaire ou, plus efficacement, avec des fusées de détresse ;) ]

"Changement de programme, Rocher, je viens de voir un truc bizarre en bas. Je refais un passage."
"Prenez pas de risque, mon lieutenant. Allumez-les !"
"Négatif. Nous effectuons une opération de police sur le sol français, Rocher, pas une mission de combat en territoire ennemi. Je ne veux pas de dommages collatéraux."
"Bah, nos prédécesseurs n'avaient pas pris de gants pendant la Commune !"
"C'était il y a presque dix ans, Rocher, autant dire au Moyen Age. A cette époque, on ne croyait pas encore au Progrès et nos appareils n'existaient que dans les carnets des ingénieurs les plus fous ! Alors contente-toi de me couvrir. Je fais une passe d'approche."
"C'est vous le chef, mon lieutenant."

Les deux avions piquèrent brutalement.
Dans la clairière autour de laquelle ils effectuèrent un grand cercle, la fumée était telle que le lieutenant dut ôter ses lunettes de protection pour distinguer quelque chose. Et encore, il ne vit quasiment rien que des pouterelles métalliques disloquées ravagées par les flammes.

"On dirait la carcasse d'un aéronef ! Il n'a pas nos cocardes et il s'est manifestement sabordé. Tu vois quelque chose d'autre, Rocher ?"
"Négatif, il y a trop de fumée. Mais s'il est détruit, il ne constitue plus une menace. Je suggère qu'on décroche."
"J'alerterai une patrouille au sol pour qu'ils aillent jeter un coup d'oeil. Mais c'est du ressort des gendarmes, maintenant, plus du nôtre. On s'en va !"

Beauvilliers reprit de l'altitude, toujours taloné par Rocher.
Ils s'éloignèrent sans plus prêter d'attention à la scène, pas plus qu'au moto-sidecar qui roulait maintenant sur la route empruntée quelques minutes plus tôt par l'automobile et le camion...
Avatar de l’utilisateur
Fée Mécanique
 
Messages: 620
Inscrit le: 14 Octobre 2009, 10:34


Re: Un sous-marin en piteux état.

Messagepar Joseph Mc Carthy » 09 Août 2010, 15:27

[Oui je m'en doutais un peu, d'où les trois balles :) mais bon, ben voilà quoi, je suis vraiment pas fait pour être un combattant je crois]

Joseph ne bougea pas d'un iota pendant que les appareils manœuvraient au-dessus d'eux, abasourdi par le choc de l'explosion et luttant pour rester sur ses gardes. Sa tête recommençait à pulser, sa jambe lui faisait horriblement mal maintenant, il avait besoin d'un repos trop longtemps repoussé. Lorsque les aéronefs reprirent de l'altitude il se détendit d'un seul coup, avec l'impression d'être si lourd qu'il lui semblait s'enfoncer dans le sol. Les minutes passèrent, il lutta pour ne pas s'évanouir lui aussi et entendit passer le side-car sans réagir.
la fumée qui s'élevait dans le ciel d'un bleu profond avait quelque chose d'hypnotique.
Si ça grince c'est que ça tourne, et c'est déjà pas mal!
Avatar secondaire d'Utelo, car quand on aime on ne compte guère.
Avatar de l’utilisateur
Joseph Mc Carthy
 
Messages: 260
Inscrit le: 05 Mai 2010, 21:49

PrécédentSuivant

Retour vers Index du forum

Retour vers L'affaire Ravington

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité