Go to footer

Aller au contenu


Résumé des épisodes (Affaire Ravington)

Tout ce qu'il faut savoir si l'on veut participer au roleplay autour de la Fée Mécanique. Discussions HRP.

Résumé des épisodes (Affaire Ravington)

Messagepar Nathanaël » 29 Septembre 2009, 00:36

Le dirigeable navigue à mille pieds d'altitude et vous courez comme un fou pour le rattraper ? Je lance ici une corde pour que vous puisiez vous hisser à bord. Ces résumés se limitent volontairement aux événements et aux informations de portée générale. Il conviendra de dresser par ailleurs une galerie des personnages pour tout savoir du passé et du présents des uns et des autres.

Co-écrit par Nathanaël et Münsingen

PROLOGUE : Lettre de Nalwood
James Philip Nalwood est parti pour la Nouvelle Orléans, sur les traces de zombies qui rôderaient en territoire confédéré en Amérique. Capturé, il est confronté à Ravington mais s'évade...

ÉPISODE 1 : Vision matinale
25 septembre 1879. Le dirigeable baptisé La Fée Mécanique est à Nantes en même temps qu'un bateau venu d'Amérique sur lequel se trouve James Phillip Nalwood. Il échappe à un groupe de soldats français qu'il dit envoyé par Ravington en plongeant dans le port avant d'être secouru par d'autres passagers du dirigeable qui le cachent à bord.
26 septembre 1879. Le lendemain, une invitation arrive pour une soirée à Paris, où Ravington pourrait aussi se trouver. Le dirigeable part pour Paris. Lucius découvre un passager clandestin à bord du dirigeable, mademoiselle Flora, qui a fuit de l"Établissement de correction pour jeunes filles en trouble Sainte-Ephidie" où elle avait été enfermé pour un double meurtre. Le moteur du dirigeable connaît quelques ratés.

INTERMEDE : Légère brise
26 septembre 1879. Un début d'après-midi d'automne, le jour de son anniversaire, Mathieu Ghostream manque de perdre son quatrième chapeau du mois mais Csaül le rattrape de justesse.
Les passagers pensent alors être en route pour Paris : en réalité, il font route vers la frontière italienne où Lady Chapillon doit recevoir un mystérieux colis. Elle ignore qu'il s'agit d'un piège...

ÉPISODE 2 : Vision nocturne
nuit du 26 au 27 septembre 1879. Tandis que la Fée Mécanique est en vol stationnaire au dessus d'une grande ville, un commando de huit hommes envoyés par Ravington monte à bord et se met à répandre un gaz qui fait délirer les occupants du dirigeables, leur faisant prendre leurs aspirations et peurs secrètes pour la réalité. Leur objectir est la capture de Lady Chapillon et Nalwood.
matin du 27 septembre 1879. Drako von Münsingen est poignardé par l'un des membres du commando, qu'il prend pour Virgiles de Guitres, un ami qu'il a tué en duel dix ans plus tôt. L'agresseur est heureusement aussitôt neutralisé et capturé.

ÉPISODE 3 : Mais où est-elle ?
27 septembre 1879. L'équipage et les passagers s'aperçoivent que Lady Chapillon a disparu pendant la nuit et entreprennent de fouiller le zeppelin. Urbain Lavabre parvient à soigner Drako mais les autres membres du commando passent à l'action : après avoir piégé les machines, un deuxième homme de Ravington fait exploser une grenade incendiaire sur le pont avant d'être tué par Nalwood. Puis, alors que ce dernier satisfait la curiosité de Drako en rêvant l'existence d'une pierre étrange pour laquelle Ravington le poursuivrait, les six autres prennent d'assaut le club, en exigeant la reddition de Nalwood en échange de la vie de Lady Chapillon qu'ils prétendent en leur pouvoir à la prison de la Santé. Ils sont abattus mais Nalwood et Csaül sont blessés dans l'affrontement, et Ivy est touchée par un tir d'Inishka.
Lazarus quitte Saint-Nazaire pour répondre à l'appel à l'aide de son frère Lucius, à bord de la Fée Mécanique.

ÉPISODE 4.1 : Paris, à nous deux maintenant !
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
27 septembre 1879. Les assaillants ayant laissé entendre que Lady Chapillon était à la prison de la Santé, la Fée mécanique prend la route de Paris. Nalwood, Syrene, La Fare et Lavabre envisagent de monter un commando et de pénétrer dans la prison à leur arrivée. De son côté, Milana tente de faire le lien entre ses souvenirs et une petite boite à musique dont l'apparition a été simultanée à la disparition de Chapillon.
Lazarus débarque sur la Fée mécanique, amène Inishka qu'il a accidentellement blessé à l'infirmerie, puis prend Flora en otage ; mais il est intercepté par Nalwood qui tente de le neutraliser, provoquant l'intervention de Lucius et Walter. Nalwood subit alors une remise en question et Flora tente de le réconforter, ce qui suscite la jalousie d'inishka. Nathanaël explique de son côté qu'il faut aller chercher des réponses du côté de la base aérienne de Chalais-Meudon pour retrouver l'un des concepteurs de la Fée Mécanique, à condition de retrouver son nom.

ÉPISODE 4.2 : L'atelier médical, soins et révisions en tout genre
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
27 septembre 1879. Alistair soigne Csaül à l'infirmerie. Lazarus y dépose Inishka peu après. Ivy s'y rend à son tour, prise d'un étrange malaise. De son côté, Drako va interroger celui qu'il croit toujours être de Guitres et, malgré son délire dû au gaz, obtient la confirmation que le commando opérait bien pour Revington, qui manipule la police politique de Napoléon IV. Il retourne à l'infirmerie et y trouve Csaül, Ivy ainsi qu'Howshome, à qui un matelot vient de briser la mâchoire. Loyal les rejoint et Drako tente de plaider la cause de "Guitres" mais, se voyant opposer un refus, se rêve en train de l'exécuter. Ivy, qui se prend pour un vampire dans son délire, guérit grâce au sang de Loyal et à une pierre magique perdue que lui rend Howshom.
C'est alors qu'Inishka, qui se prenait jusque là pour un gobelin, suffit une étrange transformation : il est en réalité le premier sur qui le gaz délirant n'opère plus.

EPISODE 5 : Sur la Fée Mécanique...
Nuit du 27 au 28 septembre 1879. La Fée Mécanique est attaquée par les pirates du capitaine Barbetorte, payés par Ravington. Au cœur de la bataille, Drako s'aperçoit qu'en proie au délire, il a quitté la Fée mécanique et s'est fait capturer par les pirates (des griffes desquels il s'échappe), Flora rencontre son frère Lucien parmi les assaillants et La Fare est grièvement blessé.

EPISODE 6 : Ça Alors !
28 septembre 1879. Alors que l'on fait le compte des dommages subis lors de la dure victoire sur les pirates, Lady Chapillon est retrouvée inconsciente dans une chaloupe : son enlèvement a échoué. C'est alors que tous les occupants de de la Fée Mécanique réalisent qu'ils étaient sous l'effet d'un gaz délirant à présent dissipé.
On procède à l'interrogatoire des pirates capturés et du survivant du premier commando, qui confirment que Ravington est à l'origine des deux attaques.

EPISODE 7 : Virée parisienne
30 septembre 1879. Enfin arrivée à Paris, la Fée Mécanique fait escale à l'aérodrome d'Orly.
[à noter que cet épisode se passe le même jour que la nouvelle "Steam-Marines 1879, une aventure du Caporal Mumu", le Major Erick venant de descendre de la Fée mécanique]
Lady Chapillon réquisitionne Drako pour partir à un bal parisien où elle espère trouver la trace de Ravington. Avant de partir, ce dernier promet à Falune de devenir son maître d'armes et donne son sabre à Mlle Flora (sans savoir qu'il contient depuis des années un objet que recherche la Steam-Inquisition).
Ivy retrouve June, une ancienne amie avec laquelle elle a vécu des aventures par le passé.

ÉPISODE 8.1 : Drako et Lady Chapillon partent à Paris
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
Nuit du 30 septembre au 1er octobre 1879. Lady Chapillon, Drako et Falune partent au bal.
Ils se rendent d'abord dans une boutique de vêtements pour acheter une robe de bal à Falune. Ils y sont rejoints par un mystérieux individu qui dit travailler pour Mr Phill, qui était avec Ravington l'un des assistants de Lord Chapillon et qui remet à la fille de ce dernier une carte lui permettant de retrouver un objet caché qui lui est destiné ; il tente aussi de les dissuader d'aller au bal où les attend certainement Ravington.
Une fois au bal, Lady Chapillon, Falune et Drako repèrent plusieurs individus qu'ils identifient comme de nouveaux sbires de Ravington. L'ancien dragon est victime d'un mini incident diplomatique provoqué par la princesse Kracivaya, une ancienne maîtresse qui a depuis épousé l'attaché militaire de la Russie à Paris ; puis de l'attaque au couteau d'une petite frappe appelée Marcel Fischermann. Il est cependant sauvé par Mlle d'Estelïs (une jeune ingénieure dont il a tué le père au début de l'année sur l'ordre de l'organisation secrète pour laquelle il travaillait alors) et par l'intervention des steam-inquisiteurs Eolis et Ventura, qui arrêtent l'agresseur et amènent Lady Chapillon, Falune, Drako et Mlle d'Estelïs au siège de l'Inquisition.
C'est là qu'ils terminent la nuit, au cours de laquelle Drako apprend le secret de son sabre donné quelques heures plus tôt à Mlle Flora. Pendant ce temps, l'acolyte Mycroft torture Marcel Fischermann qui révèle avoir eu pour mission d'enlever Lady Chapillon à la demande d'un policier corrompu : l'inspecteur Ménadier ; on soupçonne Ménadier de travailler pour Ravington.
Au petit matin, le professeur Herminoire rejoint les invités de la Steam-Inquisition et propose son aide à Lady Chapillon.

ÉPISODE 8.2 : Pendant ce temps à bord
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
Nuit du 30 septembre au 1er octobre 1879. Apprenant que Drako vient de donner son sabre à Flora, l'inquisiteur Kaelis ordonne de l'enlever.
Mais une fois amenée au siège de la Steam-Inquisition, la jeune fille est délivrée par Eolis qui la confie à Drako et Lady Chapillon. De leur côté, Alexander et Inishka, accompagné de l'énigmatique Utelo (monté le matin même à bord de la Fée mécanique ) partent à la recherche de Flora. Ils sont appréhendés à leur arrivée par l'inquisiteur Ventura, qui les relâche avec l'accord d'Eolis quand ils se rendent compte que ce sont eux aussi des amis de Lady Chapillon.

ÉPISODE 8.3 : Nouvelles enquêtes et anciens souvenirs : June et Ivy
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
Nuit du 30 septembre et journée du 1er octobre 1879. June et Ivy partent à Paris enquêter sur l'origine du gaz utilisé par les hommes de Ravington contre les passagers de la Fée mécanique.
Ivy entraîne June dans les bas quartiers de Paris où elle retrouve un ancien amant membre du mystérieux ordre de l'"Epée noire". Ce dernier leur confirme que c'est bien Ravington qui est à l'origine du gaz délirant qui a été utilisé pour les attaquer trois jours plus tôt. Il leur propose aussi de les payer pour enquêter sur Mlle d'Estelïs et deux mystérieux projets sur lesquels elle détient des information : Prométhée et Evolis. Mais on apprend bientôt que la jeune femme vient de se faire enlever lors d'un bal.
Le lendemain, June et Ivy se rendent dans le quartier de Ménilmontant, où elles sont témoin des conséquences des événements racontés dans La Fée mécanique contre-attaque puis rencontrent Mycroft, qui a également été témoin de la scène. Elles quittent Paris, parviennent à échapper aux aéronefs de police qui les prennent en chasse [cf. La Fée mécanique quitte Paris] et finissent par rattraper la Fée mécanique, sans savoir qu'elles ont amené aussi Mycroft, cramponné au train d'atterrissage de leur appareil.

ÉPISODE 9.1 : La Fée mécanique contre-attaque
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
1er octobre 1879. De retour sur la Fée mécanique, Drako propose d'aller enlever l'inspecteur Ménadier afin de remonter jusqu'à Ravington à travers lui.
Alexander et Herminoire acceptent de l'accompagner dans cette "contre-attaque", de même qu'Eolis et Ventura qui les ont escortés à bord du zeppelin. Mais Mlle d'Estelïs refuse et révèle en privé à Drako que son père était innocent du crime pour lequel ses employeurs lui avaient ordonné de l'exécuter : le moral de l'ancien dragon s'en trouve dévasté, d'autant plus que la jeune femme fait un malaise et doit être transférée à l'infirmerie.
Au moment de retourner au club, Drako rencontre Oktana, aventurière russe travaillant pour une organisation secrète (différente de celle pour laquelle lui-même a oeuvré) qui se propose de les accompagner à la recherche de Ménadier car elle aussi combat Ravington. D'après leurs déductions, Ménadier se trouve dans un café mal famé de Ménilmontant, la Cantate, entouré de gardes du corps.
Ils se scindent en deux groupes : Alexander, Herminoire, Inishka et Oktana partent appréhender Ménadier tandis que Drako, Flora et les chevaliers Eolis et Ventura les attendent dans un petit hôtel du quartier, prêts à venir en renfort. Les renforts sont effectivement sollicités car Herminoire, Inishka et Oktana sont blessés au cours du combat dans la taverne. Mais Ménadier et capturé et ramené de force à bord (par Alexander, qui n'a pas pu s'empêcher de le mordre au cou...)

ÉPISODE 9.2 : Depuis les coursives, Paris sous la pluie
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
1er octobre 1879. Mlle d'Estelïs, à qui l'armée vient de livrer un mystérieux colis, sort de l'infirmerie et retourne au club de la Fée mécanique. Voyant rentrer les membres de l'expédition parisienne avec la police aux trousses, elle donne l'ordre du départ sans en référer à Lady Chapillon.

ÉPISODE 10 : La Fée mécanique quitte Paris
Soir du 1er octobre 1879. La Fée mécanique quitte précipitamment Paris tandis que la police la prend en chasse et qu'une tempête fait rage. Lady Chapillon est assommée suite à une embardée du zeppelin et doit être emmenée à l'infirmerie, où Oktana et Herminoire se sont réveillés. Il s'avère que la tempête a été provoquée artificiellement par un prototype de machine militaire appelé la "Foudroyeuse", que Herminoire détruit involontairement en activant un instrument de son cru. Cette activation a aussi pour effet de faire mystérieusement disparaître Utelo et de projeter Eolis par dessus bord. Pendant ce temps, le matelot McCarthy permet à Warren de monter à bord.
Mais la Fée mécanique a été endommagée par la Foudroyeuse et les effets de la machine d'Herminoire, si bien qu'elle menace de s'écraser. Lucius Ventura décide de quitter le dirigeable pour faire son rapport au QG de l'Inquisition. Lady Chapillon reprend les commandes de la Fée mécanique et décide d'aller découvrir le secret qui, selon le message de Mr Phill, lui a été laissé par son père dans l'île d'Hoëdic en Bretagne.
L'aéro-chaloupe d'Ivy et June revient à bord [cf. Nouvelles enquêtes et anciens souvenirs : June et Ivy] amenant avec elle Mycroft. L'inquisiteur annonce alors que la Steam-Inquisition a décidé, pour des raisons qui lui sont propres, de se mêler de la lutte entre Ravington et Lady Chapillon.

EPISODE 11.1 : Lady Night - Ivy et Emily
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
Nuit du 1e ou 2 octobre 1879. Ivy, chargée par l'ordre de l'épée noire [cf 8.3 Nouvelles enquêtes et anciens souvenirs : June et Ivy] d'enquêter sur les projets "Prométhée" et "Evolis", va trouver Emily dans sa cabine.
Emily lui explique que le projet "Evolis" a été développé par son père Isidore d'Estelïs pendant la guerre : il s'agissait de trouver un moyen d'inverser la mutation dont ont été victimes en 1874 et 1875 de nombreux soldats edelstadtiens et austro-hongrois qui s'affrontaient sur le "front oriental" suite à l'utilisation du gaz E (vendu par Ravington à Louis de Bavière, l'empereur d'Edelstadt) ; malheureusement, Isidore d'Estelïs a été assassiné au début de l'année par Drako (qui croyait qu'il était en train de mettre au point une bombe comparable à celle qui a détruit Vienne en 1875) et Emily ne parvient pas à terminer le projet sans son père -- d'autant plus qu'elle a perdu le contact avec un ancien collaborateur d'Isidore, un certain Timothy qui était vampire comme Alexander et Ivy. Ivy lui promet alors de l'aider comme le faisait Timothy, qu'elle a d'ailleurs connu mais dont elle est également sans nouvelle.

ÉPISODE 11.2 : La Fée mécanique arrive en Bretagne
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
Nuit du 1e ou 2 octobre 1879, puis matinée. Lady Chapillon mène le zeppelin vers l'île d'Hoëdic en Bretagne. Pendant ce temps, le professeur Herminoire, spécialiste des voyages temporels, annonce qu'il pense qu'Utelo a "disparu dans le futur".
Arrivés à Hoëdic, Lady Chapillon, Drako et Alexander se rendent dans une chaumière ayant appartenu à Lord Chapillon. Ils y trouvent un téléphone qui leur permet de prendre contact avec une certaine "Olympe" qui travaille à "La Bagatelle", un bordel nantais. Cette dernière leur confirme qu'elle détient un message confidentiel à leur intention et leur donne rendez-vous le soir même à Nantes. Mais l'armée repère la Fée mécanique et Lady Chapillon décide de se livrer pour donner une chance à Drako et Alexander d'aller chercher le précieux message. Après un court passage sur le zeppelin, où ils simulent un incendie et rassemblent quelques compagnons prêts à faire le voyage avec eux, Drako et Alexander partent pour Nantes à bord d'un sous-marin.
De leur côté, le professeur Herminoire et le docteur Artus rassemblent d'autres fugitifs et quittent la Fée mécanique en aéro-chaloupe. Interceptés par une patrouille à leur arrivée sur le continent, ils passent à Port-Navalo et prennent la route de Vannes, où Herminoire a son QG.

ÉPISODE 12.1 : Un sous-marin pour Nantes
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
2 octobre 1879. Drako, Alexander, Flora, Mlle d'Estelïs, l'inquisiteur Mycroft et Warren font route vers Nantes à bord d'un sous-marin de poche piloté par McCarthy. Ils emmènent avec eux l'inspecteur Ménadier prisonnier.
Chemin faisant, Flora fait valoir que le bordel où compte se rendre Drako est dans la même rue que l'orphelinat Sainte-Ephidie, où elle a été enfermée jadis ; selon Mlle d'Estelïs, cet orphelinat serait d'ailleurs lié à Ravington, qui y pratiquerait des expérience sur des pensionnaires. La progression vers Nantes est émaillée de quelques incidents, dont une attaque de kraken, mais le sous-marin arrive finalement à débarquer Mlle d'Estelïs, Drako, Mycroft et Flora à quelques kilomètres de leur objectif. Les trois premiers se rendent directement à la Bagatelle, où ils ont vu entrer le groupe d'Herminoire, tandis que Flora décide de pénétrer seule dans l'orphelinat pour s'y venger.

ÉPISODE 12.2 : Promenade terrestre, en route pour Nantes
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
2 octobre 1879. Herminoire et le docteur Artus, accompagnés de quelques compagnons dont Ivy, se rendent près de Vannes où ils retrouvent Esther, "assistante" du professeur, qui leur organise un voyage par voie de terre jusqu'à Nantes.
Arrivés à Nantes, ils rencontrent dans la rue Sainte-Ephidie l'inquisiteur Kaelis qui leur remet des photos prises dans l'orphelinat local : elles mettraient en cause Ravington. Mais lui-même est poursuivi par la sécurité de l'orphelinat, qui est parvenue à le blesser griévement. Dans l'espoir de sauver Kaelis, ils se rendent à la Bagatelle.

ÉPISODE 13.1 : Un soir à la Bagatelle
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
Soir du 2 octobre 1879. Olympe, la propriétaire de la Bagatelle, attend Lady Chapillon dans sa maison close quand le bruit d'un steam-gun (utilisé par l'une des gardiennes de l'orphelinat Sainte-Ephidie poursuivant Kaelis) lui fait craindre que la soirée ne soit pas de tout repos...
De fait, le groupe d'Herminoire portant Kaelis blessé, puis celui composé d'Emily, Drako et Mycroft font bientôt irruption dans la maison close. Ivy et Emily retrouvent en la personne du videur des lieux un ancien amant commun : le vampire Thimothy. Quant à Drako, qu'Olympe, prend pour son ancien amant le caporal "Mumu", il se fait remettre non sans mal le document laissé par Phill à l'intention de Lady Chapillon. Mais les nonnes parties à la poursuite de Kaelis font irruption dans la Bagatelle et l'incendient.
Ivy, Emily et thimothy profitent de la confusion pour s'infiltrer dans le couvent Sainte-Ephidie tandis que les autres fuient la maison close en flammes par les souterrains et gagnent les bords de la Loire. Là, grâce aux instructions que lui a remises Olympe, Drako trouve un rouleau d'enregistrement où seraient consignées les dernières paroles de Lord Chapillon ; mais le seul moyen de l'écouter est d'aller chercher un phonographe... au couvent Sainte-Ephidie déserté par ses nonnes.

ÉPISODE 13.2 : Retour à Sainte-Ephidie
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
Nuit du 2 au 3 octobre 1879 : De son côté, Flora pénètre dans le couvent Sainte-Ephidie et y découvre l'horrible secret qu'y dissimule Ravington avec la complicité des nonnes ; elle est rejointe par l'aventurier Leonarsius. Or, les nonnes quittent le couvent au même instant pour attaquer la Bagatelle. Flora et Leonarius en profitent pour exécuter la Mère supérieure, avant d'être rejoints par Mycroft... et Eolis mystérieusement revenu parmi les vivants. Emily, Ivy et Thimothy pénètrent à leur tour dans le couvent mais la jeune ingénieure est griévement blessée, ce qui pousse Ivy à lui donner un peu de son sang de vampire -- au risque de la tuer, de la rendre folle ou encore dépendante au sang de vampire. Puis, laissant seuls Thimothy et Emily plus morte que vive, elle part rejoindre Flora, Leonarius et les deux inquisiteurs. Ces cinq aventuriers sont d'ailleurs bientôt rejoints par Drako, à la recherche d'un phonographe, et par le docteur Artus qui a rencontré Thimothy et Emily (qu'il prétend pouvoir sauver), ainsi que par Herminoire et Esther, escortant Olympe et l'une de ses "filles" surnommée Chacha.
Drako trouve enfin un phonographe et fait écouter à tout le monde... ce qui s'avère être les derniers aveux qu'à fait Ravington à Lord Chapillon quand il l'a assassiné à la Noël 1878. Mais une équipe d'intervention de l'Inquisition fait alors irruption dans le couvent, libère toutes les prisonnières et embarque les aventuriers dans des voitures pour une destination inconnue.

ÉPISODE 13.3 : Un sous-marin en piteux état[/url]
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
Nuit du 2 au 3 octobre 1879 : Pendant que les autres sont partis à la Bagatelle ou au Couvent Sainte-Ephidie, McCarthy et Alexander s'aperçoivent qu'ils ont besoin de pièces de rechange pour réparer le sous-marin. Ils décident donc de prendre la route du port de Nantes et s'arrêtent à un petit avant-poste en aval de la ville.
Là, Ménadier tente de s'évader et Alexander, affamé, le tue avant de s'en aller avec le sous-marin, laissant McCarthy à quai.
Ce dernier, ignorant le départ d'Alexander, se rend dans un hangar où il surprend le récit d'un membre d'équipage du bateau qui a capturé Lady Chapillon. Bientôt capturé à son tour, il s'évade en profitant de l'incendie du quartier Sainte-Ephidie qui attire l'attention loin de lui.
Il rencontre alors un pilote de la steam-inquisition blessé, qui lui demande de l'emmener loin de Nantes. Leur aéronef est détruite mais ils parviennent à convaincre deux passants en carriole de les emmener jusqu'à la ville voisine : Saint-Aignan.

ÉPISODE 14.1 : La Place royale[/url]
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
Matin du 3 octobre 1879 : Grièvement blessée, Ivy est emmenée d'urgence par des inquisiteurs à la Place royale, QG de l'Inquisition à Nantes. Une opération de pointe permet de la sauver et, à peine remise, elle se rend ensuite dans un hôtel où Eolis doit lui confier une mission secrète.
Mais l'opération d'envergure que lance alors l'armée française contre la Steam-Inquisition l'empêche de la mener à bien. Elle retrouve néanmoins Mycroft, blessé, dans une rue de Nantes.
De son côté, Eolis tente de mener en lieu sûr une colonne de soldats de l'Inquisition ; mais ils sont mis en déroute par une frappe aérienne.

ÉPISODE 14.2 : Retour à la Fée mécanique[/url]
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
Matin du 3 octobre 1879 : Artus, Drako, Emily, Esther, Flora, Herminoire, Mycroft et Eolis souhaitent retourner à la Fée mécanique que, d'après l'Inquisition, l'armée française a livré à Ravington mais que ce dernier a abandonné à Saint-Aignan, une petite ville proche de Nantes. Olympe, Chacha et Tim les accompagnent. Mais les inquisiteurs qui les escortent doivent bientôt les abandonner pour lutter contre l'armée qui vient de lancer une vaste opération contre la Steam-Inquisition. De son côté, Mycroft est victime d'une halucination et se blesse avant de retrouver Kaelis qui lui ordonne d'aller tuer Ravington, le vrai responsable de l'attaque contre la Steam-Inquisition. Il parvient à s'échapper grâce à l'aide d'Ivy et, malgré la haine qui les oppose, les deux fugitifs retrouvent le groupe aux abords de Saint-Aignan.
Tim et Ivy s'infiltrent alors dans le parc du château, où ils affrontent une meute de "loups-garous" puis retrouvent les gens capturés la veille à bord de la Fée mécanique, que les hommes de Ravington ont parqués dans un hangar.
Chacha et Olympe tentent de leur côté une diversion par la grande porte, qui leur permet de retrouver Mr Phill (lui aussi séquestré depuis la veille au château par Ravington) avant d'être rejointes par Drako. Pendant ce temps, Mycroft déclenche une attaque contre le château et, avec l'aide d'Artus, Esther, Flora, Herminoire et Leonarsius, extermine les gardes avant de rejoindre Chacha, Drako, Olympe et Phill au pied de la Fée mécanique, qu'ils viennent de retrouver cachée sous une grande tente au milieu du jardin.
Quant à Emily, elle s'est séparée des autres [cf. Une grange bien étrange...].
Lorsque tout le monde est enfin réuni, le zeppelin repart, son équipage bien décidé à retrouver -- et sauver -- Lady Chapillon.

ÉPISODE 14.3 : Une grange bien étrange...[/url]
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
Matin du 3 octobre 1879 : Emily est retournée à la grange où le groupe a laissé la voiture "empruntée" à la Steam Inquisition afin d'y chercher l'Evolis qu'elle y avait oublié. De son côté, McCarthy débarque avec le pilote blessé chez un vétérinaire de Saint-Aignan ; quelle n'est pas sa surprise de constater qu'Emily se trouve précisément dans la grange attenante à cette maison !
Laissant le pilote blessa aux soins du vétérinaire, les deux compagnons partent retrouver les autres au manoir, puis quittent avec eux Saint-Aignan à bord de la Fée mécanique.

ÉPISODE 15.1 : Désistement[/url]
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
3 octobre 1879 : Alexander prévoit de rentrer en Orient à bord du sous-marin de la Fée mécanique, qu'il a subtilisé au cours de l'escale nantaise. Au large de l'Ile de Ré, il réalise soudain qu'il a "oublié" que Warren se trouvait également à bord lorsque ce dernier, enfin réveillé, lui demande des comptes. Leur radio intercepte alors une conversation entre le pilote de Ravington est un bateau appelé le Sea-Virgin, duquel il est en approche. Les deux hommes décident de le prendre en chasse mais ils sont arraisonnés par un petit cuirassé privé de pirates-pilleurs d'épaves. Ils parviennent à convaincre l'un des fils de son capitaine de les conduire à destination. C'est alors qu'ils croisent la route de la Fée mécanique, partie à la rescousse de Lady Chapillon.

ÉPISODE 15.2 : La Fée mécanique à la rescousse[/url]
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
3 octobre 1879 : Les autres passagers de la Fée mécanique prennent la direction de l'Atlantique où, d'après des informations obtenues par McCarthy lors de l'escale nantaise, Lady Chapillon est retenue prisonnière dans un bateau.
Après quelques heures de vol, ils croisent la route d'un petit cuirassé privé où se trouvent Alexander, Warren et un jeune homme inconnu, Neil, qui décide de les rejoindre. Ils ignorent cependant qu'ils sont eux-mêmes poursuivis par un autre zeppelin, celui de Karl Staadh, qui poursuit Ravington pour un motif personnel. Les deux équipages décident de faire alliance et se lancent à l'assaut du Sea Virgin.

ÉPISODE 15.3 : Prisonnière de Ravington[/url]
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
3 octobre 1879 : Après avoir été transférée la veille du Bellerophon, un navire de guerre, dans un mystérieux cargo, Lady Chapillon est conduite à Ravington.
Le vieux savant fou l'attend dans la cabine du capitaine et lui explique enfin pourquoi il a assassiné son père. Mais l'attaque combinée de la Fée mécanique et du Staadh met fin à la discussion.

ÉPISODE 16.1 : Assaut sur le Sea Virgin[/url]
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
3 octobre 1879 : Le Staadh et la Fée mécanique décident de faire alliance et d'attaquer le Sea Virgin pour récupérer Lady Chapillon.
Le premier zeppelin déverse des fumigènes qui aveuglent le cargo ennemi, alors investi à la fois par un commando mené par Drako et Tim, qui aborde grâce au cuirassé de Neil (commandé par Leonarsius), et par Ivy et Alexander, qui utilisent la voie des airs. Mais le Staadh échange des tirs d'artillerie avec le Sea Virgin : Drako est tué et Tim blessé, tandis que le capitaine du cargo, cédant à la panique, finit par saborder son bâtiment. De son côté, le Staadh est griévement touché et doit amerrir. Pendant ce temps, Leonarsius (finalement monté à bord) s'empare du journal de bord du Sea Virgin et Ivy et Alexander constatent que Ravington et Lady Chapillon ont déjà évacué à bord d'un sous-marin de poche. Sur ce, l'eau se met à monter dans le cargo sabordé, menaçant d'engloutir le navire et tous ses occupants. Les amis de Lady Chapillon parviennent heureusement à le fuir à temps et retournent au cuirassé (où Warren vient de faire monter Utelo et Herminoire réapparus mystérieusement, cf. Pendant ce temps, Herminoire...).
Ils reçoivent ensuite l'appel au secours de Lady Chapillon (cf. Exfiltrée en douce) et vont la secourir.

ÉPISODE 16.2 : Exfiltrée en douce[/url]
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
3 octobre 1879 : Dès le début de l'attaque, Ravington contraint Lady Chapillon à évacuer à bord d'un sous-marin de poche.
Il paraît sûr de sa victoire et du fait qu'il va bientôt prendre le pouvoir sur la Terre toute entière. Mais la trahison d'un de ses équipiers, qui prétend être "Balthazar, le frère de Flora" permet à Lady Chapillon de prendre le contrôle de la situation, capturer Ravington et appeler ses amis au secours.

ÉPISODE 16.3 : Pendant ce temps, Herminoire...[/url]
Cet épisode se compose de trois récits parallèles.
Ailleurs dans l'espace temps : Herminoire se trouvait à bord du Staadh quand le zeppelin a été touché par un tir du Sea Virgin.
Il est alors propulsé au XXIe siècle où il retrouve Utelo qui lui explique sa véritable nature et les secrets du voyage temporel. Mais les deux hommes décident de retourner vite en 1879, pour échapper à ceux qui pourchassent Utelo inlassablement dans l'espace et le temps.

ÉPISODE 17 : L'heure de la revanche[/url]
Nuit du 3 au 4 octobre puis journée du 4 octobre 1879 : Après avoir rendu un dernier hommage à leurs morts (dont Drako), Lady Chapillon et ses amis décident d'improviser un tribunal pour juger Ravington, qui a été griévement blessé et fait prisonnier.
Staadh, dont le zeppelin endommagé est hélitreuillé par la Fée mécanique, a aussi été invité au jugement. Il est finalement décidé de laisser Ravington en vie et de mettre le cap vers son QG de Louisiane, où son acolyte le mystérieux "professeur West" se livre à des travaux contre-nature au milieu des bayous : il pourrait s'agir des fameux zombies rôdant en territoire confédéré dont avait parlé Nalwood lors de son retour rocambolesque du 25 septembre...

ÉPISODE 18 : Sur les traces de Nalwood[/url]
5 octobre 1879 : La Fée mécanique fait toujours route vers la Louisiane. Un homme les attend à la Nouvelle-Orléans : le mercenaire Kain Fergusson, que Tim a engagé par télégramme pour les aider à trouver le QG secret de Ravington.
Mais alors que le zeppelin s'approche de la Nouvelle-Orléans, les hommes du Staadh tentent de s'emparer de la Fée mécanique malgré les ordres contraires de leur chef. Il s'en suit un bain de sang, au cours duquel ils sont massacrés. Warren profite du désordre pour assassiner Ravington et prendre la fuite pour une destination inconnue..."

ÉPISODE 19.1 : Des zombies et des bayous[/url]
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
Nuit du 5 au 6 octobre 1879 : La Fée mécanique arrive à la Nouvelle-Orléans et Lady Chapillon recrute Kain Fergusson.
Ce dernier les invite à cacher le zeppelin dans les bayous le temps de faire le point sur l'expédition jusqu'à Louisville, le QG secret de l'organisation de Ravington. On découvre alors à bord deux passagers clandestins, montés pendant l'escale à la Nouvelle-Orléans : Nalwood, rentré lui aussi précipitament de Paris, et le mystérieux "Mr N."

ÉPISODE 19.2 : Waltz[/url]
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
Nuit du 5 au 6 octobre 1879 : Pendant que les autres montent l'expédition à Louisville, Emily et Alexander ont une discussion en privé sur un balcon surplombant le bayou. Tim l'interrompt involontairement et, se méprenant sur sa signification, traverse une crise de désespoir qui lui fait quitter le zeppelin.
En réalité, Emily et Alexander exprimaient juste leur divergence de points de vue sur les rapports que "normaux", vampires et loups-garous devraient entretenir...
[A suivre]

ÉPISODE 20.1 : Louisville[/url]
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
6 octobre 1879 : Lady Chapillon et Mr Phill emmènent à Louisville un petit commando guidé par Fergusson et N.
Ils retrouvent des traces du passage de Nalwood au même endroit trois semaines plus tôt puis pénètrent dans le repère secret de Ravington et de son second, le professeur West qui prétend avoir "vaincu la mort".
Ce dernier tente de les capturer en lâchant une horde de morts-vivants sur eux. Au prix d'un dur combat, au cours duquel Mycroft perd la vie, Lady Chapillon et ses amis parviennent à détuire la cuve d'Elixir (le liquide diabolique permettant de ranimer les morts et d'asservir les vivants), à tuer West et à incendier Louisville. Ils rentrent ensuite à la Fée mécanique, qu'ils retrouvent dévastée par une bataille (cf .ÉPISODE 20.2 : Le secret de Nalwood)

ÉPISODE 20.2 : Le secret de Nalwood[/url]
Cet épisode se compose de deux récits parallèles.
6 octobre 1879 : Ivy, Staadh et le docteur Artus, qui faisaient partie du commando de Lady Chapillon, sont contraints de rentrer à la Fée mécanique suite à une blessure de la jeune vampire. Ils y retrouvent Nalwood, qui avait succombé au sommeil dans la cabine d'Ivy et n'a donc pas pu faire partie de l'expédition.
Le chasseur de monstres leur raconte sa propre expédition à Louisville trois semaines plus tôt. De son côté, Ivy apprend qu'elle est enceinte de Staadh.
C'est alors que les forces lancées par West attaquent la Fée mécanique ! Une violente bataille s'engage, au cours de laquelle plusieurs défenseurs, dont Tim, sont tués. Mais les amis de Lady Chapillon l'emportent finalement.

ÉPISODE 21 : Epilogue de la Fée mécanique[/url]
De peur qu'on ne lui reproche la destruction de Louisville et la mort du professeur West, Lady Chapillon décide de quitter la Louisiane pour l'Etat libre du Kentucky, un territoire neutre où elle pourra terminer les réparations de la Fée mécanique et préparer de nouvelles aventures...

The End
Dernière édition par Nathanaël le 09 Novembre 2009, 00:43, édité 7 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Nathanaël
 
Messages: 60
Inscrit le: 27 Août 2009, 23:58


Re: Résumé des épisodes précédents

Messagepar Münsingen » 29 Septembre 2009, 09:22

Juste un petit argumentaire pour justifier ma préférence pour les petites incohérences plutôt qu'un respect scrupuleux des événements décrits par chacun -- histoire qu'on ne me prenne pas pour un gros despote (je suis au contraire ardent défenseur du suffrage universel, cf ma question aux autres joueurs pour savoir si on pouvait fusionner les posts ou si ça les embêtait :P )

Alors. En rôlistes chevronnés que vous êtes pour la plupart, vous savez sans doute qu'il existe 3 façons de jouer :
1) la Ludiste, qui envisage le JDR comme un affrontement PJ-MJ (voire PJ-PJ) avec des gagnants et des perdants ;
2) la Simulationniste, qui envisage le JDR comme une simultation la plus réaliste d'un monde alternatif ;
3) la Narrativiste, qui envisage le JDR comme l'écriture à plusieurs (MJ et PJ) d'une "belle histoire".
[Pour plus de détails sur la question si elle vous intéresse, cf un article de Casus Belli publié avec mon ami Syn durant l'été 2003 (à l'époque, mon pseudo était "Le Mérovingien" :lol: )]
Or, sur un forum, il est difficile de jouer en ludiste puisqu'il n'y a pas de MJ pour "arbitrer", ni de réel enjeu permettant de gagner ou de perdre.
Il est également impossible de jouer en simulationniste étant donné le nombre d'intervenants (on ne peut tout simplement pas assimiler tous les détails donnés par les autres !) ; là aussi, il faudrait un arbitre qui pointe toutes les incohérences au fur et à mesure et édite les posts des joueurs dès qu'ils commettent une incohérence mais c'est un boulot à plein temps...
Donc, il ne reste que le mode de jeu narrativiste. Or, une "belle histoire" n'est pas un reportage journalistique : le but n'est pas d'aboutir à un résultat 100% cohérent mais à un résultat le plus palpitant possible. Et de fait, dans pratiquement tous les meilleurs romans et films, on se rend compte qu'il y a des incohérences -- à commencer par Starwars (le pompon étant à l'"Empire contre-attaque" où, si l'on respecte scrupuleusement la chronologie, on se rend compte que la formation de Luke Skywalker sur Dagobah doit durer un peu moins de 48 h avant qu'il ne parte sauver ses amis :lol: :lol: :lol: ).

Donc, voilà : pensons que le but final de ce que nous faisons est d'arriver collectivement au résultat le plus agréable à jouer (et lire) et ne soyons pas obtus. L'idée est plus de rebondir sur ce qu'écrivent les autres pour exploiter les idées de tout le monde que de suivre d'une façon egocentrée le parcours de son propre personnage : sinon, ça fait plein de petites intrigues qui se croisent mais qui n'aboutissent pas à une grande et belle histoire.
Bref, j'espère vous avoir convaincu par ce petit argumentaire de l'intérêt de fusionner les posts "Vision nocturne" (qui s'intègre parfaitement après "Vision matinale" car c'est dans cet esprit qu'il a été créé) et "Mais où est-elle ?" malgré la petite incohérence entre le dernier post du premier et l'intro du second : Chapillon qui disparait justement au moment où des tueurs se promènent dans le zeppelin, sabotent le navire et balancent des grenades, c'est quand même plus excitant, non ?

Bon, allez, je quitte le mode "prof" ;)
Et je passe en mode "ancien dragon" : "s'il en est parmi vous que mon discours ait pu choquer, eh bien je suis évidemment prêt à vous accorder réparation par les armes" :lol:
Münsingen
 
Messages: 3919
Inscrit le: 24 Août 2009, 13:41


Re: Résumé des épisodes précédents

Messagepar Gunpowder » 29 Septembre 2009, 22:30

Je plussoies müsingen ,qui a d'ailleurs sorti de très bon arguments que je ne répéterai donc pas!
(et je ne suis point biaisée car étant moi même du groupe des Narrativistes.)

(ps : tu parle de star war mais mieux il y avatar où tout est sensé se passé en quelques mois mais il doit bien se passer deux années)
Avatar de l’utilisateur
Gunpowder
 
Messages: 121
Inscrit le: 23 Septembre 2009, 23:15


Re: Résumé des épisodes précédents

Messagepar Münsingen » 29 Septembre 2009, 22:56

COPINE ! :D
Münsingen
 
Messages: 3919
Inscrit le: 24 Août 2009, 13:41


Re: Résumé des épisodes précédents

Messagepar urbain lavabre » 29 Septembre 2009, 23:38

j'approuve aussi
une bonne partie de jdr c'est tout d'abor un bon rp ^^
je suis une companie a moi tout seul ^^

henri de montclar

jules de la fare

urbain lavabre


Les progrès de l'humanité se mesurent aux concessions que la folie des sages fait à la sagesse des fous. jean jaures
Avatar de l’utilisateur
urbain lavabre
 
Messages: 291
Inscrit le: 22 Août 2009, 13:47


Re: Résumé des épisodes précédents

Messagepar Nathanaël » 30 Septembre 2009, 20:47

Pour préciser, je part du principe que, même si j'ai numéroté les épisodes, et malgré la conjugaison présent, chacun était susceptibles de décrire des événements se passant avant, pendant ou après les autres épisodes.

De ce point de vue, je ne savais pas s'il fallait mieux réduire le temps passé depuis l'escale italienne dans "Mais où est-elle passé ?", ou considérer que "Vision nocturne" ne se déroulait pas le lendemain de l'escale à Nantes, mais deux ou trois jours plus tard. C'était avant que je remarque que la chronologie pouvait aussi être contrainte par le temps qu'il a fallu à Erick pour rejoindre depuis Nantes la position actuelle du dirigeable...

Bref, la question peut être posée en ces termes : le trajet de la Fée Mécanique a t-il été Nantes-Paris-Turin-ailleurs ou Turin-Nantes-Paris-ailleurs, et cette fameuse soirée à Paris a t-elle déjà eu lieu ? Et surtout, est-ce que du coup il ne me reste pas une bouteille de Chianti ?

Soit dit en passant, la vitesse des dirigeables peut monter jusqu'à 100 à 150 km/h. Certes, historiquement, ce genre de vitesse n'est atteinte que dans les années 1920-1930. Mais il convient de remarquer qu'à cette vitesse, une journée suffit amplement pour aller de Paris à Rome.
"Fairy Tales are more than true; not because they tell us that dragons exist, but because they tell us that dragons can be beaten."
- Gilbert Keith Chesterton
Avatar de l’utilisateur
Nathanaël
 
Messages: 60
Inscrit le: 27 Août 2009, 23:58


Re: Résumé des épisodes précédents

Messagepar urbain lavabre » 30 Septembre 2009, 23:22

la soiré a paris n'ayant pas été joué je propose que nous n'y soyons pas encore passé et que nous avons fait un détour important pour une cause qui regardait le capitaine ..
je suis une companie a moi tout seul ^^

henri de montclar

jules de la fare

urbain lavabre


Les progrès de l'humanité se mesurent aux concessions que la folie des sages fait à la sagesse des fous. jean jaures
Avatar de l’utilisateur
urbain lavabre
 
Messages: 291
Inscrit le: 22 Août 2009, 13:47


Re: Résumé des épisodes précédents

Messagepar Münsingen » 30 Septembre 2009, 23:59

urbain lavabre a écrit:la soiré a paris n'ayant pas été joué je propose que nous n'y soyons pas encore passé et que nous avons fait un détour important pour une cause qui regardait le capitaine ..


Certes. Et la ville que Drako a prise pour Paris pouvait être par exemple Lyon, qui n'est pas très loin de la frontière italienne (en tous cas, il n'a été dit nulle part que ladite frontière ait été traversée...)
Bref, en termes de trajet, ça ferait :
JOUR 1 : départ de Nantes en direction du sud-est, peut-être l'Italie, plutôt que Paris où le zeppelin est "attendu"
NUIT 1 : vol vers le sud-est
JOUR 2 : arrivée à Lyon mais Lady Chapillon a disparu entre-temps
NUIT 2 : vol stationnaire au dessus de Lyon
JOUR 3 : départ pour une destination encore inconnue (toujours l'Italie ?) et attaque du zeppelin

Et puis, concernant le chianti, il peut très bien y avoir de la contrebande dans le sud de la France qui écoule du très bon vin italien ;)
Münsingen
 
Messages: 3919
Inscrit le: 24 Août 2009, 13:41


Re: Résumé des épisodes précédents

Messagepar Mr_Loyal » 05 Octobre 2009, 00:55

Je ne suis pas pour la fusion des posts, cela deviendra complexe à suivre.
Une chronologie des posts, ok, mais pas de fusion.
Ivy se propose déja de ré-écrire/romancer le RP.
Mr. Walter Loyal Bloodhunter
Aventurier Cartographe aux services de Lady Chapillon.
Membre d'équipage du Steampunk-Fr.
Avatar de l’utilisateur
Mr_Loyal
 
Messages: 280
Inscrit le: 20 Août 2009, 14:35


Re: Résumé des épisodes précédents

Messagepar Münsingen » 05 Octobre 2009, 17:04

Mr_Loyal a écrit:Je ne suis pas pour la fusion des posts, cela deviendra complexe à suivre.
Une chronologie des posts, ok, mais pas de fusion.
(...)


OK, je me suis mal exprimé. Par "fusion", j'entendais "succession" soit passage d'un épisode à l'autre en commençant par un post puis en le cloturant et en poursuivant l'histoire dans un autre.

Bref, à l'heure actuelle nous avons :
1) "Vision matinale"
2) "Vision nocturne"
3) "Mais où est-elle"
Après ça devient un peu plus dur à suivre :
4) "Paris à nous deux" et 4') "L'atelier médical..." sont simultanés mais le premier se passe au sein du groupe qui s'apprête à descendre à Paris, le second plutôt à l'infirmerie.
+ "Brise matinale" qui n'est pas vraiment daté. Cet épisode pourrait se passer durant l'après-midi entre "Vision matinale" et "Vision nocturne"...
Münsingen
 
Messages: 3919
Inscrit le: 24 Août 2009, 13:41

Suivant

Retour vers Index du forum

Retour vers Les règles, PJ et PNJs

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité