[JV] Scratches : Dans l'antre de la peur.

Où l'on parle jeux de toute sorte: jeux vidéo, de société, d'extérieur ou de rôle...
Avatar de l’utilisateur
:Mick:
Messages : 195
Inscription : 02 février 2011, 18:47
Localisation : Brest mêm'
Contact :

[JV] Scratches : Dans l'antre de la peur.

Message par :Mick: » 06 février 2011, 13:17

Image Scratches est un jeu vidéo d'aventure de type « pointer-et-cliquer » sorti en 2006. Il a été développé par Nucleosys puis édité par Micro Application. L'atmosphère est angoissante...

Scénario

Le joueur y incarne Michael Arthate, un auteur d'histoires d'horreur partit de Londres pour s'installer dans un manoir Victorien au nord de l'Angleterre sans électricité. A l'arrivée, on commence par l'exploration des lieux jusqu'à ce que la nuit tombe ; ce qui est assez gênant quand il n’y a pas d’électricité. Pendant la nuit, il est réveillé par d'étranges bruits. La nuit suivante, équipé d'une lampe, Michael Arthate trouve le courage de descendre à la cave où une curieuse surprise l'attend…

Le joueur est très rapidement amené à s'intéresser à la vie des précédents occupants du manoir, la famille Blackwood, qui a connu quelques dérangements après que James Blackwood a ramené un étrange masque de son voyage en Afrique.

Gameplay

Scratches plonge le joueur dans une ambiance angoissante qui convient parfaitement au lieu de l'aventure : une vielle demeure Victorienne. Les décors et les effets de lumière sont réalistes et une ambiance musicale tout bonnement superbe. C'est un jeu d'aventure de type « pointer-et-cliquer » qui a la particularité d'utiliser une vue subjective c'est-à-dire que le joueur voit ce que le personnage voit et d'une l'interaction où les déplacements se font principalement à la souris.

Il ne s'agit pas d'un jeu d'énigmes mais plutôt d'un jeu de logique, de recherche et d'observation. Si le joueur se retrouve bloqué dans le jeu, c'est sûrement qu'il lui manque un objet nécessaire à sa progression et qu'il lui faudra fouiller la demeure pour le trouver.

Plusieurs endroits doivent être explorés au cours du jeu : le manoir lui-même, le jardin, le garage, la serre et la crypte. Tous aussi effrayants les uns que les autres, chacun de ces endroits recèlent un objet ou une information indispensables pour continuer ou pour comprendre l'histoire.

Étant un grand adepte de film d'épouvante asiatique, j'ai l'habitude de ce qui (doit) faire peur et donc pas trop sujet à cette réaction, mais là... La gène que l'on ressent dans toute sa moelle épinière est quasi constante et le stresse due à une peur inconnu et provoquée par une ambiance réalisée avec brio, à tel point que le mal être vous force à allumer la lumière et à vous retourner constamment...

A tester d'urgence pour ce tester ^^...

Quoi de mieux quy'une vidéo :twisted:

http://www.youtube.com/v/64lHWOCLn70&hl=en&fs=1 Le trailler officiel http://www.youtube.com/v/qmK7wRO62aA&hl=en&fs=1 Une partie en director's cute


Voici des images :

Image
Image
Image
Image

# Multijoueurs : non
# Version : française intégrale
# Config minimum : Win 98SE/2000/ME/XP, PIII 800 MHz, 128 Mo de RAM, carte 3D 16 Mo
# Similaire à : Dark Fall 2 : Le Phare
Les machines ! Elles sont nos armures et nos rêves ! Grâce à elles, les Hommes ne sont plus condamnés à l'Obscure. Elles m'étonnerons toujours par leurs aspects et par la somme de miracles accumulés qui les fait fonctionner.
Répondre

Revenir à « Le Flipper à Vapeur »