[JV] Forgotton Anne

Où l'on parle jeux de toute sorte: jeux vidéo, de société, d'extérieur ou de rôle...
Avatar de l’utilisateur
Hauteclaire S.
Messages : 1678
Inscription : 02 février 2011, 21:45

[JV] Forgotton Anne

Message par Hauteclaire S. » 02 novembre 2019, 08:30

On reprend doucement la gestion du Flipper avec le test de Forgotton Anne, disponible sur PS4, PC, et Switch, la meilleure console de ce nouveau monde.

Image

On part sur une base très simple d’un jeu d’aventure, avec quelques petites phases de plateformes et de puzzles. Mais la part la plus importante du gameplay c’est… eh bien, son histoire. Celle d’Anne, une jeune fille qui oeuvre en tant qu’Exécutrice dans les Terres Oubliées, une espèce de royaume parallèle où se retrouvent tous les objets perdus ou oubliés par leur propriétaire. Dans les Terres Oubliées, le monde est alimenté par une énergie appelée Anima qui donne vie aux objets… Mais est-ce pour leur bien ou pas? Ça, cela va être à vous de le découvrir.

Image

Et je termine en effet sur une question, car oui, la part la plus importante du gameplay, cela va être de conduire le scénario en fonction des choix de dialogue d’Anne, qui mène l’enquête sur un attentat survenu dans les Terres Oubliées. Et pour le coup, les choix que vous faites ne sont pas seulement décoratifs, ils vous seront rappelés tout au long du jeu. La démarche est magnifiquement fourbe, car bien souvent on ne voit pas ce fameux moment où notre choix va faire basculer le scénario: les questions restent la plupart du temps anodines, mais toutes réorientent votre aventure, et le ressenti de ceux qui vous entourent.

Et ce qui nous tient en haleine là-dedans, c’est une histoire vraiment prenante, tissée par des personnages qui ne se dévoilent pas tout de suite. Les répliques sont souvent marquantes ou hilarantes, en particuliers grâce aux différents accents britanniques des personnages (fear not, le jeu est sous titré en français). Je ne dirais pas que le scénario casse trois pattes à une brique pour ceux qui sont habitués aux enquêtes, mais il a le mérite d’être bien écrit tout le long, avec un lore qui ne se dévoile véritablement que lorsqu’on se donne la peine de fouiller un peu pour trouver tous les « mementos » qui apportent des éléments à notre enquête.

Image

Image

En plus du scénario, la deuxième chose qui nous immerge dans l’histoire, c’est clairement la direction artistique: Forgotton Anne est un anime. Une anime occidental certes, mais on retrouve absolument cette esthétique propre aux anime japonais, ce qui touchera sans aucun doute les amateurs de steampunk nippon. Les décors dessinés sont sublimes, avec ces gigantesques immeubles construits de bric et de broc, qui s’enfoncent dans un ciel éternellement pluvieux. Avec tous ces personnages-objets qui le peuplent, on a presque l’impression de se trouver dans un monde de chez Ghibli. On pourrait peut-être reprocher à la DA de ne pas avoir doté ce monde de plus de micro-animations qui l’auraient rendu un peu plus vivant, mais le travail des dessins et des couleurs est déjà tellement beau qu’on y trouve quand même son compte. Le jeu se déroule ainsi avec une telle fluidité qu’on a vraiment l’impression de regarder un film d’animation. Il ne plaira sans doute pas à ceux qui cherchent du challenge, car le paquet a été mis sur l’histoire, et rien ne vient sanctionner son déroulement. Il faut garder en tête que c’est l’enquête qui prime, avec les choix que vous effectuez.

Enfin, ces musiques… De vrais petits morceaux orchestrés qui là encore feront frémir le coeur des amoureux de Ghibli.

Image

***

En un mot, Forgotton Anne, c’est la petite confiserie à se garder pour un steam-lag, quand on est en manque de cuivre et de rouages. Une jolie histoire pleine de charmes, avec une galerie de personnages complètement fantasques qui nous feront passer un bon moment. Pour en venir à bout, on comptera entre 6 et 8h (si vous êtes comme moi à traîner pour explorer tous les coins). Le jeu est disponible sur Steam, PS4, Xone et sur Switch.

Les plus:

+ La beauté du level design, un véritable film d’animation jouable.
+ Le scénario, simple mais maîtrisé, avec des personnages foufous et attachants
+ Les musiques orchestrées.
+ La gestion d’Anne, qu’on peut jouer comme une peste rigide ou une enquêtrice compatissante.
+ Les choix impactants.

Les moins:

– Un peu plus de micros animations, et le monde aurait été plus que parfait.
– Peu de challenge, pas de sanction.
– Phases de plateforme et de puzzle assez rudimentaires.
"Il y a une tendance aujourd'hui à mettre des accessoires steampunk partout. Dans une publicité de nourriture pour chiens par exemple... Et hop! Voilà du steampunk. Ce genre de choses annonce le début de la fin." J. Blaylock
Répondre

Revenir à « Le Flipper à Vapeur »