Page 14 sur 14

Re: [RP] 40.0 Nouvelle vie et Mort

MessagePublié: 18 Mars 2014, 12:56
par Klaaus Szwanzig
Minato Uchiwa a écrit:"Pas grave... Moi aussi ! On y va ou tu préfère jeûner ? lui demanda-t'il. Ah, tu t'es fait mal ? Et qu'est-ce qu'il s'est passé ?


"C'est rien j'ai trébuché" Dit-il en se relevant.

Sortant de la petite cabine, Klaaus patientait quelques instants en attendant que Gabriel le rejoigne. Une fois le jeune homme sortit dans le couloir, ils se mirent en route pour le mess de la Fée.

Le dirigeables avait beau être immense et complexe, les quartiers de l'équipage avait été conçu pour simplifier l’accès du réfectoire, ainsi le personnel pouvait se concentrer sur sa tâche et pas sur comment trouver le lieux de son prochain repas.
La salle était assez imposante quoique un peu vide pour le moment, la plupart des membres d'équipages étaient affectés aux services des passagers.

Les deux nouveaux venus se dirigèrent vers un mur recouvert de petites portes faisant 40cm de haut et autant de large, sur chaque porte était accrochée un numéro. Klaaus se dirigea vers la sienne, elle portait le numéro 65. Insérant l'étrange clé dans la serrure, un bruit de ressorts et d'engrenages qui tournent se fit entendre. Ouvrant son casier il y trouva une boîte en acier, un petit livre ainsi qu'une autre lettre, à côté de lui Gabriel avait les mêmes objets que lui. Les deux compagnons se dirigèrent vers une table où ils commencèrent à inspecter leurs nouvelles dotations. Klaaus commença par ouvrir la boîte, des tranches de pain, du pâté, et une bouteille en acier se trouvaient à l'intérieur. Puis il ouvrit la nouvelle lettre, la même formulation était présentée.

Ce soir l'équipe chargée de s'occuper du repas du personnel est aller en soutien de la cuisine principale en charge du repas des passager qui est débordée. Nous vous prions d'accepter nos excuses les plus sincères pour ce désagrément.

La boîte en acier comporte votre repas pour ce soir, le petit livret est le réglement au sein de ce bâtiment, ainsi qu'un excellent guide sur les fonction de chaque membres à bord.

Je vous souhaite une bonne nuit, vous aurez une grosse journée demain.


Étalant le pâté sur une tranche de pain, l'IVM se mit à lire le livret.

Re: [RP] 40.0 Nouvelle vie et Mort

MessagePublié: 20 Mars 2014, 13:01
par Mandrake Aersteban
Chiddester Willicks a écrit:"C'est sûr que les marins du ciel, c'est pas toujours des anges ! Dites, j'ai pas de l'aussi bonne gnole que dans ce Club, pour sur, mais si ça vous dit de trinquer un p'tit coup, c'est de bon coeur !"


L'illustre écossais, voyant le petit ingénieur s'agiter, fronce les sourcils en rebaissant la tête vers lui. Et quand la bouteille sort de sa veste, il ne peut retenir un sourire.

"Comme vous y allez, Sir Willicks. Je me trouve face à une impasse, c'est si bien proposé..."

S'ouvrant totalement à boire un petit peu avec cet ingénieur presque pittoresque, il déplace son poids sur son autre pied, et fourre ses mains dans ses poches, observant le récipient.

"Je ne refuse jamais une occasion de goûter un alcool, et je dois avouer que vos consommations m'intriguent. Qu'est ce qu'un ingénieur boit pour faire passer le goût d'huile de moteur?"

Il ponctue sa question par un petit rire, grave, et se contente de regarder Willicks d'un œil brillant, quittant alors son poste d'observateur en vue de prendre celui de consommateur.

Re: [RP] 40.0 Nouvelle vie et Mort

MessagePublié: 03 Avril 2014, 18:37
par miss engrenages
Après avoir pris congé du passager anglais, elle s'en retourne à sa cabine. Plonger dans ses souvenirs, elle prend du temps à se préparer. Après plusieurs essayages, elle décide que la robe rouge et un bibi haut de forme de la même couleur sont dignes de cette soirée de retrouvailles. Ainsi parée, elle arrive devant le Club (après moultes détours...). Elle y retrouve son précédent interlocuteur accompagné d'un homme à la carrure imposante.
- Bonsoir Messieurs.

Se tournant vers Chiddester:
- Quel coïncidence Monsieur...
Excusez-moi, je n'ai pas retenu votre nom dans mon empressement...

Re: [RP] 40.0 Nouvelle vie et Mort

MessagePublié: 10 Avril 2014, 20:17
par Minato Uchiwa
Gabriel lut la lettre.

- Je devrais aller les aider, tu ferais quoi à ma place, Klauss ? demanda Gabriel

Il mangea donc, attendant la réponse de Klauss. Au pire, pensait-t'il, il irait au cuisine, et leur demanderait s'il devait commencer à travailler...

Re: [RP] 40.0 Nouvelle vie et Mort

MessagePublié: 13 Mai 2014, 21:35
par Logan Don Hazard
La soirée commençait à devenir relativement ennuyeuse.

Logan avait déjà goûté l'intégralité du buffet et les invités qu'il connaissait étaient partis discuter avec d'autres personnes. Vu le manque d'activités, laisser trainer ses oreilles était sa principale occupation. Rien de bien passionnant entre les racontars de riches familles sur les travers d'autres riches familles et les spéculations des chefs d'entreprises. D'après ce qu'il avait compris, l'héritier des anglais Northembeats avait une relation torride avec une compagnie de chemin de fer américaine, elle même très fière d'être cousine du petit-neveu de l'arrière grand-mère par alliance de la Reine d'Angleterre. Approximativement.

Tant d'inaction le rendait presque maussade. Il FALLAIT qu'il se passe quelque chose où il allait commencer à verser des produits dans le punch pour voir si les médicaments qu'il avait développé étaient ingérable par voie buccale.


La Chapitaine Capillon ne devait-elle pas faire une déclaration ?

Re: [RP] 40.0 Nouvelle vie et Mort

MessagePublié: 24 Juin 2014, 11:26
par Minato Uchiwa
Gabriel finit de manger. Il se leva, s'étira tout en baillant. Klauss mangeait encore.

- Bon, j'y vais, avec un peu de chance, il va se passer quelque chose, et je serai un simple spectateur...

Il traversa le réfectoire. Une fois dans le couloir, il se mit à courir. Avant de penser aux pauvres gens qui devaient dormir à cette heure de la nuit. Il parcourut les coursives jusqu'à leur cabine. Il enfila ses vêtements de fonction. Il empocha son carnet de notes et partit en direction du club où les cuisines étaient dépassées.

- Quel coïncidence Monsieur...
Excusez-moi, je n'ai pas retenu votre nom dans mon empressement...


Gabriel stoppa sa course. Que se passait-il à l'entrée ? Il se fondit dans l'ombre et jeta un coup d'oeil. L'étrange bonhomme et l'ingénieure étaient là. Devant eux se dressait un géant. Les deux hommes semblaient sur le point de boire. Le grand avait une sorte de bosse sur son manteau... Une autre bouteille, peut-être ?

Excusez-moi, dit-il en sortant de l'ombre, l'entrée des cuisines est de quel côté ?