Coucou !

Désolé de l'indisponibilité du forum ces derniers temps. La situation actuelle n'a pas été très facile et ça a mis plus de temps que prévu.

Mais ça y est ! C'est revenu !

La récupération de mot de passe est toujours indisponible (un soucis d'hébergeur), mais vous pouvez contacter la page Facebook "Steampunk.fr" qui vous aidera pour une réinitialisation manuelle du mot de passe.

Khin
(29/11/2020)

[sculpture] Pedro Zapatero : créateur de rêve et d'aventures

Où l’on parle des artistes steam non présents sur le forum, dans les domaines graphiques en tout genre et de la sculpture.
Avatar de l’utilisateur
Antoine Jolivet
Messages : 2751
Inscription : 05 mars 2011, 00:17
Localisation : Bruxelles - Belgique
Contact :

[sculpture] Pedro Zapatero : créateur de rêve et d'aventures

Message par Antoine Jolivet » 10 décembre 2011, 22:43

Quel serait à votre avis le rapport entre ceci :

Image

et cela :



?

Le lien entre les deux, c'est l'artiste Belge Pedro Zapatero, que j'ai eu l'occasion de rencontrer ce matin lors d'un Marché de Noël dans une commune bruxelloise.

Allez jeter un coup d’œil à son travail : http://pedrozapatero.eu/index.htm, cela en vaut la peine.
Dessinateur, peintre et sculpteur. Autodidacte. Ses sujets de prédilection pour le dessin sont les vieilles bâtisses de caractère. En peinture, il se dirige vers l'abstraction. En ce qui concerne la sculpture, il représente des sujets aussi variés que les animaux et le monde mécanique, en détournant le matériel industriel. Pedro Zapatero réalise également des objets décoratifs comme les bougeoirs. in
Il a également dessiné des vitraux, splendides, mais ce qui m'a attiré l'oeil sur son stand, c'étaient ses créations "steampunk", toutes réalisées au départ de fiches électriques 400Volts CEE (voir première image) et de divers matériels industriels, zinc, bois, cuivre, laiton... Tout, absolument tout (boules de noël, porte-manteaux...) se transforme dans ses mains en machines dignes de Jules Verne...

Les prix sont élevés, certes, mais chaque pièce, unique, a nécessité des jours, des semaines, parfois plus, de mise au point et de fignolage, et la réalisation en est à chaque fois irréprochable.

Et plus que tout, il faut parler avec cet ingénieur industriel de 55 ans, qui a l'enthousiasme communicatif et les yeux pétillants d'imagination d'un gamin !

Une rencontre que j'espère renouveler.

Image
"Pour partir à la chasse au Cirage Noir, la nuit, il convient de d'abord se munir d'une lampe-torche"
(Th. B.)
Répondre

Revenir à « Expositions »